En 2019, le Championnat du monde de League of Legends revient en Europe. Planning, dates, lieux, groupes, résultats, retrouvez toutes informations sur cet événement.


Agenda du Main Event

Samedi 12 octobre

  • Terminé
    Fnatic
    0
    vs
    1
    T1
    Group C
    Group C

  • Terminé
    Royal Never Give Up
    1
    vs
    0
    Clutch Gaming
    Group C
    Group C

  • Terminé
    Invictus Gaming
    1
    vs
    0
    ahq e-Sports Club
    Group D
    Group D

  • Terminé
    DAMWON Gaming
    0
    vs
    1
    Team Liquid
    Group D
    Group D

  • Terminé
    J Team
    1
    vs
    0
    FunPlus Phoenix
    Group B
    Group B

  • Terminé
    GAM Esports
    0
    vs
    1
    Splyce
    Group B
    Group B

 

Dimanche 13 octobre

  • Terminé
    T1
    1
    vs
    0
    Royal Never Give Up
    Group C
    Group C

  • Terminé
    Fnatic
    1
    vs
    0
    Clutch Gaming
    Group C
    Group C

  • Terminé
    Team Liquid
    0
    vs
    1
    Invictus Gaming
    Group D
    Group D

  • Terminé
    ahq e-Sports Club
    0
    vs
    1
    DAMWON Gaming
    Group D
    Group D

  • Terminé
    Griffin
    0
    vs
    1
    G2 Esports
    Group A
    Group A

  • Terminé
    Cloud9
    1
    vs
    0
    Hong Kong Attitude
    Group A
    Group A

 

Lundi 14 octobre 

  • Terminé
    Invictus Gaming
    0
    vs
    1
    DAMWON Gaming
    Group D
    Group D

  • Terminé
    ahq e-Sports Club
    0
    vs
    1
    Team Liquid
    Group D
    Group D

  • Terminé
    FunPlus Phoenix
    1
    vs
    0
    Splyce
    Group B
    Group B

  • Terminé
    J Team
    0
    vs
    1
    GAM Esports
    Group B
    Group B

  • Terminé
    Griffin
    1
    vs
    0
    Hong Kong Attitude
    Group A
    Group A

  • Terminé
    G2 Esports
    1
    vs
    0
    Cloud9
    Group A
    Group A

 

Mardi 15 octobre

  • Terminé
    Royal Never Give Up
    1
    vs
    0
    Fnatic
    Group C
    Group C

  • Terminé
    Clutch Gaming
    0
    vs
    1
    T1
    Group C
    Group C

  • Terminé
    FunPlus Phoenix
    1
    vs
    0
    GAM Esports
    Group B
    Group B

  • Terminé
    Splyce
    0
    vs
    1
    J Team
    Group B
    Group B

  • Terminé
    Cloud9
    0
    vs
    1
    Griffin
    Group A
    Group A

  • Terminé
    Hong Kong Attitude
    0
    vs
    1
    G2 Esports
    Group A
    Group A

 

Jeudi 17 octobre

  • Terminé
    GAM Esports
    0
    vs
    1
    FunPlus Phoenix
    Group B
    Group B

  • Terminé
    J Team
    0
    vs
    1
    Splyce
    Group B
    Group B

  • Terminé
    GAM Esports
    0
    vs
    1
    J Team
    Group B
    Group B

  • Terminé
    Splyce
    1
    vs
    0
    FunPlus Phoenix
    Group B
    Group B

  • Terminé
    Splyce
    1
    vs
    0
    GAM Esports
    Group B
    Group B

  • Terminé
    FunPlus Phoenix
    1
    vs
    0
    J Team
    Group B
    Group B

  • 21h00
    FunPlus Phoenix
    0
    vs
    0
    Splyce
    Group B
    Group B

 

Vendredi 18 octobre 

  • Terminé
    Griffin
    1
    vs
    0
    Cloud9
    Group A
    Group A

  • Terminé
    G2 Esports
    1
    vs
    0
    Hong Kong Attitude
    Group A
    Group A

  • Terminé
    Hong Kong Attitude
    0
    vs
    1
    Griffin
    Group A
    Group A

  • Terminé
    Cloud9
    0
    vs
    1
    G2 Esports
    Group A
    Group A

  • Terminé
    Hong Kong Attitude
    0
    vs
    1
    Cloud9
    Group A
    Group A

  • Terminé
    G2 Esports
    0
    vs
    1
    Griffin
    Group A
    Group A

 

Samedi 19 octobre 

  • Terminé
    Royal Never Give Up
    0
    vs
    1
    T1
    Group C
    Group C

  • Terminé
    Clutch Gaming
    0
    vs
    1
    Fnatic
    Group C
    Group C

  • Terminé
    T1
    0
    vs
    1
    Fnatic
    Group C
    Group C

  • Terminé
    Clutch Gaming
    0
    vs
    1
    Royal Never Give Up
    Group C
    Group C

  • Terminé
    T1
    1
    vs
    0
    Clutch Gaming
    Group C
    Group C

  • Terminé
    Fnatic
    1
    vs
    0
    Royal Never Give Up
    Group C
    Group C

 

Dimanche 20 octobre 

  • Terminé
    ahq e-Sports Club
    0
    vs
    1
    Invictus Gaming
    Group D
    Group D

  • Terminé
    Team Liquid
    0
    vs
    1
    DAMWON Gaming
    Group D
    Group D

  • Terminé
    Team Liquid
    1
    vs
    0
    ahq e-Sports Club
    Group D
    Group D

  • Terminé
    DAMWON Gaming
    1
    vs
    0
    Invictus Gaming
    Group D
    Group D

  • Terminé
    DAMWON Gaming
    1
    vs
    0
    ahq e-Sports Club
    Group D
    Group D

  • Terminé
    Invictus Gaming
    1
    vs
    0
    Team Liquid
    Group D
    Group D

 

Samedi 26 octobre 

12h00 : quart de finale #1

17h00 : quart de finale #2

 

Dimanche 27 octobre 

12h00 : quart de finale #3

17h00 : quart de finale #4

 

Samedi 2 novembre 

12h00 : demi-finale #1

 

Dimanche 3 novembre 

12h00 : demi-finale #2

 

Dimanche 10 novembre 

13h00 : grande finale

 

Composition des groupes 

Groupe A

Rang Équipes Victoires Défaites Ratio V/D
1 Griffin 5 1 83%
2 G2 Esports 5 1 83%
3 Cloud9 2 4 33%
4 HK Attitude 0 6 0%

Groupe B

Rang Équipes Victoires Défaites Ratio V/D
1 FunPlus Phoenix 4 2 67%
2 Splyce 4 2 67%
3 J Team 3 3 50%
4 GAM Esports 1 5 17%

Groupe C

Rang Équipes Victoires Défaites Ratio V/D
1 SK Telecom T1 5 1 83%
2 Fnatic 4 2 67%
3 Royal Never Give Up 3 3 50%
4 Clutch Gaming 0 6 0%

Groupe D

Rang Équipes Victoires Défaites Ratio V/D
1 DAMWON Gaming 5 1 83%
2 Invictus Gaming 4 2 67%
3 Team Liquid 3 4 33%
4 ahq e-Sports Club 0 6 0%

 

La preview d'avant matchs

Groupe A

G2 Esports

Les champions du MSI sont l'une des équipes les plus attendues de ce Mondial. Après avoir conservé leur hégémonie sur la scène européenne dans une finale d'anthologie, les européens doivent prouver qu'ils peuvent rééditer l'exploit de la dernière compétition internationale. Durant le segment estival, l'équipe a un peu délaissé ses drafts polyvalentes, se concentrant davantage sur un style plus traditionnel. Il ne serait pas surprenant de les voir revenir sur ce style au moins pendant la phase de groupes afin de semer la confusion chez leurs adversaires, voire plus loin dans la compétition si la meta le permet. Les G2 sont les favoris de leur groupe, devant confirmer leur excellente année tout en évitant de se laisser emporter par leurs fantaisies.

Griffin

Le second seed coréen est une des équipes les plus attendues sur la scène internationale depuis 2018. Leur style plus agressif que la majorité des équipes coréennes est annoncé comme le renouveau dont la scène du Pays du Matin Frais semble avoir besoin, mais les coéquipiers de Chovy n'ont jamais réussi franchir la dernière marche les séparant des tournois internationaux, bloqués par kt Rolster, Gen.G et SKT. Ce sont les points de circuit qui leur ont permis de participer à la plus prestigieuse des compétitions, et le monde retient son souffle en attendant de voir si Tarzan, Chovy et Viper peuvent atteindre les sommets. Bien qu'inexpérimentée sur le plan mondial, l'équipe est une candidate plus que sérieuse à la sortie de groupe.

C9

Comme à leur habitude, les joueurs de Reapered n'ont pas hérité d'un groupe facile, et comme le veut la tradition, ils essaieront de surprendre le monde entier en s'extirpant d'un piège qui aurait pu leur être fatal. Le jeu de l'équipe tourne principalement autour de ses sololaners, avec Svenskeren en chef d'orchestre. Nisqy va enfin connaître le Championnat du monde et pourra à la fois rencontrer des légendes et retrouver d'anciens rivaux. Même s'ils ne sont pas favoris, une sortie de groupe en seconde voire en première position ne serait pas une énorme surprise pour les C9.

Hong Kong Attitude

De toutes les équipes venant du Play-In, HKA est celle qui a le moins convaincu. Elle possède un style de jeu meta, qui lui a permis de franchir les obstacles à la fois grâce à une meilleure macro, et de meilleurs teamfights que ses opposants. Ses atouts ne semblent pas la placer au dessus des écuries les plus fortes, et les compétences individuelles de ses joueurs paraissent insuffisantes pour inquiéter ceux qui font partie du gratin mondial. S'ils restent un adversaire à ne pas sous-estimer, leurs chances de sortir de leur groupe sont assez faibles.

 

Groupe B

FunPlus Phœnix

Considéré depuis des années comme l'un des tout meilleurs midlaners mondiaux, le Coréen Doinb fera finalement ses débuts sur la scène internationale pendant ce Championnat du monde. Les FunPlus pratiquent un jeu très agressif, basé sur leurs compétences en lane, un peu à l'image des Invictus Gaming de 2018. Après avoir hérité d'un groupe plus qu'abordable, ils en sont naturellement le favori. Les joueurs de WarHorse restent inexpérimentés dans ce genre de compétition et pourraient quand même connaître un début difficile, devant acquérir rapidement de l'expérience pour aborder sereinement la suite de la compétition.


J-Team

Les J Team sont une équipe dont le potentiel réel reste encore à déterminer. Leur style de jeu est très meta, tournant à la fois autour des joueurs solides mécaniquement et d'une bonne gestion des regroupements. Reste maintenant à savoir si l'équipe a réellement entre le Spring et le Summer Split ou a en partie profité de l'effondrement des Wolves. Leur manque d'expérience pourrait aussi leur jouer des tours dans un groupe avec des équipes pouvant jouer des compositions originales. Ils demeurent néanmoins un candidat sérieux à la qualification en quarts de finale.

GAM Esports

Après avoir enthousiasmé la scène mondiale en 2017, les Marines sont enfin de retour au plus haut niveau. L'équipe a réalisé des changements importants lors du Summer Split avec les retours de Levi et Zeros, tandis que Kiaya est passé de la toplane à la midlane, et Slay du poste d'ADC à celui de support. le style de jeu des Marines ressemble assez à celui des G2 au Spring Split, avec des champions pouvant être joués par plusieurs membres de l'équipe, voire même des changements de poste entre les parties. Leurs drafts sont toujours difficiles à lire, et même s'il semble compliqué pour eux d'être l'un des favoris du tournoi, une sortie de groupe reste à leur portée.

Splyce

Les hommes de Duke ont validé leur ticket pour l'événement principal dans la douleur face à des UOL très convaincants. Se reposant essentiellement sur leur force collective, lesSerpents ont réussi à s'extirper des pièges rencontrés lors du Play-In, mais sans totalement convaincre. Même s'ils ne sont pas favoris pour sortir de leur groupe, ils ont déjà bien entamé leur tournoi et une montée en puissance n'est pas à exclure. Le potentiel réel des Splyce reste encore à déterminer et l'inexpérience de la plupart des équipes de leur groupe pourrait bien faire pencher la balance en leur faveur.

 

Groupe C

SK Telecom T1

Après la désillusion subie lors du MSI, Faker et ses partenaires reviennent conquérir le monde. Tout au long de l'été, les SKT se sont remis en question, avant de monter en puissance pour finalement écraser les playoffs de la LCK. Teddy et Clid ont pu acquérir de l'expérience lors de leur premier tournoi international, faisant des joueurs de kkOma l'une des équipes à suivre pendant ce Mondial. Le style coréen est néanmoins malmené sur la scène internationale depuis un an, les SKT vont donc devoir montrer qu'ils ont réussi soit à le sublimer, soit à trouver des réponses face aux tactiques des autres régions. Ayant hérité d'un groupe plus que relevé, les champions de la LCK ne sont pas assurés d'accéder aux quarts de finale, mais s'ils y parviennent, ils seront plus forts que jamais et deviendront un candidat très sérieux à la victoire finale.

Fnatic

Après leur échec en finale des Worlds 2018 et le départ de Caps, les Fnatic ont mis du temps à se reconstruire. L'équipe a véritablement démarré lors du segment estival, poussant à deux reprises les G2 Esports à la manche décisive lors des playoffs du LEC. Youngbuck peut notamment compter sur Broxah pour animer les débats sur toutes les lanes, le Danois s'étant imposé comme l'un des tout meilleurs joueurs du monde à son poste. L'expérience de Rekkles doit permettre à Nemesis de jouer de façon libérée afin que le rookie puisse imposer son jeu sur la scène mondiale. Non content de s'être adaptée parfaitement à la meta, l'équipe arrive aussi à proposer des compositions atypiques et redoutables. Ces compétences leur seront nécessaires pour s'extirper du groupe de la mort.

Royal Never Give Up

Annoncés comme favoris en 2018, les Royal Never Give Up ont subi deux désillusions, la première en quittant le Mondial en quart de finale face à des G2 inspirés, et la suivante en s'écroulant au Spring suivant à la faveur d'Invictus Gaming. Pratiquant un style de jeu atypique dans la meta, qui tourne toujours beaucoup autour de leur star Uzi, les Chinois ont quand même réussi à s'adapter en jouant un peu plus autour des sololanes, notamment grâce à un Karsa en état de grâce. Leurs stratégies peu courantes actuellement peuvent surprendre des équipes mal préparées qui n'arriveraient pas à les bousculer en début de partie. Les joueurs de Steak ont reçu le meilleur des entraînements dans ce domaine en LPL et sont une équipe à suivre, qui comme ses rivales possède les armes pour accéder à l'étape suivante.

Clutch Gaming

Après une phase de groupes contestable, Huni et ses partenaires ont validé leur billet contre Royal Youth avec la manière. Ils semblent cependant un peu en dessous de leurs adversaires du groupe, notamment dans la jungle où Lira a fait preuve de fébrilité à plusieurs reprises. Clutch reste une équipe à ne pas sous-estimer, et, en témoigne leur dernier BO, ils peuvent surprendre n'importe lequel de leurs adversaires du groupe. Une qualification de leur part serait inattendue mais pas surprenante.

 

Groupe D

Team Liquid

Après un MSI réussi, les coéquipiers de Doublelift veulent confirmer leurs progrès sur la scène mondiale et terminer leur année en apothéose. Les hommes de Cain peuvent utiliser différentes tactiques pour venir à bout de leurs adversaires, maîtrisant la meta tout en étant capables de surprendre avec des compositions inattendues. Ayant hérité d'un groupe compliqué, l'équipe possède à la fois le talent et l'expérience afin de valider son billet pour les quarts de finale.

ahq e-Sports Club

L'une des équipes les plus emblématiques de la LMS avec Flash Wolves et Taipei Assassins fait son grand retour sous le feu des projecteurs. Ayant apporté du sang neuf à son équipe, Domo a réussi à la hisser au plus haut niveau taïwanais. Du fait de leur manque d'expérience internationale, ainsi que de la faiblesse relative de la LMS comparée aux autres régions majeures, les ahq font figure de petit poucet dans ce groupe D. Une qualification semble compliquée mais le fait de jouer sans grosse pression pourrait leur permettre de réaliser des miracles face à des équipes qui ont toutes beaucoup à prouver.

Invictus Gaming

Les champions du monde en titre ont connu une descente aux enfers depuis le MSI. Après leur élimination par Team Liquid, les coéquipiers de Rookie n'ont pas réussi à retrouver leur confiance et ont dû passer par les qualifications régionales pour valider leur billet. L'équipe avait néanmoins réussi à exploser pendant le Championnat du monde l'année dernière, et les sous-estimer serait une erreur à ne pas commettre. De plus, l'inexpérience internationale d'ahq et de DAMWON pourrait leur permettre de s'extirper de ce groupe piège.

DAMWON Gaming

S'ils ont validé leur ticket pour l'événement principal en ne concédant qu'une seule manche, les Coréens n'ont pas totalement convaincu, connaissant fréquemment des difficultés en début de partie. Leurs adversaires n'ont pas forcément eu les compétences nécessaires pour exploiter leurs travers, mais les équipes qu'ils vont affronter sont d'un autre calibre. Les Coréens et leurs entraîneurs doivent tirer le meilleur des expériences du Play-In pour corriger leurs faiblesses afin de continuer l'aventure. Cette tâche peut sembler difficile face aux vétérans de Team Liquid et Invictus Gaming, mais n'est pas en dehors de la portée du troisième seed de la LCK, surtout vu le talent de ShowMaker et Nuguri.