Retrouvez le programme, le classement et les résultats du League of Legends European Championship, LEC Summer Split saison 2019.


La preview de la rédac

  • Terminé
    Splyce
    0
    vs
    3
    Rogue
    Playoffs
    Playoffs

Les Rogue ont énormément progressé, passant de dernière équipe du Spring Split à qualifiée pour les playoffs, au détriment de structures attendues à ce niveau comme Misfits et Origen. Les changements ont fait du bien à l'équipe, et la nouvelle vague a su saisir sa chance, bien encadrée par les vétérans Vander et Woolite qui ont signé un retour gagnant au sein de l'élite. Leur plus grande force vient de la toplane, avec Finn, qui est capable de sortir des champions peu joués à ce poste en compétition, comme Kled et Qiyana. Même s'il n'est pas la principale menace de son équipe, il n'a pas à rougir de ses dégâts comparé à Larssen et Woolite. Le premier a fait une bonne arrivée en LEC, même si des joueurs comme Humanoid et Nemesis l'ont éclipsé. Plus à l'aise sur des assassins, il tente d'étoffer son éventail de champions en jouant des picks plus tournés vers les combats d'équipe, avec un succès mitigé. Woolite a réussi son retour, en surprenant lui aussi avec son Corki botlane, rendant ce pick flexable pour les Rogue et ajoutant de la versatilité à leurs tactiques habituelles. Vander et Inspired sont le ciment de cette équipe, et ont généralement la lourde responsabilité d'initier les actions des Rogue, même si tous deux peuvent surprendre et se muer en véritables carrys si la situation l'exige. Les nouveaux venus peuvent toujours compter sur Profit même si les statistiques du Coréen restent bien inférieures à celles de Finn. Rogue est une équipe en progression, qui n'a pas encore trouvé son identité propre mais reste capable de surprendre un adversaire mal préparé.

Seulement, les Splyce ne sont pas du genre à venir non préparés, de même qu'ils sont réputés pour leur solidité au niveau de la macro. L'équipe a réussi tout au long du segment estival à délaisser son style de jeu orienté sur les combats d'équipe pour laisser davantage ses individualités s'exprimer. Qu'il s'agisse de la Qiyana de Xerxe ou de la Poppy de Vizicascsi, les Serpents peuvent sortir des compositions inhabituelles qui peuvent surprendre un adversaire n'ayant pas anticipé la manœuvre. Malgré les difficultés rencontrées à la fin de la saison dernière, l'équipe a su prendre les bonnes décisions avec notamment le recrutement de Humanoid, qui a réussi à se faire plus remarquer que Nemesis pourtant annoncé comme le nouveau Caps, non pas grâce à ses qualités individuelles mais grâce à sa capacité à parfaitement s'intégrer dans cette équipe Splyce. Réputé pour être solide depuis des années, Kobbe a totalement explosé cette saison, se montrant au niveau des meilleurs ADC du LEC. Avec Humanoid, ils forment le bras armé de Splyce mais peuvent parfois se laisser emporter et faire le pas de trop. Norskeren a lui aussi trouvé sa place en tant qu'initiateur des combats, laissant fréquemment à son toplaner le soin de protéger les champions les plus fragiles de la composition des Splyce. Contre Rogue, les Splyce sont les favoris, mais ils ont montré une certaine fébrilité lors des matchs importants de la semaine dernière. Ce premier BO sera un bon test pour eux, et sûrement un excellent moyen d'engranger à la fois de l'expérience et de la confiance pour le match suivant. Ils ne devront quand même pas sous-estimer des Rogue qui auront certainement encore davantage progressé depuis la fin de la saison régulière. 

Les pronos de la rédac'

Capi Flamm Joe Anguibok Nasaroth Soul Tipsalewo Togi Waulk Lecrivain
3 - 2 3 - 1 3 - 1 3 - 1 3 - 0 3 - 1 3 - 1 3 - 0 3 - 1 3 - 1

 

  • Terminé
    FC Schalke 04 Esports
    3
    vs
    1
    Vitality
    Playoffs
    Playoffs

Ce match verra s'opposer deux équipes qui n'ont pas réellement réussi à confirmer leur bonne fin de saison 2018. Les Vitality ont été en perte de vitesse pendant les deux splits, avec un segment printanier tout juste correct et une qualification obtenue sur le fil du rasoir en été. L'équipe s'est un peu rassurée en battant SK avec la manière lors du tie-break final, montrant un certain potentiel. Il lui faudra conserver cet état d'esprit contre Schalke 04 et ne pas s'effondrer mentalement dès la première défaite comme ce fut le cas lors du Spring Split. Le retour de Corki sur la midlane reste une bonne nouvelle pour eux, le Yordle étant très fort pour depush et décaler sur une autre lane, ce qui est le style de jeu de prédilection de Jiizuke. Les Vitality ont vraiment montré deux mauvaises habitudes lors de ce Summer Split : être trop agressifs trop rapidement dans la partie, et à l'inverse, être totalement passifs même lorsqu'ils ont de quoi dicter le rythme. Le talent des joueurs est toujours présent, mais il va falloir que les coachs trouvent les bons mots afin qu'ils retrouvent à la fois la confiance en eux et leur agressivité sans pousser à l'extrême ces qualités qui deviendraient alors des défauts. Si les Abeilles parviennent à parfaitement jouer à cinq, elles pourraient bien devenir la bonne surprise de ces playoffs. 

Après avoir échoué aux portes des playoffs au Spring Split, les Schalke 04 retrouvent enfin les BO5. La progression d'Abbedagge a fait du bien à l'équipe, qui n'a plus eu besoin de se reposer exclusivement sur Upset pour carry les parties. Leur style de prédilection reste quand même assez tourné vers leur ADC et cela n'a pas été à leur avantage pendant une grande partie de la saison, mais maintenant que les parties ont tendance à se rallonger, cela pourrait bien jouer en leur faveur. Seulement, leur midlaner n'est pas tant à l'aise sur des champions devant attendre plusieurs objets pour avoir leur pic de puissance, ce qui pourrait déséquilibrer la synergie mise en place. Heureusement, l'expérience de Trick et surtout celle d'Odoamne devraient aider le jeune Allemand. Le retour de Nautilus et potentiellement de Leona, qui refait des apparitions en soloQ, pourrait permettre à IgNar de revenir à son style de prédilection et ainsi aux Schalke d'emballer des parties bien plus rapidement. Le Coréen a quand même réussi une bonne saison, passant d'un style offensif à un style défensif avec brio, même s'il reste moins à l'aise dans ce domaine. Le point faible de l'équipe vient probablement de la toplane : la meta ne correspond pas à Odoamne, qui peine à avoir de l'impact ailleurs que sur des tanks malgré des performances plus que correctes. Les Vitality devront aussi garder à l'esprit que même si Trick a principalement joué des champions utilitaires, les fois où il s'est retrouvé avec un carry, les adversaires du club allemand ont souffert. Les Schalke sont favoris dans ce match, mais si les Vitality conservent le niveau affiché contre SK Gaming, le résultat sera plus qu'incertain. 

Les pronos de la rédac'

Capi Flamm Joe Anguibok Nasaroth Soul Tipsalewo Togi Waulk Lecrivain
3 - 1 3 - 1 3 - 2 3 - 2 3 - 2 3 - 2 3 - 1 3 - 1 3 - 0 3 - 0

 

Agenda du tournoi

Vendredi 23 août

  • Terminé
    Splyce
    0
    vs
    3
    Rogue
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 24 août

  • Terminé
    FC Schalke 04 Esports
    3
    vs
    1
    Vitality
    Playoffs
    Playoffs

Vendredi 30 août
18h00
: Round 2 match 1

Samedi 31 août

  • Terminé
    G2 Esports
    3
    vs
    2
    Fnatic
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 7 septembre
18h00 : Round 3

Dimanche 8 septembre 
18h00
: grande finale

 

Arbre du tournoi 

 

Points de Championnat