C'est au tour de Team Vitality et de Team BDS de faire leur entrée dans la Riot Games Arena de Berlin pour donner le coup d'envoi de leur Summer Split. Au terme d'une rencontre un tantinet intense, ce sont Adam et ses compagnons qui ont réussi à prendre le dessus, réalisant un beau come-back en capitalisant sur les erreurs de l'équipe française.

On monte en puissance

Alors que la première journée du LEC Summer Split 2024 se poursuit, un affrontement majeur se profile entre deux poids lourds de la scène européenne : Team Vitality et Team BDS. Ces équipes, favorites pour le titre après leurs performances impressionnantes lors du Winter Split, s'affrontent avec des objectifs précis et des ambitions élevées. Ce match promet d'être un véritable choc, opposant deux prétendants sérieux au titre, et pourrait bien définir le ton pour le reste de la saison.

Team BDS, ayant clôturé le Spring Split en troisième position et loupant de peu sa qualification pour le MSI, entre dans cette nouvelle saison sans aucun changement dans sa formation, signe de sa confiance dans la synergie et la stratégie qui les ont menés à la victoire. Forte de sa performance solide au cours du split précédent, l'équipe suisse est déterminée à prouver qu'elle est plus que capable de revendiquer le trône européen. De l'autre côté, Team Vitality, ayant fini le Spring Split à une honorable quatrième place, entre dans l'arène en ayant effectué un changement au sein de son équipe pendant la pause. La direction du club a choisi de changer de jungler, donnant le poste de titulaire à Lyncas, un ancien de la Karmine Corp Blue, et envoyant Daglas du côté de son équipe académique en LFL. 

Tellement d'erreurs du côté de Vitality

Dès le début de la partie, Vitality impose un meilleur early game, exerçant une pression efficace sur l'ensemble de la carte, forçant BDS à jouer prudemment et à rester sous les tourelles. Après dix minutes de jeu, Vitality a accumulé une avance de plus de 1k golds, bien que BDS ait réussi à sécuriser le premier dragon. La partie reste relativement calme, avec BDS adoptant une stratégie prudente et évitant les affrontements dans cet early game. Pendant ce temps, Vitality met en place son plan de jeu, améliorant sa prise de vision. Un teamfight éclate à la quinzième minute pour le contrôle de l'Herald, et sans surprise, Vitality en sort vainqueur, obtenant quelques kills et l'objectif. Avant la vingtième minute, Vitality accélère le rythme et réalise une percée significative sur la midlane, malgré une mort imprévue de Hylissang, qui s'est montré trop agressif.

Bien que dominant dès les premières minutes, Vitality commet quelques erreurs bêtes en mid game, permettant à BDS de revenir légèrement dans la partie et de ralentir le snowball adverse. Vitality fait ensuite un excellent call en prenant rapidement le premier Nashor, profitant de la lente réaction de BDS. Avec le buff Baron, Vitality lance son assaut sur la base suisse. Alors que BDS met en place une belle défense, Vitality continue de faire de nombreuses erreurs de positionnement. Ces bévues sont rapidement sanctionnées par BDS, qui en profite pour compléter son comeback et passer en position offensive. BDS continue sur sa lancée, capitalisant sur les erreurs répétées de Vitality, et finit par remporter une game qui semblait pourtant compromise. Les erreurs en mid game, notamment de la part de Hylissang, ont coûté cher à Vitality, offrant à BDS une victoire méritée.

RÉSULTATS DES MATCHS DE LA SEMAINE 1 - JOUR 1

Samedi 8 juin

  • Terminé
    Team Heretics
    1
    vs
    0
    GIANTX
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    SK Gaming
    1
    vs
    0
    Rogue
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    0
    vs
    1
    BDS
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    MAD Lions KOI
    0
    vs
    1
    G2 Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Karmine Corp
    0
    vs
    1
    Fnatic
    Regular Season
    Regular Season

Classement de la saison régulière du LEC 2024

Rang Équipes Victoires Défaites
1 Fnatic (qualifiée) 6 1
- Team BDS (qualifiée) 6 1
- SK Gaming (qualifiée) 6 1
4 G2 Esports (qualifiée) 5 2
5 Karmine Corp 3 4
6 GIANTX 2 5
- Rogue 2 5
- Team Heretics 2 5
- Team Vitality 2 5
10 MAD Lions KOI 1 6