La reprise des playoffs du LEC Spring Split 2024 a vu le déroulement du premier tour du Losers'Bracket, marqué par les premiers matchs éliminatoires en Bo3. La journée a été inaugurée par le duel entre SK Gaming et Team Heretics, qui s'est conclu par une victoire de l'équipe espagnole, se qualifiant ainsi pour le prochain tour.

Le Spring Split est terminé pour Nisqy et les SK Gaming

Alors que les playoffs du LEC avancent, nous entrons dans une phase décisive avec le Round 1 du Losers'Bracket, un moment critique où les équipes n'ont plus le droit à l'erreur. Le match entre SK Gaming et Team Heretics marque le début de cette étape impitoyable, où la défaite signifie l'élimination, et la victoire, une chance de poursuivre le rêve d'un come-back spectaculaire. Ce duel est plus qu'un simple match, c'est une bataille pour la survie dans ces playoffs. Les deux équipes chercheront à se racheter et à montrer leur véritable niveau, chacune poussée par l'urgence de la situation et la volonté de ne pas laisser s'échapper leur chance de progression dans le tournoi.

SK Gaming, classée 8e à l'issue de la saison régulière et tout juste qualifiée pour les playoffs après un match tie-break palpitant, a montré des signes de résilience et de combativité. Malgré sa défaite contre Team Vitality lors du 1er tour par un score serré de 1-2, SK a démontré sa capacité à tenir tête à des adversaires, révélant un potentiel indéniable malgré quelques imprécisions critiques qui lui ont coûté la victoire. De l'autre côté, Team Heretics, qui avait terminé la saison régulière à une respectable 4e place, a connu un début de playoffs difficile, s'inclinant 0-2 face à Team BDS dans un match où les joueurs semblaient méconnaissables. Loin de la dynamique et de l'agressivité qui caractérisaient le jeu pendant la saison régulière, Heretics a semblé dépassée, peinant à trouver des réponses au jeu imposé par BDS et montrant une performance en deçà de ses standards habituels.

Game 1

La 1re manche a commencé sur une note positive pour l'équipe allemande, qui a rapidement pris l'avantage, mettant en évidence une entrée en jeu efficace. Au cours des 10 premières minutes, SK a non seulement réussi à maintenir un avantage de plus de 1k golds mais a également sécurisé le premier dragon, montrant ainsi une supériorité sur la map, à l'exception de la midlane où Nisqy a concédé un kill à cause d'une erreur. La domination de SK s'est confirmée avec un teamfight remporté aux alentours du quart d'heure pour le contrôle du deuxième dragon, maintenant ainsi la pression. Cependant, une tentative d'accélérer le jeu avant les 20 minutes a rencontré des obstacles, créant une ouverture pour Heretics qui a cherché à inverser la dynamique de la partie.

Malgré ces efforts, le match a souffert d'un manque de cohésion et de précision de la part des deux équipes, avec de nombreuses approximations tant sur le plan collectif qu'individuel. Néanmoins, SK a pu maintenir et même étendre son avance à 4k golds à la 20e minute, démontrant une certaine résilience et une capacité à capitaliser sur les opportunités. La bataille pour le contrôle de Nashor après la 25e minute est devenue le point culminant de la partie, où un teamfight final intense à la 28e minute a vu SK prendre le dessus. Forts de sa supériorité numérique, elle a lancé un assaut décisif sur la base de Heretics, scellant sa victoire dans cette première manche.

game 2

La 2e manche a démarré sur un rythme effréné, SK prenant rapidement l'initiative en termes de golds grâce à l'excellent travail d'Exakick et Irrelevant. Cependant, l'effort pour contrôler le premier dragon s'est soldé par un échec, Heretics s'emparant de l'objectif suite à un combat acharné. Comme dans la game précédente, la midlane restait le seul front où SK ne dominait pas clairement. Le premier tournant du match s'est produit lors d'un teamfight crucial à la midlane, où SK a infligé un coup sévère à Heretics, accentuant ainsi son retard déjà conséquent. Cette victoire a renforcé l'avance de SK en termes de golds et a semblé positionner l'équipe allemande pour une conclusion victorieuse de la partie.

Le match a connu une période de stagnation en mid game, les deux équipes peinant à trouver une ouverture pour prendre l'avantage. C'est alors qu'à la 22e minute, Team Heretics a profité d'une grosse erreur de son adversaire pour orchestrer un retournement de situation spectaculaire, remportant un teamfight décisif avec quatre kills et sécurisant le Nashor immédiatement après. Ce moment a marqué un changement radical dans la dynamique de la partie, Heretics reprenant les rênes et inversant la tendance. Face à ce revirement, SK a tenté une dernière offensive désespérée. Un combat final a éclaté autour de la demi-heure de jeu, et sans grande surprise, Heretics a dominé l'affrontement. Forts de cette victoire, Heretics a lancé l'assaut final sur la base de SK, concluant la partie en sa faveur et égalisant le score dans cette série.

Game 3

Dans l'ultime confrontation du Bo3, l'intensité était palpable dès les premiers instants de la partie. SK, déterminée à imposer son rythme, s'est concentrée sur la botlane dès le début, mais Heretics a rapidement riposté en sécurisant le premier sang, signalant d'emblée un match serré. SK Gaming, ne se laissant pas décourager, a répondu en capturant le premier dragon ainsi que cinq larves du Néant. À la dixième minute, l'équilibre était parfait, les deux équipes étant à égalité en termes de golds, illustrant une lutte intense. Le tournant est survenu à la treizième minute lorsque Team Heretics a remporté un important teamfight pour le contrôle du deuxième dragon, ce qui a non seulement consolidé son avance en termes d'objectifs mais a également commencé à ébranler la confiance de SK Gaming. Bien que Heretics ait effectué une bonne phase de lanes, l'équilibre en termes de golds persistait à la quinzième minute, chaque équipe cherchant à prendre l'avantage.

Cependant, la balance a commencé à pencher en faveur de Team Heretics vers la vingtième minute. Un affrontement tendu a éclaté à la midlane, et une erreur d'engage de la part de Nisqy a permis à Heretics de remporter ce face à face et de s'emparer du premier Nashor. Armée du buff Baron, Team Heretics a lancé une offensive sur la base de SK, établissant un siège efficace et augmentant progressivement son avance en golds. Dépassant les vingt-cinq minutes de jeu, avec une avance substantielle de 7k golds, Team Heretics exerçait une pression écrasante sur SK Gaming, contrôlant largement la carte. Un dernier teamfight dans la jungle botside a scellé le destin de SK Gaming, Heretics remportant la confrontation avec un excellent jeu d'équipe.

La victoire de Team Heretics permet à l'équipe espagnole d'avancer dans le Losers'Bracket, et marque aussi la fin du parcours pour SK Gaming dans ces playoffs. Avec cette victoire, Team Heretics se tourne désormais vers son prochain défi, un match contre Fnatic prévu le week-end prochain. Cette rencontre promet d'être un véritable test pour Heretics, qui devra continuer à prouver sa valeur et sa capacité à s'adapter et à vaincre pour rester en lice dans le tournoi. Team Heretics doit maintenant se concentrer sur sa préparation contre Fnatic, un match qui s'annonce décisif pour son parcours dans le tournoi.

D'un autre côté, l'élimination de SK Gaming marque une fin prématurée à ses ambitions pour ce split. Cela donne l'opportunité de prendre du recul, d'analyser les erreurs commises tout au long de la saison régulière et des playoffs. Les enjeux sont élevés, tant au niveau des stratégies de draft que des plans de jeu et des performances individuelles. L'intersaison sera cruciale pour SK Gaming, qui aura pour mission de repenser sa stratégie, d'affiner les mécaniques individuelles de ses joueurs, et de bâtir un plan solide en vue du Summer Split qui débutera vers la mi-juin. Pour SK Gaming, il s'agit d'une période de réflexion et de restructuration. L'objectif sera de revenir plus fort, avec une équipe revitalisée prête à affronter les défis du Summer Split. 

Programe des playoffs du LEC Spring Split

Samedi 30 mars

  • Terminé
    Team Vitality
    2
    vs
    1
    SK Gaming
    Playoffs
    Playoffs
  • Terminé
    Fnatic
    2
    vs
    0
    GIANTX
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 31 mars

  • Terminé
    Team Heretics
    0
    vs
    2
    BDS
    Playoffs
    Playoffs
  • Terminé
    G2 Esports
    2
    vs
    0
    MAD Lions KOI
    Playoffs
    Playoffs

Lundi 1er avril

  • Terminé
    Fnatic
    0
    vs
    2
    G2 Esports
    Playoffs
    Playoffs
  • Terminé
    Team Vitality
    1
    vs
    2
    BDS
    Playoffs
    Playoffs

Mardi 2 avril

  • Terminé
    GIANTX
    1
    vs
    2
    MAD Lions KOI
    Playoffs
    Playoffs
  • Terminé
    SK Gaming
    1
    vs
    2
    Team Heretics
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 6 avril

  • Terminé
    Team Vitality
    2
    vs
    0
    MAD Lions KOI
    Playoffs
    Playoffs
  • Terminé
    Fnatic
    2
    vs
    1
    Team Heretics
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 7 avril

  • Terminé
    G2 Esports
    3
    vs
    1
    BDS
    Playoffs
    Playoffs

Lundi 8 avril
17h00 : Lower semifinal

Samedi 13 avril
17h00 : Lower final

Dimanche 14 avril
17h00 : Split final

 

Arbre des playoffs

Upper Bracket

1/4 finale 1/2 finale Finale Vainqueur


euFnatic
2 - 0 euFnatic
euGIANTX
0 - 2 euG2 Esports
euG2 Esports
2 - 0 euG2 Esports
euMAD Lions KOI
3 - 1 euG2 Esports
euTeam Vitality
2 - 1 euTeam Vitality
euSK Gaming
1 - 2 euTeam BDS
euTeam Heretics
0 - 2 euTeam BDS
euTeam BDS

Losers'Bracket

1/8 Finale 1/4 Finale 1/2 Finale Finale Vainqueur


euTeam BDS
euFnatic
euSK Gaming2 - 1euFnatic0 - 0 
1 - 2euTeam Heretics
euTeam Heretics3 - 1euFnatic
euTeam Vitality
euGIANTX2 - 0euTeam Vitality
1 - 2euMAD Lions KOI
euMAD Lions KOI

Grande finale 

Finale Vainqueur


euG2 Esports
-  
eu