Ce premier tour du Losers'Bracket a continué avec le Bo3 entre MAD Lions KOI et GiantX. Ils ont un peu souffert, mais Elyoya et ses compagnons ont réussi à s'imposer dans cette rencontre, battant GiantX sur un score de 2-1? Ils se qualifient ainsi pour le prochain tour de ces éliminatoires où ils affronteront Team Vitality.

C'est loin d'être parfait, mais ça passe

Dans l'arène impitoyable des playoffs du LEC, la tension monte d'un cran avec la suite du Round 1 du Losers'Bracket, une étape où chaque match peut être le dernier. La confrontation entre GiantX et MAD Lions KOI illustre parfaitement l'intensité de cette phase du tournoi, mettant face à face deux équipes au bord de l'élimination après avoir trébuché lors de leur entrée en playoffs. Ce duel s'annonce comme un affrontement plein d'enjeux, où la moindre erreur peut sceller le destin d'une équipe. Alors que MAD Lions KOI cherche à se racheter et à prouver que leur parcours au Winter Split n'était pas un coup de chance, GiantX espère déjouer les pronostics et continuer son aventure. 

GiantX a vu son parcours initial marqué par une défaite nette 0-2 face à Fnatic. Malgré une réputation d'outsider, GiantX a su démontrer par moments une capacité à rivaliser, particulièrement en début de partie où son agressivité en lane peut surprendre ses adversaires. Cette qualité sera cruciale pour tenter de déstabiliser ses prochains opposants. En face, MAD Lions KOI, le finaliste du Winter Split, se retrouve dans une situation précaire après une défaite 0-2 contre G2 Esports. Cette équipe, qui avait su éblouir lors du split précédent, peine désormais à retrouver la dynamique victorieuse qui était la sienne. Néanmoins, sa performance contre G2 a montré qu'elle ne manque ni de combativité ni de potentiel, avec des moments où elle a réussi à mettre la pression sur le champion en titre.

Game 1

Dans cette 1re game, GiantX a démontré une maîtrise précoce, prenant rapidement l'avantage en sécurisant le premier sang. GiantX a manqué une opportunité clé d'accroître son avance, ce qui a maintenu le match dans un état un tantinet serré pendant les premières minutes. Avec la capture du premier dragon et de l'ensemble des larves du Néant, GiantX a commencé à matérialiser son avantage, augmentant progressivement son avance en or. Cette avance s'est solidifiée lors d'une escarmouche à la 10e minute, où GiantX a étendu son avance à près de 2k golds. Le premier vrai tournant est survenu juste avant le quart d'heure de jeu, lorsqu'un teamfight décisif pour le contrôle du dragon a vu GiantX émerger victorieux grâce à une performance exceptionnelle de Patrik.

GiantX a continué à accentuer son emprise sur le match, exploitant chaque erreur de MAD Lions, en particulier lors d'une utilisation malavisée de l'Herald au niveau de la midlane, qui s'est retournée contre la formation espagnole avec un ACE en faveur de GiantX. Ce moment a non seulement renforcé l'avance de GiantX mais a aussi souligné la difficulté de MAD Lions à trouver son rythme dans cette partie. La conclusion de cette première manche s'est dessinée lorsque GiantX a capitalisé sur un positionnement erroné du jungler de MAD Lions, sécurisant ainsi le Nashor. Forts du buff Baron, GiantX a lancé un assaut décisif sur la base de MAD Lions, démantelant méthodiquement la dernière ligne de défense. Bien que GiantX ait légèrement prolongé le jeu avec un certain troll, sa victoire finale dans cet assaut ultime a scellé le sort de la partie.

Game 2

Dans cette deuxième confrontation, MAD Lions a réagi avec détermination pour équilibrer la série, adoptant une approche plus contrôlée et stratégique dès le début. En sécurisant le premier dragon et en s'engageant dans des escarmouches calculées à travers la carte, MAD Lions a démontré une bonne matrise de la macro, contrastant avec la performance plus erratique de GiantX qui peinait à trouver son rythme. La supériorité de MAD Lions dans la phase de lanes a été cruciale, permettant à l'équipe d'accumuler une avance significative en or.

Ce momentum a été renforcé par un teamfight crucial à la midlane à la 20e minute, où MAD Lions a non seulement dominé ses adversaires mais a également sécurisé le Nashor. Armés du buff Baron, ils ont rapidement progressé sur la carte, prenant deux inhibiteurs à peine 22 minutes après le début de la partie, mettant GiantX sous une pression intense. Malgré une défense acharnée de la part de GiantX, MAD Lions a maintenu son avance et a récupéré la soul, renforçant davantage sa position dominante dans la partie. La décision finale s'est jouée lors d'un ultime teamfight à la 26e minute. MAD Lions, démontrant une supériorité tactique et une meilleure synchronisation d'équipe, a remporté la confrontation, égalisant ainsi la série.

Game 3

Dans ce match décisif, MAD Lions a démarré de manière agressive, marquant rapidement le premier sang et établissant une légère avance aux golds. GiantX a également ouvert son compteur de kills et sécurisé son premier dragon, la tension entre les deux équipes restant palpable. La lutte pour la domination s'est intensifiée avec un teamfight à la 12e minute, légèrement en faveur de GiantX. Elle a continué à prioriser les objectifs de dragon, mais a légèrement flanché en golds face à MAD Lions qui cherchait à imposer son rythme. La tentative de MAD Lions de prendre un avantage significatif a culminé dans un affrontement crucial au niveau de la T2 toplane, où une stratégie audacieuse s'est retournée contre elle, GiantX tirant avantage d'un teamfight mal engagé par l'équipe espagnole. 

À la 24e minute, un teamfight sans victime mais stratégiquement important a permis à MAD de sécuriser un dragon, tandis que GiantX obtenait le Nashor, espérant utiliser cet avantage pour pénétrer dans la base adverse. Cependant, MAD Lions a su défendre son territoire efficacement. Approchant la demi-heure, MAD Lions a étendu son avance en golds, capitalisant sur un teamfight crucial midlane. Cette victoire a permis de sécuriser à son tour le Nashor, ouvrant ainsi la voie à une offensive déterminée sur la base de GiantX. Tentant désespérément de renverser la situation dans un dernier effort, GiantX a initié un teamfight décisif au mid. Toutefois, son espoir s'est rapidement évanoui face à la supériorité tactique et l'exécution impeccable de MAD Lions. En remportant ce combat final, MAD Lions a scellé la victoire dans cette troisième manche.

Au terme d'une série acharnée, MAD Lions a réussi à prendre le dessus sur GiantX avec une victoire de 2-1, se frayant ainsi un chemin vers le prochain tour où elle se mesurera à Team Vitality. Malgré les difficultés rencontrées, MAD Lions KOI a su capitaliser sur les moments clés pour sécuriser son avancement. GiantX, quant à elle, voit son parcours dans ces playoffs du LEC Spring Split prendre fin. L'équipe a montré des signes de progrès par rapport à sa performance lors du segment d'hiver, manifestant une ambition et une compétence accrues. Cependant, elle a été entravée par des erreurs stratégiques et des lacunes dans l'exécution, ce qui a finalement limité son potentiel de progression dans le tournoi.

Programe des playoffs du LEC Spring Split

Samedi 30 mars

  • Terminé
    Team Vitality
    2
    vs
    1
    SK Gaming
    Playoffs
    Playoffs
  • Terminé
    Fnatic
    2
    vs
    0
    GIANTX
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 31 mars

  • Terminé
    Team Heretics
    0
    vs
    2
    BDS
    Playoffs
    Playoffs
  • Terminé
    G2 Esports
    2
    vs
    0
    MAD Lions KOI
    Playoffs
    Playoffs

Lundi 1er avril

  • Terminé
    Fnatic
    0
    vs
    2
    G2 Esports
    Playoffs
    Playoffs
  • Terminé
    Team Vitality
    1
    vs
    2
    BDS
    Playoffs
    Playoffs

Mardi 2 avril

  • Terminé
    GIANTX
    1
    vs
    2
    MAD Lions KOI
    Playoffs
    Playoffs
  • Terminé
    SK Gaming
    1
    vs
    2
    Team Heretics
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 6 avril

  • Terminé
    Team Vitality
    2
    vs
    0
    MAD Lions KOI
    Playoffs
    Playoffs
  • Terminé
    Fnatic
    2
    vs
    1
    Team Heretics
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 7 avril

  • Terminé
    G2 Esports
    3
    vs
    1
    BDS
    Playoffs
    Playoffs

Lundi 8 avril
17h00 : Lower semifinal

Samedi 13 avril
17h00 : Lower final

Dimanche 14 avril
17h00 : Split final

 

Arbre des playoffs

Upper Bracket

1/4 finale 1/2 finale Finale Vainqueur


euFnatic
2 - 0 euFnatic
euGIANTX
0 - 2 euG2 Esports
euG2 Esports
2 - 0 euG2 Esports
euMAD Lions KOI
3 - 1 euG2 Esports
euTeam Vitality
2 - 1 euTeam Vitality
euSK Gaming
1 - 2 euTeam BDS
euTeam Heretics
0 - 2 euTeam BDS
euTeam BDS

Losers'Bracket

1/8 Finale 1/4 Finale 1/2 Finale Finale Vainqueur


euTeam BDS
euFnatic
euSK Gaming2 - 1euFnatic0 - 0 
1 - 2euTeam Heretics
euTeam Heretics3 - 1euFnatic
euTeam Vitality
euGIANTX2 - 0euTeam Vitality
1 - 2euMAD Lions KOI
euMAD Lions KOI

Grande finale 

Finale Vainqueur


euG2 Esports
-  
eu