Après un peu plus d'un mois d'affrontements acharnés dans le cadre du Stage 2 de l'European League, le segment du championnat européen a rendu son verdict avec la victoire de Team Empire et sa qualification, aux côtés de G2 Esports, Natus Vincere et BDS Esport, pour le Six Major Mexico.

L'Empire au sommet de l'Europe

Après un premier split d'EUL haut en couleurs, les meilleures équipes du Vieux-Continent remettaient le couvert au début de l'été pour le deuxième Stage de la saison 2021 de la ligue européenne. Ce segment aura été extrêmement disputé et nous aura réservé des affrontements de haut vol ; le spectacle était tout à fait au rendez-vous ainsi que tout l'enjeu que portait cette saison. Effectivement, en plus du cashprize, quatre places qualificatives pour le Six Major, qui aura lieu à Mexico City en août, étaient à empocher ainsi que de précieux points pour le classement qualificatif au Six Invitational 2022.

A l'issue des neuf journées de championnats, Empire est parvenue à s'imposer parmi toutes ses concurrentes après un début de saison 2021 controversé. Ils sont suivis au classement par des G2 qui remontent la pente suite aux arrivées d'Hungry et Jonka en juin, par Natus Vincere, les vainqueurs du Stage 1 et enfin par les BDS Esport, qui terminent sur une petite quatrième place, les Français ayant vécu une saison compliquée suite à leur désillusion au Six Invitational - qui ont toutefois su assurer leur statut. Ces quatre sélections sont ainsi parvenues à tirer leur épingle du jeu et seront alignées dans trois semaines aux côtés des 12 autres meilleures équipes de ce Stage 2 dans le cadre du Six Major estival de 2021.

 

 

En cinquième place du classement, nous retrouvons une Team Vitality qui n'a que ses yeux pour pleurer ; vaincue par Team Secret ce lundi soir, l'escouade à l'abeille a vu ses espoirs de participer au Six Major à néant. Au sortir d'une saison remarquable et encourageante après plusieurs mois de dure labeur, BiBoo et ses coéquipiers ne sont pas parvenus à concrétiser et terminent sur une note amère, privés de participer à un nouveau Major, le V jaune et noir n'en ayant pas connu depuis celui de Paris, à l'été 2018. Arrivent ensuite les Russes de Virtus.pro, qui terminent une nouvelle fois sixièmes après une saison en demi-teinte, puis des Secret qui ont déçus après les arrivées de Keenan et Pacbull. La déception est également présente pour Cowana, l'équipe britannique qui dégringole à la huitième place du classement alors qu'elle décrochait le bronze à la fin du Stage 1.

Dans le bas de tableau, nous retrouvons les Français d'unKnights qui ont connu une saison catastrophique en dépit de plusieurs lueurs d'espoirs à la neuvième position avec les Allemands de Rogue lanterne rouge, eux qui n'ont su remporter qu'un match en overtime et terminent ce segment avec un très mauvais bilan.

Classement de l'European League

Rang Équipe Stage 1 Stage 2 Stage 3 Total
1 Natus Vincere 20 18 0 38
2 BDS Esport 20 18 0 38
3 G2 Esports 14 20 0 34
4 Team Empire 8 21 0 29
5 Cowana Gaming 16 12 0 28
6 Team Vitality 13 14 0 27
7 Virtus.pro 14 13 0 27
8 Team Secret 6 12 0 18
9 Rogue 14 3 0 17
10 unKnights 10 4 0 14

Le Stage 2 de l'European League est désormais derrière nous et il est temps de nous tourner vers la suite de la saison. Du 16 au 22 août, Empire, G2, Na'Vi et BDS représenteront les couleurs de l'Europe au Six Major Mexico. Quatre mois après un Six Invitational pendant lequel elle a été mise à l'amende, la région EU compte bien se relever et faire parler la poudre à cet événement international en ramenant la coupe à la maison. Les six autres collectifs devront quant à eux prendre leur mal en patience et se préparer au Stage 3 de l'EUL, qui aura lieu à compter du mois de septembre. Il va sans dire que la douche est glaciale pour certains d'entre eux et il y a de fortes chances que nous connaissions une période des transferts explosive à la fin de l'été ; les équipes devront se remobiliser pour le dernier segment de la saison et la quête aux Playoffs de la ligue européenne, mais surtout en prévision de la course à la qualification au Six Invitational, qui doit se tenir à Montréal en février prochain.

Retrouvez davantage d'informations sur l'European League, incluant tous les résultats et son classement, sur notre suivi général.

Résultats de la semaine 8

Lundi 26 juillet

  • Terminé
    Virtus.pro
    7
    vs
    2
    unKnights
    Regular Season

  • Terminé
    Team Secret
    7
    vs
    4
    Team Vitality
    Regular Season

  • Terminé
    Team Empire
    8
    vs
    6
    G2 Esports
    Regular Season

  • Terminé
    Natus Vincere
    7
    vs
    3
    BDS Esport
    Regular Season

  • Terminé
    Rogue
    1
    vs
    7
    Cowana Gaming
    Regular Season