Le Play-in continue avec la deuxième journée de la phase de groupes, une nouvelle journée de compétition qui débute sur une victoire de Fnatic dace à la formation japonaise DetonatioN FocusMe. Hylissang et sa bande, le support faisant son grand retour au sein de l'effectif Fnatic, enregistrent leur 3e victoire dans ces Worlds 2022 de League of Legends et gardent la tête de la poule A.

Le principal est la victoire

Un nouveau se lève du côté des Worlds 2022 de League of Legends avec la deuxième journée de la phase de groupes du Play-In. Cette nouvelle journée de compétition a commencé avec le match entre Fnatic et DetonatioN FocusMe, le représentant de la ligue japonaise LJL qui a subi un gros revers lors de leur premier match. L'aventure dans ce tournoi n'avait pas commencé sous les meilleurs auspices pour l'équipe européenne qui a dû faire face au COVID-19 depuis plusieurs jours ; à moins d'une semaine du coup d'envoi des Worlds 2022 de League of Legends, Fnatic annonçait qu'Upset et Hylissang avaient tous les deux étés testés positifs au COVID-19, et confirmait que leur voyage à Mexico avait été par conséquent retardé. Par la suite, la direction du club nous a informés que sa botlane avait finalement été testée négative au COVID-19, mais que Hylissang allait manquer la première journée du Play-In. Pendant son absence, il a été remplacé par Rúben "Rhuckz" Barbosa, support de l'équipe académique Fnatic TQ. 

Même si l'ensemble de l'équipe s'est retrouvée en "quarantaine", chaque joueur ayant du jouer dans une pièce isolée, à l'écart du reste des compétiteurs et membres du personnel, et ce, pour éviter toutes possibles contagions, Fnatic a débuté ces Worlds 2022 de League of Legends de la plus belle des manières et avec force, avec deux larges victoires face à Evil Geniuses et Chiefs Esports Club. Le binôme provisoire formé par Upset et Rhuckz n'a pas concédé la moindre mort en deux games terminant respectivement avec un KDA de 15/0/4 et de 0/0/22 ; cette botlane a fait preuve d'une très belle synergie, et ce, malgré la complexité de la situation que connait Fnatic, entre l'absence d'hylissang et les problèmes au niveau des entrainements auxquels l'équipe a dû faire face depuis son arrivée au Mexique. 

Un Humanoid pixel, et Fnatic gagne

Il est temps maintenant pour Hylissang de retrouver sa place de titulaire pour le compte de cette 2e journée du Play-In ; à la différence la veille, Fnatic n'a qu'un seul match à joueur à jouer, une rencontre bien évidemment de la plus haute importe dans la course à la première place de la poule A, alors que l'équipe a pour objectif de poursuivre sur cette lancée lors de la deuxième journée. La game ne démarre pas sous les meilleurs auspices pour les FNC qui concèdent bêtement quelques kills au début de la phase de lanes, des erreurs grossières qui font le bonheur des Japonais qui sont devant aux golds au quart d'heure de jeu et qui ont la main mise sur les premiers objectifs de la game ; côté FNC, on tente de compenser ces bévues par le farm et la macro, ce qui permet aux Européens de garder la tête hors de l'eau. Les Fnatic arrivent tant bien que mal à rattraper leur retard aux golds et remportent finalement un très précieux teamfight juste avant la 25e minute, un temps fort qui se conclut par un ACE et la prise du premier Nashor de la game. Sous l'impulsion du buff du Baron, Upset et ses compagnons avancent leurs pions sur la map et commencent à mettre en place le siège de la base japonaise ; les DFM font de leur mieux pour résister, mais finissent par s'incliner. 

Ce fut laborieux, une game avec beaucoup de déchets en early game, mais Fnatic enregistre un nouveau succès dans ce Play-In et culmine donc dans cette poule A avec trois victoires au compteur ; le seed 3 européen a pu compter une nouvelle fois sur son midlaner, Humanoid a été carré dans toute la game, confirmant ainsi une fois de son statut de pilier de cette équipe Fnatic, un joueur qui n'a pas flanché de toute la game malgré les moments difficiles et qui a su apporter à son équipe le soutient nécessaire ; il termine la game avec 14/4/15 de KDA, 61,5M de kill participation et avec 37,5% des dégâts de son équipe. Les compétences en teamfight des Fnatic ont fait la différence face à l'équipe japonaise, le tout bien appuyé par le Maokai d'Hylissang qui a été déterminant dans ces moments là. 

Dans la nuit du vendredi 30 septembre au samedi 1er octobre

  • Terminé
    Fnatic
    1
    vs
    0
    DetonatioN FocusMe
    Play-In Group...
    Play-In Group A
  • Terminé
    Evil Geniuses
    1
    vs
    0
    LOUD
    Play-In Group...
    Play-In Group A
  • Terminé
    Saigon Buffalo
    1
    vs
    0
    Isurus
    Play-In Group...
    Play-In Group B
  • Terminé
    DetonatioN FocusMe
    1
    vs
    0
    Chiefs Esports Club
    Play-In Group...
    Play-In Group A
  • Terminé
    Evil Geniuses
    1
    vs
    0
    Beyond Gaming
    Play-In Group...
    Play-In Group A
  • Terminé
    DRX
    1
    vs
    0
    Saigon Buffalo
    Play-In Group...
    Play-In Group B
  • Terminé
    MAD Lions
    0
    vs
    1
    Royal Never Give Up
    Play-In Group...
    Play-In Group B
  • Terminé
    Istanbul Wildcats
    0
    vs
    1
    DRX
    Play-In Group...
    Play-In Group B

Groupes et classements

Groupe A Groupe B
Rang Équipes Victoires Défaites
1 (Main event) Fnatic (LEC) 4 1
2 (Knockout Stage) Evil Geniuses (LCS) 3 2
3 (Knockout Stage) LOUD (CBLOL) 3 2
4 (Knockout Stage) DetonatioN FocusMe (LJL) 3 2
5 (éliminée) Beyond Gaming (PCS) 2 3
6 (éliminée) Chiefs Esports Club (LCO) 0 5
Rang Équipes Victoires Défaites
1 (Main Event) DRX (LCK) 5 0
2 (Knockout Stage) RNG (LPL) 4 1
3 (Knockout Stage) MAD Lions (LEC) 3 2
4 (Knockout Stage) Saigon Buffalo (VCS) 2 3
5 (éliminée) Isurus (LLA) 1 4
6 (éliminée) İstanbul Wildcats (TCL) 0 5