Retour sur la première journée de la quatrième semaine de la saison régulière dans cette LFL Spring Split saison 2024, une semaine spéciale placée sous le signe des LFL Days à Nice. Nous avons pu assister à une première journée exceptionnelle avec de beaux matchs et un public en furie.

pissaladière, pan bagnat, NEXUS ET NASHOR

Nice, éclatante métropole des Alpes-Maritimes, se transforme en épicentre de l'esport français pour les deux jours à venir, accueillant le gratin de la scène League of Legends nationale. Ce mercredi 7 février marque le début de la quatrième semaine du Spring Split de la LFL 2024 pour les dix équipes en compétition pour le titre. Cette semaine se distingue par son cadre exceptionnel : les confrontations se déroulent au Palais Nikaïa, sous les yeux de près de 9 000 spectateurs, dans le cadre des festivités des LFL Days de Nice. Dans cette arène, chaque match revêt une importance capitale, les équipes aspirant soit à renforcer leur position au classement, soit à opérer une remontée mémorable. Les ambitions sont à leur comble et les compétiteurs sont déterminés à se surpasser pour emporter la victoire.

Les équipes de tête vont s'efforcer de perpétuer leur hégémonie, alors que les outsiders ambitionnent de bouleverser l'ordre établi en prenant le dessus sur les leaders ; l'enthousiasme du public présent va sans aucun doute insuffler une énergie supplémentaire aux joueurs, ouvrant la porte à d'éventuelles révélations. Avant le lancement de cette semaine de confrontation, Karmine Corp Blue se positionne en tête du classement avec un bilan de 5 victoires contre une défaite, talonnée de près par BK ROG en deuxième place avec 4 victoires et 2 défaites. La compétition pour la troisième place s'annonce plus disputée que jamais, avec AEGIS, Gentle Mates, Solary (en pleine série de 3 victoires), BDS Academy, Team GO et Vitality.Bee, tous ex aequo avec 3 victoires et 3 défaites. GameWard et Team Du Sud, quant à eux, occupent les dernières places, respectivement neuvième et dixième.

QUE LE SPECTACLE COMMENCE

Une grosse tension sur scène, une ambiance survoltée dans les gradins du palais Nikaïa avec les différents groupes de supporters qui entonnent leurs chants, c’est le coup d’envoi de cette première journée des LFL Days à Nice de ce Spring Split 2024. Le match inaugural met en scène GameWard contre BK ROG, un duel captivant qui s'est enflammé dès les premiers échanges au début de la phase de lanes. Rapidement, 113 et son équipe ont pris le dessus, imposant un rythme que GameWard a vaillamment tenté de contrer. Malgré leurs efforts pour inverser la tendance, les GW dû s'avouer vaincu au bout de 25 minutes, succombant face à la supériorité de leurs adversaires.

Par la suite, ce fut au tour de Vitality.Bee et de Team GO de rentrer dans l'arène, un match qui s'annonçait comme une confrontation majeure dans cette première journée. Vitality.Bee a commencé la partie avec une performance prometteuse, en particulier grâce à un bon contrôle et à un pressing efficace sur la botlane, mettant en avant leur stratégie et leur préparation en amont du match. Cependant, le cours du jeu a commencé à changer au quart d'heure de jeu, moment où Team GO a non seulement rattrapé son retard initial, mais a également pris les devants en termes de golds. Le match a gagné en intensité et en pression au fur et à mesure que le mid game avançait, un moment critique où les équipes ont cherché à prendre l'ascendant. C'est à la 26e minute, dans une tentative de contestation du Nashor, que Vitality.Bee a finalement cédé sous la pression. Cette erreur stratégique a permis à Team GO de prendre définitivement le contrôle du jeu, un avantage qu'elle n'a jamais relâché jusqu'à s'imposer en 32 minutes.

Direction le 3e match de soirée. AEGIS, effectuant un early games un tantinet bizzare, a rapidement concédé les deux premiers kills, un early qui a sans doute posé les premiers jalons d'un match difficile. Le véritable tournant du match s'est produit au quart d'heure de jeu, lorsque Gentle Mates a décidé d'accélérer le rythme. Un teamfight décisivement remporté par Gentle Mates a non seulement permis à l'équipe de creuser un écart significatif en termes de golds mais a également établi une dominance en matière de gameplay. Gentle Mates a montré une supériorité notable en combat d'équipe, exploitant une draft potentiellement moins adaptée d'AEGIS et capitalisant sur le retard accumulé par son adversaire. L'approche méthodique de Gentle Mates, caractérisée par un jeu propre, une prise de risque minimale, et un contrôle solide des objectifs, a illustré une maîtrise du sujet et une bonne préparation de la game. 

Karmine Corp Blue et BDS Academy pour du grand spectacle

Le quatrième match de la soirée entre la Karmine Corp Blue et BDS Academy s'est révélé être une confrontation épique, marquée par une intensité constante et des rebondissements dans tous les sens à chaque phase de jeu. Dès le début, BDS a pris les devants avec un excellent contrôle de la vision et une approche agressive, notamment en sécurisant le premier sang et le premier dragon. Cette agressivité s'est également manifestée dans la botlane, les deux équipes optant pour une stratégie offensive. La première grande bascule du match s'est produite à la 10e minute lors d'un teamfight crucial en botlane, permettant à KCB de combler son retard initial. En maintenant le rythme et en appliquant une pression constante, KCB a réussi à prendre l'avantage en termes de golds au quart d'heure de jeu. Cet élan a été renforcé à la 18e minute par un teamfight dominé par KCB, qui non seulement a obtenu un ACE mais a également creusé l'écart en golds.

Cependant, BDS a su trouver une ouverture à la 22e minute, sécurisant le premier Nashor et rattrapant une partie du retard en golds. Malgré cela, KCB a résisté et a réussi à obtenir le deuxième Nashor, pendant que BDS ait pris la Soul, augmentant les enjeux du match. Les minutes suivantes ont vu les deux équipes échanger des avantages, KCB reprenant finalement une avance en golds. À la 40e minute, un moment critique s'est présenté : malgré un teamfight difficile, KCB a récupéré à la fois l'Elder et le Nashor, préparant le terrain pour un siège décisif de la base ennemie. Le match a connu un dernier retournement de situation spectaculaire à la 46e minute. Un teamfight impressionnant orchestré par BDS, avec un jeu remarquable de la part de Reeker, a permis à BDS de renverser la vapeur. Cette victoire capitale n'était pas seulement un témoignage de la persévérance de BDS mais aussi un coup d'éclat qui a revitalisé son parcours en LFL. Ce match restera très certainement dans les annales de la LFL comme un exemple de compétitivité acharnée et de la dynamique imprévisible, avec une belle prestation des deux équipes sur la grande scène du Palais Nikaïa.

Team du Sud, à domicile

Le match final de cette première journée, opposant Solary à Team du Sud (TDS), a offert un spectacle captivant, illustrant parfaitement la dynamique de cette folle journée. Solary a démarré le match sur les chapeaux de roue, prenant rapidement l'avantage en termes de golds. Cependant, malgré un retard dans les kills et quelques erreurs mineures, TDS a réalisé un excellent travail sur les objectifs neutres et a maintenu une performance solide en phase de lanes. Le premier tournant du match s'est produit à la 17e minute, lors d'un teamfight décisif en faveur de TDS, qui a réussi à sécuriser quatre kills tout en n'en concédant qu'un seul. Ce succès a mis Solary sous pression, conduisant à plusieurs erreurs de leur part.

À la 23e minute, TDS a amplifié son avantage avec un fight victorieux en midlane, suivi d'un appel stratégique pour le Nashor. Bien qu'ils aient réussi à sécuriser cet objectif majeur, leur retraite a été catastrophiquement contrecarrée par une excellente initiation de Solary, résultant en la perte de tous les membres de TDS et du buff Nashor. Néanmoins, à la 26e minute, TDS a su rebondir grâce à un nouveau teamfight réussi, porté par l'excellent jeu de TynX, ce qui leur a permis de commencer à creuser un écart significatif. Un autre teamfight victorieux à la demi-heure de jeu, cette fois-ci déclenché par un call dragon de Solary, a permis à TDS de réaliser une percée déterminante dans la base ennemie. Avec un nouveau Nashor capturé à la 32e minute, TDS a lancé l'assaut final, concrétisant leur victoire dans ce match intense. 

Ainsi se termine cette première journée, sur un très beau match pour une soirée tout simplement exceptionnelle ; la compétition reprendra en fin d'après-midi, aux alentours de 17h avec la suite des rencontres, avec BK ROG contre Solary, un duel au sommet où Solary, fort de sa série de victoires, affronte BK ROG dans une lutte pour la suprématie. Plus tard, face à la Karmine Corp Blue, Gentle Mates aura l'occasion de défier le leader du classement, une chance de bouleverser les attentes.

Programe de la semaine 4 de la LFL - LFL Days Nice 2024

Mercredi 7 février

  • Terminé
    GameWard
    0
    vs
    1
    BK ROG Esports
    Group Stage
    Group Stage
  • Terminé
    Team GO
    1
    vs
    0
    Vitality.Bee
    Group Stage
    Group Stage
  • Terminé
    Aegis
    0
    vs
    1
    Gentle Mates
    Group Stage
    Group Stage
  • Terminé
    Karmine Corp Blue
    0
    vs
    1
    BDS Academy
    Group Stage
    Group Stage
  • Terminé
    Team du Sud
    1
    vs
    0
    Solary
    Group Stage
    Group Stage

Jeudi 8 février

  • Terminé
    BDS Academy
    1
    vs
    0
    Team GO
    Group Stage
    Group Stage
  • Terminé
    Aegis
    0
    vs
    1
    GameWard
    Group Stage
    Group Stage
  • Terminé
    BK ROG Esports
    1
    vs
    0
    Solary
    Group Stage
    Group Stage
  • Terminé
    Team du Sud
    0
    vs
    1
    Vitality.Bee
    Group Stage
    Group Stage
  • Terminé
    Gentle Mates
    1
    vs
    0
    Karmine Corp Blue
    Group Stage
    Group Stage

Classement de la saison régulière de la LFL 2024

Rang Équipes Victoires Défaites
1 Karmine Corp Blue 9 3
- Team BDS Academy 9 3
3 Team GO 8 4
4 BK ROG Esports 7 5
5 GameWard 6 6
- Gentle Mates 6 6
7 Solary 5 7
8 Vitality.Bee 4 8
9 Aegis 3 9
- Team Du Sud 3 9