Au bout d'une game interminable de près de 60 minutes, les Cloud9 s'imposent face à Rogue dans un ultime match tie-break pour la deuxième place de la poule A et se qualifient pour les playoffs du Main Event des Worlds 2021 ! Malheureusement pour Hans sama et ses mates, leur aventure dans ce tournoi s'arrête ici.

Un miracle Run version Cloud9, du 0-3 à la qualification pour les playoffs

Avec la qualification confirmée de DWG KIA pour les playoffs des Worlds 2021, il ne reste plus qu'une place dans cette poule A, et tout va donc se jouer avec les trois équipes restantes, à savoir FunPlus Phoenix, Rogue et Cloud9. Le seed 3 nord-américain est l'équipe qui se trouve dans la plus mauvaise situation dans ce début des matchs retours ; avec trois défaites en autant de matchs, les C9 doivent absolument s'imposer contre Rogue, une défaite pourrait avoir de lourdes conséquences pour la suite du tournoi, synonyme d'élimination pure et simple. Même avec une victoire de plus par rapport à son adversaire, Rogue doit également aller chercher cette victoire face à Cloud9, sous peine de devoir passer une fin de tournoi très compliquée, en laissant notamment une partie de son destin entre les mains des Chinois.  

Au match aller, Rogue s'était imposée, notamment grâce à un bon travail dans la transition early/mid game, et grâce à l'incapacité des C9 de mettre en place le snowball. Le travail sur la botlane a notamment permis aux Nord-Américains de prendre rapidement le contrôle de la partie, mais ils ont arrêté de jouer une fois la phase de lanes terminée.

 

Dans ce match retour, les Cloud9 dominent totalement la rencontre, enregistrant une avance de 5k golds avant le quart d'heure de jeu et gagnant la majeure partie des duels. Les Rogue sont repliés en défense, ils arrivent tout de même à prendre quelques kills, mais perdent petit à petit le contrôle de la game, la draft les handicapant et la formation accusant le cout d'une invade complètement ratée. Fébriles aux matchs allers, ce sont des C9 transformés pour ce premier match retour, et ce sont les Rogue qui en font les frais ; une draft bien réflechie, une domination totale en early game, une mise en place de snwoball parfaitement réussi, et une très belle cohésion d'équipe entre les joueurs de l'équipe nord-américaine. Outre le travail d'équipe qui a fait largement la différence dans cette rencontre, Perkz et Blaber ont été très performants, infligeant d'énormes dégâts dans les escarmouches et en teamfight, permettant ainsi à leurs mates d'assurer leur domination. 

 

Pas le temps de se réjouir pour les Cloud9 qui enchainent leur deuxième match de la journée, cette fois-ci contre FunPlus Phoenix. Au match aller, les C9 avaient presque réussi à s’imposer face à l’équipe chinoise, et avec la victoire contre Rogue, les fans sont nombreux à croire que la remontée est possible aujourd’hui, un souhait partagé avec la communauté européenne, car une défaite des FPX peut également relancer le parcours des Rogue dans le tournoi. Les C9 doivent confirmer face aux FPX et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette rencontre commence sous les meilleurs auspices pour le seed 3 NA. De la même manière que contre Rogue, les C9 prennent rapidement le contrôle de la game et profitent des erreurs dans les décisions de leurs adversaires afin d'effectuer un très bon early. Les FPX souffrent et enregistrent plus de 3 k golds de retard, avant même la 10e minute, et plus de 5 k golds au quart d’heure jeu. Le travail de Blaber et Vulcan est colossal, alors que les FPX essayent tant bien que mal de garder la tête hors de l’eau. À l’image de Tian qui a été catastrophique, les FPX passent complètement à côté de cette rencontre et aucun joueur de cette équipe chinoise ne s’est montré à la hauteur du rendez-vous. Un accident peut arriver, de la même manière qu’une mauvaise game, mais vu le niveau affiché par FPX, le tournoi de l'équipe prend un tournant assez sombre. 

  

La transformation des Cloud9 se poursuit dans cette journée spéciale des matchs retours de la poule A. Pour leur dernier dans cette phase de groupes, les Nord-Américains affrontent les DWG KIA ; une victoire et c'est la deuxième place assurée, une défaite et c'est le tie-break/ la triangulaire entre eux, FunPlus Phoenix et Rogue pour le seed 2 de la poule A. Bien qu'ils ne soient pas favoris face aux DK, les Cloud9 ne se laissent pas faire, et tentent avec les moyens qu'ils ont de mettre le plan de jeu de leurs adversaires en déroute, mais ces derniers ont plus d'un tour dans leur sac. Contre toute attente, c'est Cloud9 qui gagne le premier teamfight, ShowMaker et les DK font beaucoup de dégâts dans les rangs ennemis, mais la puissance de feu et la position des C9 font la différence. La game est très loin d'être gagnée, mais les C9 prennent une première option dessus, il faut transformer ça maintenant. Plus facile à dire qu'à faire, notamment quand il s'agit d'une équipe LCS face aux champions du monde en titre. Un moment hésitants, les DWG passent à la vitesse supérieure, avec dans un premier temps le vol du Nashor et dans un second temps, un très gros teamfight ; sur Kassadin, ShowMaker est intuable, ShowMaker est partout, ShowMaker est trop fort, et ShowMaker carry ses mates. DWG KIA s'impose est sort de cette phase de groupes invaincue, avec 6 victoires au compteur.

 

Le dernier slot pour les playoffs de cette poule A va donc se jouer entre Rogue et Cloud9, un duel EU vs EU NA comme on les aime. La game est très tendue, les deux équipes sont au coude à coude et aucune des deux ne semble vouloir se précipiter sous peine de faire une erreur qui peut potentiellement coûter le match. Les C9 ont un léger avantage sur le contrôle de la map et ont plus facilement accès à la jungle des Rogue, mais ils n’arrivent pas à trouver une faille chez leurs adversaires qui répondent à la moindre tentative. Les minutes avancent et les RGE jouent un peu trop à reculon, et même quand ils sont en supériorité numérique, ils ont du mal à aller au bout de leurs calls, ce qui permet aux C9 de temporiser. On dépasse les 40 minutes de jeu et aucune équipe n’a encore pris l’avantage, mais Perkz et ses mates font une première grosse percée dans la base européenne un peu avant la 50e minute de jeu. Le plus gros et important teamfight a lieu juste avant l’heure de jeu (oui, presque 60 minutes de game) ; les Rogue tentent le tout pour le tout, mais ce sont bien les Cloud9 qui remportent la game, se qualifiant ainsi pour les playoffs du Main Event des Worlds 2021. 

 

Vendredi 15 octobre / matchs retours groupe A

  • Terminé
    FunPlus Phoenix
    0
    vs
    1
    DWG KIA
    Group A
    Group A
  • Terminé
    Rogue
    0
    vs
    1
    Cloud9
    Group A
    Group A
  • Terminé
    FunPlus Phoenix
    0
    vs
    1
    Cloud9
    Group A
    Group A
  • Terminé
    Rogue
    0
    vs
    1
    DWG KIA
    Group A
    Group A
  • Terminé
    Rogue
    1
    vs
    0
    FunPlus Phoenix
    Group A
    Group A
  • Terminé
    DWG KIA
    1
    vs
    0
    Cloud9
    Group A
    Group A

Tie-Break

  • Terminé
    FunPlus Phoenix
    0
    vs
    1
    Rogue
    Group A
    Group A
  • Terminé
    Cloud9
    1
    vs
    0
    Rogue
    Group A
    Group A

Le classement des groupes du Main Event

Groupe A

Rang Équipes Victoires Défaites
1 (Qualifiée) DWG KIA 6 0
2 (tie-break / triangulaire) Cloud9 2 4
2 (tie-break / triangulaire) Rogue 2 4
2 (tie-break / triangulaire) FunPlus Phoenix 2 4

Tie-Break
1/2 Finale Finale Vainqueur


Cloud9
Rogue1 - 0Cloud9
1 - 0Rogue
FunPlus Phoenix

Groupe B

Rang Équipes Victoires Défaites
1 (qualifiée) T1 5 1
2 (qualifiée) EDward Gaming 4 2
3 (éliminée) 100 Thieves 3 3
4 (éliminée) DetonatioN FocusMe 0 6

Groupe C

Rang Équipes Victoires Défaites
1 (qualifiée / tie-break) Royal Never Give Up 4 2
1 (qualifiée / tie-break) Hanwha Life Esports 4 2
3 (éliminée) PSG Talon 3 3
4 (éliminée) Fnatic 1 5

Groupe D

Rang Équipes Victoires Défaites
1 (tie-break) Gen.G 3 3
1 (tie-break) LNG Esports 3 3
1 (tie-break) MAD Lions 3 3
1 (tie-break) Team Liquid  3 3