Après un Spring Split qui s'est achevé avec une 5e/8e place aux European Masters, Unicors of Love Sexy Edition a fait ses adieux à son support de longue date et est actuellement à la recherche de son remplaçant. D'après les rumeurs, l'équipe allemande devrait recruter l'ancien support des Clou9, le Coréen Winsome.

Une licorne venue tout droit des LCS

Après avoir obtenu des résultats jugés insuffisants et après avoir connu de nombreuses galères pendant le segment printanier, Cloud9 prit la décision de revoir une grande partie de son effectif pour le prochain split. Alors que de nombreuses rumeurs ont couru pendant plusieurs semaines, la direction du club a confirmé début mai les départs de trois membres de son équipe principale, à savoir le toplaner Park “Summit” Woo-tae, ainsi que les supports Kim “Winsome” Dong-keun et Jonah “Isles” Rosario. 

Recruté en novembre dernier en même temps que Summit, Winsome a passé la majeure partie de sa carrière compétitive en LCK, chez Shadow Battlica. Ce compétiteur coréen a été personnellement recruté par l'ancien entraineur en chef des C9, Nicholas "LS" De Cesare, et n'a finalement joué qu'un split au sein de l'équipe nord-américaine. Pour le moment, nous ne savons pas ce qu'il va advenir de Winsome pour le prochain segment compétitif, mais certains rapports mentionnent le fait que le joueur pourrait éventuellement quitter les États-Unis et débarquer du côté de la ligue allemande. 

D'après nos confrères d'Upcomer, Winsome serait sur le point de signer avec Unicorns Of Love Sexy Edition, formation allemande évoluant au sein de la Prime League ; la direction d'UOL et le joueur auraient d'ores et déjà trouvé un accord. Si la rumeur se confirme, Winsome prendrait donc la place de support titulaire jusqu'à présent occupée par Tobias "Dreamer Ace" Schreckeneder, joueur présent au sein de l'équipe depuis 3 ans, et ferait notamment équipe avec un compatriote, le midlaner Ruby, recruté par UOL en décembre dernier. 

Au Spring Split, UOL Sexy Edition a clôturé la saison régulière à la 5e place au classement général, se qualifiant ainsi pour les playoffs ; son périple dans ces éliminatoires l'a conduit jusqu'aux portes de la finale, mais l'équipe échoue de peu, s'inclinant 3-1 contre GamersLegion. Sa troisième place lui permet tout de même de se qualifier pour le European Masters ; l'équipe allemande fait un Ply-In plus que correct, terminant première de sa poule avec 6 victoires en autant de matchs, et s'imposant 2-0 au Knockout Stage face à Entropiq. UOL SE se qualifie donc pour le Main Event et se retrouve dans la poule D, celle de LDLC OL ; elle termine à la deuxième place et obtient son ticket pour les quarts de finale, où elle finit par perdre contre les vainqueurs du tournoi, la Karmine Corp, sur le score de 3-1.