Retrouvez le programme, le classement et les résultats de la LCK League of Legends Champions Korea Summer Split saison 2019.


Le Stream

Informations générales

Dénomination : LCK 2019 Regional Finals
Dates : du 3 au 7 septembre
Lieu : offline - Corée
Format : arbre à élimination directe / en BO5 / arbre au format KOTH
Equipes : le top 4 au points de Championnat
Streams officiels :
twitch_logo3 Flag LCK Korea
twitch_logo3 Flag O'Gaming TV

 

La préview de la rédac'

Reste maintenant à savoir quelle équipe ira aux Worlds 2019 avec le 3e et dernier seed de la ligue LCK. Réponse dès la semaine prochaine avec les finales régionales sud-coréennes. Les quatre équipes qui ont accumulé le plus de points de Championnat tout au long de la saison 2019 vont s'affronter dans cet ultime tournoi, mais seulement l'une d'entre elles aura la possibilité de faire le voyage jusqu'en Europe pour représenter la région. SK Telecom T1 et Griffin d'ores et déjà qualifiées, le seed #3 de la ligue LCK se jouera entre Afreeca Freecs, Kingzone DragonX, SANDBOX Gaming et DAMWON Gaming ; elles s’affronteront dans un arbre à élimination directe au format "King Of The Hill" (KOTH) en BO5.

  • Terminé
    Kingzone DragonX
    3
    vs
    1
    Afreeca Freecs
    Regional finals
    Regional finals

Les Freecs sont l'équipe qui a le plus semblé faire douter les SKT lors des playoffs en leur arrachant une game, même si les deux autres manches étaient totalement à l'avantage des futurs champions. Kiin, et surtout le duo Aiming/Senan, ont posé de gros soucis aux coéquipiers de Faker. Cependant, Ucal et Dread n'ont pas réussi à être convainquants, surtout le midlaner qui n'a trouvé aucune réponse face à Faker malgré des tentatives avec plusieurs styles de personnages (assassin/hard carry/mage utilitaire), tandis que le jungler a fait preuve d'une certaine fébrilité et d'une tendance à envoyer ses ultimes de façon trop prévisible. Afreeca Freecs est montée en puissance tout au long de la saison, et si le duo Dread/Ucal parvient à surmonter sa fébrilité, l'équipe pourrait devenir un concurrent sérieux pour la dernière place au Championnat du monde.

Les KING-ZONE ont suivi le parcours inverse, réussissant un excellent début de Summer Split avant de faire une seconde partie de saison catastrophique avec deux victoires pour six défaites. Leur situation aurait pu s'améliorer avec le ralentissement de la meta qui semblait se dessiner lors des dernières semaines de la saison régulière, car il leur aurait alors été possible de se reposer sur leur duo Deft/TusiN, mais les playoffs dans les différentes régions ont vu les choses aller en sens inverse. Les Dragons jouent à contre-courant et se concentrent très peu sur leur midlaner : Naehyun est le joueur qui reçoit le moins de ressources de l'équipe parmi les carrys, ce qui est plus qu'inhabituel comparé aux autres équipes. Rascal n'a cessé de s'améliorer tout au long de la saison mais reste encore en dessous des meilleurs toplaners coréens et surtout de Kiin, laissant ainsi la responsabilité à Deft et TusiN de porter leurs partenaires. Il faudra pour cela que Cuzz parvienne à avoir de l'impact sur les parties. Le jungler KZ est à l'aise avec un style défensif mais perd tout ses moyens quand il doit jouer de manière plus agressive. Pour le premier match des finales régionales, les Freecs sont les grands favoris, mais KING-ZONE a eu plus de temps pour se préparer et s'adapter à la meta. 


(c) le LoL Park de Séoul

SANDBOX Gaming

Si les SANDBOX ont réussi à faire illusion lors de la première manche contre SKT, ils se sont effondrés ensuite. Aucun joueur n'est parvenu à surnager et tous se sont fait massacrer par leurs vis-à-vis. La plus visible des mauvaises performances est venue d'OnFleek, qui n'a jamais réussi à mettre la pression sur Clid, ce qui était censé être son domaine de prédilection. Le duobot n'a pas fait illusion non plus, sombrant dès le début de la rencontre malgré des match-ups positifs. Summit et Dove sont parvenus à tenir le choc lors de la première manche, mais ont dû s'incliner lors des suivantes. La formidable cohésion des SANDBOX, qui faisait leur force depuis le début de saison, semble s'effriter au fur et à mesure des patchs, et l'équipe ne parvient pas à tenir suffisamment ses débuts de partie pour espérer inquiéter les meilleures formations. Avec deux semaines pour analyser leurs erreurs et se préparer, les joueurs de Comet et Laden doivent montrer qu'ils ont progressé s'ils veulent faire leurs débuts sur la scène internationale.

 

 DAMWON Gaming

Malgré un score identique, les DAMWON ont fait une meilleure prestation contre SKT que les SANDBOX. Leur défaite a cependant été moralement plus dure à encaisser, car leurs deux joueurs vedettes se sont fait écraser à tour de rôle, que ce soit ShowMaker pendant la première manche ou Nuguri lors de la seconde. Les deux sololaners ne sont pas les seuls à blâmer : Canyon a été inexistant lors du BO tandis que Clid faisait le spectacle sur Sylas, pick auquel les DAMWON n'ont trouvé aucune réponse, forçant leur jungler à le prendre lors de la manche décisive. Cette dernière a aussi montré une erreur d'analyse : du fait de la durée importante des deux premières games, les DAMWON ont tenté de jouer une composition dont le pic de puissance était censé arriver en fin de partie, alors que même avec des compositions basées sur le début/milieu de partie, SKT prenait l'avantage dès le départ. S'ils parviennent à réellement tirer profit de la leçon de League of Legends qu'ils ont subie, les DAMWON pourraient faire preuve d'une montée en puissance plus qu'impressionnante, mais cela repose davantage sur les épaules de Micro et Kim que sur celles des joueurs. 

 

Agenda du tournoi

Mardi 3 septembre

  • Terminé
    Kingzone DragonX
    3
    vs
    1
    Afreeca Freecs
    Regional finals
    Regional finals

Jeudi 5 septembre

  • Terminé
    SANDBOX Gaming
    1
    vs
    3
    Kingzone DragonX
    Regional finals
    Regional finals

Samedi 7 septembre

  • Terminé
    DAMWON Gaming
    3
    vs
    2
    Kingzone DragonX
    Regional finals
    Regional finals

 

Arbre du tournoi

 

Points de Championnat