Retrouvez toutes les informations, les streams, l'agenda, les résultats, du Six Invitational 2021, le championnat du monde de Rainbow Six qui a lieu du 11 au 23 mai à Paris.


Les Streams

 

 

 

informations générales

Dates : du mardi 11 au dimanche 23 mai
-> Phase de groupes : du mardi 11 au dimanche 16 mai
-> Playoffs : du mercredi 19 au dimanche 23 mai
Lieu : Paris, France
-> Phase de groupes : hôtel des joueurs
-> Playoffs : Palais Brongniart
Format : phase de groupes en round-robin (BO1) suivie d'une phase de Playoffs à double élimination (BO3, grande finale en BO5)
-> Le Top 8 de chaque groupe sera qualifié pour les Playoffs
-> Le Bottom 1 de chaque groupe sera éliminé
-> Le Top 4 de chaque groupe sera qualifié pour l'Upper Bracket
-> Le Top 5-7/9 de chaque groupe sera qualifié pour le Lower Bracket
-> L'équipe provenant de l'Upper Bracket bénéficiera d'un point d'avantage pendant la grande finale, qui aura lieu avec overtime illimité
Cashprize : 3 000 000 $ (500 000 $ initiaux + 30% des revenus issus de Road to S.I 2021)
Top 1 - 1 000 000 $
Top 2 - 450 000 $
Top 3 - 240 000 $
Top 4 - 170 000 $
Top 5/6 - 135 000
Top 7/8 - 105 000
Top 9/12 - 75 000
Top 13/16 - 55 000 $
Top 17/18 - 40 000 $
Top 19/20 - 30 000 $
Streams :
Stream officiel A
Stream officiel B
Stream français

 

AGENDA DU TOURNOI

Mercredi 19 mai

  • Terminé
    BDS Esport
    1
    vs
    2
    Ninjas in Pyjamas
    Playoffs

  • Terminé
    Team Liquid
    0
    vs
    2
    MIBR
    Playoffs

  • Terminé
    FaZe Clan
    2
    vs
    1
    Team SoloMid
    Playoffs

  • Terminé
    Team Empire
    0
    vs
    2
    Oxygen Esports
    Playoffs

  • Terminé
    Cloud9
    0
    vs
    2
    Mkers
    Playoffs

  • Terminé
    DarkZero Esports
    0
    vs
    2
    FURIA Esports
    Playoffs

 

Jeudi 20 mai

  • Terminé
    G2 Esports
    0
    vs
    2
    Parabellum Esports
    Playoffs

  • Terminé
    Team oNe eSports
    2
    vs
    1
    Spacestation Gaming
    Playoffs

  • Terminé
    Team SoloMid
    2
    vs
    0
    Mkers
    Playoffs

  • Terminé
    BDS Esport
    2
    vs
    1
    FURIA Esports
    Playoffs

  • Terminé
    Ninjas in Pyjamas
    2
    vs
    0
    FaZe Clan
    Playoffs

  • Terminé
    Oxygen Esports
    0
    vs
    2
    MIBR
    Playoffs

  • Terminé
    Team Empire
    2
    vs
    0
    Team oNe eSports
    Playoffs

  • Terminé
    Team Liquid
    2
    vs
    0
    Parabellum Esports
    Playoffs

 

Vendredi 21 mai

  • Terminé
    BDS Esport
    1
    vs
    2
    Team SoloMid
    Playoffs

  • Terminé
    Team Empire
    0
    vs
    2
    Team Liquid
    Playoffs

  • Terminé
    Oxygen Esports
    0
    vs
    2
    Team SoloMid
    Playoffs

  • Terminé
    FaZe Clan
    1
    vs
    2
    Team Liquid
    Playoffs

 

Samedi 22 mai

  • Terminé
    MIBR
    1
    vs
    2
    Ninjas in Pyjamas
    Playoffs

16h30 : Lower Bracket Round 4

 

Dimanche 23 mai

13h30 : Lower Bracket Final

17h00 : Grand Final

 

Arbre du tournoi

1/4 finale 1/2 finale Finale Vainqueur


Team Empire
0 - 2 Oxygen Esports
Oxygen Esports
0 - 2 MIBR
Team Liquid
0 - 2 MIBR
MIBR
1 - 2 Ninjas in Pyjamas
BDS Esport
1 - 2 Ninjas in Pyjamas
Ninjas in Pyjamas
2 - 0 Ninjas in Pyjamas
FaZe Clan
2 - 1 FaZe Clan
Team SoloMid

1/32 finale 1/16 Finale 1/8 Finale 1/4 Finale 1/2 Finale Finale Vainqueur


MIBR
FaZe Clan
Team oNe eSports
Team Empire0 - 2Team Empire1 - 2Team Liquid0 - 2Team Liquid
1 - 0Team Empire
0 - 2Team Liquid
Parabellum Esports
Team Liquid0 - 2Team Liquid2 - 1Team Liquid
1 - 0Team Liquid
Oxygen Esports
FURIA Esports
BDS Esport1 - 2BDS Esport0 - 2Team SoloMid
1 - 0BDS Esport
1 - 2Team SoloMid
Mkers
Team SoloMid0 - 2Team SoloMid
1 - 0Team SoloMid

Finale Vainqueur


Team oNe eSports
2 - 1 Team oNe eSports
Spacestation Gaming

Finale Vainqueur


G2 Esports
0 - 2 Parabellum Esports
Parabellum Esports

Finale Vainqueur


DarkZero Esports
0 - 2 FURIA Esports
FURIA Esports

Finale Vainqueur


Cloud9
0 - 2 Mkers
Mkers

 

preview de la rédac'

La bataille aura fait rage dès les cinq premiers jours du Six Invitational et la phase de groupes du Major Roi sous son nouveau format nous aura réservé un spectacle saisissant avec un niveau de jeu très relevé, des révélations et plus d'une surprise. Deux des 18 équipes qui répondaient à l'appel mardi dernier ont été éliminées et ce seront donc les 16 meilleures formations du monde - à l'heure actuelle - qui se tireront la bourre dans le cadre des Playoffs de l'Invitational à compter de ce mercredi, 11h00 pétante. Mais qui parviendra à se frayer un chemin vers la grande finale de cette édition 2021 ?


Crédit photo : Ubisoft, PavillonNoir

 

Team Empire

Impériale. C'est le qualificatif à attribuer à la Team Empire qui, sortie d'un Stage 1 très inquiétant en European League, a dévoilé son jeu pendant la phase de groupes du Six Invitational. Emmenés par un JoyStiCK étincelant, les Russes ont frappé du point sur la table et reproduit la prestation qui avait fait d'eux la deuxième meilleure équipe du monde lors de leur période glorieuse. Les Empire ont donné le ton dans le Groupe A et débarquent aux Playoffs tambours battants, bien décidés à se racheter suite à leurs précédentes déceptions et enfin saisir le trophée de l'Invitational.

 

BDS Esport

Suite à leur formidable Top 4 acquis l'année dernière, les BDS Esport débarquent plus motivés que jamais à cette édition du Major Roi. L'équipe française a été fidèle à ce qu'elle a laissé transparaître lors du Stage 1 de l'EUL et aura été encore plus impressionnante dans le Groupe A du Six Invitational. Les hommes de Shaiiko ont en effet montré qu'ils ont ce qu'il faut pour devenir les nouveaux champions du monde et confirmé leur statut de favoris à la victoire finale. BDS a envoyé un message fort à ses futurs adversaires et si ses joueurs viennent à corriger les petites erreurs qu'ils ont commises et peaufiner leur cohésion d'équipe, ces éliminatoires seront une véritable autoroute pour eux jusqu'à la grande finale du Mondial.


Crédit photo : Ubisoft

 

Team Liquid

Piqués au vif après leur échec cuisant au dernier Invitational, les Liquid sont revenus en force pour cette édition du championnat du monde et ont terminé à la troisième place de leur poule. Une performance satisfaisante réalisée par l'Hypocampe, qui est considéré et s'affirme comme la meilleure équipe brésilienne. Il faut dire que xS3xyCake et ses partenaires de jeu ont les arguments pour : une longévité de plus de deux ans et de fortes individualités, ce qui a déjà été démontré puisqu'ils ont récemment remporté la Copa Elite Six du premier split. Les Brésiliens entameront donc en confiance les éliminatoires du Six Invitational, mais ne devront pas se laisser rattraper par la pression de performer. Ils ont également montré quelques failles dans leur capacité d'adaptation ces derniers jours et devront travailler sur ce point pour aller le plus loin possible dans le tournoi.

 

FaZe Clan

S'ils se sont globalement bien débrouillés lors de cette phase de groupes, les FaZe ont eu un peu plus de mal que leurs homologues de Liquid et ont bien failli devoir se contenter du Lower Bracket de ces Playoffs. Ils sont allés chercher trois de leur cinq victoires au forceps en overtime et pas mal d'imperfections dans leur jeu se sont révélées ces jours-ci. Mais il faut aussi dire que l'équipe a rejoint Astro et les rangs de FaZe Clan il y a deux mois et qu'elle n'est pas aussi prête que d'autres peuvent l'être pour cet Invitational. Quoiqu'il en soit, les Brésiliens devront rapidement affiner leur jeu et rehausser leur niveau s'ils ne souhaitent pas sortir prématurément de la course au sacre mondial.


Crédit photo : Ubisoft

 

Team oNe eSports

En ce qui la concerne, Team oNe eSports n'est peut être pas parvenue à se hisser dans la première partie du classement de sa poule, mais a montré de quel bois elle se chauffait lors de la phase de groupes. En effet, Lagonis et compagnie se sont montrés inférieurs aux autres clubs brésiliens, mais s'en sont bien sortis face aux forces internationales et ont notamment décroché une victoire face à G2 ou DarkZero qui restent de gros noms de la scène malgré la mauvaise passe que ces deux formations traversent. Le bilan est donc assez positif pour oNe à l'abord de ces éliminatoires, mais il leur faudra combler autant que possible leurs lacunes et s'appuyer sur leurs forces pour aller le plus loin possible dans ce Six.

 

DarkZero Esports

La prestation de DarkZero Esports aura été plutôt décevante lors de la phase de groupes du Six Invitational et les nord-Américains entameront la phase finale de la compétition dans le Lower Bracket. Le niveau montré par les violets dans leur poule ne fut pas mirobolant et ils devront à tout prix réagir pour les Playoffs. DZ est bien moins impactante qu'auparavant et a été sauvée à plus d'une reprise par son capitaine, Skys, qui a été décisif individuellement. Le collectif ferait bien de ne pas trop se reposer sur ses performances, cela pourrait lui jouer des tours et lui coûter une douche très froide si Skys venait à être dans un mauvais jour, d'autant plus que DarkZero n'aura pas le droit à l'erreur.

 

FURIA Esports

FURIA Esports participe au Six Invitational comme l'équipe brésilienne la plus faible sur le papier et s'ils ont en effet été à la tête de la moins bonne prestation latine dans cette phase de groupes, Miracle et ses équipiers s'en sont mieux sortis que ce à quoi nous pouvions nous attendre et ont assuré une qualification pour les éliminatoires de la compétition, bien qu'ils les débuteront en Lower Bracket. Les Brésiliens se sont ainsi prouvés qu'ils pouvaient accomplir de grandes choses et seront à garder à l'oeil cette semaine, bien que les Playoffs seront à coup sûr une tout autre paire de manche pour les FURIA.

 

G2 Esports

G2 Esports est très certainement la plus grosse déception de cette phase de groupes du Six Invitational. Si le plus important - se qualifier pour les Playoffs - est accompli pour les Européens, ils ont ont acquis leur place dans le Lower Bracket sur le fil du rasoir et devront absolument se remettre en question s'ils souhaitent passer le premier tour du LB. Le vide laissé par le départ de Pengu ne pourrait pas se faire plus sentir dans les rangs des Samourais, qui sont apparus très affaiblis et avec de grandes difficultés à proposer un jeu construit la semaine dernière. Il leur faut à tout prix se ressaisir, rassembler leurs forces et ne pas se laisser crouler sous la pression des événements s'ils souhaitent ne pas obtenir un résultat catastrophique qui leur pend au nez.


Crédit photo : Ubisoft

 

 Cloud9

L'Asie-Pacifique s'est montrée sous son meilleur jour cette année avec trois formations qui se sont bien battues lors de la phase de groupes, mais seule l'une d'entre-elle est parvenue à rester en vie jusqu'aux Playoffs, Cloud9. C9 est une équipe historique de l'APAC ayant la longévité et l'expérience les plus importantes de la région. Ils s'en sont donc bien sortis face à leurs neuf rivaux du Groupe A, mais la meta et le niveau global de cette contrée lointaine accuse toujours un cran de retard sur le reste du monde et l'équipe emmenée par EnvyTaylor a eu du fil à retordre ces derniers jours. Les Cloud9 se sont qualifiés de justesse pour le Loser Bracket des éliminatoires du Six Invitational, mais devront redoubler d'efforts s'ils souhaitent y réaliser une performance digne de ce nom face aux sélections qui se dresseront sur leur passage.

 

Team SoloMid

TSM s'est bien rattrapée après son Stage 1 de NAL compliqué et a terminé en tête du Groupe B du Six Invitational. Achevied et ses partenaires ont montré qu'ils étaient la meilleure équipe états-unienne et qu'ils ont de quoi remporter le titre, un an après avoir terminé sur la troisième marche du podium de l'Invitational. Le niveau de jeu augmentera d'un cran lors des éliminatoires de la compétition et il faudra que les Américains continuent sur leur lancée et effacent les quelques points noirs dans leur jeu afin de mettre le plus de chances de leur côté pour remporter la victoire finale.

 

MIBR

Jeune équipe brésilienne ayant fraîchement rejoint les rangs de Made in Brazil, le groupe de reduct fut à la tête d'une remarquable performance lors de la phase de poules et débarque aux Playoffs avec le plein de confiance. Si cela s'est bien passé dans le Groupe B pour MIBR, les Playoffs seront une tout autre paire de manche puisqu'ils regroupent la crème de la crème des participants au Mondial. Mais il ne fait aucun doute que les Brésiliens ont plus d'un tour dans leur sac et sont à même de surprendre plus d'une équipe s'ils venaient à être sous-estimés par leurs adversaires.

 

Ninjas in Pyjamas

La performance de NiP aura été moins bonne que prévue lors de la phase de groupes. Les Ninjas, qui débarquent au Six Invitational avec l'envie de se racheter suite à leur défaite en grande finale l'année dernière, ont en effet eu du fil à retordre dans le Groupe B et leur qualification pour l'Upper Bracket des éliminatoires fut loin d'être évidente. Ce parcours tumultueux a néanmoins eu l'effet d'une piqure de rappel pour Pino et ses équipiers qui devraient corriger le tir pour cette seconde de compétition. Les Brésiliens ont acquis une petite revanche sur leurs bourreaux de l'année passée dimanche dernier, il leur faudra désormais développer leur jeu lors des Playoffs et ne pas se laisser rattraper par une peur de gagner qui les aura terrassés l'an passé.


Crédit photo : Ubisoft

 

Oxygen Esports

Les joueurs d'Oxygen Esports ont attiré l'attention suite à leur prestation en North American League dernièrement, mais ont connu quelques difficultés à se mettre en jambes en ce début d'Invitational. En effet, FoxA et ses partenaires ont assuré l'essentiel, mais avec plus de peine que cela aurait dû être le cas, la faute à des erreurs individuelles et à un manque de jeu en équipe. Ils sont par ailleurs passés à peu de chose de l'élimination, mais ont su se remobiliser lors de leur dernière journée de la phase de groupes avec trois remarquables victoires. En somme, les Oxygen Esports devront se reprendre pour la suite de la compétition, être plus réguliers et renforcer ce teamplay qui fait leur force pour espérer soulever le trophée.

 

Mkers

Attendus au tournant, les Italiens ont reconduit leurs performances du qualifier européen lors de cette phase de groupes du Six Invitational. Ils ont continué leur percée sur la scène internationale et contrecarré les plans de plus d'une équipe ces derniers jours, en particulier TSM et SSG. S'il leur faut ne pas s'enflammer et agrémenter leur jeu à l'abord des Playoffs, Gemini et ses coéquipiers ne devront pas renverser leur formule et continuer de jouer comme ils l'ont fait en poule pour espérer survivre le plus longtemps possible dans ce Lower Bracket du Major.

 

Parabellum Esports

Parabellum Esports est l'autre révélation de ce Six Invitational. L'équipe canadienne a effectivement crée la sensation la semaine dernière en bousculant ses plus grandes rivales dans le Groupe B, dont SSG et NiP, les deux finalistes de l'édition 2020, pour décrocher sa qualification pour les éliminatoires du Major Roi. Les Parabellum ont montré un style de jeu innovant face à leurs adversaires du Groupe B qu'ils devront reconduire dans le Loser Bracket, tout en ne se faisant pas rattraper par l'enjeu des rencontres qu'ils vont disputer et la pression qui y est liée.

 

 Spacestation Gaming

S'il ne fallait pas s'attendre à voir l'équipe briller à ce Six Invitational, bien que nous adorerions tous que ce soit le cas pour le symbole suite au stand-in de Canadian, leader emblématique du collectif récemment parti à la retraite, Spacestation Gaming a vraiment été décevante lors de la phase de groupes. Cette dernière fut un véritable chemin de croix pour les Astronautes, qui ont eu beaucoup de mal à s'affirmer face à leurs adversaires. Ils n'ont que deux victoires à leur actif et ont vu l'élimination précoce et le vol retour pour les States de très près, n'ayant pas été maîtres de leur destin suite à leurs mauvais résultats. Le contrat n'est pas facile à remplir, mais les jaune et noir doivent absolument se ressaisir s'ils souhaitent poursuivre leur aventure à cet Invitational le plus longtemps possible, ne serait-ce que pour défendre au mieux leur titre de champion du monde acquis en février 2020.


Crédit photo : Ubisoft

 

Composition des équipes

 

       

BDS Esport

        Stéphane "Shaiiko" Lebleu
        Olivier "Renshiro" Vandroux
        Adrien "RaFaLe" Rutik
        Bryan "Elemzje" Tebessi
        Loïc "BriD" Chongthep
        Mees "eaglemees" van der Arend (analyste)

 

 

       

Team Empire

 
        Arthur "ShepparD" Ipatov  
        Dmitry "Scyther" Semenov  
        Danil "JoyStiCK" Gabov  
        Danial "dan" Dontsov  
        Dmitry "Always" Mitrahovich  
        Oleg "RayzerGM" Kuchin (coach)  
        Eugene "Zheka" Bokhanov (analyste)  

 

 

       

G2 Esports

        Juhani "Kantoraketti" Toivonen
        Aleski "UUNO" Työppönen
        Ben "CTZN" McMillan
        Jake "Virtue" Grannan
        Jordan "Kayak" Morley
        Thomas "Shas[O]Udas" Lee (coach)

 

 

       

Mkers

 
        Alessio "Aqui" Aquilano  
        Luigi "Gemini" Ferrigno  
        Pietro "Scatto" Scattolin  
        Sasha "Sasha" Michelizzi  
        Lorenzo "Lollo" Massuccio  

 

 

       

  Team SoloMid

        Matthew "Achieved" Solomon
        Bryan "Merc" Wrzek
        Jason "Beaulo" Doty
        Emilio "Geoometrics" Cuevas
        Braden "Chala" Davenport
        Owen "Pojoman" Mitura (coach)
        Jacob "Daeda" Hale (analyste)

 

 

       

  DarkZero Esports

 
        Kyle "Mint" Lander  
        Paul "Hyper" Kantopanagiotis  
        Alexander "Skys" Magor  
        Tyler "Ecl9pse" McMullin  
        Nick "njr" Rappier  
        Brandon "BC" Carr (coach)  
        Grant "Grant" Tripple (analyste)  

 

 

       

  Spacestation Gaming

 
        Javier "Thinkingnade" Escamilla  
        Nathanial "Rampy" Duvall  
        Dylan "Bosco" Bosco  
        Alec "Fultz" Fultz  
        Troy "Canadian" Jaroslawski  
        Justin "Lycan" Woods (coach)  
        Zachary "Sov" Sites (assistant coach)  
        Drew "DrewSpark" Spark-Whitworth (analyste)  

 

 

       

  Oxygen Esports

        Davide "FoxA" Bucci
        Gabriel "LaXInG" Mirelez
        Franklyn "VertcL" Cordero
        Evan "Yoggah" Nelson
        Leonardo "Kyno" Figueiredo
        Anthony "HOP3Z" Lee (head coach)
        Taylor "Redeemer" Mayeur (coach)

 

 

       

  Parabellum Esports

 
        Zachary "Spiritz" Dionne  
        Xavier "Eskaa" Avoine  
        Keagen "P3NGU1N" Smith  
        Logan "Sonar" Parker  
        Brandon "Euphoria" Sathongnhot  

 

 

       

  Team Liquid

 
        Andre "nesk" Jesus Oliveira  
        Thiago "xS3xyCake" Silva  
        Luccas "Paluh" Molina  
        Paulo "psk1" Augusto  
        Joao "HSnamuringa" Deam  
        Adenauer "Silence" Alvarenga (coach)  

 

 

       

  Ninjas in Pyjamas

        Gustavo "Psycho" Rigal
        Joao "Kamikaze" Gomes
        Julio "Julio" Giacomelli
        Murilo "Muzi" Muzi
        Gabriel "Pino" Fernandez
        Dyjair "Mity" Soares (coach)

 

 

       

  MIBR

        Tassus "Reduct" Issi
        Kaique "Faallz" Moreira
        Luca "LuKid" Sereno
        Felipe "FelipoX" De Lucia
        Enzo "Rappz" Aziz
        Matheus "Budega" Figueiredo (coach)
        Guilherme "Guille" Scalfi (analyste)

 

 

       

  FaZe Clan

        Leonardo "Astro" Luis
        Gabriel "Cameram4n" Hespanhol
        José "Bullet1" Victor
        Jaime "Cyb3r" Pereira
        Lucas "soulz1" Romero Schinke
        Matheus "Ramalho" Ramalho (coach)

 

 

       

  Team oNe eSports

        Lorenzo "Lagonis" Volpi
        Eduardo "KDS" Chiste Fontes
        Caio "Neskin" Szazi
        Karl "Alem4o" Zarth
        Juliano "Levy" Andrade dos Santos
        Arthur "TchubZ" Fernandes Martins Figueira (coach)
        "RafadeLL" (analyste)

 

 

       

  FURIA Esports

 
        Gabriel "h1ghs" Pecheco  
        Thiago "LENDA" Torres  
        Luiz "Miracle" Abrantes  
        Diogo "Fntzy" Lima  
        Rennan "R4re" Vitor  
        Marlon "Twister" Mello (coach)  
        Luiz "Kizi" Carlos (assistant coach)  

 

 

       

  cLOUD9

        Seongsoo "EnvyTaylor" Kim
        Chanyong "Static" Han
        Sihun "Nova" Lee
        Hyojun "Harp3r" Lee
        Dongseon "SyAIL" Song
        Minjae "RechoTZ" Seo (coach)
        Hyeon "OniChan" Park (assistant coach)