Deuxième quart de finale dans ces Worlds 2021 de League of Legends avec une rencontre 100 % chinoise entre le champion du Spring Split, RNG, et le champion du Summer Split, EDward Gaming.

Une lutte fratricide

Après quelques jours de break, les Worlds 2021 de League of Legends ont fait leur retour hier en terre islandaise avec les playoffs. Le coup d’envoi de cette ultime étape du Championnat du monde a été donné hier avec un quart de finale 100 % coréen, un remake de la finale du Regional Qualifier entre le Seed 3 et le Seed 4 de la ligue LCK : T1 vs Hanwha Life Esports. La rencontre a tourné court ; après avoir réalisé un bon Play-In et une honorable phase de groupes, les HLE se sont écroulés dans ce quart de finale et sont totalement passés à côté de la rencontre. Les T1 ont littéralement écrasé leurs adversaires hier et se sont donc qualifiés pour les demi-finales, s’assurant ainsi une place dans le top 4 du classement mondial ; leur prochain adversaire sera le vainqueur de la rencontre DWG KIA - MAD Lions.

Pour rappel, les huit meilleures équipes de la phase de groupes (top 2 de chaque poule) ont été réparties dans l’arbre par tirage au sort et elles vont s’affronter dans un arbre à élimination directe en BO5 (pas de Losers'Bracket), en commençant par les quarts de finale, suivis des demi-finales et pour finir la grande finale. À l’issue de cette ultime rencontre, le vainqueur sera couronné champion du monde de League of Legends pour 2021.

Pour une place en demi-finale

Place maintenant au deuxième quart de finale de ces Worlds 2021, une rencontre 100 % chinoise entre EDward Gaming (seed 1) et Royal Never Give Up (seed 3), un vrai crève-cœur pour les fans et la communauté chinoise qui voient les deux seuls représentants s’affronter dès le premier tour. En tant que deux équipes évoluant au sein de la LPL, elles ont déjà eu l’occasion de s’affronter tout au long de la saison 2021, à trois reprises plus précisément, dont une fois lors des playoffs du Spring Split ; RNG s’est imposée sur un score de 3-2 et a donc remporté le match pour la troisième place du segment printanier. À ce jour RNG a remporté toutes ses confrontations directes face à EDG. 

Dans cette rencontre, nous avons certainement un très gros concentré de ce qui se fait de mieux au sein de la ligue LPL, avec d'un côté le champion du Spring Split et champion du MSI, et de l'autre, le champion du Summer Split. Avant même le début du Mondial 2021, RNG et EDG étaient considérées comme les favorites du tournoi, et elles le sont toujours à cette étape, ce qui nous promet un match des plus explosifs. Les deux équipes ont un niveau de jeu sensiblement différent, mais sont toutes deux très fortes, mettant leurs efforts dans différentes parties de la carte. EDG est une équipe très prudente, qui donne plus la priorité aux golds et aux objectifs neutres plutôt qu’aux teamfights, alors que les RNG n’hésitent pas à jouer la carte du combat à la moindre occasion vu que c’est une équipe plus coordonnée jouant sur les rotations rapides. 

L’un des matchups les plus intéressants à observer dans cette rencontre est certainement entre les deux duolanes, Viper/Meiko contre GALA/Ming. Il ne fait aucun doute qu’il y va y avoir pléthore d’actions à la botlane dans cette rencontre, d’autant plus que les deux supports sont deux vétérans de la scène professionnelle chinoise. Meiko a participé à 5 championnats du monde, a joué 847 games sous les couleurs EDG et a remporté 1 titre de MSI ; du côté de Ming, c’est 4 participations aux Worlds, 623 games sous les couleurs RNG et 2 titres de champion du MSI. 

Game 1

C'est parti dans ce BO5 entre EDG et RNG avec un début de game sous le contrôle de GALA et ses compagnons ; sans trop de surprise, les RNG dominent le début de la phase de lanes, mettant dans un premier temps la pression au niveau de la botlane et sur le contrôle des objectifs neutres, avant de se décaler doucement vers la partie supérieure de la map. Les premiers fights arrivent vite et les RNG se montrent une fois de plus vraiment très solides dans ce genre de plays. Dépassés par la situation pendant plusieurs minutes, obligés de subir les attaques de leurs adversaires, les EDG trouvent un très beau teamfight un peu après la 25e minute de jeu, devant l'antre du drake ; même s'ils n'arrivent pas à sécuriser l'objectif, ils remportent haut la main cet affrontement et freinent ainsi le snowball des RNG.

 

Ces derniers se rachètent quelques minutes plus tard en dispersant les EDG et en sécurisant le premier Nashor ; sous l'effet du buff du Baron, ils font une percée dans les défenses ennemies et forcent leurs adversaires dans un affrontement final devant l'Elder. Les RNG remportent le dernier teamfight de la partie et ouvrent le score dans ce BO5. GALA et ses mates ont maîtrisé cette première manche de bout en bout, ne laissant ainsi aucune chance à leurs adversaires de pouvoir mettre leur plan de jeu en place. Si ce n'est le bon teamfight en midgame sur un mauvais positionnement de leurs adversaires, les EDG n'ont pas fait grand-chose de la partie et le pick Malzahar ne s'est pas avéré très efficace face à la compo RNG. Sur Ryze, Cryin termine sur un KDA de 4/0/7 et est présent sur plus de 78 % des kills de son équipe. 

 

Game 2

Les RNG ont porté un grand coup d'entrée de jeu dans cette rencontre, ce qui oblige les EDG à changer leur façon d'appréhender la game et leur draft. Les RNG procèdent également à quelques changements avec notamment une petite folie du côté de la midlane et une Annie pour Cryin. C’est la première Annie à un événement international depuis les Worlds 2015, alors même que le champion était régulièrement présent en tant que support à cette époque. 

 

La deuxième manche commence et ce sont cette fois-ci les EDG qui dominent l'early, remportant notamment un gros fight avant la 10e minute de jeu devant le Rift Herald. Les RNG ont certainement adopté le pire positionnement possible dans ce face-à-face, et ils se font détruire les uns après les autres. Les minutes s'écoulent et le pick Annie de Cryin devient de plus en plus inutile, enregistrant un important retard au farm, alors qu'en face, les EDG ont une compo très agressive. Un peu après le quart d'heure de jeu, les EDG ont une avance de plus de 7 k gold, mais les RNG ont des ressources en teamfights et ne se laissent pas si facilement faire. 

 

Les RNG ont beau résister du mieux qu'ils peuvent, la puissance de frappe et la capacité à répondre sont beaucoup trop fortes côté EDG, et les premières défenses ne tardent pas à tomber du côté du champion du MSI. Un peu avant la demi-heure de jeu, les EDG prennent le Nashor et font une percée ; ils gagnent un impressionnant teamfight, avec encore une fois le pick Yummi qui fait la différence dans une draft. Les EDward Gaming remportent cette manche et reviennent au score. 

Game 3

Nous passons maintenant à la troisième manche alors que les deux équipes sont maintenant à égalité d’une manche partout. Cette fois-ci, les RNG jettent leur dévolu du côté de la toplane, mettant ainsi beaucoup de pression sur Flandre ; les autres lanes RNG n’ont pas forcément un bon début de lanes et les EDG récupèrent la majeure partie des objectifs neutres en début de game. Le fait que leurs adversaires se soient peut-être trop focalisés sur la toplane a certainement permis aux EDG de mettre tranquillement leur plan de jeu en place, de prendre le lead aux golds et d’avoir un meilleur contrôle de la map. 

 

Les premiers teamfights tournent à l’avantage des EDG, notamment grâce à un meilleur positionnement, mais les RNG ont plus d’un tour dans leur sac et arrivent tant bien que mal à maintenir la tête hors de l’eau ; seulement 2k golds séparent les deux équipes à la 20e minute de jeu, mais les EDG occupent mieux la map et effectuent plus rapidement les rotations. 

 

La game prend une très mauvaise tournure pour les RNG à la demi-heure de jeu ; alors qu'ils tentent de récupérer le Nashor, ils se le font voler et perdent un très précieux teamfight dans la foulée ; malheureusement pour GALA et ses mates, ce temps de jeu arrive certainement au plus mauvais moment, et les EDG en profitent non seulement pour assoir leur avantage, mais également pour faire une première percée dans la base ennemie. Malgré tout, les RNG continuent de pousser et essayent une fois de plus de récupérer le Nashor, mais cette nouvelle tentative est un échec ; les EDG volent une fois de plus le Baron et massacrent leurs adversaires en teamfight. En supériorité numérique, les EDG foncent vers la base RNG et remportent cette manche. 

 

Game 4

Première balle de match pour EDward Gaming face à RNG, alors que Cryin repart sur un pick Annie midlane et que les EDG ont réussi à sécuriser Yuumi. Une fois n’est pas coutume, les premiers fights arrivent très tôt dans la game et les deux équipes se tapent copieusement dessus. La phase de lanes semble un peu désordonnée, d’un côté comme de l’autre, mais à ce jeu-là, les RNG arrivent tant bien que mal à sortir leur épingle du jeu et font beaucoup de ravages dans les rangs ennemis. Au quart d’heure de jeu, les RNG ont une confortable avance de près de 5 k golds et un bon contrôle de la map. 

 

Les EDG manquent cruellement de réussite et de bon sens dans cette game, la majeure partie de leur tentatives pour essayer de reprendre le contrôle se retournent pour le indubitablement contre eux. Le pick Annie semble mieux fonctionner dans cette configuration et les RNG détruisent leurs adversaires à la moindre occasion de fight. L’écart entre les deux équipes et de 10 k golds à la 25e minute de jeu, alors que les RNG récupèrent le premier Nashor de la game. 

 

Les RNG profitent de ce temps fort pour faire une percée dans la base ennemie et pour détruire les premières défenses ; un teamfight arrive au niveau de la T3 et sans surprise, les RNG s’imposent en force dans cette ultime tentative des EDG. Après deux games assez fébriles, les RNG se relancent d’une belle manière dans cette rencontre et forcent une cinquième manche. 

Game 5

Le premier quart de finale entre T1 et HLE s’est achevé sur un 3-0 sec, mais cette rencontre entre les deux représentants de la LPL est plus disputée, les deux équipes ont poussé la série au bout du bout, déclenchant ainsi le traditionnel Silver Scrapes de la 5e manche ; mention spéciale au champion Annie qui se retrouve ban dans un quart de finale des Worlds 2021. C’est donc l’ultime manche de cette rencontre, les deux équipes n’ont plus le droit à l’erreur, mais cela ne les empêche pas d’adopter à nouveau un style de jeu agressif, notamment du côté de RNG qui cherche rapidement l’agression dès les premières minutes de jeu. 

 

Les EDG s'en sortent le mieux dans la phase de lanes et enregistrent une petite avance de 2k golds un peu après la 10e minute de jeu, grâce notamment à un bon push au niveau de la toplane. Scout et ses mates prennent un sérieux avantage sur la victoire au quart d'heure de jeu, à la suite d'un très gros teamfight, magnifiquement bien négocié ; les RNG tombent les uns après les autres, se retrouvant dans l'incapacité totale à pouvoir répondre. À l'image de Scout et Viper, les EDG sont dans une très bonne position, ils doivent maintenant mettre en place un snowball sans trop commettre d'erreurs, tout en occupant au mieux la map, d'autant plus que les RNG n'ont pas forcément la compo pour faire le come-back. Ça résiste tout de même assez bien du côté des RNG qui réalisent une bonne défense, mais la game s'accélère à la 25e minute, sur un mauvais positionnement de Wei qui ouvre le Nashor pour les EDG. Sous l'effet du buff du Baron, les champions de la LPL Summer Split remportent la 5e manche et se qualifient pour les demi-finales où ils affronteront le gagnant de la rencontre Gen.G - Cloud9. La botlane EDG a fait un carnage dans cette ultime game, terminant sur un KDA de 7/1/7 pour Viper et de 2/1/16 pour Meiko.

 

Le planning du Main Event - playoffs

Vendredi 22 octobre

  • Terminé
    T1
    3
    vs
    0
    Hanwha Life Esports
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 23 octobre

  • Terminé
    Royal Never Give Up
    2
    vs
    3
    EDward Gaming
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 24 octobre

  • Terminé
    DWG KIA
    3
    vs
    0
    MAD Lions
    Playoffs
    Playoffs

Lundi 25 octobre

  • Terminé
    Gen.G
    3
    vs
    0
    Cloud9
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 30 octobre

14h00 : Demi-finale #1

Dimanche 31 octobre

13h00 : Demi-finale #2

Samedi 6 novembre

13h00 : Grande finale

 

L'arbre du Main Event - playoffs

1/4 finale 1/2 finale Finale Vainqueur


RNG
2 - 3 EDward Gaming
EDward Gaming
3 - 2 EDward Gaming
Gen.G
3 - 0 Gen.G
Cloud9
3 - 2 EDward Gaming
T1
3 - 0 T1
Hanwha Life Esports
2 - 3 DWG KIA
DWG KIA
3 - 0 DWG KIA
MAD Lions

 

Les streams du Main Event