C'est fini ! À l'issue d'une rencontre qui a tenu toutes ses promesses, les EDward Gaming s'imposent 3-2 contre les Coréens de l'équipe DWG KIA en finale des Worlds 2021 et sont sacrés champions du monde 2021 de League of Legends.

Le match le plus important de l'année

Les Worlds 2021 de League of Legends font leur retour aujourd'hui, samedi 6 novembre, avec le troisième et dernier tour des playoffs du Main Event. Il y a déjà deux semaines, les huit meilleures équipes de la phase de groupes se sont affrontées dans le cadre des quarts de finale de ces éliminatoires, et à la fin de cette épreuve, T1, EDward Gaming, DWG KIA et Gen.G ont réussi à sortir leur épingle du jeu et à se qualifier pour les demi-finales. Dans le dernier carrè de ce Championnat du monde édition 2021, nous avons retrouvé 3 équipes coréennes (sur les 4 qualifiées pour les playoffs) et une équipe chinoise. L'Europe et l'Amérique du Nord ont vu leurs espoirs de sacre partir en fumée la semaine dernière ; MAD Lions (LEC) et Cloud9 (LCS) n'ont pas réussi à faire le poids face aux ogres coréens en s'inclinant toutes deux sur un score de 3-0. 

Le week-end dernier, les quatre demi-finalistes se sont affrontés pour obtenir une place en finale des Worlds 2021, deux matchs d'une intensité folle qui se sont soldés sur une de DWG KIA, le champion du monde en titre et seed 1 de la LCK, et d'EDward Gaming, le seed 1 de la ligue LPL. LES DWG ont certainement joué leur match le plus compliqué depuis le début du tournoi, les T1 ont fait preuve d'une combativité sans pareil et ont infligé à leurs adversaires leurs deux premières défaites de la compétition. Les DWG KIA étaient invaincus jusqu'à leur BO5 contre Faker et ses mates ; menés sur un score de 2-1, les DWG ont réussi à faire de créativité face à cet adversaire redoutable pour faire de cette rencontre la plus mémorable de ces Worlds 2021, une finale avant l'heure. 

Une année d'affrontements pour en arriver à ce moment

Un mois complet après le début du Championnat du monde de League of Legends 2021, nous sommes enfin arrivés à sa conclusion ; le champion du monde en titre affronte aujourd'hui le champion de la LPL Summer Split, équipe qui participe à se toute première finale mondiale. Les deux équipes ont connu un parcours sensiblement différent dans ce tournoi pour en arriver jusqu'à la finale, mais jour après jour, elles ont réussi à déjouer tous les obstacles pour se faire une place sur les deux plus hautes marches du podium. Mais il ne peut y avoir qu'un seul vainqueur, qu'un seul champion du monde. Au vu des résultats et du niveau de jeu des équipes tout au long de la compétition, DWG KIA part avec le statut de favori, les joueurs de l'équipe coréenne surclassant tous leurs adversaires de bout en bout, mais les EDG ont démontré il y a deux semaines face à RNG et le week-end dernier face à Gen.G qu'ils sont un concurrent sérieux au titre. Les EDG version 2021 sont allés où nuls autres EDG ne sont allés avant eux, ils n'ont donc rien à perdre, l'occasion peut-être pour eux de jouer de manière plus détendue et d'apprécier au maximum ce moment unique. 

Game 1

Inspirés par la draft des T1 la semaine dernière, les EDG partent sur une compo qui a donné sur fil a retordre aux DWG KIA avec un Zilean support, et se sont bien les joueurs de l'équipe chinoise qui dominent la phase de lane, avec une avance de 2 k gold à la 20e minute de jeu et un meilleur contrôle de la map. Les EDG récupèrent les premiers drakes de la game et remportent les premiers affrontements, mais les DWG ne laissent pas faire ; les Coréens ont un peu de mal en ce début de game pour trouver le bon angle d'attaque à cause de la draft effectué par leurs adversaires. Les DWG tentent, mais ils se font dominer perdent totalement pied à la demi-heure de jeu ; sur une tentative de Nashor, les Coréens se font détruire en teamfight et voient les défenses de leur base partir en fumée quelques minutes plus tard. Les Coréens sont au plus mal dans cette première manche de ce BO, une game qui ne fait que confirmer la montée en puissance de cette équipe EDG. À la 35e minute, les EDG font une seconde percée et les DWG se retrouvent totalement impuissants. 

  

Game 2

Faux départ dans cette finale pour les champions du monde en titre qui concèdent la première manche de ce BO5. La deuxième manche se passe un tantinet mieux pour les Coréens qui se montrent beaucoup plus solides pendant la phase de lanes et en teamfights. Alors qu'on dépasse les 20 minutes de jeu dans cette game, les DWG effectuent un call Nashor, malheureusement, les EDG arrivent à le voler à la barbe et au nez des Coréens, certainement surpris de voir autant d'audace de la part de leurs adversaires. Certes, cet incident ralentit l'encensions des DWG, mais cela ne les empêche pas dominer la game, remportant les teamfights et mettant énormément de pression sur leurs adversaires. Hormis ce contretemps , la game tourne à la leçon, un stomp des plus sévères de la part de DWG KIA, qui se rattrape de la meilleure des manières, revenant ainsi au score. 

   

Game 3

Les Coréens souffrent au début de la troisième game, se retrouvant sous pression tout au long de la phase de lanes, perdant quelques escarmouches à cause de mauvais positionnements et accusant un retard de 2 k golds à la 20e minute de jeu. Une fois n'est pas coutume, les DWG font des drakes une priorité et n'hésitent pas à prendre de nombreux risques pour les avoir, comme ce 3e drake un peu après la 20e minute de jeu. Les échanges entre les deux équipes sont tendus, mais aucune n'arrive à prendre réellement l'avantage, mais les DWG KIA arrivent tant bien que mal à faire la différence un peu avant la demi-heure de jeu ; un teamfight éclate pour la prise de contrôle du 4e drake de la partie, Khan et ShoMaker sortent le grand jeu et permettent à leurs mates de remporter le combat et de récupérer un nouvel objectif. L'écart aux Golds se réduit petit à petit, et quand ce n'est pas ShowMaker qui fait le show, c'est Canyon qui sort le play de fou ; le niveau de jeu du jungler des DWG KIA est tout simplement monstrueux. Les Coréens enfoncent le clou quelques minutes plus tard, à la suite d'un teamfight très bien négocié de leur part ; ils se retrouvent en supériorité numérique et en profitent pour assiéger la base ennemie et détruire le Nexus. 

  

Game 4

Première balle de match pour les DWG dans cette finale des Worlds 2021 de League of Legends. L’early game est à l’avantage des EDG qui ont une petite avance aux golds au quart d’heure de jeu et qui ont la maitrise des objectifs neutres. Les minutes s’écoulent et les Chinois continuent de creuser petit à petit l’écart aux golds, ils s’installent dans la moitié de terrain des DWG KIA et ont le monopole des drakes. Les Coréens trouvent une première engage un peu après les 20 minutes de jeu sur une très belle shockwave de ShowMaker ; ce temps fort ne leur permet pas de prendre l’avantage, mais ça leur donne plus de « liberté » de mouvement et leur permet de mettre un petit coup de frein sur la progression des EDG. La situation se complique quelques minutes plus tard pour les Coréens qui se font subtiliser le drake. À partir de ce moment, les DWG sont comme à l’arrêt, ou tout du moins au ralenti, ne faisant pas grand-chose pour contrer la montée en puissance de leurs adversaires ; ils laissent les EDG prendre le Nashor et atteindre leur pic de puissance. Les Chinois accélèrent et détruisent le Nexus une fois la demi-heure de jeu passée. 

Game 5

C'est incroyable, un Silver Scrapes en finale des Worlds 2021. Pour la première fois depuis 2016 et le BO5 entre SK telecom T1 et Samsung Galaxy (3-2 pour SKT T1), une finale d'un Championnat du monde va se jouer sur 5 games. Cette 5e manche ne démarre pas sous les meilleurs auspices pour les DWG qui se font un tantinet malmener pendant la phase de lanes et qui ont du mal à être tranchants, notamment du côté de Khan. Nous dépassons les 20 minutes de jeu, les deux équipes sont au coude à coude, et ne semblent pas vouloir prendre de trop gros risques. Alors que la game commence à ralentir au niveau du rythme, les EDG en profitent pour déclencher un gros teamfight ; ShowMaker disparaît en un clignement d'oeil et les DWG KIA se font détruire. Avant la demi-heure de jeu, les DWG font certainement le call de la game, un sneaky Nashor à deux ; on peut croire en un retournement de situation dans cette game, mais les Coréens se font détruire en teamfight quelques instants plus tard, perdant bêtement ce précieux avantage et laissant leurs adversaires creuser un peu plus l'écart. Les DWG semblent avoir craqué un peu mentalement, et commencent à faire un peu du n'importe quoi. Comme au Mid-Season Invitational, les DWG s'écroulent en finale et s'inclinent contre une équipe chinoise. Les EDward Gaming sont sacrés champions du monde 2021 ! 

  

Samedi 6 novembre

  • Terminé
    DWG KIA
    2
    vs
    3
    EDward Gaming
    Playoffs
    Playoffs

 

L'arbre du Main Event - playoffs

1/4 finale 1/2 finale Finale Vainqueur


RNG
2 - 3 EDward Gaming
EDward Gaming
3 - 2 EDward Gaming
Gen.G
3 - 0 Gen.G
Cloud9
3 - 2 EDward Gaming
T1
3 - 0 T1
Hanwha Life Esports
2 - 3 DWG KIA
DWG KIA
3 - 0 DWG KIA
MAD Lions