Avec la victoire contre Cloud9 en match tie-break pour la première place de la poule B, DetonatioN FocusMe se qualifie pour le Group Stage du Main Event - Worlds 2021. Elle est la première équipe japonaise de la LJL à atteindre l'événement principal d'un Championnat du monde.

DetonatioN FocusMe ecrit l'histoire de la LJL aux Worlds

Le mardi 5 octobre dernier, Riot Games donne officiellement le coup d'envoi des Worlds 2021 de League of Legends avec la première journée de la phase de groupes du Play-In. Pour étape préliminaire du Championnat du monde, 10 équipes se sont affrontées avec un objectif simple, se qualifier pour la phase de groupes du Main Event, mais sur les 10 équipes en lice, seulement quatre d’entre elles peuvent accéder au tour suivant. À l'issue de la 3e et dernière journée de la phase de groupes du Play-In, deux équipes obtiennent d'ores et déjà leur laissez-passer pour le Main Event du fait qu'elles terminent à la première place de leur groupe respectif, à savoir LNG Esports (seed 4 LPL) et DetonatioN FocusMe (champion LJL). 

C'est une grande première dans ces Worlds de League of Legends, car c'est la première fois qu'une équipe japonaise se qualifie pour le Main Event du tournoi. Hier en fin de journée, suite à victoire contre Cloud9 en match tie-break de la poule B, DetonatioN FocusMe entre dans l'histoire de l'esport de League of Legends en devenant la première équipe de la League of Legends Japan League à se qualifier pour l'événement principal du Championnat du monde. À l'issue d'un parcours presque parfait dans ce Play-In, DFM termine la phase de groupes à la 1re place, à égalité avec l'équipe nord-américaine Cloud9 avec 3 victoires pour 1 défaite. Pour déterminer laquelle de ces deux équipes va terminer à la première place, elles se sont affrontées une dernière fois dans un match tie-break ; contre toute attente et alors qu'ils aient perdu contre eux lors de la première journée, les DFM sont allés s'imposer avec l'art et la manière face au seed 3 nord-américain, laissant ainsi les fans NA avec un arrière gout en bouche. 

Cloud9 ont pourtant fait un début de tournoi assez exemplaire, débutant cette troisième journée de compétition avec un record de trois victoires en autant de matchs, et se dotant ainsi de favoris de la poule B. Mais Perkz et ses mates connaissent une première déconvenue face à Unicorns of Love, se faisant surprendre par une équipe russe bien plus combative et solide que prévu. Les Nord-Américains perdent totalement pied, et à l'image de Fudger et Blabler, ils passent totalement à côté de cette rencontre. Cette surprenante défaite face à UOL crée une série de matchs tie-break dans cette poule B, dont un pour déterminer la première place. Certains pensent, certainement à juste titre, que les Cloud9 se resaisiraient après la contre-performance face à UOL, mais ça n'est malheureusement pas le cas. Les C9 s'effondrent face aux joueurs de l'équipe japonaise ; la draft, combiné avec un manque cruel de réussite, est la source de nombreux problèmes pour les C9 dans la game, et les Nord-Américains ne réussissent pas à faire le poids en teamfight. La première place de la poule B revient donc, en toute logique au vu de leur parcours, aux DFM.

Peut de personne ont été capable de prédire que cette première place reviendrait à l'équipe japonaise, d'autant plus qu'il y a beaucoup de prétendants dans ce groupe, qui a été qualifié, à juste titre, de plus ouvert par rapport à la poule A qui compte dans ses rangs les seed 4 de la LPL et de la LCK. Avec notamment la présence de Cloud9, Beyond Gaming ou encore Galatasaray Esports, DetonatioN FocusMe n'a pas forcément été le premier choix des pronostiqueurs comme un sérieux challenger pour la première place, non pas que l'équipe japonaise n'avait pas le niveau, mais la concurrence a été farouche dans cette poule B. Ces outsiders ne figuraient pas parmi les favoris, mais ils ont donné tort à (presque) tout le monde. Avant que ne soit donné le coup d'envoi du match tie-break contre Cloud9, DFM est certainement l'équipe qui avait le plus impressionné pendant les premières journées du Play-In, réalisant de belles prestations match après match, éliminant tous ses concurrents avec force et domination ; finalement, la seule équipe qui a réussi à les tenir en échec était Cloud9, un match qui avait eu lieu lors de la première journée. 

Que ça soit au niveau teamfight, qu'au niveau macro, draft, prise de décisions, analyse de jeu et autres, DetonatioN FocusMe a surclassé ses adversaires. Mais la suite de ce Championnat du monde risque de ne pas être aussi "facile", car le représentant de la ligue LJL va maintenant devoir affronter les meilleures équipes des ligues majeures. Pour le moment, DFM ne sait pas dans quel groupe elle va être pour le Main Event, elle doit attendre la fin du Play-In et du Knockout Stage pour connaitre les noms de ses prochains adversaires. Même si l'aventure doit éventuellement prendre fin à l'issue de la phase de groupes du tournoi principal, l'équipe est maintenant entrée dans l'histoire des Worlds, et de la plus belle des façons. 

Depuis sa création en 2013 DetonatioN FocusMe a représenté le Japon et la ligue LJL à l'international à quatre reprise, deux fois au Championnat du monde en 2018 et 2019, et deux fois au Mid-Season Invitationa en 2019 et 2021. Lors du dernier MSI, qui a également eu lieu en Islande, DFM a déjà montré un très beau visage sur le devant de la scène internationale, mais sans pour autant atteindre malheureusement le Stage 2 du tournoi. Même si l'équipe n'a enregistré que 2 victoires sur les 6 matchs joués, elle a tenu tête à Damwon Kia et a failli éliminer Cloud9 de la compétition. Cette victoire face à Cloud9 et cette qualification pour le Main Event sonne donc comme une revanche pour l'équipe japonaise. Aria, le midlaner de cette équipe DFM a récemment déclaré dans une interview qu'il aborde toujours un match avec l'intention de le gagner et que la première défaite contre Cloud9 est due à de nombreuses erreurs de communication ; ils ont montré hier qu'ils ont appris de leurs erreurs et qu'ils sont maintenant un sérieux concurrent pour la suite des Worlds. 

Les Worlds 2021 de League of Legends reprennent aujourd'hui, à 13h00, avec le premier tour du Knockout Stage, l'Elimination Round. Le premier BO5 de la journée va voir s'opposer le top 3-4 du groupe B, Galatasaray Esports vs Beyond Gaming. Une fois cette première rencontre terminée, nous enchaînerons avec le match du top 3-4 du groupe A, RED Canids vs PEACE, dont le coup d'envoi est prévu aux alentours de 18h00. Le deuxième tour de l'arbre, le Qualification Round, aura lieu le lendemain, samedi 9 octobre, étape où nous retrouverons donc Hanwha Life et Cloud9.

Agenda du Knockout Stage

Vendredi 8 octobre

  • Terminé
    Galatasaray Esports
    2
    vs
    3
    Beyond Gaming
    Play-in: Knockout...
    Play-in: Knockout Stage
  • Terminé
    RED Canids
    2
    vs
    3
    PEACE
    Play-in: Knockout...
    Play-in: Knockout Stage

Samedi 9 octobre

13h00 : Qualification #1
18h00 : Qualification #2

 

Les matchs éliminatoires

1/2 Finale Finale Vainqueur


Cloud9
PEACE3 - 0Cloud9
3 - 2PEACE
RED Canids

1/2 Finale Finale Vainqueur


Hanwha Life Esports
Galatasaray Esports3 - 0Hanwha Life Esports
2 - 3Beyond Gaming
Beyond Gaming