Ça se voit que les G2 n'ont pas pris de vacances avant ce MSI.

Le coup d'envoi du Main Event a été donné il y a moins d'une heure avec la rencontre opposant G2 Esports et SK Telecom T1, et quelle entrée en matière pour les champions d'Europe en titre qui ont déjoué bon nombre de pronostics en s'imposant avec l'art et surtout la manière face aux champions de la LCK. Faker et ses compagnons avaient opté pour une draft assez late game, notamment avec un Azir sur la midlane, pensant pouvoir développer leur jeu au fur et à mesure de la partie. C'était sans compter sur un début de game très agressif de la part des G2, à l'image de Jankos et Wunder qui ont mis beaucoup de pression pendant la phase de lane. First Blood, First Tower, Herald... un début parfait.

Plus les minutes s'écoulaient, plus les G2 avançaient sur la map, prenant le contrôle de la game et des objectifs. Face à cette agressivité, les SKT n'ont eu d'autre choix que de jouer en défense, une position dont ils n'ont pas réussi à se défaire. Une fois la 25e minute passée, les Coréens ont tenté de réagir, mais la draft des G2 était bien trop forte à ce moment-là et ils se sont littéralement empalés sur leurs adversaires. 

Les G2 Esports commencent cette compétition de la meilleure des manières en ouvrant leur compteur de victoires. Leur second match de cette première journée est programmé pour 16h00 : ils affronteront le champion du Spring Split de la LPL, Invictus Gaming. La tache risque d'être un chouia plus difficile, les Chinois étant maintenant prévenus.