À l'occasion des Worlds 2019, venez apprendre et comprendre une partie compétitive de League of Legends. Quels sont les enjeux ? Comment se présente la carte ? Quels sont les rôles des personnages, et comment les choisit-on ? Comment se déroule une partie ? Autant de questions auxquelles nous espérons répondre au mieux pour vous partager notre passion pour l'esport sur ce jeu.



Le Championnat du monde ou « Worlds » est tout simplement le tournoi qui va mettre un terme à la saison de compétition en cours et désigner LA meilleure équipe de League of Legends de l'année 2019. Pendant ce tournoi, nous verrons les plus grandes équipes issues des quatre coins de globe qui ont fait le maximum tout au long des huit derniers mois pour arriver à ce niveau de la scène professionnelle. Que nous parlions de LoL ou de toute autre compétition esportive, un tel niveau de jeu attire forcement un très grand nombre de spectateurs, aussi bien des habitués qui ont regardé des streams tout au long de l’année, que des curieux qui se montrent intéressés par l'événement. C’est justement à ces derniers que nous avons décidé, au sein de la rédaction, de consacrer ce guide spécial. Nous parlons de ces gens qui vont arriver sur un stream purement par hasard, de ces parents qui veulent s’intéresser à la passion de leurs enfants ou encore de ces collègues de bureau ou camarades de classe qui veulent comprendre ce baragouinage incessant composé de mots plus barbares les uns que les autres. Tout au long de votre lecture, nous allons vous expliquer de manière simple et ludique ce qu’est une partie de League of Legends, et comment regarder et comprendre une partie compétititve. Le but de cette nouvelle édition ce guide n’est pas de faire de vous un joueur de niveau Challenger (vu que vous l’êtes déjà pour la plupart), mais il est là pour vous donner les bonnes bases afin de profiter au maximum de votre visionnage. Même si nous profitons de ces championnats du monde pour sortir ce guide d’apprentissage, l’article sera bien sûr mis à jour au fur et à mesure que le jeu évolue et en fonction de vos retours. Sur ce, bonne lecture à tous et toutes ! 

Flamm

 

 

Bienvenue sur League of Legends !

Bonjour et bienvenue en Runeterra ! Terre de batailles millénaires et aux contrées mystiques, Runeterra est un monde où Ionia, Shurima ou encore Freljord sont des régions, et Noxus, Piltover ou encore Demacia des cités-états puissantes et respectées. Comme dit précédemment, cette terre fut de tout temps le théâtre de guerres sempiternelles et sanguinaires, où nombre de cadavres vinrent abreuver le sol de leur sang. Afin d’arrêter ces atrocités, les grands acteurs des guerres se sont réunis, et ont décidé d’une chose : les plus grands Champions de chaque partie s’affronteraient dans des arènes, où la destruction du Nexus adversaire apporterait la victoire dans la guerre. Ce lieu, cette arène, c’est la Ligue. Bienvenue dans League of Legends.

 

Maintenant que le contexte brut du jeu est posé, parlons du jeu en lui-même. League of Legends, très souvent abrégé en « LOL » ou « LoL », est un MOBA, un jeu multijoueur en ligne, alliant combat et stratégie en arène. C’est le jeu le plus joué au monde, loin devant ses concurrents du même genre comme Heroes of the Storm ou Dota 2, la première version de ce dernier figurant parmi les précurseurs du genre.

 

Le but de League of Legends est simple : détruire la base adverse, symbolisée par un Nexus.

 


Le Nexus, sorte de receptacle d'une gemme magique

 

Pour cela, 5 joueurs en affrontent 5 autres sur une carte, appelée la « Faille de l’Invocateur ». En effet, chaque joueur est désigné par le terme « Invocateur », prenant le contrôle d’un personnage, un « Champion ». Ainsi, chaque joueur devra choisir, dans une liste de plus de 140 champions, celui qui lui conviendra le mieux.

 


Un exemple de champions de League of Legends

 

Mais alors, comment se déroule une partie de League of Legends ?

Avant d’entrer dans les détails, nous devons vérifier que vous avez les bases. Comprendre comment fonctionne le jeu. Comprendre quels choix, avant même la partie, sont effectués. Nous omettrons pour le moment le passage de la sélection de champions, que nous détaillerons dans un point de vue compétitif plus tard. En effet, si vous lisez ceci aujourd’hui, c’est pour être en mesure regarder et de comprendre une partie compétitive ! Ne vous inquiétez pas, à la fin de ce dossier, vous aurez toutes les clés en main pour apprécier une partie, il nous restera plus qu’à vous lancer dans le grand bain de la Ligue et du sport électronique.

 

Ce préambule est une base absolue pour toute personne non initiée au jeu. Elle permet de comprendre les types de personnages, les rôles et comment se joue une partie de League of Legends. Si vous connaissez déjà le jeu, vous pouvez lire rapidement pour vous remémorer votre apprentissage, ou directement passer à la compréhension d’une partie compétitive. Chaque partie comportera un glossaire récapitulatif, afin de mieux fixer vos idées et votre compréhension. Vous pourrez aussi retrouver un glossaire complet à la fin.

 

La base du jeu : les statistiques.

Différentes statistiques figurent sur tous les champions : vitesse de déplacement, vie, quantité de mana, vitesse d’attaque, dégâts d’attaque, puissance, résistance magique et armure, chances de coup critique, réduction des délais de récupération, vol de vie. Bien sûr, il existe d’autres statistiques, mais nous n’évoquerons ici que les statistiques principales nécessaires à la compréhension globale du jeu.

 

Je sais, cela peut paraître beaucoup, mais nous allons vous les détailler et regrouper celles qui marchent généralement de pair, afin de vous faciliter le travail. De manière générale, toutes ces statistiques peuvent être catégorisées en trois parties : les statistiques offensives, les statistiques défensives et les statistiques utilitaires. Commençons !

 

Les statistiques offensives

Comme leur nom l’indique, les statistiques offensives sont utiles pour infliger … des dégâts, eh oui.

 

Dans un premier temps, les dégâts d’attaque, le plus souvent abrégés en « AD ». Cette statistique permet d’augmenter les dégâts qu’infligent les champions avec leurs attaques de base. Elle permet aussi de renforcer les dégâts des sorts disposant d'un "ratio" AD. Cela sera expliqué plus bas.
 

En lien avec cette statistique, nous pouvons voir la vitesse d’attaque, ou « attack speed », abrégée en « AS ». Là où l’AD vient directement augmenter les dégâts des attaques de base, la vitesse d’attaque vient augmenter la fréquence de ces dernières.

 

Enfin, une dernière statistique impacte directement sur les attaques de base : les chances de coup critique. Cette statistique va augmenter la capacité d’un champion à effectuer un coup critique avec ses attaques de base, une attaque qui inflige 200% de ses dégâts.

 

Visuellement, il est aisé de reconnaître un coup critique sur le montant de dégâts infligés au champion touché.

 

Une autre statistique offensive qu’il est absolument nécessaire d’aborder, c’est la puissance, ou « AP ». Celle-ci, plutôt que de venir booster les attaques de base, va augmenter les dégâts qu’un champion va effectuer avec ses sorts.

 

Pour être plus précis, les sorts peuvent être renforcés de plusieurs manières, par des ratios : un pourcentage d'une statistique va être pris en compte pour ajouter des dégâts aux sorts. De manière générale, les mages disposeront de ratio "AP" sur leurs sorts, c'est-à-dire qu'un pourcentage de leur puissance acquise va être transformé par le sort sous forme de dégâts. Les personnages comme les assassins auront eux un ratio "AD". Quant aux personnages de type tank, ils auront souvent des ratios basés sur leur vie maximale ou leur vie actuelle.

 

Les statistiques défensives

Ici, le nom des statistiques est lui plutôt explicite. La vie va augmenter votre quantité de points de vie, l’armure permet de réduire les dégâts physiques, que vous infligent généralement les personnages basant leurs dégâts sur la statistique AD, et la résistance magique permet de réduire les dégâts magiques, que vous infligent les personnages généralement basant leurs dégâts sur la statistiques AP. A noter que cela dépend du sort en question : un sort d'un personnage se basant majoritairement sur les dégâts physiques peut avoir un ratio AP.

 

Aussi bien l’armure que la résistance magique sont souvent désignées sous le terme de « résistances ». Le calcul de ces résistances est effectué grâce à des formules mathématiques, qui seront explicitées dans un article plus approfondi. Ne vous inquiétez pas, cela n'est pas nécessaire à la compréhension.

 

Les statistiques utilitaires

Ces statistiques, plutôt que d’améliorer directement les dégâts des champions, vont le faire de manière indirecte.

 

Par exemple, la vitesse de déplacement permet à votre personnage de se déplacer … plus vite, en effet. Je vois que vous comprenez vite. Comme pour les résistances, le calcul de la vitesse n'est pas linéaire et dispose de palier d'atténuation. Cela, aussi, sera détaillé une prochaine fois.

 

La statistique la plus importante à comprendre dans cette catégorie est la réduction des délais de récupération, ou « CDR ». Cette statistique réduit le temps qu'il faut patienter pour pouvoir lancer deux fois le même sort, soit l'intervalle d'indisponibilité.

 

Notons aussi le vol de vie, qui permet de récupérer un pourcentage des dégâts infligés par les attaques de base aux ennemis sous forme de soin, et le sort vampirique, quoique désormais presque disparu du jeu, qui permet quant à lui de récupérer un pourcentage des dégâts infligés par les sorts aux ennemis sous forme de soin.

 

Nous reviendrons plus tard à pourquoi cette présentation était nécessaire. Pour le moment, détendez-vous, ouvrez-vous une boisson et surtout, retenez bien tout.