T1 et Hanwha Life Esports ont donné le coup d'envoi des playoffs des Worlds 2021 de League of Legends. Les deux équipes coréennes se sont battues aujourd'hui pour une place en demi-finale.

Un seul peut survivre

Après quelques jours de break, les Worlds 2021 de League of Legends sont de retour avec les playoffs. La phase de groupes du Main Event s’est achevée lundi en soirée ce qui nous a permis de connaitre les noms des deux dernières équipes qualifiées pour la suite du tournoi. Sur les 16 équipes qui ont participé au Group Stage, seulement 8 d’entre elles ont obtenu ce précieux sésame, et c’est le carton plein pour la Corée du Sud qui voit ses 4 représentants qualifiés pour la prochaine phase du tournoi, trois avec le seed #1 (DAMWON Gaming, T1 et Gen.G) et une avec le seed # 2 (Hanwha Life Esports). La Chine sera également bien représentée avec deux équipes (sur les quatre qualifiées), EDward Gaming et Royal Never Give Up ; l’Europe et l’Amérique du Nord clôturent cet arbre avec une équipe chacune, de quoi donner un peu d’espoir du côté des deux communautés. 

Au niveau format, rien de plus simple. Les huit meilleures équipes de la phase de groupes (top 2 de chaque poule) ont été réparties dans l’arbre par tirage au sort et elles vont s’affronter dans un arbre à élimination directe en BO5 (pas de Losers'Bracket), en commençant par les quarts de finale, suivis des demi-finales et pour finir la finale. À l’issue de cette ultime rencontre, le vainqueur sera couronné champion du monde de League of Legends 2021. 

Pour une place en demi-finale

Le coup d’envoi de ces playoffs est donné aujourd’hui avec un quart de finale 100% coréen, un remake de la finale des Regionals Qualifiers entre le Seed 3 et le Seed 4 de la ligue LCK : T1 vs Hanwha Life Esports. La dernière fois que ces deux équipes se sont affrontées, il a fallu les 5 manches du BO pour les départager, et c’est finalement Faker et les T1 qui ont eu le dernier mot. Menés 2-0, les HLE ont réussi tant bien que mal à se ressaisir en revenant au score et forçant les T1 à jouer le Silver Scrapes, une 5e game très disputée à l’image de ce BO et à l’issue de laquelle les T1 se sont finalement imposés

Vu le niveau de jeu affiché par les deux équipes depuis le début du tournoi, les T1 partent avec le statut de favoris, d’autant plus que les hommes de Stardust nous donnent le sentiment d’être montés en puissance depuis le début du tournoi, alors que les HLE ne sont pas forcement aussi percutant, aussi bien pendant le play-In que lors du Group Stage, mais Chovy et ses mates ont très certainement à coeur de prendre leur revanche. Les deux équipes affichent clairement l’ambition d’aller le plus loin dans ces Worlds, mais seulement l’une d’entre elles obtiendra sa place pour les demi-finales. 

Game 1

Dès le début de la phase de lanes, les deux équipes se rendent coup pour coup ; les T1 font le choix de mettre énormément de pression sur la toplane pour essayer de prendre rapidement l'avantage, ce qui les oblige à délaisser un peu les autres lanes et les premiers objectifs, comme le drake et la tourelle bot. Le premier gros teamfight éclate un peu avant la 20e minute de jeu, un affrontement en deux temps où cours duquel les T1 qui arrivent à sortir leur épingle du jeu. Avec cette phase de jeu en leur faveur, Faker et ses mates prennent l'ascendant sur leurs adversaires, et mettent maintenant la pression sur l'ensemble des lanes. Les T1 gagnent la majeure partie de trades et prennent position dans la jungle des HLE ; le call Nashor réalisé un peu avant la 25e minute a potentiellement failli tourner au drame pour les T1, mais ils s'en sortent plutôt bien vu la situation. 

 

Plus de 7k golds séparent les équipes à la demi-heure de jeu, Oner fait un gros travail depuis le début de la partie, notamment pour aider ses mates, mais également pour détruire son vis-à-vis, ce dernier n'arrive à absolument rien faire. Les T1 ont le contrôle total et font une grosse percée dans les défenses ennemies ; les HLE ne peuvent pas résister et concèdent cette première manche. Beaucoup d'approximation du côté des T1, mais ils ont très bien réussi à gérer les teamfights, et chacun au sein de la line-up fait son job et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est efficace ; mention spéciale pour Keria qui a sauvé quelques mates en difficulté avec sa lanterne, la combinaison avec le Talon d'Oner s'est montrée particulièrement efficace.

Game 2

Nous rentrons directement dans la deuxième manche de ce BO. Les drafts changent quelque peu de part et d'autre, et une fois de plus, se sont les T1 qui arrivent à prendre l'ascendant au début de la phase de lanes, si ce n'est que Faker se fait un tantinet harceler par Chovy. Le premier teamfight arrive également très tôt dans cette game, et une fois de plus, les T1 ont dernier mot réalisant une très belle opération avant les 10 minutes de jeu avec un Herald et 2 kills sur Faker. 

 

Les HLE sont sonnés et accusent un peu le coup, mais ils reprennent rapidement position pour tenter d'endiguer la marche en avant de leurs adversaires. À l'image de Chovy, les HLE font face à une game compliquée ; le midlaner des HLE se fait violenter et n'arrive absolument à rien faire face à la Poppy d'Oner et la Lissandra de Faker. Ça perd tous les trades et la majeure partie des objectifs neutres du côté de Deft et ses mates qui sont obligés de jouer dans leur moitié de terrain. La messe est dite avant la demi-heure de jeu : les T1 font le call Nashor, les HLE tentent de défendre, mais ils se font totalement détruire. 

Game 3

Au pied du mur à seulement une manche de se faire définitivement éliminer du tournoi, les HLE n’ont plus le choix et doivent absolument tenter le tout pour le tout pour essayer de s’en sortir. La phase de lanes se passe un peu mieux du côté des hommes de Kezman, alors que Willer arrive à récupérer quelques objectifs neutres pour son équipe. Même avec un bon early, ce sont les T1 qui dominent cette game et se montrent bien plus tranchants et intelligents dans la prise décisions. Quand ils ne se font pas outdraft assez salement, ils se font dépasser sur la macro, en teamfight et au niveau technique. Il n’y a absolument rien qui va côté HLE. 

À l’image de la deuxième manche, les HLE se font totalement détruire, ne réussissant même pas à faire douter les T1 en teamfight ou à défendre le moindre objectif essentiel, tel que le Nashor. Un peu avant la 25e minute de jeu, Faker et ses mates ont plus de 10 k golds d’avance. Presque à la demi-heure de jeu, les T1 remportent un précieux teamfight et remportent en toute logique cette troisième et dernière manche de ce BO5. 

 

Après avoir réalisé un bon Play-In et une phase de groupes honorable, les HLE s’écroulent dans ce quart de finale et passent totalement à côté de la rencontre. Les T1 se qualifient pour les demi-finales et s’assurent maintenant une place dans le top 4 du classement mondial ; leur prochain adversaire sera le vainqueur de la rencontre DWG KIA - MAD Lions. 

Le planning du Main Event - playoffs

Vendredi 22 octobre

  • Terminé
    T1
    3
    vs
    0
    Hanwha Life Esports
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 23 octobre

  • Terminé
    Royal Never Give Up
    2
    vs
    3
    EDward Gaming
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 24 octobre

  • Terminé
    DWG KIA
    3
    vs
    0
    MAD Lions
    Playoffs
    Playoffs

Lundi 25 octobre

  • Terminé
    Gen.G
    3
    vs
    0
    Cloud9
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 30 octobre

14h00 : Demi-finale #1

Dimanche 31 octobre

13h00 : Demi-finale #2

Samedi 6 novembre

13h00 : Grande finale

 

L'arbre du Main Event - playoffs

1/4 finale 1/2 finale Finale Vainqueur


RNG
2 - 3 EDward Gaming
EDward Gaming
3 - 2 EDward Gaming
Gen.G
3 - 0 Gen.G
Cloud9
3 - 2 EDward Gaming
T1
3 - 0 T1
Hanwha Life Esports
2 - 3 DWG KIA
DWG KIA
3 - 0 DWG KIA
MAD Lions

 

Les streams du Main Event