La coupe du monde Rocket League s'est clôturée cette nuit de la meilleure des façons pour l'équipe Vitality.

Les Français Victor « Fairy Peak » Locquet et Alexandre « Kaydop » Courant ainsi que l'Écossais Kyle « Scrub Killa » Robertson, désigné MVP du tournoi, ont confirmé cette nuit leur état de grâce après leur titre de champions d'Europe décroché le mois dernier. Les joueurs de l'écurie Renault Vitality ont réalisé un splendide parcours en playoffs des championnats du monde Rocket League en dominant NRG Esports en quarts (3-1), Cloud9 en demies (4-0) puis G2 Esports en finale (4-1). Ils repartent de Newark (New Jersey) avec la plus prestigieuse des coupes et un joli chèque de 200 000$. 


La France sur le toit du monde (c) Psionix

Les autres tricolores n'auront pas eu la même réussite : le PSG où officient Victor « Ferra » Francal et Thibault « Chaussette45 » Grzesiak a été sorti en quarts par G2, Triple Trouble (Andy « Kassio » Landais) s'est incliné au même stade contre Rogue et enfin Yanis « Alpha54 » Champenois et le FC Barcelone en ont fait de même contre Cloud9.

1/4 finale 1/2 finale Finale Vainqueur


NRG Esports
1 - 3 Renault Vitality
Renault Vitality
4 - 0 Renault Vitality
Cloud9
3 - 0 Cloud9
FC Barcelone
4 - 1 Renault Vitality
G2 Esports
3 - 2 G2 Esports
PSG Esports
4 - 0 G2 Esports
Rogue
3 - 1 Rogue
Triple Trouble