Retrouvez la liste des équipes qualifiées pour le Summer Split des EMEA Masters saison 2024, tournoi auquel participent notamment les six meilleures formations de la LFL. Au niveau de la ligue française, BDS Academy et Karmine Corp Blue ont d'ores et déjà validé leur qualification pour ce tournoi nouvelle formule.


En route pour les EMEA Masters 

Le coup d'envoi de l'édition Summer Split des EMEA Masters 2024 sera donné le 31 juillet prochain, pour une clôture programmée le 30 août avec une finale qui va se jouer en présentiel à Munich. Comme annoncé précédemment, Riot Games a procédé à quelques changements au niveau du format et du seeding. Ce segment estival des EMEA Masters présentera dorénavant un tournoi composé de 60 équipes, davantage de matchs en Bo3, une toute nouvelle phase à système suisse ainsi qu'une répartition plus équitable des places entre les ERL.

Riot Games conserve le format de tournoi en trois phases, mais introduit une phase à système suisse, qui se tiendra après les Qualifications de la dernière chance (QDC). La dernière phase du tournoi amènera les équipes à se qualifier pour les playoffs. Grâce à ce nouveau format, 32 équipes se qualifieront pour la QDC, et 28 des meilleures équipes des ERL se qualifieront directement pour la phase à système suisse.

La KCorp Blue et BDS Academy déjà qualifiées

Les deux premières équipes françaises se sont déjà qualifiées pour l'EMEA Masters Summer Split 2024. BDS Academy, qui mène actuellement le classement de la LFL Summer Split 2024, et la Karmine Corp Blue ont sécurisé leur participation pour le Summer Split de l'EMEA Masters 2024. Avec un total de 13 victoires sur 16 matchs et seulement deux semaines restant dans la saison régulière de la LFL (quatre journées de compétition), BDSA est assurée de terminer au moins deuxième au classement général, ce qui garantit sa présence dans le top 3 du Summer Split à l'issue des playoffs. Elle est déjà directement qualifiée pour le Main Event (Swiss Stage) des EMEA Masters.

De son côté, la KCB a remporté 11 victoires sur 16 matchs, ce qui lui assure non seulement une place pour les playoffs du LFL Summer Split, mais également pour le Play-In, au minimum. Terminer la saison régulière dans le top 2 lui assurerait, tout comme à la BDSA, une place dans le top 2 et donc une qualification directe pour le Main Event.

Les équipes qualifiées aux EMEA Masters

Phase à système suisse
Provenance Résultats Équipes
 France (LFL) 1re place                                                            
2e place  
3e place  BDS Academy*
 Karmine Corp Blue*
   Allemagne, Suisse et Autriche (Prime Ligue) 1re place  
2e place  
3e place  Schalke 04*
 SK Gaming Prime*
 Espagne (SuperLiga) 1re place  
2e place  
3e place  
 Tuquie (TCL) 1re place  
2e place  
3e place  Papara SuperMassive*
  MENA (Arabian League) 1e place  Geekay Esports
2e place  Nigma Galaxy
 Italie (LIT) 1e place  
2e place  DSYRE*
 UK et pays nordiques (NCL) 1e place  
2e place  
  Grèce et Chypre (GLL) 1e place  
2e place  Team Phantasma*
 Anorthosis Famagusta Esports*
   Pologne et pays baltes (Ultraliga) 1e place  
2e place  
 Portugal (LPLOL) 1e place  
2e place  EGN Esports*
 GTZ Esports*
 Balkans (EBL) 1e place  
2e place  Crvena zvezda Esports*
 Partizan Esports*
 République tchèque (Hitpoint Masters) 1e place  
   Benelux (Elite Series) 1e place  

 

Qualifications de la dernière chance (QDC)
Provenance Résultats Équipes
 France (LFL) 4e place                                                            
5e place  
6e place  Vitality.Bee*
   Allemagne, Suisse et Autriche (Prime Ligue) 4e place  Unicorns of Love Sexy Edition*
5e place  Eintracht Spandau*
6e place Austrian Force willhaben*
 NNO Prime*
 Espagne (SuperLiga) 4e place  
5e place  
6e place  ⁠Ramboot Club*
⁠⁠ Barça eSports*
 ⁠Los Heretics*
 Movistar KOI*
 UCAM Esports*
 Tuquie (TCL) 4e place  
5e place  
6e place  Misa Esports*
 BoostGate Esports*
 Dark Passage*
 Beşiktaş Esports*
 FUT Esports*
  MENA (Arabian League) 3e place  Twisted Minds*
4e place  Anubis Gaming*
 Italie (LIT) 3e place  Macko Esports*
 Atleta Esport*
4e place  EKO Academy
 UK et pays nordiques (NCL) 3e place  Ruddy Esports*
4e place  NORD Esports*
 DMG Esports*
Venomcrest Esports*
  Grèce et Chypre (GLL) 3e place Team Refuse
4e place  Gamespace MCE
   Pologne et pays baltes (Ultraliga) 3e place  
4e place  ⁠Zero Tenacity*
 Back2TheGame*
 ⁠Forsaken*
 Portugal (LPLOL) 3e place  White Dragons
4e place  Hurricane of Feathers
 Balkans (EBL) 3e place  BeFive
4e place Cyber Wolves
 République tchèque (Hitpoint Masters) 2e place  
3e place  Entropiq*
 Team UNiTY*
4e place BRUTE*
Dynamo Eclot*
   Benelux (Elite Series) 2e place  Myth Esports*
3e place  mCon esports*
4e place  ZennIT*
SNOOZE Esports*

*Placement minimum assuré

 

Répartition des places

Les ERL accréditées : 

  •  Ligue Française (LFL)
    • 3 places phase système suisse
    • 3 places QDC
  •    Prime League (PRM)
    • 3 places phase système suisse
    • 3 places QDC
  •  Superliga (SL)
    • 3 places phase système suisse
    • 3 places QDC
  •  Türkiye Championship League (TCL)
    • 3 places phase système suisse
    • 3 places QDC

Les ERL non accréditées :

  •   Arabian League (AL)
    • 2 places phase système suisse
    • 2 places QDC
  •  League of Legends Italian Tournament (LIT)
    • 2 places phase système suisse
    • 2 places QDC
  •  Northern League of Legends Championship (NLC)
    • 2 places phase système suisse
    • 2 places QDC
  •   Greek Legends League (GLL)
    • 2 places phase système suisse
    • 2 places QDC
  •     Ultraliga (UL)
    • 2 places phase système suisse
    • 2 places QDC
  •  Liga Portuguesa de League of Legends (LPLOL)
    • 2 places phase système suisse
    • 2 places QDC
  •  Esports Balkan League (EBL)
    • 2 places phase système suisse
    • 2 places QDC
  •   Hitpoint Masters (HM)
    • 1 places phase système suisse
    • 3 places QDC
  •    Elite Series (ESLOL)
    • 1 places phase système suisse
    • 3 places QDC