Nouveau week-end d'affrontements dans ces playoffs du LEC Summer Split 2022, avec un match très attendu et de la plus haute importance entre Fnatic et Rogue. Contre toute attente et malgré un début de rencontre raté, Larssen et ses compagnons ont réussi à se ressaisir et se sont finalement imposer 3-1, se qualifiant ainsi pour la grande finale de cette saison estivale qui se jouera demain face à G2 Esports.

Pour une place en finale du LEC Summer Split 

Après quelques jours de pause, retour à la compétition pour les 3 équipes européennes encore en lice dans ces playoffs du LEC Summer Split 2022. Le week-end dernier, G2 Esports se qualifiait pour la grande finale de ces éliminatoires de la saison estivale en s'imposant 3-0 contre Rogue, alors que pendant ce temps, Fnatic franchissait les échelons en éliminant dans un premier temps contre Misfits Gaming et en s'imposant contre MAD Lions par la suite ; Fnatic a donc réussi à valider sont ticket pour les Worlds de League of Legends, alors que Misfits Gaming a fait ses adieux à la scène européenne, l'équipe ayant vendu son slot LEC. Fnatic qualifiée, l'Europe connait depuis le week-end dernier ses quatre représentants pour les Worlds 2022 de League of Legends qui auront lieu cet automne en Amérique du Nord.

Il va maintenant s’agir de déterminer la position finale des trois dernières équipes encore en jeu, et de surcroît, le grand champion de cette saison estivale. À l'occasion de ce week-end festif, le LEC a quitté son studio de Berlin, direction la Suède pour la Malmö Arena, un événement spécial qui marque le retour en physique des finales européennes après de nombreuses saisons online suite à l'épidémie du COVID-19. Les hostilités reprennent ce soir, samedi 10 septembre, avec la première des deux grosses affiches du week-end : la finale du Losers-Bracket entre Fnatic et Rogue. Cette qualification aux Worlds est presque considérée comme salvateur pour Fnatic dans cette saison 2022, une année qui n'avait pourtant pas pris le bon chemin avec des résultats moyens au Spring Split et tout au long de la saison régulière du Summer Split ; après avoir arraché in extremis sa sa qualification pour les playoffs dans la toute dernière journée de championnat, Fnatic était attendue au tournant dans ces éliminatoires, et une non-qualification pour les Worlds aurait indubitablement été considérée comme un énorme échec pour la structure, et aurait remis en question la viabilité du projet dans son intégralité. Même avec la qualification en poche et une place assurée dans le top 3, Upset et sa bande ont encore beaucoup à prouver, et atteindre la finale du Summer Split pourrait possiblement réconforter quelques fans avant le départ pour les Worlds. Mais pour cela, l'équipe va devoir affronter un gros morceau dans ces playoffs : Rogue. 

Cette formation Rogue est en quête de son tout premier titre au niveau européen, un sacre qui s'annonce de plus en plus compliqué encore une fois dans ce Summer Split ; au-delà de la grosse contre-performance de la semaine dernière face à G2 Esports, Rogue s'est montrée très fragile face à MAD Lions lors du premier tour et ne semble pas forcement suffisamment armée pour affronter Fnatic ce soir, d'autant plus que cette dernière semble de son côté monter en puissance depuis le début des playoffs. Ce bras de fer entre Fnatic et Rogue s'annonce donc très disputé, et les affrontements en lanes pourraient rapidement devenir explosifs, notamment dans la jungle et à la botlane, mais la rencontre semble promise aux premiers abords à Fnatic qui arrive dans ce Bo5 gonflés à bloc, et avec le capital confiance à son maximum, prête à enflammer la grande scène de la Malmö Arena.

Fnatic ouvre le score à Malmö 

Game 1 / 17h00 : nous sommes partis dans cette importante rencontre entre Fnatic Rogue, avec à la clé, un top 2, une place en finale et l'assurance de jouer le Main Event des Worlds 2022 de League of Legends. Un début de game très intense de la part des deux équipes qui sont toutes deux au coude à coude en ce début de phase de lanes ; les FNC semblent prendre l'avantage  petit à petit, notamment grâce à très gros travail de Razork pour permettre à son midlaner et sa botlane de prendre l'ascendant. Au quart d'heure de jeu, les Fnatic enregistrent une avance de 2k golds et ont déjà récupéré les deux premiers drakes ; les premiers gros fights tournent indubitablement à l'avantage des Orange et Noir, ce qui oblige les Rogue à se replier dans leur moitié de terrain. 

Humanoid fait également une très grosse première game sur Sylas, faisant vivre un véritable enfer à son vis-à-vis, ainsi qu'aux autres Rogue ; la game tourne au carnage juste avant la 25e minute de jeu et les Rogue ne peuvent absolument rien faire pour freiner le snowball de leurs adversaires. Les Fnatic remportent cette première manche après une phase de lanes très bien gérée, une grosse domination en mid game et une suprématie en teamfights. Comme on pouvait plus ou moins le prévoir, le Bo5 s'annonce déjà très compliqué pour les Rogue. 

Rogue se reveille et revient au score

Game 2 / 18h00 : début de la deuxième game, et une phase de lanes avec encore beaucoup d'intensité de part et d'autre des deux équipes ; alors que les FNC mettent la pression au bot, les RGE tentent de répliquer au mid et au top, avec notamment un gros travail d'Odoamne pour mettre à mal Wunder. les Fnatic semblent une nouvelle fois avoir l'ascendant, mais il commence à surgir quelques approximations, notamment du côté d'Upset et Hylissang, avec des prises de risques inutiles et de mauvais placements dans les fights ; au quart d'heure de jeu, les Rogue sont devant aux golds et la tendance semble s'inverser avec des Rogue qui poussent et qui se montrent plus solides dans les trades. 

Gros temps fort des Rogue à la 23e minute de jeu qui prennent deux précieux kills, ce qui leur permet de récupérer le premier Nashor de la game, mais ils se font un tantinet sanctionner juste après en concédant deux morts. Sous l'impulsion du Baron, les RGE push la midlane et la botlane, et commencent à mettre en place le siège de la base Fnatic, mais ils se montrent vraiment trop gourmands et se font retourner comme une crêpe. Les minutes s'écoulent et les RGE ont un peu plus de mal à avancer leurs pions sur la map, mais à forcer de pousser, ils trouvent finalement une brèche au top un peu après la 35e minute de jeu, profitant d'une nouvelle bévue de leurs adversaires pour se retrouver en supériorité numérique ; Comp et ses mates détruisent les dernières défenses et ouvrent leur compteur de victoire dans ce Bo5. 

Fnatic commence à craquer

Game 3 / 19h00 : de retour dans la Faille de l'invocateur pour la 3e game de ce Bo5 entre Fnatic et Rogue, deux équipes actuellement sur un score de parité. A contrario des deux premières games, ce sont les RGE qui dominent cet early game, notamment grâce au gros travail d'Odoamne sur sa toplane, mettant ainsi les FNC en difficulté dans cette phase de lanes ; nous dépassons le quart d'heure de jeu et les Fnatic trouvent un gros teamfight midlane, ce qui leur permet de réduire l'écart aux golds, mais ils commentent des erreurs quelques instants plus tard, ce qui permet aux RGE de remettre la pression. 

Il s'en suit un gros bras de fer entre les deux équipes pour le contrôle du 3e drake de la game ; les RGE le récupèrent, mais ils perdent Malrang dans la bagarre, et les FNC en profitent pour aller chercher le Nashor. à la 25e minute, les RGe ont une avance de plus de 3k golds et continuent de mettre la pression sur l'ensemble de la map. Les minutes s'écoulent et la compo Rogue monte drastiquement en puissance, bien appuyée par la Soraka sous l'impulsion des 3 drakes Ocean ; Larssen et ses compagnons assiègent la base Fnatic et trouvent une brèche après la demi-heure de jeu, sécurisant ainsi une nouvelle victoire dans cette rencontre. Contre toute attente et malgré un début de Bo5 difficile, les Rogue mènent maintenant par 2 à 1 dans cette rencontre et obtiennent la première balle de match ; les très mauvais placements des Fnatic en mid/late game ont eu raison d'eux, des bévues qu'ils accumulent depuis la game 2. 

Rogue pour le coup de grâce

Game 4 / 20h00 : on entre dans la 4e game de ce Bo5, avec une équipe Fnatic au pied du mur et une formation Rogue bien plus solide que prévue et très opportunistes. Une fois n'est pas coutume, la game commence sur les chapeaux de roue avec une grosse tentative bot pour les Fnatic, mais le dive tourne malheureusement à l'avantage des Rogue ; les FNC continuent de se focaliser sur le bot, ce qui laisse le champ libre sur le reste de la map pour les RGE, mettant ainsi la pression au top. On entre maintenant dans une phase d'observation, de farm et de contrôle de la vision pour les deux formations ; pour le moment Rogue enregistrent une avance de 3k golds et semble avoir l'ascendant. La game tourne au cauchemar pour les FNC avant la 20e minute de jeu, un énorme teamfight au cours duquel ils passent littéralement au travers et se font détruire sur toute la longueur.

Avec ce temps fort, les Rogue ont maintenant une avance de plus de 6k golds et à la 20e minute de jeu, alors que les FNC craquent petit à petit sous la pression de leurs adversaires ; on tente d'accélérer le jeu coté Fnatic pour déstabiliser Rogue, mais l'écart aux golds continue de se creuser ; juste avant la demi-heure de jeu, les RGE trouvent un énorme fight et font un carnage dans les rangs ennemis. Les Fnatic prennent l'eau de toutes parts et ne peuvent absolument rien faire, si ce n'est entamer la défense de leur Nexus ; on tente le tout pour le côté du côté de Wunder et ses mates, en vain malheureusement. Les Rogue s'imposent dans cette quatrième manche et remporte cette rencontre. 

Rogue en finale

C'est donc une victoire 3-1 pour Rogue qui se qualifie pour la grande finale du LEC Summer Split 2022 qui se jouera demain en fin d'après-midi, sur cette même scène, face à G2 Esports, celle-là même qui l'avait envoyé en losers'Bracket la semaine dernière ; ce résultat permet également à Rogue de prendre au minimum le seed 2 de la ligue européenne et est donc directement qualifiée pour la phase de groupes du Main Event des Worlds 2022. La déception doit être à son maximum du côté Fnatic qui avait pourtant entamé cette rencontre de la meilleure des manières, mais les habitudes ont la vie dure et les joueurs ont commis un nombre incalculable d'erreurs dès la deuxième manche de ce Bo5, à coup de flash-in vraiment douteux, et ont fini par craquer mentalement dans la 4e manche ; les hommes de YamatoCannon s'en sortent tout de même avec une 3e place, mais loupent bêtement le coche.

Agenda des playoffs

Vendredi 26 août

  • Terminé
    Rogue
    3
    vs
    2
    MAD Lions
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 27 août

  • Terminé
    G2 Esports
    3
    vs
    1
    Misfits Gaming
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 28 août

  • Terminé
    Fnatic
    3
    vs
    2
    Excel Esports
    Playoffs
    Playoffs

Vendredi 2 septembre

  • Terminé
    Fnatic
    3
    vs
    0
    Misfits Gaming
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 3 septembre

  • Terminé
    Rogue
    0
    vs
    3
    G2 Esports
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 4 septembre

  • Terminé
    Fnatic
    3
    vs
    1
    MAD Lions
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 10 septembre

  • Terminé
    Rogue
    3
    vs
    1
    Fnatic
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 11 septembre

  • Terminé
    G2 Esports
    0
    vs
    3
    Rogue
    Playoffs
    Playoffs

 

Arbre des playoffs