Le LEC Summer Split 2022 a continué hier avec la deuxième journée de la troisième semaine de la saison régulière. À l'issue de ce nouveau week-end compétitif, G2 Esports chute à la quatrième place après ses deux défaites du week-end, alors qu'Excel, Fnatic et Rogue se disputent la première place au classement général.

Les semaines se suivent, mais ne se ressemblent pas

Retour à la compétition pour les 10 équipes européennes pour la deuxième journée de la semaine 2 du LEC Summer Split 2022. La veille, lors de la première journée, G2 Esports et Excel ont connu leur deuxième revers dans cette saison régulière, une défaite qui a fait le bonheur de Fnatic, MAD Lions et Rogue qui sont venues recoller au score, partageant ainsi la première place entre ces cinq équipes ; ce n'est que la troisième semaine, mais cette saison estivale est complètement relancée, ce qui promet une bataille féroce pour le podium.

Un stomp version Excel

Cette journée commence avec le match entre Team BDS et Excel, deux équipes tenues en échec hier et qui ont à coeur de se relancer dans ce Summer Split. L'early game et le début de la phase de lanes est indiscutablement à l'avantage des joueurs de la formation britannique qui contrôlent bien la map grâce à très bon travail de Markoon dans sa jungle et sur la midlane ; au quart d'heure de jeu, les XL ont déjà une avance de 4k golds et détruisent toutes tentatives de leurs adversaires pour renverser le cours du match. La game tourne un peu à la démonstration avec des Excel vraiment très bien dans leur game mettant la pression sur l'ensemble de la map et sanctionnant tous mauvais positionnements des BDS. Mikyx et ses mates ont dominé l'early game, ont maitrisée le mid game et se sont logiquement imposés aujourd'hui face à BDS, et ce, en moins de 25 minutes ; les joueurs de la formation suisse n'ont pris que deux kills de toute la game et n'ont même pas réussi à détruire la moindre tourelle ennemie. 

Une équipe Rogue solide

C'est maintenant au tour de Rogue et de SK Gaming de faire leur apparition. Après une première semaine un tantinet compliquée, ayant bénéficié d'un calendrier relativement compliqué lors de la SuperWeek, les RGE enchainent les victoires dans ce Summer Split et sont pour le moment sur une winstreak de 4 games ; au vu des dernières games, les voyants sont au vert dans cette saison régulière et ils sont maintenant de retour dans la partie supérieure du classement. Le bilan est sensiblement différent pour les SK qui font face à des problèmes d'effectifs du au covid depuis la semaine dernière et qui accumulent les défaites dans ce Summer Split ; les joueurs de l'équipe allemande sont actuellement sur une série de 5 défaites en championnat et une victoire contre Rogue pourrait leur donner une bonne bouffée d'oxygène dans cette course à la qualification. 

La phase de lanes est relativement calme de part et d'autre des deux équipes, il faut attendre aux alentours de la 20e minute de jeu pour voir les premiers gros teamfights : les RGE donnent le sentiment d'avoir le contrôle de la game, mais les SK ont du répondant et se montrent plutôt solide une fois la phase de lanes terminée, réussissant même à récupérer le premier Nashor. Après un moment de flottement au cours duquel ils ont perdu un peu de terrain faute de dégâts dans leur compo, les RGE arrivent à reprendre l'avantage avant la demi-heure de jeu ; la messe est dite quelques minutes plus tard à la suite d'un ultime teamfight bien mieux maitrisé de la part de Trymbi et de ses compagnons de jeu. 

Vitality retrouve quelques couleurs

Direction la troisième game de la journée avec le match entre Team Vitality et Astralis, deux équipes à égalité à la 6e place avant cet affrontement. Les joueurs de l'équipe danoise font un bon début de game, mais la phase de lanes tourne un peu à la catastrophe un peu avant le quart d'heure de jeu, après une tentative de dive des AST qui se retourne contre eux ; les VIT rattrapent leur retard et  prennent même l'avantage aux golds. Sur l'impulsion de Perkz, les Vitality accélèrent le rythme et font un gros push au niveau de la toplane ; pendant ce temps, les Astralis résistent, mais commettent de petites erreurs au niveau des prises de décisions, ce qui permet à leurs adversaires de ne pas se faire distancer. Les VIT trouvent un bon teamfight juste avant la demi-heure de jeu, récupérant le Nashor dans la foulée ; la game se complique drastiquement pour les Astralis, d'autant plus qu'ils continuent de commettre beaucoup d'erreurs, se mettant eux-mêmes dans une situation plus qu'inconfortable. Les Vitality capitalisent sur chaque bévue de leurs adversaires et remportent logiquement cette game. 

Une game assez folle et un come-back spétaculaire

Place maintenant à Misfits Gaming versus MAD Lions. Pour l'une comme pour l'autre, il s'agit de surfer sur l'actuelle bonne dynamique ; Kaiser et ses mates ont fait sensation la veille en s'imposant face à G2 Esports, alors que du côté de Vetheo et sa bande, ils sont actuellement sur une série de deux victoires et aimeraient bien sortir de cette zone rouge. L'early game tourne à l'avantage de MAD qui mettent beaucoup de pressions sur les lanes et dans la jungle, n'hésitant pas à prendre quelques risques plus ou moins mesurés ; au quart d'heure de jeu, les MAD enregistrent un avantage de plus de 4k golds, mais les Misfits contrôlent les drakes. Le mid game est disputé entre les deux équipes avec un petit moment de flottement du côté MAD Lions, mais les anciens champions d'Europe se ressaisissent et remportent un précieux teamfight un peu après la 20e minute de jeu. Alors qu'ils ont la game en main, les MAD sont allés s'empaler à deux reprises, une première fois à la toplane où ils se prennent un ace, et une deuxième fois quelques minutes plus tard à devant l'antre du drake.

Les MSF réduisent considérablement leur retard aux golds et grâce à un énorme play de Shlatan, ils récupèrent un nouveau Nashor ; les MAD tentent le tout pour le tout juste après la demi-heure de jeu et font une magnifique engage, mais se font retourner comme une crème par la puissance de la compo Misfits. Les Lapins font un push midlane, mais se font bouter hors de la base MAD Lions alors que le Nexus est à nu. La game s'emballe et part dans tous les sens, et c'est finalement Misfits Gaming qui arrive à sortir son épingle du jeu à la suite d'un ultime teamfight très bien négocié. Misfits Gaming signe un énorme come-back face à MAD Lions, ce qui n'est pas sans nous rappeler certaines de ses games au Spring Split.  

Mauvaise semaine pour G2 Esports

On clôture cette troisième semaine du LEC Summer Split avec la "game of the week", le fameux classico nouvelle génération entre G2 Esports et Fnatic. Grosse domination de Wunder et ses mates dans cet early game, mettant la pression dans la partie supérieure de la map, et ce, au plus grand désarroi de Broken Blade et Jankos qui concèdent de nombreux kills. Les G2 se retrouvent en mauvaise posture alors que leurs adversaires ont la main mise sur les objectifs neutres et qu'ils enregistrent une avance de 4k golds à la 20e minute de jeu ; c'est la décadence pour les champions d'Europe en titre qui n'arrivent absolument pas à avoir le moindre impact dans cette game, commettant de nombreuses erreurs et nous l'impression d'être à court d'idées. Les FNC font une première percée dans la base G2 peu après la demi-heure de jeu ; les Orange et Noir mettent le coup de grâce quelques minutes plus tard à l'issue d'un teamfight une nouvelle fois bien géré de leur part. Cette semaine n'a pas porté chance aux G2 qui repartent avec deux défaites en deux matchs, perdant par la même occasion leur position de leader pour se retrouver 4e au classement. 

Le LEC Summer Split est terminé pour cette semaine. Au niveau du classement général, trois équipes se disputent la première place, à savoir Excel, Fnatic et Rogue ; G2 Esports, avec ses deux défaites, occupent la 4e place, une position que l'équipe partage avec MAD Lions et Team Vitality. Dans la partie inférieure du tableau, nous retrouvons Misfits Gaming, Astralis, SK Gaming et Team BDS. Pas de LEC la semaine prochaine, la compétition reprendra le vendredi 15 juillet avec la quatrième semaine du Summer Split. 

Résultats de la semaine 3

Vendredi 1er juillet

  • Terminé
    BDS
    0
    vs
    1
    Misfits Gaming
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    1
    vs
    0
    SK Gaming
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Rogue
    1
    vs
    0
    Excel Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Fnatic
    1
    vs
    0
    Astralis
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    MAD Lions
    1
    vs
    0
    G2 Esports
    Regular Season
    Regular Season

Samedi 2 juillet

  • Terminé
    BDS
    0
    vs
    1
    Excel Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    SK Gaming
    0
    vs
    1
    Rogue
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    1
    vs
    0
    Astralis
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Misfits Gaming
    1
    vs
    0
    MAD Lions
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    G2 Esports
    0
    vs
    1
    Fnatic
    Regular Season
    Regular Season

Classement 

Rang Équipes Victoires Défaites
1 (qualifiée) MAD Lions 11 6
2 (qualifiée) G2 Esports 10 6
2 (qualifiée) Misfits Gaming 10 6
4 (qualifiée) Rogue 10 7
5 Team Vitality 9 7
6 Fnatic 8 8
7 Excel 8 9
8 Astralis 7 10
8 (éliminée) SK Gaming 7 9
10 (éliminée) Team BDS 3 14