Le LEC Summer Split 2022 a continué hier avec la deuxième journée de la deuxième semaine de la saison régulière. À l'issue de ce nouveau week-end compétitif, G2 Esports et Excel se retrouvent toutes deux à la première place au classement général, suivies de très près par quatre équipes qui se livrent une féroce bataille.

Les équipes ont proposé un beau divertissement ce week-end

Retour à la compétition pour les 10 équipes européennes pour la deuxième journée de la semaine 2 du LEC Summer Split 2022. La veille, lors de la première journée, G2 Esports a connu son premier revers dans cette saison estivale face à Team BDS, perdant ainsi par la même occasion son totem d’immunité ; malgré la défaite, le champion d’Europe sa première place, mais l’équipe est obligée de la partager avec trois autres formations, Astralis, Excel et MAD Lions. C’est la grosse surprise en ce début de Summer Split, la présence des équipes danoise et britannique dans la partie supérieure du classement, une place qu’elles n’ont pas volée vu le niveau de jeu affiché depuis la semaine dernière. 

Misfits débloque le compteur de victoire

Cette nouvelle journée de compétition commence avec le match Misfits Gaming - SK Gaming, deux équipes au plus mal en ce début de ce Summer Split, les Lapins n’ayant pas réussi à décrocher la moindre victoire, et les SK n’ayant trouvé le chemin du Nexus ennemi qu’à une seule reprise et qui fait face cette semaine à des problèmes d’effectif, JNX ayant été testé positif au COVID-19 ; comme annoncé par la direction du club et suite aux directement du LEC, le toplaner joue depuis chez lui, alors que les autres membres de l’équipe évoluent au Magenta Facility de Berlin. Vetheo et ses mates dominent la phase de lanes, optant pour un style de jeu agressif ; avec l’avantage obtenu en early, les MSF tentent de mettre en place le snowball et frappent un grand coup un peu avant la 25e minute de jeu, gagnant le teamfight et récupérant le Nashor ; leur avance est de plus de 11 k golds, et ce, bien avant d’atteindre la demi-heure de jeu, et les MSF ont d’ores et déjà détruit la quasi-totalité des défenses de la base allemande. La messe est dite quelques minutes plus tard, à la suite d’une ultime charge ; Misfits Gaming récupère sa première victoire du split, alors que SK enregistre sa quatrième défaite d’affilée. 

La formule rapide Excel

Place au deuxième match de cette journée, une grosse affiche qui va voir s’opposer Excel à MAD Lions, deux équipes actuellement à la première place. Les deux équipes sont au coude à coude dans cette phase de lanes, avec d’un côté une équipe Excel agressive qui joue sur la prise de risque et de kills, alors qu’en face on se concentre sur le farm et le contrôle de la map ; c’est au quart d’heure de jeu que Mikyx et ses compagnons commencent à prendre l’ascendant et les premiers teamfights tournent clairement à l’avantage de l’équipe britannique. Ça joue vraiment bien du côté d’Excel qui semble pleinement maitriser son sujet ; les MAD Lions ne peuvent absolument rien faire, la moindre tentative se retourne littéralement contre eux. La victoire est totale, les XL ayant dominé cette game de bout en bout. 

Une belle semaine pour Rogue

Nous enchainons directement avec la rencontre contre Rogue et Astralis. Les deux équipes à la lutte pour décrocher une nouvelle victoire dans ce Summer Split de rendent coup pour coup pendant de nombreuses minutes avec des Rogue qui jouent haut sur la map  pour tenter de récupérer quelques kills et semer la confusion dans les rangs ennemis, mais certaines intrusions dans la moitié de terrain de l’équipe danoise se font énergiquement sanctionner, notamment par les rotations de JeongHoon. Au quart d’heure de jeu, les AST ont une petite avance de 3 k golds et ont le contrôle de la map, mais ils font un très mauvais teamfight juste avant la 25e minute de jeu pour le contrôle du 4e drake, ils perdent le combat et laissent leurs adversaires récupérer le Nashor dans la foulée. Les RGE reviennent dans la game et ont maintenant l’avantage ; Comp et ses mates poussent sur l’ensemble de lanes et contrôlent l’ensemble de la map. Les RGE remportent un nouveau teamfight juste avant la demi-heure de jeu, ce qui leur permet de détruire les premières défenses de la base Astralis et de commencer le siège ; les AST tentent de résister, défendent leur Nexus du mieux qu’ils peuvent, mais s’inclinent un peu après la 35e minute face à la puissance de la compo Rogue. 

Une game complètement folle entre Fnatic et BDS

C’est au tour de Fnatic et de Team BDS de faire leur entrée dans la Faille de l’invocateur. Les tombeurs de G2 Esports ont envie de doubler la mise et de clôturer cette deuxième semaine avec une nouvelle victoire au compteur. Du côté d’Hylissang et de ses compères, il s’agit de repartir avec au moins une victoire et de faire oublier la contre-performance de la veille face à MAD Lions. Les deux équipes se rendent coup pour coup tout au long de la phase de lanes, mais les FNC arrivent tant bien que mal à avoir une très légère avance aux golds, grâce à un meilleur farm, mais les BDS compensent en prenant les trois premiers drakes. La game part dans tous les sens vers la 25e minute pour le contrôle du 4e drake, les deux équipes se lancent dans une joute ubuesque et enchainent les plays sans trop réfléchir à ce qui se passe. Les FNC commencent à prendre l'ascendant dans ce temps de jeu plus que brouillon, mais les deux équipes se tiennent dans un mouchoir de poche ; alors qu’ils ont l’avantage grâce au buff du baron Nashor, les FNC se montrent une nouvelle fois trop gourmands et se font détruire par les BDS.

La tension est à son maximum, Wunder et ses mates sont sous pression alors que la game continue de partir dans tous les sens, mais les FNC arrivent à donner le dernier coup suite à un vol de Nashor de la part d’Upset ; les BDS ont mis en place une dernière ligne de défense autour de leur Nexus, faisant chuter les barres de santé de leurs ennemis, mais les attaques incessantes de Fnatic ont eu raison de l'équipe suisse. Plus de 50 minutes de game complètement folle et les Fnatic peuvent enfin respirer un bon coup, et même si la game a été d'une rare intensité, elle a mis en lumière les nombreuses faiblesses de part et d'autre des deux équipes, ainsi qu'un style de jeu brouillon et un niveau de jeu pas forcément très élevé. 

G2 Esports pour une petite leçon de League of Legends

Nous terminons la journée avec le match de la semaine et le face à face entre Team Vitality et G2 Esports, deux équipes tenues en échec la veille, respectivement part Excel et BDS. C’est une game très animée que nous proposent les deux line-ups, avec de nombreuses escarmouches, des teamfights relativement tôt, et de beaux plays. Les deux équipes sont au coude à coude pendant toute la phase de lanes et une bonne partie du mid game, mais les G2 voient leur compo montée petit à petit en puissance et les Vitality ont du mal à faire la différence en teamfight ; dès le premier gros teamfight gagné, les G2 deviennent quasi intouchables et dominent l’ensemble des débats sans contestation possible. Les Abeilles tenteront de résister du mieux qu’ils peuvent, en vain malheureusement ; avant la demi-heure de jeu, les G2 accélèrent un grand coup et détruisent tout sur leur passage. Avec cette victoire, G2 Esports recolle au niveau d’Excel pour la première place au classement général, alors que Vitality enregistre sa deuxième défaite du week-end et repart donc bredouille. Au lendemain de la surprenante contre-performance face à BDS, les champions en titre du LEC n'ont laissé que très peu de doute quant à savoir qui est la meilleure équipe du championnat, dominant leurs adversaires d'une main de maitre, une équipe Vitality un peu aux abois et qui a du mal pour le moment à se faire une place dans la partie supérieure du classement. 

Le LEC Summer Split est terminé pour cette semaine ; au niveau du classement général, Excel et G2 Esports se partagent la première place, à une longueur d’avance d’Astralis, Fnatic, MAD Lions et Rogue, toutes les 4 à la 3e place. Dans la seconde partie du tableau, Team Vitality se retrouve 7e alors que Misfits SK Gaming et Team BDS clôturent la marche à la 8e place. Le championnat européen reprendra la semaine prochaine, vendredi 1er juillet pour le compter de la 3e semaine de la saison régulière ; niveau matchs, nous aurons droit à de belles affiches comme Fnatic - Astralis, MAD Lions G2 Esports, et surtout le G2 Esports - Fnatic en clôture. 

Résultats de la semaine 2

Vendredi 24 juin

  • Terminé
    SK Gaming
    0
    vs
    1
    Astralis
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    0
    vs
    1
    Excel Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Rogue
    1
    vs
    0
    Misfits Gaming
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    BDS
    1
    vs
    0
    G2 Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    MAD Lions
    1
    vs
    0
    Fnatic
    Regular Season
    Regular Season

Samedi 25 juin

  • Terminé
    SK Gaming
    0
    vs
    1
    Misfits Gaming
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    MAD Lions
    0
    vs
    1
    Excel Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Rogue
    1
    vs
    0
    Astralis
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    BDS
    0
    vs
    1
    Fnatic
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    0
    vs
    1
    G2 Esports
    Regular Season
    Regular Season

Classement 

Rang Équipes Victoires Défaites
1 (qualifiée) G2 Esports 10 6
1 (qualifiée) MAD Lions 10 6
1 (qualifiée) Misfits Gaming 10 6
4 (qualifiée) Rogue 10 7
5 Team Vitality 9 7
6 Fnatic 8 8
7 Excel 8 9
8 Astralis 7 9
9 (éliminée) SK Gaming 7 9
10 (éliminée) Team BDS 3 14