Malgré une petite frayeur à la demi-heure de jeu, Team BDS parvient à s'imposer face à KOI dans cette troisième semaine du LEC Spring Split. Avec cette nouvelle victoire, Adam et ses compagnons se maintiennent pour le moment à la première place au classement général, s'assurant une place dans le top 4.

BDS continue sur sa lancée

On enchaine directement avec le troisième match de cette deuxième journée avec le face à face entre Team BDS et KOI. À l’issue d’une game incroyable, Sheo et ses mates ont réussi à s’imposer face à Team Vitality, rattrapant leur retard de 11 k golds, assiégeant la base ennemie et finissent par s’imposer ; l’équipe suisse a réalisé une fantastique remontée contre une équipe de Vitality aux abois depuis la semaine dernière. Avec cette victoire, Team BDS a réalisé un impressionnant Upset et a validé par la même occasion sa qualification pour la phase de groupes. Avec ce premier objectif atteint, l’équipe suisse va très certainement vouloir clôturer la saison régulière dans le top 2, ce qui représente un avantage pour le début du Group Stage, mais pour cela, elle devra battre KOI, formation qui a également réalisé un beau comeback face à Excel la veille.  

Dans leur dernier match, Larssen et ses mates n’ont pas forcement été impeccable, affichant un niveau de jeu pas forcement très élevé par moment, l’équipe espagnole n’a pas eu le contrôle du match pendant de très nombreuses minutes et elle a du compter sur une grosse défaillance de leurs adversaires pour remporter une victoire néanmoins des plus importante dans cette course à la qualification. Cette dernière semaine de la saison régulière comme donc de la meilleure des manières pour les KOI, mais le match contre BDS sera d'un tout autre acabit.

Une petite frayeur pour Team BDS

C’est un début vraiment très compliqué pour les KOI qui se font dominer dès le début de la phase de lanes par une formation BDS particulièrement agressive, notamment à la botlane ; la domination est telle que les joueurs de l’équipe suisse ont récupéré 5 kills en moins de 9 minutes. Sheo et ses mates sont vraiment impressionnants en ce début de match, mais pour le moment, l’écart aux golds n’est pas si important que çà, les KOI restant focaliser sur le farm et la macro, ce sont même eux qui sont devant au quart d’heure de jeu. Les BDS continuent de mettre du rythme en essayant de mettre la pression sur l’ensemble de la map et en effectuant de nombreuses rotations. Un énorme teamfight éclate juste aux 20 minutes de jeu pour le contrôle du drake, un temps fort parfaitement maitrisé par les BDS qui réalisent un ACE ; en supériorité numérique, ils en profitent pour récupérer le Nashor. 

Profitant du buff, les BDS prennent le contrôle total de la map, détruisant tout sur leur passage et anéantissant leurs adversaires ; la game échappe totalement des mains des KOI qui accusent maintenant un retard de plus de 4 k golds et qui se retrouvent obligés de se replier dans leur base pour tenter de la défendre. Les minutes s’écoulent dans la Faille de l’invocateur et les KOI prennent l’eau de toutes parts, ne pouvant absolument rien faire face à la compo des BDS ; entre le Malphite d’Adam et la Zeri de Crownie, la formation suisse fait un véritable carnage dès le début du fight. Les KOI résistent du mieux qu'ils peuvent. 

35e minute de jeu, contre toute attente, les KOI arrivent à renverser leurs adversaires d'une manière totalement surprenante ; alors que les deux équipes se tracent copieusement dessus devant l'antre du Nashor dans une preuve de force pour le contrôle de l'objectif, Nuc s'est mis à l'écart du reste du groupe et s'est téléporté dans la base ennemie pour essayer d'en finir le plus rapidement possible, mais cette décision se retourne un peu contre les BDS, perdant le fight, le Nashor, et du temps. Heureusement pour eux, c'est glissade n'a finalement que très peu d'incidence dans l'issue de la game, leur compo faisant largement la différence à ce moment-là. Team BDS signe une 6e victoire dans ce Spring Split et s'assure ainsi une place dans le top 4 ; pour Koi, l'équipe se retrouve dans le même cas de figure que SK, rien n'est perdu, mais attention au dernier match de demain face à Team Vitality. 

planning de la semaine 3

Samedi 25 mars

  • Terminé
    Team Heretics
    0
    vs
    1
    Astralis
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    KOI
    1
    vs
    0
    Excel Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    0
    vs
    1
    BDS
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Fnatic
    1
    vs
    0
    MAD Lions
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    SK Gaming
    0
    vs
    1
    G2 Esports
    Regular Season
    Regular Season

Dimanche 26 mars

  • Terminé
    Astralis
    1
    vs
    0
    Excel Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    SK Gaming
    0
    vs
    1
    MAD Lions
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    BDS
    1
    vs
    0
    KOI
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    1
    vs
    0
    Team Heretics
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Fnatic
    1
    vs
    0
    G2 Esports
    Regular Season
    Regular Season

Lundi 27 mars

  • Terminé
    BDS
    1
    vs
    0
    Excel Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    SK Gaming
    0
    vs
    1
    Team Heretics
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Fnatic
    0
    vs
    1
    Astralis
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    MAD Lions
    0
    vs
    1
    G2 Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    1
    vs
    0
    KOI
    Regular Season
    Regular Season

 

Classement 

Rang Équipes Victoires Défaites
1 (qualifiée) Team BDS 7 2
2 (qualifiée) Astralis 6 3
3 (qualifiée) G2 Esports 6 3
4 (qualifiée) Team Vitality 6 3
5 (qualifiée) SK Gaming 4 5
6 (qualifiée) Fnatic 4 5
7 (qualifiée) KOI 4 5
8 (qualifiée) MAD Lions 3 + 1 (TB) 6
9 (éliminée) Team Heretics 3 6 + 1 (TB)
10 (éliminée) Excel 2 7