Fin de cette 7e et avant-dernière semaine de championnat dans ce LEC Spring Split saison 2021, G2 Esports caracole en tête au classement général, suivie de près par Rogue.

Come-back et châtiments

Le Spring Split du League of Legends European Championship est entré hier soir dans sa septième et avant-dernière semaine de compétition. La veille au soir, G2 Esports et Rogue se sont affrontées pour le contrôle de la première place au classement général de cette saison régulière. Au match aller, les G2 avaient eu besoin de 50 minutes pour venir à bout des Rogue, faisant ainsi de cette rencontre la plus longue, palpitante et épique du split, mais ce match retour fut tout autre, puisque les G2 ont réussi sans trop de difficulté à s’imposer en moins de 30 minutes. Adoptant un style de jeu agressif, les G2 ont rapidement pris le contrôle de la game, notamment grâce à un très bon travail des sololaners avec le soutien de Jankos ; Hans sama et ses mates ont essayé de se montrer dangereux, n’hésitant pas à prendre quelques risques et tentant de sanctionner la moindre erreur des G2, mais ces derniers se sont montrés bien plus malins, poussant volontairement leurs adversaires à la faute.

Retour à la compétition ! Vu qu’on approche tout doucement de la fin de la saison régulière, tous les matchs ont leur importance, notamment pour cette formation Astralis condamnée aujourd’hui à gagner face au FC Schalke 04 ; malheureusement tout ne s’est pas passé comme prévu pour les Red Star qui n’ont pas réussi à s’imposer face aux joueurs de la formation allemande. WhiteKnight et ses mates se sont battus comme des lions, réussissant même par moments à mettre leurs adversaires en déroute, mais les S04 ont été plus solides et bien plus tranchants en teamfights. C’est la défaite de trop pour Astralis dans ce Spring Split qui tire définitivement un trait sur les éliminatoires du segment printanier, première équipe de cette saison régulière à se retrouver éliminée ; l’arrivée de MagiFelix pour la 4e semaine de compétition n’a pas eu l’effet escompté, l’équipe ayant continué d’enchaîner les contre-performances. A contrario, cette victoire qui met fin à une longue série de défaites permet au FC Schalke 04 de rester toujours en course pour les playoffs. 

À égalité à la 4e place avec 8 victoires pour 6 défaites, les Fnatic et SK Gaming ont également eu un énorme coup à jouer ce soir ; l’équipe qui réussirait à sortir vainqueur de son duel pouvait prendre une sérieuse option sur sa qualification pour les éliminatoires du segment printanier. Fnatic n’est pas forcement au mieux dans ce Spring split, alors que SK Gaming fait sensation depuis le début du segment printanier, devenant ainsi la bonne surprise ce de début de saison. Malgré un début de championnat en demi-teinte, cette jeune équipe composée majoritairement de rookies est arrivée à se trouver une identité et un style de jeu qui leur sont propres. Malheureusement, cette 7e semaine n’a pas porté chance aux SK qui, au lendemain de s’être inclinés face à Vitality, n’ont pas réussi à mettre les Fnatic en échec ; ayant certainement conscience des enjeux de cette rencontre, Bwipo et ses mates se sont appliqués ce soir pour venir à bout des SK, effectuant une bonne draft, ne prenant aucun risque démesuré et mettant beaucoup de pression sur leurs adversaires, le tout en équipe avec un contrôle très haut de la map. 

Comme nous vous l’annoncions précédemment, Riot Games a choisi la rencontre Rogue - MAD Lions comme match de la semaine pour clôturer cette 7e semaine de compétition. Après la défaite contre G2 Esports, les Rogue avaient vraiment besoin d’une victoire aujourd’hui, non seulement pour le moral, mais également pour ne pas trop se faire distancer et pour consolider autant que faire se peut cette 2e place au classement général avant le sprint final de la semaine prochaine avec la SuperWeek. Ce qui aurait dû être une "formalité" pour les Rogue s’est transformé en un vrai chemin de croix, la formation se faisant malmener par des Lions affamés de victoire. Les numéros 2 de ce Spring Split ont semblé fatigués, manquant cruellement d’inspiration et de tranchant pendant la phase de lane. Lourdement bousculés et sur le point de voir tout espoir de victoire partir en fumée, Odoamne et Larssen sont venus délivrer leur mates d’un avenir sombre ; en un seul teamfight, les Rogue sont arrivés à retourner la game en leur faveur, un come-back des plus impressionnants qui leur permet de clôturer cette 7e semaine sur une victoire. 

Dans les autres rencontres de la soirée, Excel Esports s’est inclinée face à Team Vitality, et les G2 Esports n’ont eu aucun mal à s’imposer face à Misfits Gaming au terme d’une rencontre à sens unique, menée d’une main de maître par les champions d’Europe en titre. 

Il nous a fallu du temps pour apprendre à jouer ensemble. C'est sûr que c'était plus facile que pour le reste des équipes, car nous n'avons fait qu'un seul changement, mais un changement important tout de même. Nous avions juste besoin d'un peu de temps pour apprendre à jouer ensemble et tout s'est mis en place ces deux dernières semaines. On est sur la même longueur d'onde au niveau des drafts, comment on veut jouer... [...] Avec Mikyx, il s'agissait plutôt de commencer à se faire confiance, comme jouer en binôme avec Senna ou de trouver le courage de jouer à nouveau à Kai'Sa. Je ne suis pas la meilleure Kai'Sa et je ne me sens pas très en sécurité avec elle, mais maintenant nous nous faisons tellement confiance que nous pouvons jouer ce que nous ne voulons. C'est l'une de nos forces, on peut même jouer des champions pour la première fois sur scène. C'est une bonne chose.

Nous apportons tous notre grain de sel, mais Jankos apporte sûrement le seau entier. Il est très doué pour développer des plans en début de partie, il nous dit quoi faire les premières minutes du match, les minutes les plus importantes puisque le reste est plus automatique. Il est très important que notre early soit bon et pour moi, il est l'homme de l'équipe.
Rekkles, lors de la traditionnelle interview d'après match

La saison régulière du LEC Spring Split reprendra la semaine prochaine, vendredi 12 mars, à 18h avec la 8e et dernière semaine de compétition et la fin des matchs retours. Il ne reste donc plus qu’une seule semaine de championnat dans ce Spring Split avec un total de 3 matchs par équipe à jouer ; la fin de la saison régulière n'est donc pas très loin et la moindre erreur aura indubitablement de lourdes conséquences dans le comptage final et dans la qualification pour les éliminatoires du segment printanier. Comme ce fut le cas au Summer Split de la saison 2020, cette ultime semaine sera placée sous le signe de la SuperWeek avec de très grosses rencontres au programme, comme Fnatic - Rogue, G2 Esports - MAD Lions, et Astralis - Team Vitality. 

Samedi 6 mars

  • Terminé
    FC Schalke 04 Esports
    1
    vs
    0
    Astralis
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    1
    vs
    0
    Excel Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Fnatic
    1
    vs
    0
    SK Gaming
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Misfits Gaming
    0
    vs
    1
    G2 Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    MAD Lions
    0
    vs
    1
    Rogue
    Regular Season
    Regular Season