Les MAD Lions s'imposent ce soir 3 à 2 face à Rogue dans cette finale des playoffs et sont ainsi les champions du LEC Spring Split 2021 !

Un nouveau champion au tableau

Le coup d’envoi du troisième et avant-dernier Round de ces Playoffs du LEC Spring Split a été donné hier avec le BO5 entre G2 Esports et Rogue. De la même manière que contre MAD Lions la semaine dernière, Rekkles et ses mates sont totalement passés à côté de cette rencontre, s’inclinant sur un score de 3 à 1. Ce fut un BO5 vraiment compliqué et légèrement chaotique pour les champions d’Europe en titre, avec des drafts peu convaincants, des plans de jeu inefficaces, un niveau de jeu collectif aux abonnés absents et un niveau individuel bien inférieur aux attentes. A contrario, les Rogue ont particulièrement bien joué ce soir-là, appuyant sur les points faibles de leurs adversaires pour remporter cette rencontre, et au final, se qualifier pour la finale des playoffs. La pilule va certainement être très dure à avaler pour Caps et ses mates qui n’ont finalement pas réussi à concrétiser leur domination tout au long de la saison régulière pour ne serait-ce que se qualifier pour la finale ; ils n’auront même pas l’occasion de défendre leur titre de champion du MSI.

C’est donc une finale 100 % inédite qui s’est jouée ce soir sur la grande scène des studios berlinois puisque ni G2 Esports ni Fnatic ne sont présents pour le couronnement, une première depuis deux ans pour le plus grand plaisir pour ceux qui ont réclamé depuis plusieurs saisons un renouveau dans la hiérarchie ; d’autant plus que ce sont deux grandes équipes qui se sont affrontées ce soir, deux formations qui ont réussi à s’imposer face à G2 Esports dans ces éliminatoires et qui comportent pas moins de 7 joueurs ayant évolué dans une ligue nationale et ayant participé aux European Masters. 

Lors de la première confrontation entre ces deux équipes dans ces playoffs lors du premier tour de l’arbre, les MAD Lions s’étaient imposés avec l’art et la manière sur un score de 3-1, réussissant à gagner trois parties d’affilée tout en ayant perdu la "game de chauffe". Il est cependant compliqué de donner un favori dans cette rencontre, ces deux formations sont montées en puissance tout au long des playoffs et ont prouvé à plus d’un titre qu’elles ont les ressources nécessaires pour décrocher la victoire. Ce Bo5 commence (une fois n’est pas coutume) mal pour les MAD Lions qui donnent l’impression de s’être fait outdraft avec un Viktor inutile, un Jhin non percutant, mais surtout en ayant laissé open le combo Hecarim/Orianna à leurs adversaires. En toute logique, les MAD se font dominer d’un bout à l’autre, effectuant une phase de lanes assez timide et perdant la grande majorité des teamfights. 

La deuxième draft est un peu mieux négociée pour les MAD Lions, mais s'est sans compter sur la grosse bévue d'Elyoya, le rookie du Spring Split, qui est allé se donner corps et âme à son vis-à-vis, offrant ainsi au Rogue le Firstblood très tôt dans la game. Armut et ses mates semblent avoir beaucoup de difficulté à entrer dans cette rencontre, comme le montre la deuxième manche de ce BO où les MAD perdent totalement pied dès le début de la phase de lanes, perdant l'ensemble des duels et subissant une forte pression sur toutes les voies. Malgré un début de game boiteux, les MAD arrivent tout de même à prendre l'avantage un peu avant la 25e minute de jeu, enchaînant les teamfights gagnants et la prise des objectifs. La game dure dans le temps et les MAD Lions n'arrivent pas à trouver le bon timing pour clôturer cette partie, et c'est vers la 42e minute de jeu que le drame arrive ; un peu après cette 42e minute, lors une tentative de prise de Drake qui s'est transformée en teamfight, les MAD Lions se font littéralement retourner comme une crêpe par les Rogue. Sachant très bien qu'une telle opportunité ne pourrait potentiellement pas se renouveler, Hans sama et ses compagnons profitent de ce momentum et de cette supériorité numérique dans la Faille pour aller chercher une nouvelle victoire dans ce BO. Peut-être que la pression du à l'enjeu est trop forte ou qu'ils ont simplement peur de gagner, mais les MAD ont jeté cette game alors que la victoire leur avait tendu les bras ; magré l'avance, les MAD Lions ont enchaîné les erreurs dans le positionnement et l'utilisation gachée d'ultis qui ont été utilisés de manière prématurée notamment du coté de Humanoid. 

Les MAD Lions sont KO et les Rogue ne sont qu'à une game de remporter le LEC Spring Split 2021. Les hommes de Mac se montrent bien plus solides en début de 3e game, mais ils ont beaucoup de mal à trouver une faille dans le plan de jeu de leurs adversaires. Les Rogue poussent et arrivent à faire une percée sur la midlane, mais il leur arrive aussi de commettre des erreurs, pour le plus grand bonheur des MAD Lions qui en profitent pour prendre l'avantage ; les Rogue enchaînent deux très mauvais teamfights et perdent ainsi le contrôle de la partie, sûrement au plus mauvais moment pour eux, car les MAD commencent à atteindre leur pic de puissance dans cette manche. Les MAD ont résisté pendant près de 30 minutes de jeu et ont réussi à ouvrir leur compteur de victoires dans ce BO. 

 

Pas de cleansweep pour les Rogue qui concèdent une première manche dans cette rencontre. De plus cette victoire semble avoir fait un bien fou au moral des MAD Lions qui se sont montrés impériaux et bien plus ingénieux lors de la 4e game, notamment grâce à un excellent Armut Wukong qui a fait vivre un véritable enfer à son vis-à-vis et aux carrys adverses ; ils détruisent le Nexus ennemi en moins de 25 minutes de jeu et obligent ainsi les Rogue à jouer le SILVER SCRAPES ! 

Les Rogue peuvent-ils se ressaisir ? Les MAD Lions vont-ils faire le reverse sweep ? C'est finalement MAD Lions qui a eu le dernier mot ce soir sur la grande scène berlinoise. Grâce à un très bon travail de la botlane, ainsi que d'Inspired qui a mis ses sololaners dans les meilleures conditions possibles, les Rogue ont réussi à rapidement prendre le contrôle ainsi que l'avantage. Pendant près de 20 minutes, les MAD ont encaissé les coups, et nous avons cru pendant un moment que les Rogue remporteraient cette manche, mais ils n'ont pas réussi à gérer le midgame, faisant de grossières erreurs en teamfights, notamment dans leurs placements. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire et après avoir remporté un combat crucial, les MAD Lions sont allés chercher cette 3e victoire dans ce BO, 3 victoires d'affilée pour être sacrés champions d'Europe. 

Ainsi se terminent les playoffs et se clôture ce LEC Spring Split 2021, sur une victoire en reverse sweep de MAD Lions face à Rogue, score final : 3-2. L'Europe connaît donc maintenant son représentant pour le premier rendez-vous international de la saison, le Mid-Season Invitational. 

Agenda des playoffs

Vendredi 26 mars

  • Terminé
    Fnatic
    3
    vs
    1
    SK Gaming
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 27 mars

  • Terminé
    G2 Esports
    3
    vs
    2
    FC Schalke 04 Esports
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 28 mars

  • Terminé
    Rogue
    1
    vs
    3
    MAD Lions
    Playoffs
    Playoffs

Vendredi 2 avril

  • Terminé
    Fnatic
    0
    vs
    3
    FC Schalke 04 Esports
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 3 avril

  • Terminé
    G2 Esports
    1
    vs
    3
    MAD Lions
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 4 avril

  • Terminé
    Rogue
    3
    vs
    1
    FC Schalke 04 Esports
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 10 avril

  • Terminé
    Rogue
    3
    vs
    1
    G2 Esports
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 11 avril

  • Terminé
    MAD Lions
    3
    vs
    2
    Rogue
    Playoffs
    Playoffs

 

Arbre du tournoi