À l'issue de cette cinquième semaine dans ce LEC Spring Split 2021, semaine qui a marqué le début des matchs retours, G2 Esports et Rogue prennent le large au classement général, à deux longueurs d'avance du 3e.

Patience et force de frappe

Le Spring Split du League of Legends European Championship est entré hier soir dans sa cinquième semaine de compétition. Sans surprise, G2 Esports et Rogue se sont imposées respectivement sur Astralis et Misfits Gaming, confirmant ainsi leur état de forme dans ce Spring Split ; Hans sama est ses mates ont été impériaux hier soir, dominant cette rencontre de bout en bout et enregistrant notamment une très belle avance de 10 k golds bien avant la 25e minute de jeu. Le constat est sensiblement le même du côté des G2, même si la game fut loin d’être parfaite. La surprise de cette première journée est venue du côté de Team Vitality qui est allée s’imposer avec l’art et la manière sur une formation Fnatic totalement à côté de ses pompes. Les Vitality avaient vraiment besoin de cette victoire pour se remonter un peu le moral après un début de saison catastrophique, d’autant plus que le calendrier n’est pas forcement clément avec eux ; les fans attendent maintenant que la Ruche confirme sa prestation face à Fnatic en allant chercher une nouvelle victoire en championnat. 

Retour à la compétition avec en match d’ouverture, Excel Esports contre Astralis ; tenus en échec la veille par G2 Esports, les Red Star ont réussi à s’imposer face au club anglais, notamment grâce à un gros travail du jungler Zanzarah, omniprésent sur l’ensemble de la map pour mettre un énorme coup de pression sur toutes les lanes et apporter ainsi une supériorité numérique sur les nombreuses tentatives de dives. La botlane Excel a vécu un véritable enfer tout au long de la phase de lanes, accusant un retard non seulement en termes de niveau, mais également au niveau des golds. À l’image de Jeskla, les Astralis ont vraiment été bons ce soir, faisant preuve d’unité et se montrant très solides en teamfights ; le botlaner suédois se paye même le luxe de clôturer la game sans concéder la moindre mort. Le niveau de jeu est cependant loin d’être parfait, mais il est nettement mieux que celui d’hier et largement suffisant pour battre une équipe Excel peu inspiré ce soir.

Avec Astralis vainqueur, Team Vitality n’avait d’autre choix que de s’imposer ce soir face à Rogue pour éviter de trop se faire distancer, malheureusement, tout ne s’est pas déroulé comme prévu pour les Abeilles. Les Rogue ont été très solides, faisant preuve d’une incroyable patience et d'une impressionnante force mentale tout au long de la partie ; même quand leurs adversaires ont réussi à prendre le Baron à deux reprises, Hans sama et ses mates ne se sont pas démontés, n’hésitant pas à prendre un peu de recul, à se replier derrière leurs lignes pour bien temporiser dans les moments les plus délicats. Les Vitality n’ont pas réussi à briser ce bloc et à profiter des quelques moments en leur faveur pour prendre l’avantage ; leurs adversaires ont joué de manière si intelligente que les VIT n’ont pu sécuriser les deux premiers kills de la partie qu’après la 34e minute de jeu. Malgré la défaite, c’est indéniable qu’il y a du mieux dans cette formation Vitality et que cette victoire la veille face à Fnatic semble avoir brisé certains verrous, mais les Abeilles ont du pain sur la planche pour franchir un nouveau palier dans ce championnat européen, un travail de longue haleine qui peut éventuellement prendre toute son ampleur au prochain split. 

Dans les autres rencontres de la journée, SK Gaming a remporté son duel face à Misfits malgré un début de partie compliqué grâce notamment à une très belle performance de son toplaner Jenax qui s’est montré très solide dans les teamfights du mid/late game sur son Aatrox, et Fnatic s'est fait littéralement détruire par MAD Lions, enchaînant ainsi une 2e défaite en championnat et perdant sa place sur la dernière marche du podium. En clôture de cette belle et intense soirée d'affrontements, les Schalke 04 n'ont rien pu faire face à la force de frappe des champions d'Europe en titre, s'inclinant logiquement contre G2 Esports pour le compte du "match of the week" en moins de 35 minutes. Les hommes de Grabzz ont mené cette rencontre d'une main de maître, ne laissant aucune place à l'approximation et ne commettant que très peu d'erreurs ; avec cette victoire, les Samouraïs prennent leur revanche contre ceux qui les avaient privés de leur invincibilité lors des matchs allers et conservent la première place au classement général, à égalité avec Rogue.

Cette cinquième semaine de la saison régulière est maintenant terminée et à l’issue de ce nouveau week-end compétitif, Rogue et G2 Esports continuent de se partager la première place au classement général avec une fiche de 9 victoires pour seulement 2 défaites ; les MAD Lions clôturent ce podium provisoire avec 7 victoires à leur actif. La saison régulière du LEC Spring Split reprendra la semaine prochaine, vendredi 26 février, à 18h avec la 6e semaine de compétition et la suite des matchs retours.

Samedi 20 février

  • Terminé
    Excel Esports
    0
    vs
    1
    Astralis
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Misfits Gaming
    0
    vs
    1
    SK Gaming
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    0
    vs
    1
    Rogue
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Fnatic
    0
    vs
    1
    MAD Lions
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    FC Schalke 04 Esports
    0
    vs
    1
    G2 Esports
    Regular Season
    Regular Season