Fin de la deuxième journée dans ce LEC Summer Split saison 2021. G2 Esports a été tenu en échec par le FC Schalke 04, et MAD Lions ouvre enfin son compteur de victoire après s'être imposée face à Fnatic.

Le LEC Summer Split s'annonce passionant 

Les vacances sont maintenant terminées du côté de l’Europe, le LEC a fait hier son grand retour sur le devant de la scène compétitive de League of Legends. Les 10 équipes en lice pour le titre de champion d’Europe du Summer Split saison 2021 ont retrouvé le chemin de la compétition et de la Faille d’invocateur après un mercato anormalement agité pour la période. Hier, pour le compte de la première journée de compétition, ce sont les G2 Esports qui se sont imposés face à MAD Lions en match d’ouverture ; Caps et ses mates ont clôturé la toute première game de la saison estivale en moins de 30 minutes avec une belle démonstration de force, notamment en teamfight. Cerise sur le gâteau et une fois n’est pas coutume, Rekkles a clôturé la rencontre sans avoir concédé la moindre mort et a terminé avec un KDA de 3/0/7. Dans les autres rencontres de la journée, Astralis, Rogue, Vitality et Misfits ont également ouvert leur compteur de victoire dans ce LEC Summer Split. 

Retour à la compétition avec la deuxième journée de la SuperWeek et avec la rencontre Excel - Astralis. Le club britannique est l’une des quelques équipes européennes à avoir profité de la saison morte pour faire quelques changements au sein de son effectif, accueillant deux nouvelles recrues, le midlaner Erlend "nukeduck" Våtevik Holm et le support Petr "denyk" Haramach. La veille, les XL n’ont rien pu faire face aux vice-champions d’Europe, nukeduck et ses nouveaux compagnons de jeu se sont fait dominer de bout en bout. La game du jour face à Astralis ne fut guère mieux ; après une phase de laneq relativement bien géré, les XL sont totalement passés à côté du mid-game, perdant le contrôle de la partie sur un malheureux teamfight. C’est un début de saison compliqué pour Excel avec deux défaites en deux matchs. A contrario, Astralis fait certainement son meilleur début de saison et est sur une série de 2 victoires, de quoi donner du cœur à l’ouvrage avant le match contre MAD Lions demain. 

 

Du côté des autres équipes en forme du moment qui enchaînent les victoires en ce début de saison estivale, Misfits Gaming est allée s’imposer sans trop de difficulté face à SK Gaming en un peu plus de 30 minutes de jeu, alors que les Rogue ont un tantinet souffert face à Team Vitality, et ce, malgré un bon début de game. Les Rogue ont enchaîné les erreurs dans le midgame, permettant ainsi à leurs adversaires de revenir assez proprement de la partie ; ils ont fait le dos rond pendant une dizaine de minutes, encaissant les coups tout en s’assurant de ne pas trop laisser les Vitality prendre le large. SLT et ses mates ont eu du mal à concrétiser leur avantage, et contre toute attente, les Rogue sont arrivés à renverser la vapeur grâce à deux très bons teamfights ; ils remportent la game de justesse et sécurisent une nouvelle victoire en championnat. C'est sans aucun doute pour le moment l'un des matchs les plus passionnants dans ce Summer Split, et les changements opérés par Team Vitality pendant la saison morte envisage du lourd pour cette saison estivale. 

 

En deuxième partie de soirée, les G2 Esports sont allés s’empaler face au FC Schalke 04. Malgré un bon début de game, Rekkles et ses mates se sont écroulés un peu avant la 25e minute de jeu, commettant de nombreuses erreurs et perdant de précieux teamfights. Les S04 ont mis beaucoup de pression sur leurs adversaires, notamment du côté de la toplane, un choix tactique qui s’est avéré être payant. Une fois derrière, les G2 n’ont pas réussi à reprendre la game en main, se faisant dominer sur tous les plans de jeu et n’arrivant pas à faire la différence en teamfights. Schalke 04 s'impose une fois de plus comme la bête noire des G2 Esports dans cette ligue LEC, et se rattrape après sa défaite hier soir contre Team Vitality. Le "Player of the Game" de ce match revient au jeune midlaner français NUCLEARINT qui a réussi à se montrer bien plus solide et inspiré que son vis-à-vis, terminant avec un KDA de 7/1/7. 

G2 Esports ne réussit pas à doubler pas la mise dans cette première semaine du Summer Split, affichant un niveau qu'on a déjà trop vu par le passé, avec un style de jeu décousu, une cohésion d'équipe quasi inexistante, et un problème au niveau de la communication. Wunder a vécu un véritable enfer, finissant avec un KDA de 0/7/2 et enchaînant les erreurs de positionnement.

  

Nous terminons cette deuxième journée de championnat avec le "Match of the Week" et la rencontre MAD Lions contre Fnatic. La veille, ces deux équipes ont débuté le Summer sur une défaite assez lourde, respectivement contre G2 Esports et Misfits Gaming. Cette rencontre est donc l'occasion pour l'une de ces deux formations d'enregistrer sa première victoire du segment, une balle au bond qui a finalement été saisie par les champions en titre du LEC Spring Split. Elyoya et ses compagnons ont dominé cette game avec un très bon contrôle de la map et sanctionnant la moindre erreur de leurs adversaires. Auteur d'une bonne game, notamment pendant la phase de lanes faisant vivre un véritable enfer à son vis-à-vis, Adam n'a malheureusement pas réussi à carry son équipe vers la victoire, et la défense héroïque en fin de game n'a pas été suffisant. 

 

Samedi 12 juin 

  • Terminé
    Excel Esports
    0
    vs
    1
    Astralis
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    SK Gaming
    0
    vs
    1
    Misfits Gaming
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Team Vitality
    0
    vs
    1
    Rogue
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    FC Schalke 04 Esports
    1
    vs
    0
    G2 Esports
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    MAD Lions
    1
    vs
    0
    Fnatic
    Regular Season
    Regular Season