Cloud9, avec des changements stratégiques et l'intégration de nouveaux joueurs pour 2024, fait face à des défis inattendus. Malgré un début prometteur, l'équipe connaît une série de défaites, questionnant ses stratégies et sa cohésion. Avec la saison régulière en cours, Cloud9 doit surmonter ses difficultés pour viser le titre et se qualifier pour les compétitions internationales.

Cloud9 en panne

En prévision de 2024, Cloud9 a profité de l'intersaison et du mercato pour faire quelques changements dans la composition de son cinq de départ, intégrant deux nouvelles recrues. L'équipe nord-américaine a recruté Joon "jojopyun" Pyun en tant que nouveau midlaner ainsi que Philippe "Vulcan" Laflamme en tant que nouveau support. Cette transformation visait à créer un équilibre entre l'injection de nouvelles forces et le maintien d'une continuité dans la stratégie, puisque trois membres essentiels de la composition de 2023 ont décidé de rester au sein de Cloud9. Toutefois, malgré les attentes élevées placées dans cette formation qualifiée par certains comme une "Super Team", Cloud9 se trouve actuellement confronté à des défis.

Cloud9 fait actuellement face à des difficultés au début de sa campagne 2024, témoignant d'un parcours semé d'embûches inattendues. Malgré un début prometteur avec trois victoires consécutives qui semblaient annoncer un Spring Split sous les meilleurs auspices, la situation a rapidement tourné au vinaigre, culminant avec une quatrième défaite d'affilée lors de la SuperWeek. Cette série de défaites, la plus longue depuis le Summer Split de 2018, a soulevé des questions quant à l'efficacité des stratégies de l'équipe. Les défaites infligées par Shopify Rebellion, Immortals, FlyQuest, et plus récemment Team Liquid, ont remis en question les stratégies adoptées. En résultat, Cloud9 se retrouve à la cinquième place du classement général, affichant un bilan de trois victoires en sept matchs à égalité avec Immortals. Cette position en milieu de tableau, alors que la phase des matchs allers est maintenant terminée, souligne les défis auxquels l'équipe doit faire face pour inverser la tendance et retrouver son élan.

Les trois premières semaines de la saison régulière ont révélé d'importants obstacles pour Cloud9 qui entravent ses performances, notamment en termes de stratégie globale, de cohésion d'équipe et de communication. Des erreurs individuelles ont également été un facteur, affectant négativement les résultats de l'équipe. À ces problématiques s'ajoutent des erreurs individuelles, où des joueurs clés commettent des fautes techniques, souvent à des moments critiques, compromettant ainsi les efforts collectifs.

Avec encore trois semaines avant la fin de la saison régulière, Cloud9 a la possibilité de rectifier le tir et d'optimiser ses performances. Toutefois, l'équipe doit s'engager dans un travail intensif pour prétendre à un titre de champion de la LCS cette année et se qualifier pour les événements internationaux futurs, un défi de taille vu le chemin restant à parcourir. Au niveau du classement général, c'est Flyquest, équipe composée notamment de Bwipo, Inspired et Jensen, qui occupe la première place avec 6 victoires en 7 matchs, devançant 100 Thieves, NRG et Team Liquid, trois formations à la lutte pour la 2e place. Dignitas et Shopify Rebellion ferment la marche. 

CLASSEMENT des LCS Spring Split 2024

Rang Équipes Victoires Défaites
1 FlyQuest 7 2
2 100 Thieves 6 3
3 Team Liquid 5 4
4 Cloud9 4 5
- Dignitas 4 5
- NRG 4 5
7 Immortals 3 6
- Shopify Rebellion 3 6