Ce 1er août 2007 est à marquer d’une pierre blanche, puisqu’une pierre tombale vient s’élever au dessus de l’eSport français, avec une mention que l’on croyait impossible : Ci-gît goodgame (2000-2007) †. Personne ne voulait le croire lorsque les rumeurs ont commencé à fuser sur la toile au début de l’été : la mort de goodgame ? La plupart ont ricané, pensant à une nouvelle information bidon, colportée par des petits malins. Mais certains savaient bien que cette nouvelle ne prêtait pas du tout à rire, et que la structure la plus ancienne de France était en train de compter les jours qui lui restait à vivre.



Comment une structure qui paraissait aussi solide, qui a traversé toutes les époques de l’eSport en est arrivée là ? L’histoire commence lorsque Nicolas "Incolas" Cerrato, fondateur et manager de goodgame quitte la société Pixtel pour aller travailler pour Xfire, en février dernier. Or Pixtel détient goodgame, et il faut donc quelqu’un qui y travaille pour mener GG, c’est le cas de William "Wily" Depoitte, qui prend donc la suite. Incolas continue de consâcrer beaucoup de temps à ses joueurs et aide Wily jusqu’à la Coupe du Monde, mais ce dernier décide de ne pas continuer à s’occuper de GG, la structure n’a donc plus personne pour prendre soin d’elle. C’est aussi simple que ça, plus de patrons, plus de goodgame.

Avant de dire définitivement au revoir à un tag qui va aller se ranger aux côtés d’aT, uG, Bz et Factory, une petite rétrospective s’impose pour rendre un dernier hommage à une structure et des hommes qui ont fait énormément pour l’eSport en France.

L’aventure est lancé en Mars 2000 par Nicolas Cerrato avec la création de GoodGame, équipe Starcraft, et son encore célébrissime Bertrand "GG1|Elky" Grospellier. La section s’éteindra quelque mois plus tard mais une autre est crée sur Counter-Strike qui, elle, ne s’arrêtera jamais et donnera ses lettres de noblesse en France et partout dans le monde au tag GG. Revenir sur toute l’histoire de cette section reviendrait à écrire un dossier de 25 pages, mais des débuts avec oRgy, Link et KabaL jusqu’aux derniers instants avec Blqcko et Dr.Crow, goodgame aura toujours été synonyme d’excellence à CS en France.

Le palmarès est plus que fourni, d’abord deux titres de champions de France sous la longue ère MaYeRs-OliGan, en 2003 et 2005, puis l’incroyable série de 4èmes places en international : CPL Speakeasy 2001 avec KabaL et Link, WCG 2002 sous le commandement de l’emblématique -=Sn]|per=- et ESWC 2003 avec Olicharan et SubaRu. Puis la période dim2k en 2005, où GG a peut-être été la meilleure équipe que la France ait vue, 4ème à la CPL Barcelone et top8 à l’ESWC 2005. Sans parler des 3 titres de champions des WCG France (2002-2004-2005).

Les dernières années ont été plus difficiles pour les hommes dirigés et encouragés par le bien connu William "Wily" Depoitte, et les joueurs se seront succédés autour du trident en titane Baldours-OliGan-MaYeRs. Mais il y a quand même eu de nouvelles victoires et GG part sur un titre de vice champions de France et une participation à l’ESWC, même s’il est un peu triste que le dernier tournoi des hommes en veste de survêtement rouge se soit terminé sans la moindre victoire.


Toute la famille goodgame réunie lors d’un ESWC.fr 2005 qui les avait vu tout gagner.

Mais goodgame ne s’est pas résumé à CS, ils ont ouvert une section Warcraft 3 début 2005 en recrutant ce qui se faisait de mieux dans l’hexagone, FaTC, Wolf, Shore et d’autres. Le succès sera également au rendez-vous, même si les vieilles gloires ne tiendront pas longtemps, laissant au bout d’un moment Wolf tout seul avec son numéro 18 et son titre de double champion de France 2005-2007.

Enfin, une section Pro Evolution Soccer a fait son apparition en 2006, toujours dans le même but, prendre les meilleurs joueurs de France afin de les propulser en international. Les victoires auront une nouvelle fois été présentes, avec notamment deux joueurs qualifiés pour la Coupe du Monde cette année, Droodie et SmainGerrard.

La disparition de goodgame va laisser un grand vide dans la paysage esportif français, et laisse aAa comme dernier dinosaure des débuts de l’eSport. L’avenir de toutes les personnes impliquées dans goodgame est plus ou moins connu : Incolas travaille désormais pour Xfire et reste donc dans le milieu, Frédéric "OliGan" Ngor et Guillaume "Blqcko" Bakaga vont prochainement rejoindre une nouvelle équipe. En revanche, certains s’en vont, Matthias "Baldours" Denis tourne la page CS définitivement après 3 ans de bons et très loyaux services chez GG, l’ex-intensity et amateur de whisky manquera certainement à la scène tricolore. Quant à Julien "MaYeRs" Rivière et Nicolas "Dr.Crow" Vaissaud, leur futur n’est pas encore clairement défini, mais il y a néanmoins des chances qu’on les retrouve l’an prochain. Enfin, démarché par d’autres structures, William Depoitte a vraisemblablement tout refusé et on ne l’entendra plus encourager ses joueurs dans les LANs française.

C’est donc la fin, pour cet article, comme pour goodgame. Il n’y aura plus jamais de nouveau numéro... dommage pour tout ceux qui voulait le GG69, le 65 de Dr.Crow ayant été l’ultime. On ne s’en rend peut-être pas encore bien compte, mais il va être très étrange pour tout le monde de voir que lors des prochaines compétitions en France, il n’y aura pas de GG, chose aussi impensable que de participer à une LAN sans retard. Une vieille structure ferme, de nouvelles ouvrent, comme mushkin, c’est dans l’ordre des choses diront certains, mais plus de goodgame, il va falloir s’y faire. Tant bien que mal.

La dernière composition qui aura évolué sous le tag goodgame est pour toujours :


Julien "MaYeRs" Rivière
Frédéric "OliGan" Ngor
Matthias "Baldours" Denis
Guillaume "Blqcko" Bakaga
Nicolas "Dr.Crow" Vaissaud


Liens : goodgame & #GG