Le bracket des finales mondiales de la Rainbow Six Pro League Saison X vient d'être tiré, découvrez les premières affiches des Finals japonais sans plus attendre.

Ce week-end, l'Australie-Pacifique fermait la marche pour la Rainbow Six Pro League dite "régulière" avec les Playoffs de sa ligue régionale. La compétition fut de tout suspens et aura été une des plus disputées de la région APAC - tout autant qu'une des plus surprenantes.

En effet, Fnatic et Nora-Rengo ont chuté, les deux ténors de la contrée lointaine ne seront pas de la partie pour les Finals à Tokoname. Pire encore, aucune équipe japonaise n'aura la chance d'en découdre à l'international devant son public.

Avec la récente victoire d'Aerowolf face à Wildcard en grande finale des Playoffs APAC, nous connaissons désormais les huit équipes qualifiées pour les finales mondiales de la dixième saison de Pro League - et plus principalement l'arbre du tournoi. Le voici, le voilà.

1/4 finale 1/2 finale Finale Vainqueur


Aerowolf
2 - 1 Aerowolf
Giants Gaming
0 - 2 DarkZero Esports
DarkZero Esports
2 - 0 DarkZero Esports
FaZe Clan
0 - 2 Natus Vincere
Ninjas in Pyjamas
0 - 2 Team Reciprocity
Team Reciprocity
1 - 2 Natus Vincere
Natus Vincere
2 - 1 Natus Vincere
Wildcard Gaming

Nous nous apprêtons très probablement à vivre les Finals les plus disputés de l'histoire du championnat d'Ubisoft. D'une part, le quart de finale entre Aerowolf et Giants ne sera à manquer sous aucun prétexte, opposant deux des meilleures équipes alignées au pays du Soleil-Levant début décembre. La demie entre DarkZero ou FaZe ne s'annonce que d'autant plus intense pour l'une ou l'autre équipe. De l'autre côté de l'arbre, NiP et Reciprocity se livreront une lutte acharnée et donneront tout pour - logiquement - affronter Na'Vi lors d'une demie explosive.

Rien n'est joué et tout reste à faire pour cette dixième cuvée des finales de la Rainbow Six Pro League qui nous réserve sans aucun doute bon nombre de surprises. Qui succèdera à la Team Empire, sacrée championne à Milan en mai dernier, mais surtout, qui marquera son nom en lettre d'or sur les tables de la Pro League ?