La ville de Nice a accueilli ces deux derniers jours les 10 équipes de la Ligue Française de League of Legends pour une semaine spéciale de compétition. Les derniers matchs se sont joués hier, jeudi 3 février, devant une salle comble et en feu. Alors que LDLC.OL reste pour le moment en tête au classement général, la Karmine Corp et Solary ont enchainé les victoires cette semaine.

Le public a mis le feu au Palais des Congrès Acropolis de Nice

Les 10 équipes en lice pour le titre de champion de la LFL Spring Split 2022 ont retrouvé mercredi soir le chemin de la Faille de l'invocateur pour le compte de la quatrième semaine de la saison régulière. C'était une semaine un peu spéciale pour les prétendants au titre de champion de France cette année, car en plus d'être synonyme de la fin des matchs allers de la saison régulière, cette nouvelle semaine de compétition s'est jouée, non pas "online", mais à l'extérieur. Les joueurs se sont donné rendez-vous sur la scène du Palais des Congrès Acropolis de Nice ce mercredi 2 et jeudi 3 février pour jouer leurs matchs devant le public. Après une première journée qui avait tenu toutes ses promesses, les festivités ont continué de plus belle hier soir avec la seconde journée de ces LFL Days, avec un public qui a donné de la voix pendant de nombreuses heures et de très belles rencontres sur scène. 

C'est GamersOrigin et Mirage Elyandra qui ont ouvert le bal hier soir, un match qui s'est finalement soldé sur une victoire des GO. Après leur défaite la veille contre Solary, Karim kt et ses mates se sont montrés plus prudents dans leur façon de jouer et dans l'exécution de leur plan de jeu, évitant de prendre des risques démesurés et réfléchissant à deux fois avant faire quelque chose sur la map. Un grand coup d'accélérateur a été donné à la 20e minute par GO à la suite d'un teamfight rondement bien mené qui s'est achevé sur la prise du premier NAshor de la game, mais les Mirage se sont offert un sursis quelques minutes plus tard gâche à un TF gagnant pour le contrôle du drake ; le mauvais positionnement des GO a eu raison de leur sort dans cette phase de jeu, les carrys étant tombés comme des mouches. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup pendant de très nombreuses minutes ; ce fut une game difficile pour GamerOrigin, mais l'équipe est arrivée tant bien que mal à avoir le dernier mort à la 40e minute de jeu. En supériorité numérique après un teamfight gagnant, les GO ont foncé vers le Nexus ennemi et ont finalement remporté la game. Tout s'est joué sur un teamfight. 

Nous avons directement enchainé par la suite avec la rencontre entre GameWard et Team Oplon. Comme la veille face à LDLC.OL, Team Oplon a fait ce qu'elle a pu pour tenter de décrocher sa première victoire dans ce Sprinf Split, mais cela n'a pas suffi pour venir à bout de son adversaire du jour. La game fut longue et la fin fut assez chaotique de part et d'autre de la Faille de l'invocateur, mais les GW ont réussi à sortir leur épingle du jeu, enregistrant ainsi leur 4e victoire de la saison. Semaine après semaine, la situation se complique de plus en plus pour Darlik, Tiger et leurs mates qui ont enchainé hier soir leur 8e défaite d'affilée en championnat, mais à la différence des autres matchs, les OPL ont réussi à tenir tête hier soir, peut-être un signe d'encouragement pour la suite du championnat. 

Solary a créé la sensation hier soir en allant s'imposer face à LDLC.OL, le leader de la saison régulière. Grâce à une bonne gestion des objectifs neutres et un très gros travail de Djoko dans sa jungle et sur l'ensemble des lanes pour mettre ses mates dans de bonnes conditions, les SLY ont réalisé un très bon early face à Eika et ses mates. Avec une bonne draft et un meilleur scalling en mid/late game, les Solary oint réussi à bien exploité les points faibles de leurs adversaires et se sont montrés impitoyables en teamfights. Les LDLC se sont montrés pas assez solides pendant la phase de lanes et pendant les nombreux combats, et ce, pour le plus grand bonheur des Solary qui sont actuellement sur une très bonne dynamique de trois victoires d'affilé et qui occupent pour le moment la 2e place au classement général à égalité de points avec BDS Academy et Vitality.Bee, deux équipes qui n'ont pas connu une journée aussi gratifiante. 

Place maintenant au match certainement le plus attendu de la semaine, une rencontre classée "match de la semaine" par les organisateurs de la LFL, Karmine Corp contre Vitality.Bee. Venus en masse pour encourager leur équipe, les fans et ultras de la Karmine Corp ont donné de la voix comme jamais avant et pendant le match, une ambiance électrique qui nous a rappelé le bonheur des matchs joués sur scène. Face à cette ferveur sans pareil, les KCorp n'avaient d'autre choix que de gagner hier, et c'est ce qu'ils ont fait. Cette game face à Vitality.Bee a été à sens unique, une rencontre maitrisée de bout en bout par Rekkles et ses compagnons de jeu. À l'image de 113 qui a été partout sur la map, la KCorp a effectué un très gros early, notamment grâce à un dive botlane. Les Vitality sont vite dépassés par la situation et n'ont pas quoi faire. La domination a été totale de la part de la Karmine qui a très bien géré la map, les objectifs neutres et les mouvements de leurs adversaires. Cette fameuse erreur en botlane de la part de Vitality.Bee sur le dive des KCorp a indubitablement couté très cher qui ont parfaitement profité de cet avantage pour snowball. 113 et Saken ont été énorme pendant ces deux jours de ces LFL Days, une semaine complètement dingue au cours de laquelle Saken et Rekkles ne sont pas morts une seule fois ; le midlaner enregistre un KDA de 10/0/16 et le botlaner un KDA de 15/0/8 sur l'ensemble des deux matchs. 

Cette deuxième journée de cette semaine spéciale s'est achevée sur une victoire de Misfits Premier face à BDS Academy. Malmenés en early et pendant la phase de lanes, les MSF ont fait le dos rond pendant plusieurs minutes, et c'est grâce à l'excellent travail de Irrelevant sur Akshan que l'équipe a réussi à trouver le chemin de la victoire hier soir. Les BDS n'ont absolument rien pu faire en mid/late game, plus particulièrement dans les teamfights. Le séjour à Nice n'a pas porté chance à cette équipe BDS Academy qui repart de la Côté d'Azur avec deux défaites au compteur et l'occasion manquée de revenir sur LDLC.OL. 

Les "LFL Days à Nice" sont maintenant terminés et la compétition reprendre normalement la semaine prochaine. En attendant le retour des équipes françaises dans la Faille de l'invocateur, il va être donné ce soir le coup d'envoi de la quatrième semaine du LEC Spring Split 2022 ; rendez-vous à 18h00 avec le tout premier match de la journée, SK Gaming - Astralis. Le point culminant de cette journée est programmé pour 22h00, avec MAD Lions contre Fnatic, une rencontre qui a des aires de finale de Summer Split. 

Mercredi 2 février

  • Terminé
    LDLC OL
    1
    vs
    0
    Team Oplon
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Mirage Elyandra
    1
    vs
    0
    BDS Academy
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Karmine Corp
    1
    vs
    0
    GameWard
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Vitality.Bee
    1
    vs
    0
    Misfits Premier
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Solary
    1
    vs
    0
    GamersOrigin
    Regular Season
    Regular Season

Jeudi 3 février

  • Terminé
    GamersOrigin
    1
    vs
    0
    Mirage Elyandra
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    GameWard
    1
    vs
    0
    Team Oplon
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    LDLC OL
    0
    vs
    1
    Solary
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    Vitality.Bee
    0
    vs
    1
    Karmine Corp
    Regular Season
    Regular Season
  • Terminé
    BDS Academy
    0
    vs
    1
    Misfits Premier
    Regular Season
    Regular Season