katowiceslide

Huits équipes, une arena pleine à craquer et un public en feu : faites place au champions stage , étape qui déterminera le grand vainqueur de ce quatorzième major CS:GO !

 

Par CBZ

 

 

Stream A : 

 

Stream B : 

 

Streams officiels :

twitch_logo3 Flag ESL CS A

twitch_logo3 Flag ESL CS B

twitch_logo3 Flag ESL France 1

twitch_logo3 Flag ESL France 2

 

 

 

La troisième semaine de compétition est sur le point de débuter. Après un New Legends Stage qui nous aura réservé bien des surprises, place à la scène de la Spodek Arena qui accueillera pas moins de 11 500 spectateurs venant du monde entier. Nous pouvons le dire sans trop prendre de risques : ce sont bel et bien les huit meilleures équipes du Globe qui seront de la partie pour ce champions stage. Bien que FaZe et NiP aient eu un peu de mal à se qualifier après avoir dû en découdre avec Cloud9 et Vitality, les deux équipes ont tout de même réussi à acquérir leur statut de légende.


Du côté des grands favoris, nous retrouvons évidemment les Astralis qui malgrés le décés du père de Dupreeh (avant le début du tournoi) restent imprenables sur la plupart des cartes du map pool, Team Liquid n'est pas très loin en terme de niveau de jeu et a confirmé cette semaine toute l'importance que pouvait avoir stewie2k lorsqu'il évolue dans un environnement favorable. MiBR et Natus Vincere sont également des cadors à surveiller, puisqu'eux aussi auront leurs cartes à jouer durant ces quelques jours face à la foule polonaise. La bande à S1mple a convaincu par son niveau de jeu mais va devoir faire bien mieux pour rêver d'un titre. En effet, le 2-0 encaissé face à Liquid nous laisse penser qu'il sera très compliqué pour eux d'atteindre la grande finale, mais rien n'est jamais joué avec des ukrainiens survoltés.

 

astralis_eleague

En route pour un doublé historique ?

 

Les Brésiliens parviendront-ils à élever leur niveau de jeu afin de se hisser dans le dernier carré ? Pour cela il faudra battre une équipe qui a le vent en poupe : Renegades. La bête noire des vitality propose depuis le début du major un niveau exceptionnel à l'image de Gratisfaction et de son efficacité imparable. Même constat pour ENCE qui sans vraiment émerveiller les foules parvient à jouer avec maîtrise et simplicité, l'équipe d'allu mérite amplement sa place parmi les légendes.


Pour ce qui est des Français, les deux équipes que sont G2 et Vitaity ont été éliminées dans le stage précédent mais ont tout de même réussi à valider leur ticket pour le prochain major qui aura lieu en septembre. Un peu décevant, mais surtout encourageant, ces deux résultats viennent parfaitement lancer deux formations aux compositions plutôt jeunes. Sur les dix joueurs francophones (sans parler de kio), quatre n'avaient jamais mis un pied en major, une bonne première, donc, surtout lorsqu'il s'agit de constater leur marge de progression.

 

Notez qu'en plus de toutes les rencontres, un showmatch aura lieu avec huit équipes de deux sur le mode "Danger Zone" en battle royale. La partie se déroulera en Bo2 et les grands vainqueurs seront immortalisés sur la danger zone tout comme d'autres joueurs l'avaient été sur des maps du jeu pour leurs actions légendaires lors des majors.

 

Informations de l'évènement

 

Dates :28/02 - 03/03
Lieu :Katowic - Spodek arena
Format :Single-Elimination Bracket (Bo3)
Récompenses

 

500 000 $
150 000 $
3-470 000 $
5-835 000 $

 

Planning

 

 

Jeudi 28 Février 2019

16h00 : Flag Natus Vincere 2 vs 0 FaZe Clan Flag

19h30 : Flag ENCE 2 vs 0 Team Liquid Flag

 

 

Vendredi 01 Mars 2019

16h00 : Flag Renegades 0 vs 2 Made in Brazil Flag

19h30 : Flag Astralis 2 vs 0 Ninjas in Pyjamas Flag

 

 

Samedi 02 Mars 2019

16h00 : Flag Natus Vincere 1 vs 2 ENCE Flag

20h00 : Flag Made in Brazil 0 vs 2 Astralis Flag

 

 

Dimanche 03 Mars 2019

19h00 : Flag Astralis 2 vs 0 ENCE Flag

 

Équipes

 

Astralis Flag Astralis  : Xyp9x , device, dupreeh, Magisk, gla1ve

Astralis

Xyp9x

Andreas Højsleth

device

Nicolai Reedtz

dupreeh

Peter Rasmussen

Magisk

Emil Reif

gla1ve

Lukas Rossander

ENCE Flag ENCE  : allu, xseveN, Aleksib, Aerial, sergej

ENCE

allu

Aleksi Jalli

xseveN

Sami Laasanen

Aleksib

Aleksi Virolainen

Aerial

Jani Jussila

sergej

Jere Salo

FaZe Clan Flag FaZe Clan  : GuardiaN, olofmeister, rain, AdreN, NiKo

FaZe Clan

GuardiaN

Ladislav Kovacs

olofmeister

Olof Kajbjer

rain

Havard Nygaard

AdreN

Dauren Kystaubayev

NiKo

Nikola Kovac

Made in Brazil Flag Made in Brazil  : FalleN, fer, coldzera, TACO, felps

Made in Brazil

FalleN

Gabriel Toledo

fer

Fernando Alvarenga

coldzera

Marcelo David

TACO

Tacio Filho

felps

Joao Vasconcellos

Natus Vincere Flag Natus Vincere  : flamie, Edward, Zeus, s1mple, electronic

Natus Vincere

flamie

Egor Vasilyev

Edward

Ioann Sukhariev

Zeus

Daniil Teslenko

s1mple

Aleksandr Kostyliev

electronic

Denis Sharipov

Ninjas in Pyjamas Flag Ninjas in Pyjamas  : Get_RiGhT, f0rest, draken, REZ, Lekr0

Ninjas in Pyjamas

Get_RiGhT

Christopher Alesund

f0rest

Patrik Lindberg

draken

William Sundin

REZ

Fredrik Sterner

Lekr0

Jonas Olofsson

Renegades Flag Renegades  : jkaem, AZR, jks, Gratisfaction, liazz

Renegades

jkaem

Joakim Myrbostad

AZR

Aaron Ward

jks

Justin Savage

Gratisfaction

Sean Kaiwai

liazz

Jay Tregillgas

Team Liquid Flag Team Liquid  : nitr0, EliGE, NAF, Stewie2k, Twistzz

Team Liquid

nitr0

Nick Cannella

EliGE

Jonathan Jablonowski

NAF

Keith Markovic

Stewie2k

Jake Yip

Twistzz

Russel Van Dulken

 

 

iemkatowice 

l_arbre_tournoi

 

 

1/4 finale 1/2 finale Finale Vainqueur


Natus Vincere
2 - 0 Natus Vincere
FaZe Clan
1 - 2 ENCE
Team Liquid
0 - 2 ENCE
ENCE
0 - 2 Astralis
MiBR
2 - 0 MiBR
Renegades
0 - 2 Astralis
Astralis
2 - 0 Astralis
Ninjas in Pyjamas

 

 

[NouvellePage:"New Legends Stage"]

katowiceslide

Le Challengers Stage a pris fin dimanche dernier et laisse place désormais au Legends Stage. Les Français de G2 et Vitality sont encore en piste ! 

Par CBZ

 

Stream A : 

 

Stream B : 

 

Streams officiels :

twitch_logo3 Flag ESL CS A

twitch_logo3 Flag ESL CS B

twitch_logo3 Flag ESL France 1

twitch_logo3 Flag ESL France 2 

 

 

Dans un format similaire au Challengers Stage, le Legends Stage s'apprête à débuter avec cette fois-ci le gratin du CS mondial. Parmi les formations qualifiées, nous retrouvons Vitality et  G2 pour cette deuxième semaine. Si Vitality est parvenue à rassurer son monde dans des matchs bien maîtrisés, les G2, eux, ont dû attendre le dernier jour pour passer en battant fnatic et TyLoo. Si ce genre de match, comme face aux Suédois est largement prometteur, il ne faut surtout pas oublier les deux défaites face à ENCE et AVANGAR qui étaient, certes, en Bo1. Team Vitality semble davantage maîtriser cet exercice, ce qui disons-le pourrait être déterminant si les coéquipiers de NBK veulent accéder au champion stage. Rappelons-le : il suffira d'une seule victoire dans cette étape pour officiellement conserver un slot pour le Major de Berlin. Les équipes qui cette semaine termineront en 0-3 devront donc repasser par  la case Minor en août prochain.

 

shox-csgo

Shoxie est rarement décevant dans le sprint final


Cloud9, NiP, Renegades, AVANGAR et NRG auront une carte à jouer et ne vont sans doute pas s'en priver, même si pour certains d'entre eux, des remises en question semblent nécessaires à l'aube des confrontations majeures. NRG a montré un niveau de jeu satisfaisant de bout en bout, là où les autres ont eu un peu plus de mal, mais avec des joueurs de cet acabit, rien n'est jamais joué d'avance. Depuis Londres, les choses ont bien changé, surtout concernant Hellraisers et complexity, même constat pour BIG qui en ajoutant Xantares pourra viser, sans trop forcer (ou pas), le champions stage.

 
33721838912_70f3e9488c_k

S1mple for the win ?

 
Du côté des autres formations présentes, nous retrouvons l'ensemble des cadors actuels, autrement dit : Astralis, FaZe, Mibr, Na'vi et Liquid. Les leaders que sont Liquid, Astralis, FaZe et Na'vi devraient eux trouver la solution pour accéder au stage suivant, même si n'ayant pas joué la semaine précédente. Pour ce qui est du cas mibr, l'ensemble des protagonistes seront attentifs au déroulé de leur compétition. Le niveau des Brésiliens est encore difficile à qualifier surtout avec cette composition qui était brillante il y a de cela quelques années. Bref, vous l'aurez compris, le show sera au rendez-vous, espérons que vous le soyez également.

 

Informations de l'évènement

 

Dates :Mercredi 20 Février - Dimanche 24 Février 2019
Lieu :Int. Congress Center, Katowice, Pologne
Format :Format suisse (Bo1), le top 8 passe au "Champions Stage"
Récompenses

 

1-8Accs au Champions Stage
9-16quipes limines

 

Planning

 

 

Mercredi 20 Février 2019

13h00 : Flag ENCE 13 vs 16 Renegades Flag

13h00 : Flag BIG 11 vs 16 Team Vitality Flag

14h10 : Flag Natus Vincere 16 vs 7 G2 Esports Flag

14h10 : Flag FaZe Clan 16 vs 4 HellRaisers Flag

15h20 : Flag NRG Esports 14 vs 16 Ninjas in Pyjamas Flag

15h20 : Flag Team Liquid 16 vs 12 AVANGAR Flag

16h30 : Flag Made in Brazil 3 vs 16 Cloud9 Flag

16h30 : Flag Astralis 16 vs 6 compLexity Flag

18h43 : Flag HellRaisers 16 vs 12 ENCE Flag

18h43 : Flag G2 Esports 16 vs 13 BIG Flag

19h30 : Flag AVANGAR 16 vs 13 NRG Esports Flag

19h30 : Flag compLexity 9 vs 16 Made in Brazil Flag

20h30 : Flag Team Vitality 22 vs 25 Natus Vincere Flag

20h30 : Flag Renegades 16 vs 14 FaZe Clan Flag

21h30 : Flag Astralis 16 vs 0 Cloud9 Flag

21h30 : Flag Ninjas in Pyjamas 13 vs 16 Team Liquid Flag

 

 

Jeudi 21 Février 2019

13h00 : Flag Made in Brazil 16 vs 12 G2 Esports Flag

13h00 : Flag AVANGAR 16 vs 13 FaZe Clan Flag

14h10 : Flag Team Vitality 16 vs 14 Cloud9 Flag

14h10 : Flag Ninjas in Pyjamas 16 vs 5 HellRaisers Flag

15h00 : Flag Astralis 2 vs 1 Renegades Flag

15h00 : Flag BIG 1 vs 2 ENCE Flag

18h30 : Flag compLexity 2 vs 0 NRG Esports Flag

18h30 : Flag Team Liquid 2 vs 0 Natus Vincere Flag

 

 

Vendredi 22 Février 2019

13h00 : Flag Team Vitality 1 vs 2 Renegades Flag

16h30 : Flag Natus Vincere 2 vs 1 AVANGAR Flag

19h30 : Flag Ninjas in Pyjamas 0 vs 2 Made in Brazil Flag

 

 

Samedi 23 Février 2019

13h00 : Flag G2 Esports 0 vs 2 ENCE Flag

16h00 : Flag FaZe Clan 2 vs 1 compLexity Flag

19h00 : Flag Cloud9 2 vs 0 HellRaisers Flag

 

 

Dimanche 24 Février 2019

13h00 : Flag AVANGAR 0 vs 2 ENCE Flag

16h00 : Flag Ninjas in Pyjamas 2 vs 1 Team Vitality Flag

19h30 : Flag FaZe Clan 2 vs 0 Cloud9 Flag

 

Équipes

 

Astralis Flag Astralis  : Xyp9x , device, dupreeh, Magisk, gla1ve

Astralis

Xyp9x

Andreas Højsleth

device

Nicolai Reedtz

dupreeh

Peter Rasmussen

Magisk

Emil Reif

gla1ve

Lukas Rossander

AVANGAR Flag AVANGAR  : fitch, Buster, KrizzeN, Qikert, Jame

AVANGAR

fitch

Bektiyar Bahytov

Buster

Timur Tulepov

KrizzeN

Aidyn Turlybekov

Qikert

Alexey Golubev

Jame

Ali Djami

BIG Flag BIG  : tiziaN, nex, gob b, XANTARES, tabseN

BIG

tiziaN

Tizian Feldbusch

nex

Johanne Maget

gob b

Fatih Dayik

XANTARES

Can Dörtkardeş

tabseN

Johannes Wodarz

Cloud9 Flag Cloud9  : kioShiMa, RUSH, autimatic, Golden

Cloud9

kioShiMa

Fabien Fiey

RUSH

Will Wierzba

autimatic

Timothy Ta

Golden

Maikil Selim

compLexity Flag compLexity  : n0thing, stanislaw, ShahZaM, SicK, dephh, ANDROID, Rickeh

compLexity

n0thing

Jordan Gilbert

stanislaw

Peter Stanislaw

ShahZaM

Shahzeb Khan

SicK

Hunter Mims

dephh

Rory Jackson

ANDROID

Bradley Fodor

Rickeh

Ricardo Mulholland

ENCE Flag ENCE  : allu, xseveN, Aleksib, Aerial, sergej

ENCE

allu

Aleksi Jalli

xseveN

Sami Laasanen

Aleksib

Aleksi Virolainen

Aerial

Jani Jussila

sergej

Jere Salo

FaZe Clan Flag FaZe Clan  : GuardiaN, olofmeister, rain, AdreN, NiKo

FaZe Clan

GuardiaN

Ladislav Kovacs

olofmeister

Olof Kajbjer

rain

Havard Nygaard

AdreN

Dauren Kystaubayev

NiKo

Nikola Kovac

G2 Esports Flag G2 Esports  : shox, kennyS, JaCkz, AmaNEk, Lucky

G2 Esports

shox

Richard Papillon

kennyS

Kenny Schrub

JaCkz

Audric Jug

AmaNEk

Francois Delaunay

Lucky

Lucas Chastang

HellRaisers Flag HellRaisers  : DeadFox, ANGE1, HObbit, woxic, ISSAA

HellRaisers

DeadFox

Bence Böröcz

ANGE1

Kirill Karasiow

HObbit

Abay Khasenov

woxic

Özgür Eker

ISSAA

Issa Murad

Made in Brazil Flag Made in Brazil  : FalleN, fer, coldzera, TACO, felps

Made in Brazil

FalleN

Gabriel Toledo

fer

Fernando Alvarenga

coldzera

Marcelo David

TACO

Tacio Filho

felps

Joao Vasconcellos

Natus Vincere Flag Natus Vincere  : flamie, Edward, Zeus, s1mple, electronic

Natus Vincere

flamie

Egor Vasilyev

Edward

Ioann Sukhariev

Zeus

Daniil Teslenko

s1mple

Aleksandr Kostyliev

electronic

Denis Sharipov

Ninjas in Pyjamas Flag Ninjas in Pyjamas  : Get_RiGhT, f0rest, draken, REZ, Lekr0

Ninjas in Pyjamas

Get_RiGhT

Christopher Alesund

f0rest

Patrik Lindberg

draken

William Sundin

REZ

Fredrik Sterner

Lekr0

Jonas Olofsson

NRG Esports Flag NRG Esports  : daps, tarik, Brehze, nahtE, CeRq

NRG Esports

daps

Damian Steele

tarik

Tarik Celik

Brehze

Vincent Cayonte

nahtE

Ethan Arnold

CeRq

Cvetelin Dimitrov

Renegades Flag Renegades  : jkaem, AZR, jks, Gratisfaction, liazz

Renegades

jkaem

Joakim Myrbostad

AZR

Aaron Ward

jks

Justin Savage

Gratisfaction

Sean Kaiwai

liazz

Jay Tregillgas

Team Liquid Flag Team Liquid  : nitr0, EliGE, NAF, Stewie2k, Twistzz

Team Liquid

nitr0

Nick Cannella

EliGE

Jonathan Jablonowski

NAF

Keith Markovic

Stewie2k

Jake Yip

Twistzz

Russel Van Dulken

Team Vitality Flag Team Vitality  : NBK, RpK, apEX, ALEX, ZywOo

Team Vitality

NBK

Nathan Schmitt

RpK

Cédric Guipouy

apEX

Dan Madesclaire

ALEX

Alex McMeekin

ZywOo

Mathieu Herbaut

 

 

 

Round 1

 

Flag ENCE 13 16 Renegades Flag
Flag BIG 11 16 Vitality Flag
Flag Na'Vi 16 7 G2 Flag
Flag FaZe 16 4 HellRaisers Flag
Flag NRG 14 16 NiP Flag
Flag Liquid 16 12 AVANGAR Flag
Flag MIBR 3 16 Cloud9 Flag
Flag Astralis 16 6 compLexity Flag

 

 

 Round 2

 

Gagnants (1-0)
Flag Na'Vi 25 22 Vitality Flag
Flag FaZe 14 16 Renegades Flag
Flag Astralis 16 0 Cloud9 Flag
Flag Liquid 16 13 NiP Flag
Perdants (0-1)
Flag BIG 13 16 G2 Flag
Flag ENCE 12 16 HellRaisers Flag
Flag NRG 13 16 AVANGAR Flag
Flag MIBR 16 9 compLexity Flag



 

 

 

 

 

  

 

Round 3

 

Gagnants (2-0)
Flag Astralis 2 1 Renegades Flag
Flag Liquid 2 0 Na'Vi Flag
Perdants (0-2)
  Flag ENCE 2 1 BIG Flag
Flag NRG 0 2 compLexity Flag

 

                                   

 

                                                  

  Nuls (1-1)
Flag MIBR 16 12 G2 Flag
Flag FaZe 13 16 AVANGAR Flag
Flag Cloud9 14 16 Vitality Flag
Flag HellRaisers  5 16 NiP Flag

 

 

Round 4

 

Equipes à 2-1
Flag Na'Vi 2 0 AVANGAR Flag
Flag NiP 0 2 MIBR Flag
Flag Vitality 1 2 Renegades Flag
Equipes à 1-2
Flag ENCE 2 0 G2 Flag
Flag Cloud9 2 0 HellRaisers Flag 
Flag FaZe  2 1 compLexity Flag

 

 

 

 

 

 

Round 5

 

Equipes à 2-2
Flag ENCE 2 0 AVANGAR Flag
Flag NiP 2 1 Vitality Flag
Flag FaZe 2 0 Cloud9 Flag

 

 

 

Qualifiés
 Flag Astralis 3 0
 Flag Liquid 3 0
 Flag Renegades 3 1
 Flag Na'Vi 3 1
 Flag MIBR 3 1
 Flag ENCE 3 2
 Flag NiP 3 2
 Flag FaZe 3 2
Éliminés
 Flag BIG 0 3
 Flag NRG 0 3
 Flag G2 1 3
 Flag compLexity 1 3
 Flag HellRaisers 1 3
 Flag AVANGAR 2 3
 Flag Vitality 2 3
 Flag Cloud9  2 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Tirages pour le "New champions stage" qui débutera le 28/02 (en attendant la preview) :

 

Na'vi vs FaZe

Liquid vs ENCE

MIBR vs RNG

Astralis vs NiP

 

[NouvellePage:"Challengers Stage"]

katowiceslide

Et c'est parti pour le début des hostilités lors de la première étape du major, cinq rounds en format suisse pour permettre à huit formations sur seize d'accéder au Legends Stage.

  

La compétition reine est sur le point de débuter, les forces en présence sont nombreuses et les attentes concernant chacune d'elles le sont également. Avec des têtes d'affiches telles que Astralis, Vitality, FaZe, Liquid et Na'vi, il est impossible de rater cette fête du Counter-Strike qui s'étalera sur quasiment trois semaines de compétition. Les matchs de haute intensité seront une nouvelle fois au programme et il est déjà très compliqué d'établir un pronostic sur qui l'emportera. Astralis reste, semble-t-il, en position de force, mais attention à Kato' et son public polonais : ici, rien n'est jamais joué d'avance.

 

 

 

 

Streams officiels :

twitch_logo3 Flag ESL CS A

twitch_logo3 Flag ESL CS B

twitch_logo3 Flag ESL France 1

twitch_logo3 Flag ESL France 2

 

 

 

[COMPET:528]

iemkatowice

 

la_phase_de_groupes

 

Le seed est déterminé via la méthode du "Player-Selected Seeding" déjà appliqué par l'ESL lors des IEM XIII Chicago. Les rounds suivants seront définis par un système d'évaluation d'ELO en continu durant toute la durée du stage. Quelles seront les huit équipes qui rejoindront Astralis, Na'Vi, Team Liquid, MIBR, compLexity, BIG, HellRaisers et FaZe Clan au rang de légendes ? Vous le saurez au terme de cette première étape qu'est le Challengers Stage !

 

Round 1 : 

 

 

Flag Renegades 16 8 AVANGAR Flag
Flag fnatic 9 16 ViCi Gaming Flag
Flag TyLoo 16 8 Vitality Flag
Flag Cloud9 16 11 Grayhound Gaming Flag
Flag ENCE 16 10 Team Spirit Flag
Flag G2 Esports 16 14 Vega Squadron Flag
Flag Ninjas in Pyjamas 16 6 FURIA Flag
Flag NRG 16 9 Winstrike Team Flag

 

 

 Round 2 :

 

                                                                                      

Gagnants (1-0)
Flag Cloud9   3 16 TyLoo Flag
Flag ENCE 16  6 Flag G2 Esports 
Flag Ninjas in Pyjamas 13 16  Renegades Flag
Flag NRG 16 6 ViCi Gaming Flag
Perdants (0-1)
Flag Team Spirit 14 16 Vega SquadronFlag
Flag Vitality 19 17 Grayhound Flag
Flag AVANGAR 16 14 FURIA Flag
Flag fnatic  11 16 Winstrike Team Flag



 

 

 

 

 

  

 

Round 3 :

 

 

Gagnants (2-0)
Flag ENCE 0 2 Renegades Flag
 Flag NRG 2 0 TyLoo Flag
Perdants (0-2)
Flag fnatic 2 0 Grayhound Flag
Flag Team Spirit 0 2 FURIA Flag

 

                                   

 

 

 

 

                                                  

  Nuls (1-1)
Flag G2 Esports 10 16 AVANGAR Flag
Flag Vitality 16 1 Vega Squadron Flag
Flag Cloud9  9 16 ViCi Gaming Flag
Flag NiP  6 16 Winstrike Team Flag

 

 

 

Round 4 :

 

 

Equipes à 2-1
Flag TyLoo 0 2  AVANGAR Flag
Flag Vitality 2 0 ViCi Gaming Flag
 Flag ENCE 2 1 Winstrike Team Flag
Equipes à 1-2
Flag G2 Esports 2 1 fnatic Flag
Flag NiP 2 1 Vega Squadron Flag
Flag Cloud9 2 1 FURIA Flag

 

 

 

 

 

 

 

Round 5 :

 

 

Equipes à 2-2
Flag NiP 2 1 ViCi Gaming Flag
Flag G2 Esports 2 TyLoo Flag
Flag Cloud9 2 1 Winstrike Team Flag

 

 

 

Qualifiés
 Flag NRG 3 0
 Flag Renegades 3 0
 Flag Vitality 3 1
 Flag AVANGAR 3 1
 Flag ENCE 3 1
 Flag NiP 3 2
 Flag G2 Esports 3 2
 Flag Cloud9 3 2
Éliminés
 Flag Grayhound 0 3
 Flag Team Spirit 0 3
 Flag Vega Squadron  1 3
 Flag fnatic  1 3
 Flag FURIA 1 3
 Flag ViCi Gaming 2 3
 Flag TyLoo  2 3
 Flag Winstrike Team 2 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La preview du Challengers Stage

 

 

Le New Challengers Stage se déroulera aux studios ESL polonais situé à Katowice

 

Ce Major sera la première étape de l'Intel Grand Slam 2, qui offrira un million de dollars à l'équipe qui remportera quatre des dix tournois majeurs organisés par ESL et la DreamHack (à savoir les finales de la neuvième saison de l'ESL Pro League, les IEM XIV Sydney, ESL One Cologne et côté suédois les DreamHack Masters).

 

Après la longue bataille durant les Minors, voici venu le moment du New Challengers Stage, anciennement appelé Main Qualifier, il fait désormais partie du Major et les joueurs qui y participent peuvent bénéficier de l'apport fructueux des stickers et autres features in-game.

 

 

Au desk principal en Pologne nous retrouverons le pluridisciplinaire Alex "Machine" Richardson et le plus célèbre host-bodyguard de la scène esport  : Tres "stunna" Saranthus. A leurs côtés l'Australien Chad "SPUNJ" Burchill, l'Américain Sean Gares et le Danois Jacob "Pimp" Winneche côté analyse. Les commentateurs annoncés en duo sont Henry "HenryG" Greer et Matt "Sadokist" Trivett ainsi que Vince "Vince" Hill et Jason "moses" O'Toole. La voix de ces IEM sur le stage CS:GO sera quant à elle celle d'O.J Borg.

  

iemkatowice

 

 

Grands favoris

Fnatic  Cloud9 NiP 300px-NRG_Esports_Logo
Flag Fnatic  Flag Cloud 9
Flag NiP Flag NRG

 

Les géants suédois Fnatic ont su se renouveler au fur et à mesure pour rester dans la course tout en conservant une identité suédoise avec ses joueurs emblématiques. Après une période cauchemardesque suivant le départ de flusha entre septembre et début novembre, l'équipe a repris du poil de la bête en remettant en place petit à petit les automatismes d'antan. JW et KRIMZ sont désormais parfaitement à l'aise avec leur ancien grand rival Xizt et le plus grand espoir de leur pays, Brollan, émule de nombreux suédois. Leur victoire au PGL Grand Slam face à G2 leur a fait beaucoup de bien pour entamer l'année à venir, où il débuteront avec le statut de 5ème meilleure formation. Même ce cinq semble moins disposé qu'à l'époque à prétendre à un slot en playoffs, Fnatic reste néanmoins une excellente écurie avec beaucoup d'expérience dans les pattes et intrinsèqument une préparation pointue. Ils débuteront face aux Sino-malaysiens de ViCi Gaming, une équipe qu'ils devraient surclasser aisément sur le papier.

 

Les vainqueurs du Major d'hiver dernier, Cloud9, n'ont plus du tout le même statut depuis quelques mois maintenant. Preuve en est, l'équipe n'a plus glané un seul trophée depuis son Major réussi. Ayant subi les départs de Stewie2k, Skadoodle et tarik, le Nuage doit dorénavant composer avec kioShiMa, Zellsis et flusha. Si à première vue ces changements paraissent aller dans le bon sens, il ne faut surtout pas négliger l'inconstance que cette équipe subit depuis quelques mois. Même si son résultat lors de l'ELEAGUE invitational (composé par quatre équipes) est positif malgré une grande finale perdue face aux FaZe 2-1 il ne faut pas oublier la prestation que nous a livrée l'équipe lors de l'iBP Masters où les coéquipiers de Kio s'étaient inclinés en Bo1 face aux Fnatic, cela offrant à l'équipe un top 5-6 derrière Ghost, Liquid et Astralis. Nous le savons, cette première phase du Major est composée quasiment à 100% par des Bo1 (sauf en cas d'élimination et qualification) et c'est en cela que Cloud9 nous laisse douter. Les Nord-Américains parviendront-ils à faire preuve de consistance pour venir à bout de cette série de Bo1 ? Rien n'est moins sûr.

 

Image associée

 Loins de leurs terres, les Américains parviendront-ils à briller ?

 

Les Ninjas In Pyjamas ont réussi à remonter sur le devant de la scène après le cuisant échec face à Vega au Major il y a de cela quelques années. Avec l'addition de dennis, l'équipe est devenue l'une des plus efficace au gun round et des deux jeunes REZ et Lekr0 se montrent très créatifs aux côtés de leurs mentors GeT_RiGhT et f0rest. Au début de l'année 2018, moins d'un mois après leur victoire aux IEM Oakland ils retrouvent de la superbe avec un statut de quatrième meilleure équipe au monde mais beaucoup de top 6-8 suivront notamment aux IEM XII, DreamHack Marseille, SL-i League saison 5. Ils retrouveront leur flamme temporairement au milieu de l'année après un échec à Cologne face à ENCE, en s'immisçant à la première place du Minor Européen en vue du Major FACEIT puis en grattant le podium à la DreamHack Masters Stockholm, aux Blast Pro Series Istanbul et Copenhagen et enfin un joli top 4 aux ECS Saison 6. Niveau map pool, les Vikings ont de solides dispositions sur Train où ils ont réussi à défaire des morceaux comme Astralis ou MIBR par le passé, mais ils restent assez shaky sur Nuke, surtout face aux équipes danoises mais c'est le cadet de leurs soucis dans ce qualifier exempté de joueurs de cette nationalité. Ils commenceront face aux rookies brésiliens de FURIA, il faudra éviter le piège des équipes n'ayant rien à perdre pour les plus célèbres shinobis scandinaves.

 

Si une formation a impressionné de part sa longévité et ses fruits sur Counter-Strike, c'est bien NRG. Un quatuor cosmopolite ensemble depuis novembre 2017, un cinq en place depuis début 2018 et un apport considérable de la part d'ImAPet, ex-coach des CLG et OpTic qui a rejoint l'aventure en mai dernier semble être une bonne recette. Trois titres pour la formation Rose et Noir sur les trois continents, à Shanghai aux IEM XIII face à TyLoo, au cs_summit 3 face à OpTic et enfin au Minor nord-américain où ils n'ont vraiment pas eu de concurrence sérieuse. Avec le meilleur joueur Bulgare, CerQ derrière la lunette du fusil vert et l'un des meilleurs espoirs américain Ethan en électron libre dans le système de FugLy en font une équipe a ne pas négliger. Ils affronteront Winstrike en amorce du Challengers Stage, un premier défi à la portée d'NRG qui devra hisser la bannière du NA CS en terre polonaise.

 

  

Favoris

Résultat de recherche d'images pour  TV Renegades3 ence
Flag G2 Flag Vitality Flag Renegades Flag ENCE

 

Belle surprise du Minor européen, les Finlandais de chez ENCE semblent être sur la pente ascendante depuis de longues semaines maintenant. Emmenés par un Aleksi "allu" Jalli retrouvé et composé par des lieutnants de haut niveau tels que Aerial et sergej, les Nordiques pratiquent un jeu efficace et semblent être capables de renverser n'importe quelle équipe comme nous avons pu le voir face à North en finale du WB au Minor (victoire 2-0). ENCE débutera son Major fort d'un succés lors de l'assembly winter, même si ce succés reste mesuré puisque composé (hormis ENCE) par des équipes du subtop EU telles que HAVU, ALTERNATE et SuperJymy. Gare à ne pas croiser les finlandais en forme sur Train et dust2, deux cartes qu'ils semblent affectionner particulièrement et encore plus lorsque le capitaine allu est on-fire.

 

Avant de passer aux équipes françaises, bref détour par l'Australie et les Renegades, qui sont eux aussi en regain de forme depuis quelques temps maintenant. Les vainqueurs du Minor d'Asie n'ont pas eu beaucoup de facilité à passer l'épreuve après avoir battu Grayhound et ViCi 2-1 à chaque fois. Matchs accrochés et fond de jeu en demi-teinte étaient une nouvelle fois au programme, mais bref, les voilà maintenant au Major, eux qui débuteront leur aventure face à AVANGAR. Si le trio jks - jkaem - AZR se décide à performer, l'équipe pourrait bien être l'une des plus affûtées de ce challenger stage. Sur nuke l'équipe est à 79% de victoire et il ne serait pas surprenant de revoir les "Aussies" dans la centrale nucléaire. Reste à savoir si leur map pool est toujours le même puisque les maps qu'ils ont jusque là préférées sont mirage et cache, deux maps sur lesquelles (et surtout en ce qui concerne cache) les joueurs d'Océanie sont performants.

 

Résultat de recherche d'images pour

L'heure est venue pour l'ex-aAa

 

Equipe française numéro une (conformément au top HLTV), les Vitality portent les nombreux espoirs d'une communauté française en manque de grands succés. Les Abeilles sont sur le point de jouer leur premier Major et toute une foule de fans attend de pouvoir arborer fièrement les #VforVictory sur les réseaux sociaux. Mais qu'en est-il vraiment de la dynamique des Tricolores ? Récents vainqueurs d'une compétition online "WePlay!" après une victoire sèche 2-0 face aux Hellraisers, les hommes de XTQZZZ n'ont pas cessé d'améliorer leurs stats depuis l'ajout du britannique Alex "ALEX" McMeekin. Egalement portés par un ZywOo décisif, les coéquipiers de NBK n'ont cependant jamais joué en match officiel face aux cadors du plateau. Comment l'équipe va t-elle aborder les -possibles- chocs face à fnatic, C9, Nip et NRG (sans parler de Astralis, FaZe, mibr...) ? Là est la grande question à laquelle Nathan Schmidt et sa bande vont devoir répondre. Le duo Apex - RPK et le LIG NBK semblent avoir trouvé leur place dans les schémas tactiques mis en place, donc disons-le : pourquoi pas ? Les Français débuteront leur parcours face aux TyLoo, première confrontation de haute volée dans laquelle il faudra savoir manoeuvrer et encore plus en Bo1. Beaucoup de questions concernant les V seront levées dés les premières rencontres, il est donc grand temps pour ZywOo de mettre le pied dans la mêlée... la vraie.

 

Première équipe française qualifiée depuis le dernier Major, les G2 Esports arrivent en terres polonaises sur la pointe des pieds. Récemment défaits par 3DMAX sur internet et auteurs de fautes grossières lors du qualifier des IEM Sydney, les hommes de niak ne semblent pas être en position de force à l'aube de leur premier match face à Vega Squadron. L'équipe peut néanmoins s'appuyer sur ses deux joueurs phares que sont shox et KennyS, quoi qu'eux aussi inconstants, il est impossible de penser que ces deux là n'auront pas leurs coups d'éclats durant le Major. Avec eux, Lucky et JACKZ sont sur le point de débuter leur premier Major et il sera important de garder un oeil sur leurs perfomances qui disons-le, risquent d'êtres déterminantes pour la suite de leur carrière. Idem en ce qui concerne bodyy et ses prestations mitigées malgré un rôle ingrat, pas toujours décisif, le Français va devoir élever son niveau de jeu s'il veut permettre à son équipe d'aller loin dans son Major. L'équipe n'a plus joué offline depuis la PLG d'Abu Dhabi où elle s'était inclinée en grande finale face aux fnatic, depuis cela, les résultats sont en dents de scie mais il est  une fois de plus très compliqué de pronostiquer ce que feront les G2 à Katowice. D2 reste t-elle la map forte des Français ? Réponse cette semaine.

 

 

Challengers

Image associée  spirit Furia TyLoo2016logo
Flag AVANGAR  Flag Team Spirit Flag FURIA Flag TyLoo

  

Nombreuses sont les équipes des CIS ayant bataillé pour avoir leur place ici, et si dans l'engouement de la victoire de mou, AdreN et Hobbit  à Cracovie en 2017 la scène locale était devenue un véritable vivier de joueurs talentueux ? AVANGAR en est un témoignage poignant, de retour après une présence à Boston où ils ont bataillé dans deux matchs dont un overtime cruel face à Team Liquid 15-19 qui clouera les espoirs de la nation de Borat d'accéder au Legends Stage. Mais depuis de l'eau a coulé sous les points, dimasick s'est envolé pour Gambit et fitch a rejoint l'étendard au trident rouge. Dans leur palmarès récent, plusieurs victoires dont une à New York au Barclays Center lors du MSI Gaming Arena 2018 ainsi qu'au Bucharest Gaming Week Invitational et un Top 4 solide à l'Epicenter 2018 avec de solides victoires face aux NiP et HellRaisers. Les Kazakh rentreront dans le bain face aux Renegades, des adversaires qu'ils ont déjà affrontés en tie-break lors de leur précédente course au Major avec une victoire 19-15 pour déterminer les remplaçants des 100 Thieves. 

 

Les russophones de chez Team Spirit arrivent en Pologne avec des certitudes : jouer en mode FPL va sûrement leur servir à mettre quelques adversaires en déroute. Equipe redoutée pour son intantanéité au même titre que pour AVANGAR et Vega, les coéquipiers de davcost et Dima vont avoir fort à faire s'ils veulent espérer passer la première partie de ce Major. Mais l'expérience parle pour eux : la loi du Bo1 est largement favorable à ce type d'équipe qui ne joue pas un "CS traditionnel" et qu'il ne serait pas surprenant de revoir en semaine 2. L'effet surprise s'est un peu diminué mais aucun doute sur le fait que l'équipe a travaillé afin de surprendre ses adversaires sur d'autres points.  

 

Image associée

 China number one ?

 

La nouvelle sensation brésilienne, FURIA, l'équipe chérie de Neymar Jr, est le second espoir de la nation auriverde. Avec yuurih comme jeune joueur talentueux pour apporter une puissance considérable en ouverture et KSCERATO, un rifler aux réflexes d'acier, cette équipe est l'une des plus prometteure de la scène Sud-américaine. Se qualifier en écartant Envy 2 - 0 est une prouesse digne de la fougue d'Immortals lors de leur parcours a Krakow. Avec une bonne compréhension de la méta AUG et des exécutions rapides, une préparation est généralement requise pour affronter ce type d'adversaire. Leur match face à NiP sera un vrai challenge et la jeunesse brésilienne devra se surmonter pour sauter les lignes des snipers scandinaves.

 

Les TyLoo arrivent à ce Major avec plein d'ambition, ils ont récupéré sous la forme de prêt de la part de Flash Gaming deux de leurs anciens joueurs en janvier 2019, Attacker et Summer pour une durée de trois mois où ils retrouveront somebody, un cadre de la formation depuis plusieurs années ainsi que l'ancien duo indonésien de chez Recca Esport,  BnTeT et xcurrate. Pour encadrer le tout, c'est l'ancien grand joueur d'1.6 ukrainien et anciennement aux manettes chez HellRaisers, Johnta, qui a été choisi par l'organisation chinoise. Avant ce prêt, les performances étaient plutôt satisfaisantes à l'échelle continentale, une deuxième place aux Intel Extreme Masters Season XIII - Shanghai derrière NRG avec une victoire décisive face à Virtus Pro en demi-finale et un titre remporté face à Team Spirit au tournoi tier 2, StarLadder Invitational Chongqing sur le sol de l'Empire du Milieu. Est-ce que la préparation sera suffisante pour passer l'étape du Main Qualifier ?  

 

 

Underdogs

VICI_Gaming_notext  600px-Grayhound_Gaming winstrike vega_squadron
Flag ViCi Gaming  Flag  Grayhound Flag Winstrike Flag Vega

 

Les Chinois de chez ViCi Gaming, qualifiés in-extremis lors du last chance qualifier sont incontestablement l'une des équipes les plus faibles de ce Major. D'autant plus que leur premier adversaire ne sera autre que... les fnatic. Très inconstants dans leurs résultats, les joueurs de l'Empire du milieu peuvent néanmoins se vanter d'avoir sorti les North en les battant 2-0 au terme d'un tournoi assez bien maîtrisé. Le natif d'Hong-Kong, freeman est sans conteste l'une des pièces maîtresses de ce cinq avec zhoking et auman, les deux autres valeurs sûres de l'effectif. L'équipe apprécie jouer ses matchs sur inferno et va sans aucun doute compter sur son expérience dans les rues italiennes pour mettre ses vis-à-vis en difficulté. Tout est bonus pour le roster chinois, qui pourrait bien surprendre certaines âmes égarées grâce à son style atypique.

 

En surclassant la division ESEA locale, avec une demi-finale au Global Challenge ainsi qu'une deuxième place à l'ESL Pro League Océanie et Minor Asiatique, le roster de Grayhound a prouvé qu'elle avait de la ressource. En terre Australe, peu sont les formations qui arrivent à s'exporter en dehors de l'Océanie, composé d'erkasT étudiant mongol officiant en tant qu'ouvreur couplé à sterling un sniper néo-zélandais habile, les Grayhound joueront ce tournoi en ayant rien à perdre. Ceux qui étaient top 68 monde en octobre dernier se retrouvent sous les spotlights pour representer la scène Asie-Pacifique, ils devront habilement utiliser leur map pool basés sur trois cartes, Dust_2, Overpass, et Nuke pour traverser la difficile étape qu'est le Challengers Stage pour espérer se faufiler au stage suivant. 

 

Résultat de recherche d'images pour

 Les Vega Squadron peuvent-ils le faire ?

 

Une fois n'est pas coutume, Winstrike est de nouveau de la fête malgré les quelques difficultés rencontrées lors de la saison précédente. WorldEdit et waylander sont donc dans la partie, les anciens de chez Flipsid3 sont maintenant menés par Boombl4, le LIG aux stats très équilibrées qui devrait avoir son mot à dire avec son compagnon, Kvik, en Pologne. Depuis novembre 2018, où le roster était pourtant classée #64, les russes n'ont pas cessé d'augmenter leur niveau de jeu afin d'atteindre ce mois-ci le top 27 du classement HLTV...  La map forte du cinq est sans conteste Train mais elle est aussi capable de jouer Dust_2 sans complexe. Les Russes débuteront leur Major par une rencontre face aux NRG et il va être intéressant de savoir si l'équipe est capable de mettre à mal les Américains : réponse ce mercredi. 

 

Ceux qui ont bousculé les moeurs de Counter-Strike avec leurs normes particulières sont une nouvelle fois de la partie, Vega Squadron en sont à leur quatrième participation et leur statut est peut-être sur le point de basculer. Avec deux top deux à l'échelle des CIS au Bucharest Gaming Week Invitational derrière AVANGAR ainsi qu'à SL-i League Saison 6 ou ils se sont imposés face aux Gambit, HellRaisers, NRG avant de tomber face aux ENCE en grande finale dans un Bo5 bien serré 2-3. Niveau effectif le trio chopper, jR et hutji est inchangé depuis 2016 et compose le coeur du jeu des squales, complété par la suite par le Russe tonyblack (anciennement kibaken) et l'Ukrainien crush. Avec seulement Mirage et Train comme carte sûres à jouer, il faut s'attendre à voir jR tenter des paris sur des cartes travaillées à l'entrainement.