Retrouvez le programme, le classement et les résultats du CS:GO Asia Championships 2019 qui se tient à Shanghai.



INFORMATIONS GÉNÉRALES 

Dénomination : CS:GO Asia Championships 2019
Dates : du 20 au 24 novembre 2019
Lieu : Offline /  Jing'an Sport Center - Shanghai - Chine
Format :
- phase de groupes : deux groupes de 4 équipes / matchs en BO3 / le premier est qualifié pour les demi-finales, le deuxième et le troisième qualifiés pour les quarts de finales
- playoffs : matchs à élimination directe / matchs en BO3
Equipes : 8 équipes réparties en deux groupes

Cashprize : 500 000$
Top 1 - 250 000$
Top 2 - 100 000$
Top 3-4 - 50 000$
Top 5-6 - 16 500$
Top 7-8 - 8 500$


LE PROGRAMME DU TOURNOI 

PLAYOFFS :

Samedi 23 Novembre
06:00  EG 0-2   mousesports
09:00  mibr 2- AVANGAR

Dimanche 24 Novembre
06:00 TYLOO 1-2   mousesports
09:00  mibr 1- ENCE
12:00  mousesports 2-0  ENCE


PLAYOFFS :
1/2 finale Finale Vainqueur


TYLOO
1 - 2 mousesports
mousesports
2 - 0 mousesports
ENCE
2 - 1 ENCE
MIBR


LA PREVIEW DE LA REDAC'

LES FAVORIS

  •  Evil Geniuses
  •  G2 Esports
  •  mousesports
  •  AVANGAR

L'équipe américiaine Evil Geniuses est la grande favorite de l'Asia Championships. L'équipe de Tarik "tarik" Celik débarque en Chine avec la ferme attention de réconquérir sa place de numéro 1 mondiale. Courronnés aux StarSteries 8 le mois dernier, les compagnons de Tsvetelin "CeRq" Dimitrov avaient explosé fnatic en gagnant 4 maps d'affilée lors de la finale. Une rencontre d'un très haut niveau pour les deux équipes, où l'on a pu notamment voir Vincent "Brehze" Cayonte s'illustrer avec un rating 2.0 à 1.73 ! Ethan "Ethan" Arnold, sera élu MVP du tournoi. Même si les Evil Geniuses semblaient galvanisés par cette victoire, il n'en reste pas moins un équipe qui peut exploser à tout moment. Leur top 6 aux IEM Beijing et la perte de leur place de numéro un le montre bien. Une victoire à Shangai pourrait être un très bon moyen de relancer la dynamique et de reprendre leur place de leader mondial.

Si le parcours d'EG semble bien tracé, la bataille fera surement rage pour arriver au sommet. G2 semble avoir toutes les clés en main pour se hisser jusqu'en finale, après avoir eux aussi fait un très belle 4ème place aux StarSeries, avec un roster tout neuf, les mates de 'kennyS' ont montré une soif de vaincre, un niveau de jeu et d'éxecution très propre pour une nouvelle équipe. Avec les arrivées très remarquées de "nexa" et "huNter-" au sein de l'équipe, il est fort possible que les G2 arrivent dans cette compétition beaucoup plus préparés, et beaucoup plus redoutables.

Il en est de même pour les AVANGAR qui, après une fausse route à Belek, reviendront revanchards dans ce tournoi assez ouvert. "AdreN" et ses compères ne cessent de se hisser au sommet du top 10 mondial, passant de la 31ème position à la 3ème en à peine 2 mois. Une ascension spectaculaire, mais qui manque parfois de rigueur. Une victoire ici pourrait bien les relancer et affirmer une bonne fois pour toute que AVANGAR a la carrure d'un très grand.

Même problématique du côté de mousesports, l'équipe emmenée par "karrigan" peine à performer lors des évènements offline. Irréprochable face à des adversaires du sub-top, l'écurie a du mal face à de plus grosses écuries, malgré de gros talents invididuels à l'instar de "ropz" ou plus récemment "woxic" et "frozen". Etant 4ème seed dans ce tournoi, les mousesports restent une équipe solide, capable de belles choses, peut-être que le top 8 au StarSeries leur a donné l'envie de prouver qu'ils restent une équipe sérieuse.


LES OUTSIDERS

  •  mibr
  •  ENCE
  •  TYLOO
  •  ViCi

Les mibr font figure d'outsider pour ce rendez-vous. Les Brésiliens emmenés par le charismatique "FalleN" ont du mal à renouer avec la victoire depuis que "coldzera" a été bench en juillet dernier, avant de signer chez FaZe. L'équipe ne cesse de dégringoler au classement HLTV et finit rarement sur les podiums internationaux. Cependant, le recrutement du jeune "kNgV-" semble faire du bien à l'équipe dernièrement. L'équipe enchaîne les tournois, et même s'ils échouent souvent à une place du podium, leurs derniers résultats montrent une certaine stabilité et montre surtout une envie de vaincre qu'on croyait disparue. L'Asia Championships sera l'occasion de voir si mibr a su tourner la page "coldzera". 



Les Norvégiens d'ENCE sont dans une position assez semblable à celle de leurs rivaux sud-américains. Après un mois de mai riche en résultats ainsi qu'une très belle 2ème place à l'IEM Chicago en juillet dernier, l'équipe lead par "allu" connait des résultats en demi-teinte. L'arrivée de "suNny", en provenance de mousesports, pour remplacer "Aleksib" a vraisemblablement marqué les esprits, et l'adaptation semble plus longue que prévu pour nos talentueux nordiques. Ce changement s'opère après un an et demi de stabilité, alors que l'équipe venait de rentrer dans le top 3 mondial. Si leur réputation n'est plus à faire, l'heure est à la reconstruction pour ENCE, composer avec ce bouleversement et trouver une nouvelle synergie d'équipe. Même si une surprise reste toujours possible...

Après le départ de "Franke19" il y a quelques semaines seulement, les ViCi Gaming se sont tout de même qualifiés pour l'Asia Championship face à EHOME lors du dernier qualifier. Une recontre bien maitrisée face à leurs homologues asiatiques qui se conclut sur le score de 3 à 1.Le jeune "JamYoung", qui remplace "Franke19", bénéficie de l'expérience solide des 4 autres mêmbres de ViCi Gaming, installés depuis 2018. Même si le CS chinois peine à s'exporter sur la scène internationale, il n'en reste pas moins des opposants qu'il ne faut pas prendre à la légère. 

Si cette équipe fait office du plus faible du tournoi, TyLoo quant à elle possède plus d'arguments pour perturber ses adversaires. Assez dominante en Asie, elle a déjà montré qu'elle était capable de bousculer les plus grands lors de nombreux events. Ils avaient notamment pris une map à fnatic lors de la DH Malmö 2019, avant de voir les Suédois remporter le tournoi. Avec l'arrivée de "Freeman" en provenance de... ViCi Gaming, l'écurie au dragon rouge continue à se présenter comme un concurrent sérieux. Devant leur public, les écuries chinoises pourraient bien jouer les trouble-fêtes.