La structure américaine a officialisé le nom du remplaçant d'Ethan "Ethan" Arnold depuis que ce dernier a choisi d'évoluer sur Valorant, il s'agira du jeune prodige de 17 ans Owen "oBo" Schlatter auparavant chez Complexity.

Le plus grand espoir américain

Au début du mois de juin 2019, la scène Counter-Strike: Global Offensive voyait émerger officiellement un nouveau talent en provenance des États-Unis. Alors âgé de 15 ans pour encore quelques jours, Owen "oBo" Schlatter était recruté par un club de légende dans le monde du sport électronique : les Complexity Gaming. Repéré par ces derniers suite à ses performances en FACEIT Pro League, le jeune crack avait débuté sa carrière compétitive en novembre 2017 au sein de l'écurie Adaptation. Il y avait débarqué à l'époque alors qu'il n'avait que 14 ans aux côtés de deux autres joueurs (Addison "zecK" Gorzeck et Mitch "gloRinsz" MacInnis) plus expérimentés, mais qui ont aujourd'hui disparu des écrans radar.

Déjà son niveau lui avait permis de sortir du lot, mais pas encore suffisamment pour taper dans l’œil de structures plus importantes. Il aura fallu qu'il prenne un peu plus de bouteilles, commence à côtoyer quelques anciens proches de la retraite pour définitivement attirer les recruteurs. Ainsi son passage chez les Old Guys Club, une petite équipe de potes composée de vieilles gloires (Samuel "SileNt" Portillo, Sean "[email protected]" Gares, Jordan "n0thing" Gilbert, Robin "Fifflaren" Johansson ou encore Mohamad "mOE" Assad) pour disputer l'ESEA Open, aura été déterminant dans sa jeune carrière lui offrant ce dont il manquait jusqu'à maintenant : un réseau. Avant même de fêter ses 16 ans donc, Owen "oBo" Schlatter décollait pour l'Europe pour s'y installer et retrouver ses nouveaux équipiers de chez Complexity avant ensuite d'aller y disputer les finales des Esports Championship Series saison 7. Avec moins d'une semaine pour s'acclimater à sa nouvelle équipe et remplacer ainsi au pied levé le Canadien Peter "⁠stanislaw⁠" Jarguz, la mission était clairement très compliquée pour un si jeune profil aussi talentueux fût-il. Premier tournoi majeur donc, avec un surplus de stress lié à la situation plus l'excitation de vouloir bien faire... Le crash était inévitable et les Complexity ne passèrent pas les poules après trois défaites face aux Français de chez Vitality et une petite victoire contre Made in Brazil.

Après un an et demi passé sous les couleurs des COL le joueur quittera de manière assez surprenante son club. Il était parvenu lors de son passage à faire grimper l'équipe jusqu'à la cinquième place mondiale, en particulier suite à leur victoire lors des finales européennes du BLAST Premier Spring 2020. Sur place ils surclassèrent la Team Vitality, le FaZe Clan et les Natus Vincere notamment. Malheureusement la pandémie mondiale aura eu raison des ressorts psychologiques du jeune américain. Basé au Royaume-Uni avec ses équipiers et tout l'encadrement, les différentes restrictions sanitaires empêchaient oBo de rentrer aux États-Unis pour voir ses proches. Ne sachant pas pour combien de temps il allait se retrouver bloqué, et ayant déjà très mal vécu le premier confinement, il avait fait le choix de quitter le groupe pour se ressourcer auprès des siens en Amérique. Ce départ totalement inattendu avait mené le joueur dans l'anonymat, loin des projecteurs qui avaient été pointés sur lui. Entre cette annonce en septembre 2020 et la fin de l'année, plus de nouvelles d'Owen "⁠oBo⁠" Schlatter. Il faudra finalement attendre fin janvier 2021 pour que son contrat avec Complexity arrive à son terme et qu'il soit libéré, sans pour autant qu'il ne s'exprime ou que quoi que ce soit le concernant ne fuite. Owen avait alors totalement disparu du circuit depuis près de quatre mois. On pouvait le croiser malgré tout en FACEIT Pro League où il jouait des matchs sans réel enjeu, mais qui lui permettaient de conserver un certain niveau.

Alors quand Evil Geniuses a choisi d'officialiser le recrutement du joueur en remplacement d'Ethan "Ethan" Arnold, on ne pouvait qu'être surpris. Plus d'un observateur avait oublié oBo et puis le fait qu'il avait abandonné son équipe sans en avoir parlé à personne et en rompant ses engagements n'étaient pas la meilleure des publicités. Avec EG Owen retrouve finalement ce qu'il cherchait, c'est-à-dire une formation américaine qui s'entraîne en Amérique. Nous aurons l'occasion de les voir à l’œuvre en ESL Pro League saison 13 avec un premier match le 25 mars. Dans ce tournoi ils auront l'occasion, peut-être, de croiser les Complexity qui eux aussi sont engagés, mais dans une poule différente. Quoi qu'il en soit cette fois-ci oBo aura le temps de s'acclimater à sa nouvelle équipe, pourra s'entraîner depuis son pays d'origine et ce sera donc l'occasion pour lui de nous dévoiler enfin toute l'étendue de son potentiel.

COMPOSITION EVIL GENIUSES

  • Tarik "⁠tarik⁠" Celik
  • Vincent "⁠Brehze⁠" Cayonte
  • Tsvetelin "⁠CeRq⁠" Dimitrov
  • Peter "⁠stanislaw⁠" Jarguz
  • Owen "oBo" Schlatter