Fnatic annonce le départ de son entraîneur en chef, Joey "YoungBuck" Steltenpool.

Premier coup de tonnerre du côté des vice champions d'Europe du Summer Split : Fnatic vient d'annoncer sur les réseaux sociaux le départ de son entraîneur en chef, Joey "YoungBuck" Steltenpool. Le communiqué précise que les deux parties se sont séparées à l'amiable.

En ce qui concerne ces années passées au sein de Fnatic, 2018 a été une merveilleuse année au cours de laquelle nous avons beaucoup évolué en tant qu’équipe, en tant qu’individus et en tant que personnel d’entraînement. C'était incroyable de pouvoir réaliser des résultats historiques pour notre région aux Worlds. Bien que ce fût une année compliquée avec beaucoup de hauts et de bas, ce fut la meilleure année que j'aie eue dans l'esport depuis 2012 [...] Nous cherchions évidemment à créer un succès similaire en 2019, mais nous nous sommes vite retrouvés submergés par des problèmes internes lors du Spring Split, que nous n’avons pas pu surmonter en tant que joueurs et entraîneurs avant le grand rendez-vous de l'année [...] Les problèmes de la saison 2019 auraient pu être faciles à régler si c'était la faute d'une seule personne, mais les problèmes sont devenus complexes, de sorte qu'aucune solution n'a pu les régler. En conséquence, tout comme 2018 a été ma meilleure année, 2019 fut la pire de mon aventure dans l'esport. Après cette saison, j’ai décidé de quitter Fnatic et de rejoindre une autre équipe et j'espère rester entraîneur en chef à un niveau professionnel pendant encore de nombreuses années. 

Fnatic a clôturé cette saison 2019 sans le moindre titre à accrocher à son palmarès. Après une 3e place au Spring Split, l'équipe arrive tant bien que mal à accrocher une 2e place à l'issue de la phase de groupes de la saison estivale juste derrière G2. Les deux équipes s'affrontent en finale des playoffs pour le titre, mais Rekkles et ses mates ne réussissent pas à faire tomber les Samouraïs. Les Fnatic obtiennent toutefois leur qualification pour le Championnat du monde, mais le changement de règlement les oblige à participer aux finales régionales pour le seeding. Sans trop de difficultés, ils s'imposent 3 à 0 face à Splyce et s'emparent du deuxième seed européen.

Leur aventure dans ce Championnat du monde prend fin dès le deuxième tour des playoffs face aux joueurs chinois de la formation FunPlus Phoenix ; Rekkles et ses mates s'inclinent 3 à 1 en demi-finale des Worlds 2019 et quittent le tournoi avec beaucoup de regrets. Après leur défaite, c'est tête baissée que les Fnatic répondent aux questions de la presse, et leurs mots jettent une ombre sur l'avenir de l'équipe pour 2020 ; Rekkles aura notamment déclaré qu'ils (les joueurs) n'avaient pas connu un seul moment de bonheur de la saison. Cette année 2019 semble avoir été très marquante pour le compétiteur suédois, et pas forcement dans le bon sens.