Après une première semaine convaincante, les français de chez Liquid, G2 et Vitality ont failli dans leur quête à la champions stage. L'espoir a vécu mais la désillusion est lourde pour les fans qui attendaient beaucoup des équipes. Il faudra attendre le prochain major pour en voir davantage.

La désillusion tricolore

Personne ne s'était vraiment attendu à un tel échec cuisant, surtout après une première semaine réussie avec brio. Mais voilà, la dure réalité a rattrapé les joueurs français dans leurs équipes respectives. Le premier à avoir fait ses valises n'est autre que Richard "Shox" Papillon, sorti en 0-3 avec Team Liquid. La formation américaine n'a pas gagné un seul match en Legends Stage, la faute à un tirage compliqué qui n'a pas beaucoup laissé de chances aux coéquipiers d'EliGe : 16-11; 16-9 contre Heroic et Furia, puis c'est Vitality qui mettra fin aux rêves de shoxie. Une défaite face aux franco-danois 2-0, avec un petit match de celui-ci et Nitr0, deux joueurs qui lors de cette rencontre ont tourné autour des 0.6 de rating. Si l'équipe a largement progressé ces dernières semaines, elle va sûrement devoir revoir sa stratégie et son plan de jeu pour espérer trouver le juste équilibre face aux grosses écuries.


Liquid doit se reprendre avant l'IEM Dallas, qui se déroulera sur son sol dans deux semaines (c)Team Liquid

Si Liquid s'est inclinée 2-0 face à Vitality dans son dernier match et premier BO3, c'est parce que jusqu'à ce stade, les Abeilles n'avaient guère fait mieux. Comme pour Liquid, les hommes de Zonic n'ont pas su remporter le moindre Bo1 face notamment à Outsiders et NiP. Si sur le papier, la logique (du classement HLTV) est respectée, dans les faits, l'analyse est beaucoup plus difficile à réaliser. La correction infligée par NiP d'entrée de jeu (16-4) sur Overpass est l'exemple le plus parlant, une (trop grosse ?) pression du Legends Stage mal gérée par l'équipe, et la voilà qui retombe dans ses travers les plus sombres.

Face à un duo es3tag - REZ de folie, Vitality paye une lourde addition tout comme lors du match suivant face à Outsiders. S'il se murmure que les VP sont sur le point de split, ce n'est pas ce qui les a empêché de l'emporter 16-8 sur Mirage. Encore une fois pas très à son aise, l'IGL apEX n'a pas su trouver la solution face à des russophones libérés et portés par le grand YEKINDAR. Dans son deuxième match pour la survie, Vita élimine BIG au terme d'un match extrêmement serré mais emmené par "x factor" ZYwOo, les jaunes et noirs semblent difficilement prenables. Les deux dernières maps vertigo et nuke ont terminé en overtime, preuve que rien n'était joué malgré les 93 kills de l'agent Z.

&

L'aventure de Vitality s'arrête dans le decider en 2-2 face aux Heroics. Les Danois ont écrasé Vitality sur Mirage 16-7 avant de perdre de pas grand-chose (16-14) sur Overpass. La dernière map, Inferno, tournera en faveur des scandinaves qui ont donné la leçon aux Abeilles sur leur CT side. Un dupreeh en difficulté, un stavn en grande forme... et la messe est dite. Les Français vont rentrer à la ruche plus tôt que prévu et ne connaîtront pas la scène et le public d'Anvers.

Même son de cloche chez les G2 qui avaient pourtant bien entamé leur deuxième semaine malgré une défaite en overtime face à Navi 17-19. Quoi qu'encourageante, la défaite n'arrange pas les comptes de l'équipe qui se retrouve face à Heroics après une victoire face aux brésiliens d'Imperial. Heroics emmène G2 une deuxième fois en overtime et l'emporte au terme d'un match difficile pour NiKo tandis que TeSeS se régale avec ses 29 kills. G2 se retrouve donc dans un match de la survie face aux Outsiders et malgré une défaite sur Vertigo, les samouraïs s'imposent sur Inferno et Dust2 et disputent leur dernier match face à FURIA. Les Brésiliens s'imposent sur Vertigo mais s'inclinent sur Inferno. La troisième map, Ancient, met KSCERATO en valeur. Même avec un m0NESY intéressant, G2 n'y arrive pas et quitte la compétition aux portes du Champions Stage. Une dernière map qui se termine en 11-16 et qui laisse les hommes de xTQZZZ pantois. Les Français sont tous éliminés de la compétition reine.

Des quarts de finales qui promettent

D'autres belles histoires seront à conter, comme celle de la "Last Dance brésilienne", avec un FalleN pourtant critiqué mais très convaincant lors de ces deux premières semaines. C'est finalement en 2-2 que les Imperial se sont effondrés face aux CPH Flames, au bout du bout, gAuLeS, le streamer brésilien aura même réussi à rassembler 700 000 viewers pour suivre cette rencontre historique. Le match a mal tourné pour les Brésiliens qui s'inclinent 2-0, mais le parcours des coéquipiers de fer valait le détour. L'autre désillusion majeure de ce Legends Stage n'est autre que celle de Cloud9, l'équipe russe sort dans un match qui lui était promis face aux Imperial. Actuellement dans le top 5 mondial, la structure au nuage ne sera pas non plus de la fête lors du dernier week-end à Anvers.

1/4 finale 1/2 finale Finale Vainqueur


Team Spirit
2 - 0 Team Spirit
FURIA Esports
0 - 2 FaZe Clan
FaZe Clan
2 - 1 FaZe Clan
Ninjas in Pyjamas
2 - 0 FaZe Clan
ENCE
2 - 0 ENCE
CPH Flames
0 - 2 Natus Vincere
Heroic
1 - 2 Natus Vincere
Natus Vincere

En quarts de finale, nous retrouverons un NiP - Faze dès demain ce jeudi, ainsi qu'un Spirit- FURIA. Deux matchs épicés qu'il faudra suivre avec précaution pour votre challenge pick'em. Lors du premier match, FaZe devrait faire figure de favoris, mais quid de Furia ? Les Spirit ont terminé cette semaine en 3-0 contre toute attente tandis que les Brésiliens ont dû galérer pour s'en sortir vivant. Il faudra donc s'en remettre au public sur place : qui poussera la foule ? Réponse dès demain aujourd’hui à partir de 16h30 !

L'autre partie de l'arbre opposera ENCE aux CPH ainsi que Navi aux Heroic. Deux matchs pièges pour ENCE et Navi qui sont favoris. Les équipes qu'ils rencontrent ne sont jamais aussi forte que lors de matchs au contexte défavorable. Pour la deuxième rencontre, S1mple sera une nouvelle fois le facteur X tant il est capable de renverser un match. Les Navi vont-ils s'offrir une chance de défendre leur titre ? Réponse vendredi soir.