L'étau se resserre à l'issue de la troisième semaine de l'EUL. Après six matchs disputés, Heroic tient le maillot jaune de la ligue tandis que les PWNZ de Scyther ne sont pas parvenus à trouver leur rythme.

Les choses sérieuses commencent

Nous avons désormais dépassé la moitié du premier split de la saison 2022 de l'European League. Après six journées de compétitions, un aspect du classement final tend à se profiler, bien que la bataille fasse encore rage, notamment dans le milieu du tableau. Il ne reste en revanche que trois journées de matchs à disputer et si certaines équipes connaissent une très bonne dynamique, d'autres ont un peu plus de mal en ce segment printanier et pourraient bien être d'ores et déjà hors-course pour le Six Major.

Les couleurs rouge et noir réussisent pour le moins aux anciens Cowana. En effet, les Heroic se sont jusqu'ici montrés sous leur meilleur visage en European League avec cinq victoires emportées dont une face aux Français de BDS ce jeudi soir. Ces performances encourageantes et prometteuses pour la suite de la saison ont permis au collectif européen d'occuper la tête du classement de l'EUL pendant la quasi-intégralité du split. Les joueurs de Mrofficer pourraient bien se qualifier au Charlotte Major avec le premier seed européen, mais devront se méfier de Rogue et Looking for Org, leurs deux rivales sur le podium, qu'ils affronteront dans les trois semaines à venir.

Ce premier segment d'European League est en revanche moins joyeux pour les Empire remaniés, menés par Scyther, qui évoluent sous le tag PWNZ en raison de la guerre en Ukraine. Effectivement, force est de constater que la décision prise par l'écurie russe de remercier quatre de ses joueurs légendaires juste après qu'ils ont terminé deuxièmes au Six Invitational n'est pas fructueuse ; la formation ne compte que deux victoires à son actif, une glanée en overtime face à Secret et une face à MnM, deux organisations qui lui tiennent compagnie dans la zone rouge du classement. Ce Empire remodelé connait donc une réelle descente en gamme et il est très improbable qu'ils trouvent les ressources nécessaires afin d'intégrer le Top 4 avant la fin de la saison régulière.

Si quelques équipes se démarquent par leur supériorité ou leur infériorité par rapport aux autres sélections de la ligue aux 12 étoiles, toutes sont dans un mouchoir de poche dans cette EUL très contestée et toutes peuvent encore prétendre à la qualification au prochain Major. Les trois prochaines et dernières semaines d'affrontements seront déterminantes en ce sens et les noms des quatre représentants du Vieux-Continent au Six Major pourraient bien ne pas être confirmés avant l'ultime match de ce split.

Retrouvez davantage d'informations sur l'European League, incluant tous les résultats et son classement, sur notre suivi général.

Résultats de la semaine 3

Lundi 11 avril

  • Terminé
    PWNZ
    1
    vs
    0
    MnM Gaming
    Stage 1
    Stage 1

  • Terminé
    Outsiders
    0
    vs
    1
    BDS Esport
    Stage 1
    Stage 1

  • Terminé
    Rogue
    1
    vs
    0
    Natus Vincere
    Stage 1
    Stage 1

  • Terminé
    G2 Esports
    0
    vs
    1
    Looking For Org
    Stage 1
    Stage 1

  • Terminé
    Team Secret
    0
    vs
    1
    Heroic
    Stage 1
    Stage 1

Jeudi 14 avril

  • Terminé
    PWNZ
    0
    vs
    1
    Outsiders
    Stage 1
    Stage 1

  • Terminé
    Team Secret
    0
    vs
    1
    Rogue
    Stage 1
    Stage 1

  • Terminé
    Heroic
    1
    vs
    0
    BDS Esport
    Stage 1
    Stage 1

  • Terminé
    MnM Gaming
    1
    vs
    0
    Looking For Org
    Stage 1
    Stage 1

  • Terminé
    G2 Esports
    1
    vs
    0
    Natus Vincere
    Stage 1
    Stage 1