Accueil Apple Android
r6

Canadian : « Gagner la rédemption contre G2 »

Par Thomy le 08/02/2019 à 17:05

Banniere

Rencontre avec Evil Geniuses Canadian.

 

Champion du tout premier Six Invitational, il s'est incliné aux deux derniers Majors face aux Européens de G2 Esports. À quelques jours de prendre part à son troisième Major de Montréal, Troy "Canadian" Jaroslawski a répondu aux questions de la rédaction. Il revient notamment sur les récentes étapes qu'a dû traverser son équipe et sur la manière dont il aborde le Six Invitational 2019.

 

Depuis la fin de l'été, ça a pas mal bougé chez EG : départ de BC et BKN, changement de poste pour Necrox, arrivées de Geoometrics et Gotcha... Est-ce selon toi une des raisons de votre baisse de performance entre le Six Major et les Playoffs des US Nationals, particulièrement de votre défaite à Rio face à Fnatic en ayant surpris plus d'un ?

Pour prendre l'exemple de Fnatic, je pense que leur style de jeu nous a pris au dépourvu, surtout qu'ils jouaient avec Dizzle pour remplacer Magnet, et nous n'avons pas su nous y adapter correctement. Nous arrivions à Rio avec l'impression de jamais n'avoir été aussi forts en équipe (encore plus qu'à l'époque de BC et de BKN). Je pense que cette défaite nous a appris beaucoup, notamment à mieux appréhender les équipes ayant un tel jeu agressif. C'était vraiment un bon moyen de nous faire comprendre qu'il ne fallait pas nous reposer sur nos lauriers et cela ne peut que nous être bénéfique.

 

Vous qui avez la réputation d'être l'équipe reine aux Etats Unis avec vos résultats ces dernières années, notamment vos titres consécutifs en Pro League Saison 3 et au Six Invitational 2017. Ne pas remporter les US Nationals et le tout premier titre de Team USA vous a-t-il particulièrement affecté ?

Perdre aux US Nationals ne nous a pas tant affecté que cela. Nous prenions part à l'événement tout en sachant que nous perdions une pièce cruciale de notre roster en l'absence de Geoometrics. Avec Gotcha pour le remplacer, nous n'avons eu aucun entraînement alors on était partis pour apprécier l'event, s'amuser et voir ce que l'on pouvait faire. Au final, nous terminions deuxièmes après avoir été vaincus en finale, ce qui est une performance bien meilleure que ce à quoi nous pouvions nous attendre. Ne pas avoir le titre de Team USA ne nous importe donc peu, du moment qu'on a celui de Team North America.

 

 

Screenshot_1_2

Canadian au Six Major de Paris - Crédit photo : Timo Verdeil

 

 

Vous n'avez donc pas eu du mal à passer à autre chose et êtes actuellement en tête du classement de la Pro League NA. Cela vous a-t-il tout de même motivé davantage à retrouver vos couleurs d'antan, que ce soit dans le championnat mondial comme au Six Invitational ?

N'étant pas à proprement parler une désillusion, je ne pense pas que ça ait changé grand chose. Nous savions qu'avec Geoometrics de retour dans l'équipe, nous serions la meilleure équipe d'Amérique du Nord et c'est le cas. Nous l'avons recruté dans l'idée d'avoir la meilleure composition et un entraînement adéquat et dans les temps pour le Six Invitational. En dehors du Major, tout n'est qu'entraînement et amélioration, l'Invitational est l'événement qui compte vraiment à nos yeux.

 

En parlant de l'Invitational, il semble évident que votre objectif à ce Six Invitational est de ramener un titre qui vous a été raflé l'an passé à la maison...

Remporter l'Invitational est bien sûr notre objectif. C'est tout ce qui compte pour nous et comme je l'ai dit précédemment, tout ce que nous faisons est dans l'optique d'y parvenir. Tous les events que nous avons perdus jusqu'à présent doivent nous servir de leçon et nous permettre de nous améliorer pour être au top à celui qui arrive.

 

Et quoi de mieux qu'y parvenir en abattant G2 en grande finale...

On veut carrément gagner la rédemption contre G2. C'est vraiment la meilleure storyline à attendre de l'Invitational, nous deux de nouveau en grande finale pour un duel de titan.

 

 

DlZCgYlXgAAQbTa.jpg large

Canadian, l'icône canadienne de la Rainbow Six Pro League - Crédit photo : Timo Verdeil

 

 

Tu t'apprêtes à disputer les championnats du monde 2019 au sein d'une gigantesque Place Bell Arena devant ton public. Le Major de Montréal doit avoir à chaque fois une place toute particulièrement dans ton coeur et avec ton âme de champion...

Jouer devant notre public, en particuluer celui de Montréal, est vraiment quelque chose de spécial. Avoir tant de monde rassemblé pour nous acclamer aux plus grands événements, c'est exceptionnel. Je suis vraiment un joueur qui s'en nourri, j'adore ça.

 

Je te remercie pour le temps accordé à la réalisation de cette interview et te laisse le mot de la fin.

Je tiens à remercier EG, tous nos sponsors ainsi que nos supporters, vous nous permettez de vivre nos rêves et nous vous en sommes vraiment reconnaissants. Nous espérons vous rendre fiers à Montréal !

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Thomas

Nom :

Ville : Elancourt

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Aucun commentaire pour le moment
Suivez nous
- HAUT DE PAGE