Accueil Apple Android
ow

Richard Lewis critique l'Overwatch League

Par Lecrivaindujour le 05/11/2017 à 10:09

richard lewis 01

Richard Lewis, journaliste esportif britannique principalement tourné vers CS:GO, a donné son avis au micro de Blitz Esports sur l'Overwatch League. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas très optimiste.

 

Commençons par bien clarifier la raison pour laquelle l'Overwatch League existe. Ok ? Blizzard a contribué de manière géniale et significative à l'esport. Aucun doute là-dessus. Mais c'était accidentel. C'est tout le problème. Ils n'ont pas fait exprès. Je me souviens d'avoir interviewé des employés de Blizzard qui disaient explicitement, je crois que c'était à la fin de l'année 2012, ils ont dit en ces termes : "On s'en fout de l'esport. Si on fait un grand jeu et qu'il devient un succès esportif, génial. Mais on s'en fout."

 

Sauf que depuis, l'esport a décollé et est devenu une grande source de revenus. Donc ils ont commencé par essayer de régler les problèmes de StarCraft II, qui aurait dû être… Une fois encore, ils avaient tous les outils à leur disposition. Ç'aurait dû être génial, non ? Ils auraient dû créer un format WCS dès que c'est sorti. Mais ils n'avaient pas la vision et ils ne l'ont pas fait. Pour régler le problème, ils ont essayé d'injecter beaucoup d'argent et de verrouiller complètement les régions, et tout le monde a réagi comme ça : "Vous savez quoi, maintenant ça m'ennuie, désolé." Il y avait un événement majeur chaque week-end avec les mêmes commentateurs chaque week-end aussi. Et l'argent allait dans tous les sens, et maintenant les gens sont soûlés de ça. On est perdu.

 

richard lewis 02

 

Maintenant je me souviens, parce qu'avant Blizzard m'aimait bien, je me souviens en avoir parlé aux employés de Blizzard et ils m'ont dit : "On va verrouiller Heroes of the Storm." Et moi de répondre : "Ok les gars, juste un conseil. Vous êtes en retard à la fête des MOBA au cas où vous ne sauriez pas. Et vous voulez directement faire un format WCS, qui a déjà échoué dans un jeu et vous voulez le faire dans un MOBA qui n'est même pas un MOBA au sens propre." Et vous savez pourquoi je dis ça ? Parce qu'il a été designé de sorte qu'on ne peut vraiment pas carry, du moins pas de la même façon que dans DotA ou League of Legends, tout tourne beaucoup plus autour du travail d'équipe et ils l'ont délibérément fait de cette façon.

 

Laissez-moi vous dire une chose ou deux à propos des fans d'esport. Ils aiment suivre les meilleurs joueurs. Ils s'en foutent que tout le monde soit au même niveau dans la même équipe, c'est ennuyeux. On n'a pas envie de voir cinq clones qui jouent tous de la même manière. On veut voir un dieu arriver. On veut un Dendi. Vous voyez, quelque chose comme ça, genre comme Faker. Vous me suivez ? Quelqu'un qui est dans une équipe et qui, à son apogée, est outrageant. Un joueur qui vous gagne des games. Il n'y a pas vraiment de tels noms dans Heroes of the Storm. Et en plus de ce choix de design, je pense qu'il a été handicapé du fait de son retard, alors ils ont jeté pas mal d'argent dans ce qui, soyons honnête, est un échec esportif. Ils n'ont même pas inclus certaines choses fondamentales au jeu, . Par exemple, il faut utiliser un site internet séparé pour voir le système de drafting.

 

richard lewis 03

 

Hearthstone, succès accidentel à nouveau. Ce n'était pas un jeu esport, il n'y était pas du tout préparé, d'aucune façon. Ça a décollé parce que c'est un jeu populaire qui emprunte beaucoup d'aspects dans la forme à World of Warcraft. Est-ce qu'il y a un client spectateur ? Je ne crois pas, non. Comment on peut ne pas… Il y avait un système de replay dans StarCarft ! Vous avez littéralement fait un pas en arrière !

 

Alors oui, Blizzard a une histoire en dents de scie avec l'esport. Mais ils ont vu que ça avait décollé, et se sont dit : "Wow, tout le monde est payé maintenant, et on a construit ça par accident, on devrait y gagner quelque chose." Et je le sais parce que c'était l'une des raisons derrière l'idée d'Activision-Blizzard d'acheter la MLG, à cause de sa plateforme TV, parce que je pense que quand ils ont vu Twitch être racheté par Amazon pour 970 millions de dollars, ils se sont dit : "Nos jeux ont contribué à ça, qu'est-ce qu'on y gagne ?" Et Twitch de répondre : "Bah rien bien sûr, c'est notre affaire." Donc ils voulaient une solution TV. Ils ont même discuté avec Azubu à un moment. Je suis heureux qu'ils ne soient pas allés plus loin là-dedans. Ç'aurait été une grosse connerie. Mais sachez qu'ils voulaient la MLG TV comme solution TV pour Call of Duty et pour les jeux qu'ils voulaient sauver. Je ne pense pas qu'ils vont s'en servir comme ça. Et je pense que je sors un peu trop des sentiers battus, là.

 

richard lewis 05

 

Mais alors ils ont vraiment commencé à fléchir, et c'est là qu'Overwatch entre en scène. Ils ont conçu le jeu avec une vision populiste. Je n'ai aucun problème avec ça ou quoi que ce soit d'autre. C'est pas un problème, sauf qu'ils ont ignoré plusieurs règles fondamentales de l'esport. Et les shooters basés sur des classes ne s'en sortent pas bien. Ça fait beaucoup trop d'informations. On a toute la complexité d'un MOBA, avec toutes les actions qui s'y produisent et toutes les différentes compétences visuelles. Les FPS classiques sont bien plus simples à regarder. Flingues, ligne de mire, balles, c'est tout. Je ne veux pas voir 50 trucs différents sortir du flingue et être obligé de me référer à la couleur de la balle pour savoir si ça va stun ou kill. C'est du non-sens. Le fan moyen ne peut pas suivre ça. Donc c'est un énorme challenge. C'est pour ça que ça n'a jamais marché.

 

Donc premièrement, tous vos choix de jeu sont incroyablement stupides. Et deuxièmement... Est-ce que quelqu'un a déjà vu un jeu forcé dans l'esport marcher dans l'esport ? Quelqu'un ? Non ? Personne ? Ben non, pas de réponse, parce que ça n'est jamais arrivé. On ne peut pas le forcer. Il faut construire toute une communauté. Il faut créer un jeu excellent qui va donner envie aux gens d'y dédier des heures et le joueur de base dont je parle pour Overwatch, c'est aussi l'ex-joueur de TF2 qui vient en mode "Ok je suis là pour en vivre." C'est les pros, ça, au passage. Et le joueur casu moyen, il se dit juste : "Wow, l'équilibre est complètement foiré. On fait que tuer, tuer. Les choses changent trop vite. Les patchs arrivent trop vite. Y a pas moyen de continuer." Blizzard ne sait même pas comment équilibrer le jeu. Les gens s'ennuient. Ils ne s'amusent pas. Ils y passent moins de temps. C'est surtout une expérience occasionnelle, et je suis encore désolé que vous n'arriviez pas à synthétiser et à faire de l'esport à partir de ça.

 

richard lewis 04

 

Donc Blizzard a beaucoup à faire juste pour maintenir le jeu en l'état. Donc en prenant tout ça en compte : "Voilà ce qu'on va faire. On va utiliser le succès de League of Legends. On va utiliser le succès de l'International de DotA, et tout ce que Valve a fait avec CS:GO, et on va créer un document." Document que j'ai lu, le document "Morgan Stanley". C'est légendaire. Si vous le tenez un jour entre vous mains… C'est l'une des choses les plus drôles que j'ai jamais vues. Ils comparent l'esport à la WWE et tous les trucs du genre.

 

Et ils ont littéralement dupé les sociétés de capital-risque, qui ont de l'argent à dépenser. Vous savez comment les sociétés de capital-risque fonctionnent, pas vrai ? C'est comme placer une série de paris sur une série de tables. Elles s'en foutent parce que l'un d'eux sera gagnant. Si on perd 60 millions mais qu'un autre investissement nous en rapporte 100, c'est tout bénef. On a assez d'argent pour jouer avec. Et ils ont convaincu pas mal de gens d'investir [dans l'Overwatch League]. Je ne l'aurais pas recommandé. Je ne pense pas que ce soit un investissement sûr de dépenser 20 millions de dollars pour avoir une place dans une ligue sans aucune preuve que ça peut marcher. Surtout quand il n'y a que 20 000 spectateurs pour regarder le tournoi principal en direct. Enfin, vous voyez... c'est de la folie.

 

Et j'ai déjà vu ce genre de bulle avant. C'est dangereux parce que quand les gens mettent autant d'argent là-dedans et que ça s'écroule, tout cet argent disparaît. Tous ces jobs disparaissent. Tout cet investissement disparaît. Et tous ces gens-là, on ne les reverra pas pendant des années. C'est pour ça que je n'y résiste pas. Comme je l'ai déjà dit, j'ai envie que ça marche à cause des conséquences qu'il y aura en cas d'échec. Mais tout ça est vicié. C'est trop cher. Le jeu n'attire pas une audience hardcore. Ça fait beaucoup trop d'argent à dépenser pour des startups.

 

Tiens, j'ai vu Hastr0, il est hors de lui ces derniers jours. [...] "Je n'ai pas eu à payer 20 millions pour entrer dans cette ligue. J'avais juste une équipe et je l'ai payée un salaire modeste pour la première saison. C'était tout ce que j'avais à faire. Investissement minimum. Ça permet de grandir." Donc c'est insensé, absolument insensé, ce qui se passe avec l'Overwatch League, et c'est dangereux. Je ne veux que de grosses firmes de capital-risque voient leur première expérience brûler pour 20 millions. Ils ne reviendront jamais.

 

Donc Blizzard a une grosse responsabilité sur ses épaules et j'espère qu'ils pourront voir un peu plus loin que juste "on veut y gagner quelque chose". Je pense que c'est très négatif pour l'un des principaux acteurs de l'industrie de l'esport. Bref, est-ce que j'adhère à tout ça ? Absolument pas. Blizzard ne me donnera pas envie de m'investir vu comment c'est. Vous savez, je me doute bien que des gens pensent que mon attitude est inacceptable, mais je suis attaché à l'esport, pas à Blizzard. Je suis attaché à une échelle plus large et je pense que dans l'état actuel des choses, l'Overwatch League a le potentiel d'être incroyablement nocive et de brûler pas mal de gens.

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Lecrivaindujour

Nom :

Ville : Paris

Twitter : Twitter

Partage

Mystifizer le 05/11/2017 à 11:3105 Nov 2017 à 11h31#1
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
toYsweN le 05/11/2017 à 11:3405 Nov 2017 à 11h34#2 Edité par toYsweN le 05/11/2017 à 11:48
En réponse a #1Tu les sors d'où les 30 millions de joueurs casu ? Je sais que c'est plus ou moins le nombre de jeux vendus par Blizzard, mais actuellement ça m'étonnerait qu'il y ait encore 30 millions de joueurs qui jouent à OW.
Sinon J'ai trouvé cet interview très intéressant.
Arash le 05/11/2017 à 11:4205 Nov 2017 à 11h42#3
il y a beaucoup d'informations dans cet interview, c'est interessant.
il a raison de souligner qu'en cas d'echec massif, c'est tout le secteur esportif qui va prendre une claque.

asb le 05/11/2017 à 11:5905 Nov 2017 à 11h59#4
"j'ai envie que ça marche à cause des conséquences qu'il y aura en cas d'échec."

On doit être beaucoup dans cette position, par contre faut stop vos conneries avec les "30M" les gars, je l'ai déjà dit Dofus c'est 20M de joueurs, qui y croit ? C'est souvent manipulé pour rassurer les investisseurs. (vieux comme le monde pourtant, c'est au même niveau que les pubs pour produit ménager)

En dehors de ça tout ce qu'il dit est plutôt censé, on sent une pointe de sel mais c'est ce qui rend le texte si savoureux et la réussite accidentelle c'est un peu la base de l'e-sport à ses débuts.
Floyd_ le 05/11/2017 à 12:0405 Nov 2017 à 12h04#5 Edité par Floyd_ le 05/11/2017 à 12:17
En réponse a #2Le problème de son intervention est que que beaucoup de bon sens enrobe beaucoup de bêtise.

Difficile de faire le trie et d'avoir une idée sur ce qui est pertinent et ce qui ne résulte que de son point de vue. Comme par exemple que Overwatch ayant des traits moba est trop compliqué à suivre, et vous comprendrez, le joueur et spectateur moyen est bête, si c'est trop compliqué, il est perdu. Je ne sais pas, on pourrait faire un parallèle entre le football Américain et le football, par exemple, peut être.

Pour bien comprendre son point de vue, il est important de noter qu'il faisait partie de la fameuse ligue franchisé multisport qui s'est cassé la figure il y a quelques années (CSG). Il en parle dans l'une de ses vidéos en expliquant par ailleurs parfaitement y avoir prit part et prit l'argent, en admettant qu'il était quand même chère payé pour ce qu'il faisait.

En gros, il a peur que la même mésaventure ne se reproduise et peut être qu'en ayant complètement manqué de discernement sur la précédente affaire, il devient paranoïaque.

https://www.youtube.com/watch?v=EmTSI8siBOg
Madrigal le 05/11/2017 à 12:2105 Nov 2017 à 12h21#6
#1 et #5 vous manquez completement un gros point de son propos qui est qu'avoir un jeu actif et des joueurs pros ne fait pas un jeu rentable d'un point de vu competitif. Ce qu'il faut c'est une audience investie pour generer un revenu, qu'il vienne des pubs sur les retransmissions, des droits de retransmission eux-memes, du merchandising...

Actuellement Overwatch n'attire pas suffisamment d'audience pour justifier les investissements demandes a des startups d'une industrie jeune et instable. Ce qu'il evoque sur l'aspect confus d'Overwatch en tant que spectateur n'est pas faux, il faut avouer que c'est totalement le bordel a suivre meme avec un oeil entraine, si ce n'est pour le kill feed, et on ne regarde pas vraiment un jeu pour son kill feed. Si le jeu n'attire pas une audience fidele, il est egalement difficile de garantir que ses millions de joueurs se mettent a suivre les equipes au point de depenser dans leur merchandising.
Lliane le 05/11/2017 à 12:3105 Nov 2017 à 12h31#7
Je mettrais bien les mains sur ce document morgan stanley.

Si les projections sont honnêtes et que les chiffres communiqués aux fonds de venture capital sont corrects je ne vois pas le problème à prendre leur argent, c'est toujours mieux qu'il aille plus ou moins dans des structures que dans le bitcoin ou je ne sais quelle autre foutaise. A la prochaine crise les robinets seront coupés que l'argent ait été pris ou non de toute façon donc autant le prendre.
Atmox le 05/11/2017 à 12:4305 Nov 2017 à 12h43#8
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
Floyd_ le 05/11/2017 à 13:1405 Nov 2017 à 13h14#9 Edité par Floyd_ le 05/11/2017 à 13:15
En réponse a #6Je ne loupe pas un gros point de son propos. Aujourd'hui la campagne majeure de dénigrement autour de l'OWL tourne sur l'audience des Contenders. Ok, 20k en contenders. Combien en pick sur la World Cup ? 300k.

ça veut dire quoi ? Que peut de monde ont voulu regarder un tournois mineurs avec des équipes souvent inconnu (Giganti ? FNRGFE ?) qui ne leur parlent pas, par contre dès qu'il s'agit d'une world cup, avec des équipes représentants des pays, on se retrouve avec bien plus de monde.

Encore un bel exemple illustrant que l'idée d'avoir une façon de s'identifier à une équipe, via une ville est une bonne idée, qui va s'intéresser à une équipe lambda "FNRGFE" ? Qui va s'intéresser aux Houston Outlaws ? Et bien la région de Houston dans le second cas.

Tout ça, c'est tellement évident qu'il n'en parle même pas. Prendre comme argument les 20k des contenders, c'est comme prendre en argument le nombre de viewers du premier tournois Millenium sur LoL et dire "Ah ! Personne ne regarde, ça ne va pas marcher".

Ce que vous ne comprenez pas avec l'OWL, c'est qu'au delà du nombre de viewer, il y a le concept de franchise. Une franchise, ça à un prix. Quel est le juste prix d'une franchise qui va durer 10, 20 ans ? Toi et moi on en sait rien, mais ce n'est certainement pas 500k€, ça c'est sûr.

Pour la facilité ou difficulté à suivre, le problème est le même partout, va regarder un match Street Fighter 5 sans avoir jamais joué, on va voir si tu arrive à suivre et comprendre ce qu'il se passe.
Chacun suit ce qui est à sa porté et je pense que les match OWC ont eu suffisamment de clutch et moment extraordinaire pour que les spectateurs en aient pleins les yeux.

Je ne crois pas me tromper quand sur Junkertown, France contre Chine, quand l'équipe Française en seconde manche a une minute pour traverser, qu'ils sont en overtime, que la Chine doit les arrêter, tout le monde comprend ce qu'il se passe, pas besoin d'avoir les yeux rivés sur le killfeed.
Bjoran le 05/11/2017 à 13:1905 Nov 2017 à 13h19#10
Je suis plutôt d'accord avec Richard Lewis dans sa vision du rapport entre Blizzard et l'esport.
Je ne suis pas d'accord avec sa vision du jeu Overwatch hors esport car toutes les personnes que je connais qui y jouent prennent un grand plaisir sur le jeu et sont des inconditionnels.
Il est clair que Richard Lewis veut faire le buzz en attendant la Blizzcon pour faire une telle déclaration et donc avant tout se mettre en avant personnellement avec un réel impact dans les médias.
(@Atmox) Je ne vois pas pourquoi en tant que média aAa devrait boycotter quelqu'un qui a certes sa vision des choses mais qui dans l'ensemble ne dit rien de subversif et dont l'analyse est construite et audible que l'on soit d'accord avec lui ou pas.
Mon sentiment est qu'un échec de la ligue Overwatch serait préjudiciable pour l'ensemble de l'économie de l'esport et je rejoins Richard Lewis dans le fait que j'espère que cela fonctionnera même si je suis extrêmement inquiet car les ingrédients ne sont pas réunis pour que ce soit une réussite.
Voilà mon avis qui n'engage que moi :)
ritCh le 05/11/2017 à 13:2005 Nov 2017 à 13h20#11
En réponse a #8Même quand tu retires tous les soi-disant faits avec Blizzard et ces exagérations, et que tu ne retiens que son avis sur blizzard, OW et l'OWL, ça reste pertinent. En tout cas je pense a peut prêt la même chose sur pas mal de points.

Quand il dit qu'aucun jeu esport forcé n'a fonctionné et que les succès esport sont toujours plus ou moins accidentels on peut difficilement lui donné tord.
Quand il dit qu'OW est trop complexe pour un viewer lambda c'est tellement vrai que ca s'est directement vérifié sur les audiences qui ont été catastrophiques comparés au nombre de gens qui ont achetés le jeu. Quand il dit qu'HOTS a été un flop a cause du choix de design qui retire une énorme part du skill individuel des joueurs au profit du jeu d'équipe, encore une fois c'est vrai.
Et quand il dit qu'il est risqué de miser directement des dizaines de millions de dollars sur une league dont le jeu peine en terme d'audience de part son gameplay, là encore il a raison et d'ailleurs la plupart des gens s'attendent a ce que l'OWL soit le plus gros flop de l'histoire de l'esport.

C'est pas parce que la personne est détestable que tout ce qu'il dit est faux.
Lecrivaindujour le 05/11/2017 à 13:3705 Nov 2017 à 13h37#12
En réponse a #8T'apprécieras donc de savoir qu'on a encore notre liberté de traduire les articles qu'on veut, surtout quand on juge qu'il est pertinent, et ne t'en déplaise, c'est le cas.
Ensuite, que le gars soit une attention whore, franchement non j'en savais rien du tout, j'ai juste trouvé le point de vue pertinent et intéressant et c'est pour ça que j'ai fait la traduction.
Et c'est exactement pour ça qu'il y a un an j'avais traduit une interview de Montecristo sur les franchises en NA, parce que c'est pas parce que la personne a son comportement que ce qu'elle dit est forcément toujours de la merde.
Madrigal le 05/11/2017 à 14:0405 Nov 2017 à 14h04#13 Edité par Madrigal le 05/11/2017 à 14:12
En réponse a #9Il y a toujours du monde sur le stream de la Blizzcon, ca ne constitue pas une audience reguliere. Les chiffres de stream d'Overwatch n'ont jamais vraiment decolle a la hauteur des ambitions affichees par l"OWL. Avoir 300k viewers pour la coupe du monde ne veut pas dire que 300k personnes avaient un interet prononce pour la chose quand le channel Overwatch Blizzcon etait deja a 150k des heures avant le debut des matchs pour le contenu Blizzcon non relatif a la competition.

Je suis un joueur de FPS depuis longtemps et surtout de fast FPS et Overwatch est bien confus a suivre. C'est objectivement plus confus a suivre que CS:GO par exemple, ou meme que du duel Quake. La moitie des actions phares d'Overwatch ne sont meme pas attrapees en direct. J'ai regarde les demi-finales et finale et une bonne partie des actions clefs sont visibles dans le kill feed et seulement vraiment visibles dans un replay subsequent. Je ne joue absolument pas a des jeux de versus fighting mais meme sans etre capable d'apprecier toute leur technicite je suis quand meme capable de suivre l'action des matchs de SF ou de SSBM. Savoir qu'une equipe a Xmin pour traverser ou qu'on est en overtime n'est pas suivre l'action jeu. On pourrait retourner aux radios Winamp et avoir tout autant d'information.

Pour ce qui est de s'identifier a une equipe, si on avait du attendre des systemes de franchises regionales il n'y aurait pas d'esport. C'est pas Los Angeles, Londres, Paris, Seoul, Beijing qui ont attire les regards et construit des fanbases et vendu quoi que ce soit, ce sont des noms comme SK, Fnatic, Virtus Pro, Evil Geniuses, Liquid, Cloud9, TSM,...

Une franchise ne marche que si elle attire une clientele. Creer des franchises, ce n'est pas ce qui va les faire marcher. En lisant l'article, le gars dit bien qu'il aimerait que ca marche, mais qu'il est sceptique a cause de certains points relatifs au marche, a l'historique de succes de jeux du meme genre (les FPS, de facon generale, ne sont pas aussi suivi que les MOBA par exemple, et en particulier lorsqu'il s'agit de FPS avec une haute concentration d'action comme Quake, qui est egalement particulierement difficile a suivre dans les modes en equipe type Sacrifice)et a l'historique de Blizzard dans leur gestion de la scene competitive qui a ete tres controversee.

Juste parce qu'il a une reputation, qu'on aime ou pas le personnage ou le contenu/ton de l'interview, ca ne veut pas dire que les doutes qu'ils evoque ne sont pas justifies.

Egalement, pour clarifier une mauvaise idee :
"Encore un bel exemple illustrant que l'idée d'avoir une façon de s'identifier à une équipe, via une ville est une bonne idée, qui va s'intéresser à une équipe lambda "FNRGFE" ? Qui va s'intéresser aux Houston Outlaws ? Et bien la région de Houston dans le second cas."

Ca reste tres incertain. L'engouement pour le systeme de franchise qui peut exister en NFL, NBA, NHL,... vient d'une culture tres differente. Ici (je vis en Amerique...) le systeme de franchise est porte par le fait que les gens grandissent avec cette fierte identitaire a travers la popularite des differents sports et une culture competitive dans ces disciplines ancree dans l'experience educative depuis l'ecole primaire ou les activites sportives sont tres encouragees, reconnues et identifiees. J'ai ete coach de volleyball pour des 6e et c'est extremement different de ce qu'on peut connaitre en France en termes d'investissement des enfants et des parents d'eleves dans ce type d'activite extrascolaire. L'esport est totalement absent de cette education car il appartient encore a une culture plutot alternative. Quelques universites commencent a supporter leur joueurs et a creer des equipes, mais c'est encore bien loin d'etre integre a la culture populaire.

D'autre part, la communaute des gamers n'est pas particulierement ancree dans le meme esprit que la masse populaire qui se cale devant le Superbowl non plus evoluent dans un environnement ou la geographie importe peu, ce qui fait qu'ils ont encore tendance a suivre leurs joueurs ou equipes favorites sur leur jeu et l'identite est plus globales que pour les sports traditionnels. Si il y a clairement un support NA par exemple, avec les eternelles guerres NA/EU, je ne suis pas certain que cette communaute soit si interessee que ca par une identite plus locale vu que l'absence de l'esport dans le paysage culturel local via les clubs scolaires prive la discipline d'une base locale. Surtout quand les equipes sont autant composees de joueurs d'autres pays/continents.

Edit TL;DR :
- Oui, les audiences du jeu sont basses, le stream Blizzcon etait blinde pour le contenu Blizzcon bien avant le debut des matchs OW.
- Juste parce qu'on n'aime pas un personnage, ca ne veut pas dire que tout ce qu'il dit est de la merde.
- Il n'y a pas de crise identitaire liee au manque de franchises.
- L'aspect culturel des franchises en Amerique : lire pour l'explication de pourquoi ca marche pour le sport traditionnel mais c'est moins sur pour l'esport.
Mystifizer le 05/11/2017 à 14:0705 Nov 2017 à 14h07#14
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
Waulk le 05/11/2017 à 14:3805 Nov 2017 à 14h38#15
En réponse a #9"Quel est le juste prix d'une franchise qui va durer 10, 20 ans ? Toi et moi on en sait rien, mais ce n'est certainement pas 500k€, ça c'est sûr."

Je tiens à te signaler que ceci est le pire argument que tu pouvais trouver. Ni toi, ni moi ne pouvons savoir combien de temps durera cette ligue, 10 ans c'est juste énorme pour un jeu vidéo. LoL a quoi? 7 ans officiel, 8 en comptant l'alpha et la bêta... Sa longévité est déjà grande dans le milieu mais alors 20 ans! Je ne dis pas que l'OWL ne durera pas aussi longtemps, je dis juste que ton argument n'est pas valable parce qu'on en sait rien! Les millions demandés ne peuvent pas être justifiés par : "oui mais ta place est garantie 10 ans" car si ça se trouve dans 3 ans, plus personne ne regardera le jeu.

Je voulais juste réagir car j'ai bondi en lisant ça. Et je le reprécise, je ne dis pas qu'OW ne tiendra pas 10 ans mais qu'aujourd'hui ça ne peut pas être un bon argument pour expliquer le coût de la franchise.
sapheron le 05/11/2017 à 14:4205 Nov 2017 à 14h42#16
Avant toutes choses je dois dire que je suis pro blizzard. J'adore leurs jeux et j'adore le bon esprit qui semble y avoir dans cette entreprise donc ce que je vais dire va être totalement biaisé.

Je pense que son avis est ultra exagéré et trop façonné de certitude du genre notamment sur la complexité du jeu. Si un jeu est complexe il va perdre les spectateur ! Si on suit cette logique, COD devrait être devant LoL et shootmania ou rocket league auraient du être des succés e-sportif et starcraft 1 n'aurait jamais du décoller.

Surtout il se contredit tout seul "Ils auraient dû créer un format WCS (pour SC2) dès que c'est sorti. " et ensuite " Est-ce que quelqu'un a déjà vu un jeu forcé dans l'esport marcher dans l'esport ? Quelqu'un ? Non ? Personne ? Ben non, pas de réponse, parce que ça n'est jamais arrivé. " Donc pour SC 2 ils aurait du forcer dans l'e-sport mais pas pour overwatch ? Oo

Pour chaque gros projet, il y en a pour critiquer et dire que ça va pas marcher. Je serais d’ailleurs curieux de savoir ce qu'on disait pour le debut des LCS. Au moins il essayent de faire step up au lieu de faire un format LCS bis

Ensuite comparer les vues avec ceux des contenders n'est pas judicieux selon moi. Car comme dit plus haut il suffit de voir quand les spectateurs peuvent s'identifier a une équipe. La world CUP a ramené tellement plus de spectateur car les équipes représentaient nos pays. Je serais curieux de voir d'ailleurs l'audience au moment de USA Corée.

Le gros bémol que je mettrais sur l'e-sport sur OW c'est la lisibilité, Les amélioration du mode spectateurs présentaient durant la world cup sont réellement intéressant, je trouve. Suffiront-ils ? Je n'en suit pas sur. Je pense qu'une mini-map présentent en permanence ne serait pas de trop, par exmple. Mais j'ai hâte de voir ce que va donner cette première saison, en espérant que la seconde accueillera une ville française.
TheFlorentino le 05/11/2017 à 15:0305 Nov 2017 à 15h03#17
J'étais très septique à l'OW league mais les worlds d'OW ont prouvé que sa pouvait être viable ... mais pas à ces prix là pour OW league. La somme pour rentrer est gigantesque ... Or on sait tous que les jeux vidéos, ce n'est pas à vie mais c'est une histoire de cycle. Il y a clairement une bulle.
Quelqu'un a une idée de l'engouement pour ce jeu en chine ? car au final la Chine est le juge de paix avec le marché gigantesque qu'il représente.
Floyd_ le 05/11/2017 à 15:0405 Nov 2017 à 15h04#18
En réponse a #13Sur l’audience, non. J'ai personnellement allumé le stream bien avant le début des matchs et je fais donc parties des 150k (mais ton chiffre est faux) qui ont aussi regardé la conférence mais qui voulait avant tout les matchs. D'ailleurs cela se voit sur les graphismes de progression, on voit clairement une progression avec le temps et une chute à la fin. Donc oui, cela illustre bien l'intérêt pour le jeu, largement supérieur aux 20k et non pas constitué de personnes lambda ne connaissant pas le jeu.

Le jeu est moins clair à lire pour toi, d'accord, question d'habitude, personnellement je ne comprend pas CS:GO, SFV et LoL. Parce que c'est difficile à comprendre ? Non, parce que je manque de clefs pour comprendre. Sur Overwatch, c'est difficile de suivre exactement qui fait quoi, précisément qui tire sur qui. D'accord. Mais l'idée générale est largement compréhensible. Très largement. Et je pense que cela suffit.

Sur l'identité, tu ne saisis pas ce que j'essaye de dire. Tu n'attire pas de viewers qui ne connaissent rien à l'esport ni à LoL avec des équipes comme SK, Fnatic, Virtus Pro, Evil Geniuses, Liquid, Cloud9, TSM. Cela intéresse qui de suivre une équipe lambda inconnu ? Personne, même pas moi.
Par contre, et il suffit de le voir avec la OWC, dès que c'est l'équipe de France, d'un coup cela attire du monde.
L'idée est la même avec les villes, suivre TSM, C9 etc pour des néophyte, cela n'a pas d'intérêt et n'aide pas a avoir un ancrage. Suivre sa ville, ou la ville d'a côté, permet de donner un ancrage et un intérêt, "je sais qui je vais suivre, je sais qui supporter, je sais pour qui je vais vibrer en regardant les matches".

On ne peut pas dire que l'OWL va fonctionner, non on ne peut pas. Mais on ne peut pas dire que cela ne va pas fonctionner.

Le problème de son intervention est, comme je le dis plus haut, qu'il brasse du bon sens et des bêtises.
Et c'est justement parce qu'il y a du bon sens et des points sur lequel il a raison que son avis semble pertinent.
Mais si on se penche sur les bêtises qu'il dit, on se demande finalement si son avis et si pertinent que cela.

Tu parle de communauté de gamers, mais tu parle en vérité de la communauté de fan d'esport, qui est sans frontière. Mais pense-tu qu'il serait judicieux d'étendre cette communauté à un ensemble plus large, plus populaire, moins sans frontière et justement plus réceptif au régionalisme ?

Combien connaissais Rogue avant la OWC#2 ? Combien ont voté pour eux lors de la OWC#1 ? Combien suivaient Rogue avant la OWC#2 Combien ont voté pour Lanfeust sur la OWC#2 ?
Et combien désormais sont déçu de ne pas voir Rogue/l'équipe de France en OWL ? Combien ne vont plus suivre l'OWL puisqu'il n'y a pas Rogue ?

Tu vois, ça fonctionne.

TL:DR:
Ne déforme pas les stats et ne rabaisse pas les 300k viewers, on sait très bien que peux sont rester sur la durée si le jeu ne les intéressait pas (on parle de plus de 2h de match, non ?)
La lisibilité du jeu est relative, mais parfaitement compréhensible de même que l'atmosphère de cette partie, le principal donc.
Le régionalisme, ça marche, exemple le nombre de supporteurs ayant découvert Rogue sur le OWC#2.

PuPeT M@SteR le 05/11/2017 à 15:0505 Nov 2017 à 15h05#19 Edité par PuPeT M@SteR le 05/11/2017 à 15:12
Pour SC2 il y a eu une grande scène esport autonome dès la bêta sans leur soutien. C'est même le jeu qui a réellement fait apparaître le streaming et lui a permis de décoller auprès du grand public. Pour OW ça a choqué tout le monde que les compétitions galèrent autant à se mettre en place et aient aussi peu de spectateurs. Donc les contextes n'ont rien à voir.

J'ai déjà donné mon avis plusieurs fois sur le sujet mais je pense que pour une fois RL a complètement raison et que dans un ou deux ans, quand les structures vont faire le bilan investissement / revenus ça va gueuler très fort et Blizzard va devoir serrer les fesses parce qu'il n'est pas exclu que certains regardent de près leur fameux document et les chiffres avancés et demandent réparation s'ils ont trop forcé sur l'optimisme.

Et j'ai envie de dire, même à 300k viewers tu rentabilises jamais un investissement de $20m + frais de fonctionnement (salaires, GH, coachs, déplacements, frais annexes). Un viewer ça génère pas $400 l'année, et c'est à peu près ce qu'il faudrait pour que toutes les franchises s'y retrouvent. Et vu qu'avec leurs franchises à la con full coréens ils intéresseront bien moins de gens je leur souhaite bonne chance.

Je veux dire ça choque personne que le jeu ait 10 fois moins de spectateurs que les stars de l'esport mais que les droits d'entrée soit 20 fois plus élevés ? Ben ça devrait.
Madrigal le 05/11/2017 à 15:0805 Nov 2017 à 15h08#20
En réponse a #16"Je pense que son avis est ultra exagéré et trop façonné de certitude du genre notamment sur la complexité du jeu. Si un jeu est complexe il va perdre les spectateur ! Si on suit cette logique, COD devrait être devant LoL et shootmania ou rocket league auraient du être des succés e-sportif et starcraft 1 n'aurait jamais du décoller. "

Tu confonds complexite de gameplay avec lisibilite pour le spectateur, et tu compares des jeux de styles de et popularite differents.

"Surtout il se contredit tout seul "Ils auraient dû créer un format WCS (pour SC2) dès que c'est sorti. " et ensuite " Est-ce que quelqu'un a déjà vu un jeu forcé dans l'esport marcher dans l'esport ? Quelqu'un ? Non ? Personne ? Ben non, pas de réponse, parce que ça n'est jamais arrivé. " Donc pour SC 2 ils aurait du forcer dans l'e-sport mais pas pour overwatch ? Oo"

Ces deux elements de son discours ne sont pas relies. Creer un formart WCS plus tot aurait supporte un jeu populaire dont la scene competitive etait deja tres developpee et professionalisee avant meme la sortie du jeu grace a la hype et la base que procurait Starcraft Broodwar. C'est tres different de creer une ligue pour un jeu dont l'engouement communautaire autour des streams est toujours tres mitige apres 2 ans d'importants investissements de la communaute comme des officiels (ils avaient commence tout ca durant la beta).

"Pour chaque gros projet, il y en a pour critiquer et dire que ça va pas marcher. Je serais d’ailleurs curieux de savoir ce qu'on disait pour le debut des LCS. Au moins il essayent de faire step up au lieu de faire un format LCS bis"

Riot a concentre ses efforts dans la professionalisation des relations entre joueurs, structures et officiels pendant des annees et n'ont jamais demande un tel investissement financier pour s'acheter un slot, d'ailleurs ils ont fonctionne par qualifications, alors qu'ils avaient une base plus solide qu'OW.

"Ensuite comparer les vues avec ceux des contenders n'est pas judicieux selon moi. Car comme dit plus haut il suffit de voir quand les spectateurs peuvent s'identifier a une équipe. La world CUP a ramené tellement plus de spectateur car les équipes représentaient nos pays. Je serais curieux de voir d'ailleurs l'audience au moment de USA Corée."

Tu ne lis pas : avoir un event par an dont la moitie des viewers est la pour la Blizzcon plus que pour le jeu ne represente pas un argument de vente. Et oui, le stream Overwatch etait online bien longtemps avant que les matchs ne commencent avec du contenu purement Blizzcon, pas toujours relatif a Overwatch. Une bonne facon de gonfler l'audience pour vendre la ligue peut-etre ?

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE