Accueil Apple Android
lol

[MAJ] Jeux asiatiques : l'ESFI réagit

Par Flamm le 08/06/2018 à 07:55
League of Legends

La fédération va prendre en compte les diverses doléances, mais ne fera aucun changement pour le moment.

 

Quelques heures après que les contrats des joueurs indiens aient fuité sur le net, l’Electronic Sports Federation of India (ESFI) a publié un léger communiqué sur les réseaux sociaux. 

 

Il a été porté à notre attention qu’il existe plusieurs préoccupations concernant les "règlements, termes et conditions des tournois nationaux pour la qualification des Jeux asiatiques 2018". Chez ESFI, nous attachons une grande importance à l’industrie de l’esport en Inde et notre seule intention est de travailler pour l’améliorer et le faire évoluer. Nous demandons par la présente à tous les joueurs, aux équipes, aux personnes intéressées et aux parties prenantes de nous faire des retours concernant lesdits règlements avant le 15 juin.

 

ESFI va prendre en considération les commentaires et retours qui nous seront fournis par les joueurs les équipes, les personnes intéressées et les parties prenantes, et après avoir tout examiné, nous publierons une mise à jour du règlement avec toutes les modifications. Pendant ce temps, les règlements, termes et conditions de contrat établi pour les championnats nationaux pour la qualification des Jeux asiatiques 2018 resteront en vigueur jusqu’à nouvel ordre. 

 

 

  

Le 07/06/2018 à 12:56Les contrats des joueurs indiens font polémique.

 

Du 18 août au 2 septembre aura lieu la 18e édition des Jeux asiatiques, à Jakarta et Palembang (Indonésie). Il s’agit d’une compétition multisports organisée tous les quatre ans par le Conseil olympique d’Asie. Cette édition 2018 comprendra plusieurs disciplines esportives comme League of Legends, Hearthstone, Starcraft II et Pro Evolution Soccer, ainsi que des jeux mobiles comme Clash Royale et Arena of Valor.

 

 

Un problème de taille vient cependant assombrir ce qui devait être une grande première pour l’esport. Un peu plus tôt dans la matinée, les contrats des joueurs qui vont participer aux qualifications des Jeux asiatiques en Inde (tournois gérés par l’Electronic Sports Federation of India - ESFI) ont fuité sur le net et ont mis en lumière un bon nombre de clauses abusives et démesurées.

 

Il est normal de penser que les joueurs qui ont été sélectionnés ou qui se sont qualifiés pour représenter leur nation pendant les Jeux asiatiques soient pris en charge par leur pays d’origine, mais il semblerait que ça ne soit pas le cas du côté de l’Inde. D’après les documents, les joueurs sont obligés de payer leur voyage et tous les frais qui s’y rapportent ; le fédération de sport électronique d’Inde n’est pas responsable des voyages à destination et en provenance des Jeux asiatiques à Jakarta.

 

Après avoir été confirmés pour les Jeux Asiatiques, le(s) gagnant(s) ne pourront se retirer pour quelque raison que ce soit (prévue ou imprévue). Si le gagnant se retire des Jeux asiatiques ou ne se présente pas pour les Jeux Asiatiques, quelle que soit la raison (prévue ou imprévue), le gagnant sera entièrement responsable des coûts/dommages/dépenses engendrés à cause de son absence. Le gagnant aura 15 jours pour s’acquitter de sa dette. Dans le cas contraire, l’ESFI est libre d’engager tous les recours juridiques qu'elle juge appropriés. 

 

Tous les coûts et les dépenses ainsi que les frais de voyage seront à la charge des participants et/ou gagnants et/ou de leurs parents ou tuteurs légaux. Les coûts imprévus dus à des circonstances imprévues sont également à la charge des participants. 

 

Les participants et les gagnants doivent réaliser eux-mêmes et à leur charge les photos, vidéos pour les sponsors et/ou pour l’ESFI. Les participants et les gagnants renoncent à leurs droits et accordent à l’ESFI ou à ses sociétés filiales une licence mondiale à vie et irrévocable d’utiliser ces supports médias. 

 

Les participants et les gagnants ainsi que leurs parents et tuteurs ne devront en aucun cas diffamer et dénoncer l’ESFI.

 

 

 

Infos Rédacteur

Prénom : Captain

Nom : Flamm

Ville : une autre galaxie

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

ziDwaiT le 07/06/2018 à 13:1307 Jun 2018 à 13h13#1
L'Inde n'a rien à envier à la France visiblement
Tartibou le 07/06/2018 à 13:5607 Jun 2018 à 13h56#2
En réponse a #1Et pas n'importe laquelle, celle du Général de Gaulles
Gamble le 07/06/2018 à 13:5907 Jun 2018 à 13h59#3
Faut vraiment être con pour signer ça..
Dishwasher le 07/06/2018 à 15:4707 Jun 2018 à 15h47#4
En réponse a #3Ou ne pas avoir vraiment le choix
Leemon le 07/06/2018 à 16:4607 Jun 2018 à 16h46#5
"En cas de décès prématuré, le joueur s'engage à faire don de ses organes internes au profit de l'ESFI pour qu'elle les vendent au marché noir. Le joueur et/ou de leurs parents ou tuteurs légaux seront entièrement responsables des coûts/dommages/dépenses engendrés à cause de son absence. La famille s'engage à céder un des ces enfants à l'EFSI pour son usage personnel, en dédommagement de la perte du joueur. "
Askic le 07/06/2018 à 17:0507 Jun 2018 à 17h05#6
Personne va vouloir les gagner les qualifs, ça risque d'être du lol de qualité
MOOD le 07/06/2018 à 20:0407 Jun 2018 à 20h04#7
En réponse a #6Ce sera le premier tournoi ou le but sera de perdre....
Dishwasher le 08/06/2018 à 09:5008 Jun 2018 à 09h50#8
Magnifique battage de gonades, z'ont tout appris de la Fifa, y aura très certainement aucun ajustement sur les contrats ou du moins rien de majeur.
amroth64 le 09/06/2018 à 01:1109 Jun 2018 à 01h11#9 Edité par amroth64 le 09/06/2018 à 01:12
En réponse a #8En meme temps tu t'attendais à quoi ? Les mecs viennent de recevoir l'info. Ils ont rien encore pu vérifier de la véracité du truc ni discuté des éventuelles sanctions du coup.
Vont pas te twit un truc du genre "tkt on va leur éclater le fion à ces bouffeurs de samosa"

Là ils te disent on va écouter les 2 partis pour comprendre les tenants et aboutissants de l'affaire et on prendra une décision quand on connaitra tous les faits. Je vois pas trop ce qu'ils pourraient dire d'autre.
Dishwasher le 09/06/2018 à 01:2009 Jun 2018 à 01h20#10
En réponse a #9Jcrois que t'as pas compris le truc: l'organisme qui a fait signer les contrats publie un communiqué pour dire qu'ils regardent si il y a eventuellement des points litigieux, mais qu'en attendant les joueurs ont signé un contrat et ils doivent s'y tenir, je crois que le message est clair.
amroth64 le 09/06/2018 à 01:4509 Jun 2018 à 01h45#11 Edité par amroth64 le 09/06/2018 à 02:06
En réponse a #10Que tant que les clauses du contrat ne sont pas jugées abusives, les joueurs sont tenus de respecter ce qu'ils ont signé ?

Ca s'appelle la loi ca.
C'est même pas une évidence qu'il y ait en Inde un tribunal commercial qui pourrait statuer sur des clauses de contrat abusives.
Même si le contrat en l'état est moralement extrêmement douteux, les joueurs n'ont pas eu un flingue sur la tempe quand ils l'ont signé. Dans le cas ou le contrat est valide ( ce qui juridiquement en France serait loin d'etre une évidence mais en Inde aucune idée ) les joueurs sont tenus de respecter leurs engagements qu'ils ont pris en leur ame et conscience et c'est plutot normal.

Maintenant c'est probablement très loin de l'image que veut renvoyer Riot et j'imagine qu'ils vont faire pression sur l'organisme pour qu'ils renegocient les contrats. Mais hormis faire pression, ils ne peuvent très probablement légalement pas les obliger à le faire.

Mais oui effectivement sur mon premier post j'ai compris de travers, je pensais que la réponse venait de Riot ou de la ligue organisatrice du tournoi.
Dishwasher le 09/06/2018 à 02:0509 Jun 2018 à 02h05#12
Fais pas semblant de ne pas avoir compris stp... Y a une close dans le contrat qui interdit aux joueurs de se retourner contre l'EFSI, donc ils ne peuvent que porter plainte pour denoncer le contrat, jconnais pas la justice en Inde mais je doute fortement qu'ils veuillent se risquer à l'exercice. Faire fuiter le contenu et de fait alerter l'opinion publique c'etait le seul moyen pour eux de faire pression sur l'organisation en question.
amroth64 le 09/06/2018 à 02:1509 Jun 2018 à 02h15#13
En réponse a #12Euh oui ils ont signé un contrat qui les engage à faire quelquechose comme n'importe quel contrat. Et comme n'importe quel contrat dans n'importe quel pays, ils peuvent pas dire pouce on arrete de jouer on annule le contrat sans passer devant un tribunal qui lui a le pouvoir de l'annuler.

Au bout d'un moment les mecs ont signé. Et on est d'accord que faire fuiter le contrat pour faire pression sur leur organisation était leur meilleur moyen de se sortir de cette merde mais je vois pas trop ou tu veux en venir.
Moi je te dis juste que c'est normal que leur système de défense soit de dire que les joueurs sont tenus de tenir leurs engagement puisqu'ils ont signé ce contrat et que légalement selon la loi Indienne que je ne connais pas, ils pourraient très bien être dans leur droit.
Mais encore une fois je vois toujours pas ce que tu conteste dans ce que j'ai écris.
Dishwasher le 09/06/2018 à 02:2809 Jun 2018 à 02h28#14 Edité par Dishwasher le 09/06/2018 à 02:30
A la base tu pensais que le communiqué venait de quelqu'un d'autre ce à quoi je t'ai répondu que non, et tu contestais le fait que je dise que l'EFSI se defendait de manière degueulasse en allant enterrer le dossier et en rappellant aux joueurs de la boucler, en arguant qu'ils avaient signer le contrat et qu'ils devaient le respecter, en fait à aucun moment je n'ai dis le contraire sur ce point. Simplement je pense, rien n'étaye ça si ce n'est l'attitude de l'EFSI, qu'on les a un trompés/forcés d'une manière ou d'une autre pour les faire signer.
Partant de là je trouve le communiqué cynique au possible.
Suivez nous
- HAUT DE PAGE