Accueil
cs

Top 10 joueurs français 2000-2009 (1-5)

Par gOrdi le 17/02/2010 à 13:59

Après le top10 des équipes françaises, voici fatalement celui des joueurs français. Quels sont ceux qui ont vraiment marqué ces dix années de Counter-Strike version pain-camembert ?

 

Mais cette fois-ci, nous avons décidé qu'il serait plus judicieux de réaliser ce classement via un vote. Réaliser une liste de joueurs individuels d'une discipline collective paraissait trop subjectif. Dix ans, dix joueurs, donc forcément dix votants. Le panel est un mélange d'observateurs de longue date de la scène et de joueurs représentant des équipes et des époques différentes de CS en France. L'identité des votants est disponible en page 2.

 

Par ailleurs, il a été demandé de sélectionner les votants selon trois critères principaux : le palmarès, la longévité et l'impact ingame. Chacun faisant sa sauce selon son estimation de l'importance de chacun des paramètres. Chaque position dans le classement donne un certain nombre de points (10 points pour le premier, 9 pour le second, etc.). Les dix classements ont ensuite été additionnés. 

 

 

Note : la première ligne du palmarès est consacré aux compétitions françaises, la seconde aux tournois internationaux.

 

#1. Michael "HaRts" Zanatta - 89 points

 

Il n’y aura pas eu grand suspense. Au fur et à mesure que les votants livraient leur classement, une chose devenait de plus en plus certaine : HaRts serait sur le trône. Le bilan comptable écarte toute discussion : 89 points sur 100 possibles, cinq premières places et une présence dans les dix listes. Quelque soit les critères, l’ex leader des emL crève les plafonds. Comment aurait-il pu en être autrement pour le plus beau palmarès Counter-Srike français ?

 

HaRtsHaRts se fait un pseudonyme en 2003 avec son équipe Bz, qu’il mène en finale de la Coupe de France puis en quarts de l’ESWC, à la surprise de tous. Ceux qui ont vu les HLTV reconnaissent l’énorme skill du jeune joueur. Apparemment de ceux-là, les aAa le recrutent immédiatement avec PoM et JoN1oP et remportent les WCG.fr dans la foulée pour perdre contre 3D en quarts aux WCG. Incolas veut le meilleur joueur de France et le fait venir chez GG, pour ce qui restera comme le seul échec de HaRts. Il est rapidement remercié. Quelques mois plus tard, il réenfile le tag aAa pour l’été et une belle 3e place à la GameGune 2004. Les deux années suivantes seront plus chaotiques. Zanatta est surtout inactif, ne revenant que pour quelques grands événements avec des formations moyennes comme MvC ou oTp. Il ajoutera quand même une 2e place à l’ACON5 (ancien nom du KODE5) en 2005 avec les Bz. Et puis en 2006 il monte emL avec MaT. Tout le monde connaît le reste de l’histoire.

 

Alliant une vision de jeu exceptionnelle, une capacité incroyable à lire le jeu adverse et un skill très au dessus de la moyenne, HaRts a toujours su porter ses équipes vers le succès (sauf GG, faut-il le rappeler ?). Excellent joueur de clutch, il aura sinon inventé, au moins sublimé un style de jeu à base de prise d’informations. Il restera aussi celui qui achetait snipe auto sur nuke en terro (cette demo est un MUST SEE).

 

Ses premières années chez Bz et aAa lui auront apporté quelques jolis trophées, mais surtout une expérience énorme qu’il réutilisera pour son chef d’œuvre : emL. La stabilité qui lui avait fait défaut dans ses anciennes équipes lui apportera un palmarès monumental et la reconnaissance internationale. HaRts est le joueur de la décennie.


Palmarès : 1er CDF 2007/2008, 1er WCG.fr 2003/2006/2007, 1er GA 2008/2009
1er WCG 2007, 2e ACON5, 3e DH Winter 2007, 3e SEC 2008, 3e GameGune 2004/2007, 5-8e ESWC 2003/2008, 5-8e WCG 2003

 

 

#2. Frédéric "OliGan" Ngor - 73 points


La seconde marche est occupée par le joueur le plus régulier de ces 10 ans. Nommé dans les dix classements, OliGan atterrit même deux fois en numéro 1 et est presque systématiquement dans le top 5. Présent depuis les prémices de CS, il a marqué des générations de spectateurs à coups d’AWP.


OliGanIl était déjà là en 2001, chez FairGame et goodgame. Son talent lui avait valu une place dans la première sélection française en NationsCup. C’est bien sûr dans la maison tenue par Incolas qu’OliGan va accumuler la majorité de ses trophées. D’abord en 2002-2003, où il remporte deux Gamers Assembly, une Coupe de France et participe à la superbe 4e place à l’ESWC 2003. Il quitte rapidement l’écurie juste après, le temps d’aller chez aT et HQ.generation et de gagner sa troisième GA d’affilée. Il retrouve son numéro 51 un an après, pour démarrer l’épopée 2004-2005 des GG : deux titres WCG.fr, CPL Barcelone et ESWC. Ce sera sa meilleure période individuellement : son AWP est plus létal que jamais et il amassera un nombre de frags hallucinant, que ce soit des randoms ou NiP en face. Constamment meilleur scoreur des goodgame, un side négatif de sa part est alors plus rare que le soleil en Sibérie.


S’il a un peu perdu, "OliBOT***" a toujours été et est encore aujourd’hui un fraggeur de première classe. D’une précision chirurgicale au snipe, le bonhomme est capable de tenir une ligne pendant 90 secondes sans ciller, attendant tranquillement qu’un malheureux adversaire fasse un pas de trop. Sa capacité à se sortir des situations impossibles est également remarquable, combien de 1vs3, 1vs4 a-t-il retourné ?

 

Sa longévité au sommet, sa régularité incroyable au scoreboard et un palmarès énorme ont mis OliGan en seconde position de ce classement. Son manque d’impact stratégique l’a empêché de concurrencer HaRts.  
 

Palmarès : 1er CDF 2003/2005, 1er WCG 2004/2005, 1er GA 2002/2003/2004
1er CPL Qualifier UK 2004, 4e ESWC 2003, 4e CPL Barcelone 2005, 5-8e ESWC 2005

 

 

#3. Mickael "mSx" Cassisi - 68 points

 

La troisième place est tenue par un joueur qui est seulement apparu au top en 2006. Une indication forte de ce que pensent les votants de mSx. Dernier joueur apparaissant dans les dix classements, il a aussi été nommé deux fois en première position.


mSxEn lui faisant confiance lors de l’été 2006, les emuLate ne se seront pas trompés. Il serait faux de dire que mSx a immédiatement été phénoménal, il avait encore trop à apprendre au démarrage. Mais il à peu à peu atteint son plein potentiel, pour devenir un véritable monstre en 2007. Plus complet qu’OliGan niveau skill, aussi fort à l’AWP qu’avec les rifles, "mickc" est pour ainsi dire une machine – quand il est lancé. Capable de faire les deux trois premiers kills aussi bien en terro qu’en CT, simplement en décalant à l’aim, mSx est un adversaire (souvent) écœurant. Un peu plus faible lors des clutch rounds, son impact est le plus fort en début et milieu de round.   

 

Tous les joueurs de niveau international peuvent plier un round, mais très peu peuvent plier un side entier : mSx fait partie de la seconde catégorie et c’est ce qui l’a propulsé à la 3e place de classement. D’autant plus qu’il a prouvé qu’il pouvait réaliser ce genre de performance contre n’importe qui : revoyez-le contre fnatic à la GameGune 2007 ou contre SK à la DH Winter de la même année. Ce genre de démonstration a fait de lui une star des forums de la planète et il n’a pas eu le titre de "révélation de l’année 2007" pour rien. Encore récemment, cArn disait de lui lors du match sur inferno contre Ravens que mSx était "le joueur le plus agressif [qu’il ait] vu". Venant de quelqu’un qui évolue avec f0rest et GeT_RiGhT, ça laisse songeur.


Au final, le point faible de son CV est évident : il est apparu trop tard au top pour prétendre passer devant les deux vaches sacrées qui sont en tête.

 

Palmarès : 1er CDF 2007/2008, 1er WCG 2006/2007, 1er GA 2008/2009
1er WCG 2007, 3e DH Winter 2007, 3e GameGune 2007, 3e SEC 2008, 5-8e ESWC 2008

 

 

#4. Julien "MaYeRs" Rivière - 56 points

 

MaYeRs (Crédits : goodgame.fr)Old school parmi les old school, MaYeRs était un choix évident pour les votants. Un seul ne l’a pas nommé malgré un palmarès long comme le bras de Dhalsim. En comparaison, celui d’OliGan est même plus faible, puisque "Mayo" a été des campagnes internationales de 2002, ramenant un titre WCG.fr et deux 4e places mondiales, à la CPL Cologne et aux WCG.

 

Sa carrière se résume presque à un tag : goodgame. Arrivé en 2001, il ne quittera la structure qu’en 2007, contraint et forcé par sa fermeture. Il est depuis chez Dimension4, mais avec un investissement plus faible, les ambitions internationales semblant oubliées. Monument de la scène CS tricolore, MaYeRs a participé à toutes les Coupes de France et n’a pour ainsi dire loupé presque aucune grande LAN française depuis l’apparition des tournois.  

 

Mais c’est bien en 2002-2003 qu’on a connu MaYeRs à son apogée. Son habileté avec les rifles n’avait alors pas d’équivalent en France. Encore excellent en 2005, il a peu à peu perdu cette capacité à enchaîner les doubles, triples kills à longueur de matchs. Bien sûr, on peut toujours compter sur lui pour sortir un exploit de temps en temps, mais la fine lame s’est indéniablement émoussée.

 

C’est surement ce qui lui a coûté quelques places, puisque sa longévité ainsi que son palmarès (recordman de titres WCG.fr avec HaRts, au passage) sont presque sans équivalent. Il se retrouve à la 4e place, un classement qu’il connait bien pour avoir toujours bloqué à cette marche avec GG en tournoi international.

 

Palmarès : 1er CDF 2003/2005, 1er WCG 2002/2004/2005, 1er GA 2002/2003
1er CPL Qualifier UK 2004, 4e ESWC 2003, 4e CPL Cologne 2002, 4e WCG 2002, 4e CPL Barcelone 2005, 5-8e ESWC 2005

 

 

#5. Marc "bisou" Naoum - 50 points

 

bisouAutre véritable statue de la scène française, bisou est le dernier joueur du classement à avoir fait l’unanimité, ou presque. Huit nominations dont une première place, sa place dans le top 5 a vite été une certitude. Pourtant, bisou est très différent d’OliGan et MaYeRs. Alors qu’eux ont fait l’essentiel de leur carrière sous un seul tag, lui n’a jamais dépassé une saison sans changer de maison.

 

Et pourtant, il présente la particularité d’avoir participé à quatre ESWC consécutifs (le record français) avec quatre formations différentes. Certes, FG 2003 et aT 2004 avaient trois joueurs en commun, mais Hostile 2005 et Webone 2006 n’avaient rien à voir. Une performance qui démontre l’incroyable capacité de bisou à mener des équipes à la victoire, quelque soit ses coéquipiers. Mais on a peu à peu oublié que derrière le meneur d’hommes se cachait un gros skill, l’exemple parfait étant sa CPL Cologne avec aAa en 2002.

 

Une carrière remarquable, mais pas exempte de trous. D’abord, bisou est le seul de ce classement à  n’avoir jamais remporté les WCG.fr. Ensuite, s’il a bien joué dans quatre ESWC différents, il a toujours fait le même résultat moyen : top 16, sorti en seconde phase de poule. Heureusement, il aura connu quelques grands succès en CPL, à Cologne donc, mais surtout en Italie puis à Dallas pour la CPL Winter 2006. Cette 4e place reste son meilleur classement dans un tournoi mondial. Il lui aurait probablement fallu un autre résultat de ce calibre pour gravir quelques échelons dans ce top 10.

 

Palmarès : 1er CDF 2004/2006, 1er GA 2005/2006
1er CPL Italie 2006, 2e CPL Cologne 2002, 4e CPL Winter 2006

 

 

#6. Mathieu "MaT" Leber - 27 points

 
MaTLes joueurs de 6 à 10 se tiennent dans un mouchoir de poche au niveau des points, mais c’est bien MaT qui prend la 6e place, en étant nommé dans six classements.

 

Avant de se constituer un palmarès exceptionnel sous le règne emL, MaT a tenu - le mot est presque faible - 2 ans chez aAa. La moitié du top français défilera à ses côtés, pour ne pas remporter une seule victoire nationale probante. En revanche, "matou" réalisera deux belles GameGune en 2004 (3e) et 2005 (4e) sous ce tag, lui constituant un début de CV international. L’autre podium qu’il fera avec emL en Espagne en 2007 lui donne le plus joli bilan obtenu par un Français à la GameGune. Il complètera son bilan mondial avec une 3e place aux SEC, une autre à la DH Winter, sans oublier le titre majeur, les WCG 2007.

 

Si on connaissait déjà son talent chez aAa, il avait parfois du mal à l’exprimer dans les matchs importants, ce qui sépare le bon du grand. joueur. Il franchira ce cap avec emL pour devenir un élément essentiel lors de leur parcours. Ouvreur diabolique sur les sides terros, son rôle en défense était de faire le ménage sur les B1. Très fort dans tous les secteurs du jeu (à l’exception de l’AWP), MaT s’est fait une place dans ce classement grâce à sa constance au fil des années. Sa régularité en fait un joueur en marbre, sur lequel une équipe peut se reposer. Cette sixième place est une récompense à la hauteur de son palmarès et de sa sympathie.

 

Palmarès : 1er CDF 2007/2008, 1er WCG.fr 2006/2007, 1er GA 2008/2009
1er WCG 2007, 3e DH Winter 2007, 3e GameGune 2004/2007, 3e SEC 2008, 4e GameGune 2005, 5-8e ESWC 2008

 

 

#7. Dimitri "dim2k" Larue - 26 points

 

Seulement présent dans cinq listes, dim2k a obtenu des classements assez hauts, l’amenant à cette 7e place. Tout comme MaYeRs ou bisou, dim2k est présent depuis les débuts de CS. Avec les 2L, il avait par exemple remporté la Gamers Assembly en 2001. Il mettra en revanche plus longtemps à intégrer les formations du sommet français.

 

dim2kEn 2003, il rejoint Bizounours juste pour l’ESWC. Côte à côte avec HaRts, une huitième place l’attend à la fin, après avoir vaincu les mTw.HLO de SpawN et MegatoN. Il passera la saison suivante chez aT avant de rejoindre goodgame pour la Coupe de France 2004, avec qui il atteindra un niveau supérieur. Il prend la position de leader après le départ de -=Sn][peR=- et son équipe devient très vite numéro 1 en France. Internationalement, GG commencera par des résultats médiocres (CPL Winter 2004, WCG 2004) pour ensuite tutoyer les podiums (CPL Barcelone, ESWC 2005). Dim quitte goodgame début 2006 pour revenir 9 mois après et participer à deux CPL Europe. Mais il semble un peu à court de forme et les tournois sont des échecs, dim2000 repart à la retraite. Il en ressort presque 2 ans plus tard pour rejouer avec OliGan et MaYeRs chez So et D4.

 

Lors de sa meilleure période, chez goodgame en 2004-2005, dim2k avait un rôle crucial. En plus d’être le leader, il se servait avec beaucoup d’intelligence de son AWP. Il partageait alors la responsabilité de cette arme avec OliGan selon les maps. L’ex aT avait l’habitude de faire les premiers kills en CT avec des positions très avancées pour un sniper, facilitant le travail de ses coéquipiers. Joueur très confiant, il n’hésitait pas, quelque soit l’adversaire – revoir son match contre coL à l’ESWC 2005, où il est (presque) la seule raison des 6 rounds mis par les GG.

 

Très respecté dans la communauté, dim2k ne pouvait que faire partie de ce classement, malgré une période au sommet finalement assez courte.

 

Palmarès : 1er CDF 2005, 1er WCG 2004/2005, 1er GA 2001
1er CPL Qualifier UK 2004, 4e CPL Barcelone 2005, 5-8e ESWC 2003/2005

 

 

#8. Guillaume "Geno" Ntep - 25 points

 

GenoLa carrière la plus tortueuse de ce top 10, c’est assurément celle de Geno. Joueur unanimement reconnu comme brillant depuis son apparition avec sp-team en 2004, il aurait peut-être été absent de ce classement sans son récent séjour chez Millenium. La faute à un palmarès trop mince. Mais il a ajouté en quelques mois un titre de champion de France, un titre WCG.fr, trois EPS.fr et trois bonnes performances internationales.

 

Avant cela, celui qui s’appelait Genocide avait fait deux fois second de la Coupe de France (sp-team en 2004 et Hostile en 2005) ainsi qu’aux WCG.fr (goodgame 2006 et mushkin 2007). Refaire tout le parcours de Geno de A à Z serait fastidieux mais voilà les équipes qu’il a enchaîné, en commençant en 2004 : sp-team, HQ, Hostile, GG, aAa, atL, mushkin, aAa, exS, aAa, SSL et Millenium. Dans le tas, il faut retenir sp-team, la formation qui l’a révélé avec Curiel et XpReS. Hostile évidemment, pour une année 2005 où son skill était éclatant. Des trois passages chez aAa, le premier aura été le plus marquant avec les trois CPL et la 4e place à Dallas. Enfin Millenium lui aura enfin permis de faire parti de la meilleure équipe française.   

 

Tactiquement très intelligent, hyper expérimenté, doué avec toutes les armes, Geno peut faire basculer un match à lui seul (aAa-aLosers à la CPL Italie 2006, aAa-emL aux WCG.fr 2008). Pourtant, alors que son caractère bien trempé fait de lui un leader en théorie, il a réalisé toutes ses grandes performances sous les ordres d'autres : bisou et Ozstrik3r. Il a tenté à plusieurs reprises de prendre une équipe en main, mais sans succès (goodgame, mushkin). Le cas contraire lui aurait surement valu de grappiller quelques points parmi les votants.

 

Palmarès : 1er CDF 2009, 1er WCG.fr 2009, 1er GA 2005
1er CPL Italie 2006, 3e DH Summer 2009, 4e DH Winter 2009, 4e CPL Winter 2006, 5-8e WCG 2009

 

 

#9. Mathieu "R!Go" Bridet - 24 points

 

R!Go aura été cité sept fois - soit plus que MaT, dim2k et Geno - plutôt dans les dernières places, donc avec moins de points. Mais sa présence était attendue, pour ne pas dire certaine, dans ce classement.

 

R!GoSorti de la couveuse MvC/Bz qui produira HaRts, MonsteR, JoN1oP ou PoM, R!Go rejoint la sp-team de Geno fin 2003. Ce rassemblement de jeunes joueurs patronné par le vétéran Olicharan atteint la finale de la Coupe de France 2004 et participe donc à l’ESWC de la même année. "ChubbChubbs" est recruté par aAa à l’automne pour être viré quelques mois plus tard. Il remonte Bz début 2005 et la bande de potes se qualifie pour l’ACON5 en Chine, revenant en France avec une magnifique 2e place. Pour la saison 2005-2006, retour avec Geno pour Hostile.mix et une saison riche en victoires nationales, hormis les plus importantes : WCG.fr et Coupe de France. L’été 2006 voit la naissance d’emuLate et le palmarès de R!Go va quintupler de volume en 3 ans.  

 

Dans ses premières années, R!Go n’était pas vraiment un joueur dont on parlait beaucoup. Plutôt un mec qui faisait ses kills, sans faire crier les fanboys. En débarquant chez emL, il a semblé prendre une autre dimension. Il ne faut pas oublier qu’aux débuts de l’équipe maintenant légendaire, mSx et ioRek devaient encore progresser, alors que R!Go était simplement énorme. Son aim, son timing et son intelligence en faisait un joueur de B2 parfait, on se souvient notamment de sa défense rampe sur nuke. Très fort en clutch, il a retourné les pronostiques un nombre considérable de fois pour emL. Ce rôle, un peu dans l’ombre, n’a pas échappé aux votants. Une neuvième place plus que méritée.

 

Palmarès : 1er CDF 2007/2008, 1er WCG 2006/2007, 1er GA 2008/2009
1er WCG 2007, 2e ACON5, 3e DH Winter 2007, 3e GameGune 2007, 3e SEC 2008, 5-8e ESWC 2008

 

 

#10. Julien "YoRLiN" Mailhe - 24 points

 

En comparaison avec tous les autres, le palmarès de YoRLiN fait pâle figure. "Seulement" trois grands titres nationaux et un gros résultat international. Pourtant, son impact dans le jeu lui a valu d’être nommé dans cinq classements. Il est même à égalité de points avec R!Go, mais comme l’ex GG a été désigné moins de fois, il est placé en dessous.


YoRLiN (Crédits : goodgame.fr)YoRLiN se fait connaître en 2004 avec Factory. Les sudistes sortent de nulle part et font une bonne saison avant de terminer 3e de la Coupe de France. A l’ESWC, les Facto se paient les monstrueux SK.swe dans un match où "Yor" rentre un 1vs4. Il devient une star en France. Rapidement considéré comme le meilleur joueur de l’Hexagone, il part goodgame alors qu’il venait de rejoindre aT, déclenchant un fatras médiatique sans précédent. Le choix aura pourtant été le bon : en 2005, il remporte la Coupe de France, les WCG.fr et termine 4e de la CPL Barcelone. Deux ans après son arrivée, GG le remercie et sa période D4 débute. La première saison avec des anciens Factory lui amènera une Gamers Assembly alors que la seconde avec MaYeRs et OliGan sera vierge de grands trophées. Il quitte alors la scène et revient depuis par périodes.


Il doit surtout sa place ici à sa carrière chez goodgame. Il y a passé deux ans et a fait partie intégrante de la génération dorée de 2005. Faisant partie de cette rare catégorie de joueurs aussi skillés qu’intelligents, son impact sur le jeu était plus qu’élevé. Très à l’aise sur les sides terros, sa capacité à ouvrir des zones tout seul contre qui que ce soit faisait de lui un élément primordial des GG (Exemple : son match contre SK.dk à la CPL Barcelone). Malheureusement, il aura manqué plusieurs tournois internationaux (SEC et ESWC en 2005), qui aurait pu étoffer son palmarès et le mener plus haut dans cette liste.


Palmarès
: 1er CDF 2005, 1er WCG 2005, 1er GA 2007
4e CPL Barcelone 2005

 


Mentions d’honneur (sans ordre particulier)


Vincent "YanK" Fournier : Tout le monde est d’accord : YanKee aurait pu, aurait dû, être beaucoup plus haut dans ce classement. Un impact ingame immense, une intelligence de jeu au dessus du lot pour un joueur de niveau mondial. Sauf que sa grande instabilité ou de la malchance (D4) l’auront privé de palmarès international. Et même si son potentiel est grand, il n’est rien comparé aux trophées des dix joueurs précédents.

 

Christopher "SIXER" Xia : Seulement deux saisons au top, et pourtant SIXER est cité dans quatre classements. Peut-être profite-t-il du fait qu’il est sous les feux des projecteurs, mais on ne peut lui enlever un talent invraisemblable à l’AWP qui en a fait une pièce maîtresse des Millenium 2009. Deux autres saisons à ce niveau là, et il pourra entrer sereinement dans le top 10.

 

Matthias "Baldours" Denis : L’ancien intensity a de quoi donner le change : quatre saisons chez goodgame, trois ESWC, deux titres WCG.fr... Présent dans trois listes, ce n’était pas suffisant pour intégrer le top 10. Probablement un des joueurs les plus sous-estimés de la scène tricolore : un travailleur de l’ombre au mental inoxydable, un teamplayer parfait, le ahl français.

 

Steeve "Ozstrik3r" Flavigni : Avec ioRek, le seul double champion de France en dehors du classement. Le reste de son palmarès en fait d’ailleurs un membre en puissance. Oz restera comme un meneur d’hommes incroyable, mais son manque de skill lui aura fermé les portes du top 10. Il a tout de même été nommé trois fois.

 

Jérémy "ioRek" Vuillermet : Le seul champion des WCG 2007 n’apparaissant pas dans les dix premiers. Il a payé son irrégularité et son absence de palmarès pré-emuLate. Seulement nommé deux fois, c’est l’oublié de ce classement vu ses trophées, bien supérieurs à un YoRLiN. Un des joueurs les plus excitants à regarder en match.

 

Sébastien "-=Sn][peR=-" Espinosa : Seulement nommé deux fois, il a pourtant été le capitaine des goodgame de 2002 à 2003, une période où il a ramené trois excellentes 4e places internationales (CPL Cologne, WCG et ESWC). Il a surement payé sa période finalement courte sur la scène.

 

 

Partage

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Infos Rédacteur

Prénom : Nicolas

Nom : L.

Ville : Caen

CypreSs^^^ le 10/02/2010 à 18:43#1
difficile de se faire une opinion sans le reste du classement
mais j'aurais vu MaT- mieux classé
et idem pour rigo
POLITIX le 10/02/2010 à 18:45#2
MaT- mieux classé, et oz aussi, le manque de skill se justifie par sa place de leader (citez moi un joueur qui lead et qui a un skill 1fame -à part gob b-) ...
_MarK_ le 10/02/2010 à 18:49#3
#2 regarde le top 10 inter, c'est le cas pour chacun d'eux.

Sinon j'ai un peu peur que ce classement ai été fait un peu au copinage
pikoloto le 10/02/2010 à 18:49#4
ceh9 HaRts cArn hooch ruuit pour ne citer que cela :)
pushx le 10/02/2010 à 18:50#5
arkanovi le 10/02/2010 à 18:51#6
walle
kaYmaakmzjuu le 10/02/2010 à 18:51#7 Edité par kaYmaakmzjuu le 10/02/2010 à 18:52
#4 ruuit il lead pas =) ! c'était conte, natu, driim ou lurppis
chL le 10/02/2010 à 18:52#8
GO OLIGAN PREMIER !
Mia[w] le 10/02/2010 à 18:55#9
J'aurais mis R!go un chouïa plus haut, surtout à cause de la période 2k9-2k10, le fait qu'il ai pris le lead et surtout son incroyable constance (Il a porté emL-oXz pendant cette période).
pikoloto le 10/02/2010 à 18:56#10 Edité par pikoloto le 10/02/2010 à 19:00
RobbaN bit ave, et pour YoRliN 1er WCG.fr 2005 et non pas 1er WCG 2005 :))
redneck le 10/02/2010 à 19:00#11
je ne connais pas le top5 mais oz, iorek et yank méritent peut-être mieux ...
ordomat le 10/02/2010 à 19:02#12
En réponse a #2

carn, element, ave, walle, rigo, snajdan ... oups c'est vrai tu n'en as demandé qu'un
Coucouoeuf le 10/02/2010 à 19:02#13
En essayant de deviner le top 5 on comprend plus aisément les places 6 à 10.
momoleouf le 10/02/2010 à 19:03#14
mSx OliGan MaYeRs HaRts et?
dafunk le 10/02/2010 à 19:05#15
bisou
ordomat le 10/02/2010 à 19:06#16
En réponse a #4

"pour ne citer que cela :)"

ouille ! ça pique les yeux !
Nipples- le 10/02/2010 à 19:06#17
msx & oligan pour la 1ere place ? :p
doowaP le 10/02/2010 à 19:09#18
Ave est en dessous de ses mates niveau skill en particulier ces derniers temps
thetitrof le 10/02/2010 à 19:13#19
Très bon article! Agréable à lire! =)
adebesi le 10/02/2010 à 19:14#20
la certitude c est que mSx doit etre top 1 et oligan top 2. Sinon les votant n'ont rien compris

Vidéos

NEW NEW
Suivez nous
- HAUT DE PAGE