Accueil Apple Android
BlogLliane Asian Tour 2010 EP 01 Par Lliane le 15/08/2010 à 17:08 - Vote(s) : 0 vote_moins  7 vote_plus

Dans cette série de billets je vais essayer de vous donner ma vision sur mon voyage de 5 mois en Extrême-Orient. On entend finalement peu souvent parler de l'Asie dans les médias main stream, l'actualité est principalement franco-française dans les journaux, et les magazines se contentent souvent d'une vision partielle sous l'angle touristique ou partiale axée sur le sensationnel. Il faut dire que l'Asie est un continent plutôt discret, les valeurs du confucianisme les incitent à essayer d'éviter le conflit et sont encore très présentes, j'y reviendrais plus longuement. J'ai donc quitté la France pour une durée indeterminée le 3 Aout dernier sur un vol Aeroflot pour passer 2 semaines au Japon en tant que touriste puis 4 mois à Séoul pour suivre des cours de finance et d'économie à l'Université de Konkuk. Ce premier article donnera mes premières impressions générales sur le Japon, où comment avec un PIB par habitant a peu près similaire il est pourtant si différent des économies du G8 occidentales.





Faut jouer collectif les gars




Impression #1 : L'Ordre




C'est le premier truc qui saute aux yeux quand on arrive au Japon, l'ordre. Comment pourrait-il en être autrement, avec une densité de population de 1 500 habitants par km² de zones habitables par rapport a 150/km² pour la France ? En effet seulement 20% du Japon est habitable, le reste étant constitué de montagnes. Dès l'arrivée à l'aéroport l'organisation est quasi-martiale, orientation dans des files pour le visa, passage à la douane, tout est millimétré. Un contraste flagrant avec l'enregistrement des bagages à Paris (une heure d'attente) et surtout une escale pittoresque dans un Moscou irrespirable suite aux incendies, sans scan des bagages (vous me direz la probabilité que l'avion se perde dans la fumée et supérieure à celle qu'il y ait un tchétchène dans l'avion) et avec une carte d'embarquement manuscrite donnée à la va-vite (le bordel à la russe quoi).





80% du Japon




La seule règle qui n'est pas respectée c'est les limitations de vitesse (dépassées de 10 à 20 km/h par tout le monde), il faut dire que 50 sur certains segments de quatre-voie en ligne droite c'est du grand n'importe quoi, malgré un bordel apparent entre les vélos qui roulent à contre-sens ou sur les trottoirs, les routes à étages (parfois plus de trois ponts qui se chevauchent) et des embouteillages monstre (kikoulol 3 heures pour traverser Tokyo par l'autoroute) les nippons semblent s'y retrouver avec une mortalité routière plus faible qu'en France par exemple.





A a a la queue leuleu




Malgré cette anarchie des travaux publics et d'une urbanisation démente, les rues sont propres, la délinquance doit être à peu près égale à zéro, les boutiques peuvent laisser leurs produits dehors la nuit dans toutes les villes en dehors de Tokyo sans se faire dépouiller. J'ai eu la chance de tomber sur le grand feu d'artifice de Tokyo, et çà ne pose aucun problème aux autorités de canaliser 3 millions de personnes sur la baie avec quatre voitures de flics et des agents de sécurité privée qui s'occupent pourtant en général de gérer la circulation automobile sur les zones de travaux ou de parking, et qui sont davantage des petits vieux que des blacks d'1m90. Ceux qui ont déjà fait des évènements à Paris sont sans doute plus habitués à voir des compagnies de CRS alignées sur tout le long du parcours que des gens qui patientent sagement sur un trottoir (où il est interdit de fumer dans certains quartiers soit dit en passant, une interdiction très respectée).





On roule à Gauche, mais priorité au Moine !




Enfin conséquence de cet ordre, les jeunes filles n'ont pas froid aux yeux de s'habiller de manière affriolante (il n'y a pas d'autre mot), elles ne risquent pas de recevoir des avances tous les 100 mètres ou de se faire traiter de salopes. Bref quand on habite habituellement au Kremlin Bicetre (sisi neuf-quatre représente ouech gros), tous ces détails sont plutôt appréciables.





Espérance de vie au KB : 12 minutes sisi gros




Impression #2 : Le Service




La deuxième impression qui arrive en général dès la location de voiture ou l'arrivée à l'Hotel, c'est le sens du service des Japonais, que ce soit sur la quantité ou la qualité. Commençons par la qualité, vous serez accueillis dans toutes les boutiques ou restaurants par un Irashaimase (bienvenue) de l'ensemble du personnel, et un Arigatou Gozaimashita (merci) à votre sortie. Cet automatisme est malheureusement disparu en France, pire il fait même fuir les clients non habitués dans un hexagone où on enseigne aux vendeurs de ne surtout pas aller à la rencontre du client à moins de le voir vraiment galérer (genre une blonde au milieu de Surcouf). Il sera rare qu'on réponde à vos questions par un Wakarimasen (je ne sais pas), si votre interlocuteur ne sait pas répondre il pourra parfois vous suivre et vous aider dans votre recherche, personnellement je trouve çà très gênant, j'ai l'impression d'abuser de la bonté de mes hôtes. 



Lost in Translation ? Trop peu de panneaux, GPS indispensable en voiture




Bon le principal problème c'est qu'ils ont un niveau d'anglais vraiment nul, même les jeunes qui sortent du lycée s'expriment avec le niveau d'un collégien Français (pourtant déjà exécrable), le Japon n'a pas encore pris toute la mesure de son attraction touristique, les businessmen ont un Anglais excellent et engageront volontiers la discussion avec vous (toujours sympa quand vous vous baignez dans un Onsen). Je vous passe les employés qui s'inclinent pour vous saluer, au début on a l'impression que c'est "too much", puis on s'y habitue, les Japonais n'y répondent en général que par un léger signe de tête, et encore. En tout cas cette générosité n'est pas un jeu d'acteur comme le "Bonjour" réglementaire mais morbide des caissières au Auchan, on a plutôt l'impression au contraire que çà leur fait plaisir.





Irashaimase ou son diminutif Shase




Le deuxième point est donc la quantité, grâce au jeu d'une imposition fiscale très faible et d'un système d'aide sociale qui n'aide personne, le Japon parvient à 5% de chomeurs. Ces 5% ce sont des métiers de service qui ont aujourd'hui disparu en France : pompiste, portier, arracheur de mauvaises herbes sur le bord des routes, agent de circulation lors de travaux (au lieu de mettre un bête feu rouge). En résulte donc des situations surprenantes, comme quatre pompistes qui servent un seul client dans une station service, ces employés sont néanmoins en général dans une certaine précarité (plus économique que d'emploi), donc tout n'est pas vert non plus.





J'ai peut-être un boulot de merde, mais j'ai un bel uniforme moi !




Impression #3 : Un pays en récession chronique depuis 20 ans ? LOL ?




Sur les sites boursiers que je fréquente habituellement le premier point sur le Japon est que c'est un pays en récession chronique depuis 20 ans. Je m'attendais donc à voir un pays à moitié figé dans les années 90, qui construit pas grand chose, qui bouge pas, un putain de pays en crise quoi !! Force est de constater le contraire, à Tokyo seulement il doit y avoir à peu près 10 centres de buildings à faire rougir la Défense, sachant que j'ai du en voir une dizaine d'autres entre Nagoya et Osaka depuis la route et que même la "petite" ville portuaire de Kanazawa (500 000 habitants) est bien plus moderne que Bordeaux (800 000 habitants) et possède un business center un poil plus petit que la Défense. Le pire c'est que de nouveaux buildings se construisent dans ces centres, que des segments autoroutes "hors sol" (spécialité Japonaise) surgissent à plus de 100 mètres d'altitude au dessus des habitations un peu partout....





Un des 10 business center de Tokyo




L'activité commerciale ensuite est tout simplement démentielle, autour de tous les centres majeurs de Tokyo on trouve en général un quartier où les boutiques et restaurants s'enchainent sur 5 à 8 étages, il n'y a beau avoir qu'un petit panneau annonçant le vendeur de Ramen du 7e, celui-ci n'a pas de mal à trouver des clients, impensable à Paris. La publicité "néonique" très agressive accentue cette encore impression, il faut le voir pour le croire, on se croirait vraiment dans un film de science-fiction. Dans les autres villes la concentration est différente, les moyennes surfaces s'étendent sur de longues avenues, un peu comme les zones commerciales le long des nationales françaises, échelle 10/1. Même dans les petites villes le commerce est très dynamique, en particulier la restauration vraiment bon marché et pourtant très bonne, les chinois nous arnaquent à Paris lol. L'arabe du coin est remplacé par le Convenience Store (Seven Eleven, AM-PM,...) , ouvert 24/24 et proposant de l'alimentation, des boissons, des magazines, de l'alcool (les Japs sont bourrés au bout de deux bières, ivres morts au bout de trois) et du tabac (Impossible de trouver du tabac à rouler par contre, compter 3 euros le paquet).





Akihabara by Night, un mix entre Star Wars et le Cinquième Element (ou l'inverse)




Si c'est çà la récession j'en redemande personnellement, je n'ose pas imaginer ce que c'était quand il y avait 10% de croissance, j'ai hâte de voir la Corée du Sud ou la Chine...




Impression #4 : Tradition et modernité, really !




Le dernier point notable est le respect des traditions malgré un goût pour la modernité, le Japon reste très impregné par le Shintoisme, cela se voit d'une part dans les impressions #1 et #2, d'autres part dans la présence de lieux de culte un peu partout. Il y en a pour toutes les tailles et tous les gouts, du petit autel dans la maison traditionnelle ou dans la rue au complexe gigantesque d'une dizaine de temples et de trois ou quatres pagodes de 50 mètres de haut en passant par le temple d'importance moyenne situé au pied d'un building d'une banque d'investissement Japonaise. Très biens entretenus grâce aux dons des Japonais (pas besoin de quête quand ils viennent prier ils font une offrande) et aux moines qui les gardent, ils permettent un retour au calme rapide dans des villes qui fourmillent pourtant dans tous les sens.





Rien de mieux pour trader en restant zen !




Il y a évidemment des laissés pour compte dans ce système, et ceux-ci ne sont pas assistés comme en France même si ils peuvent en général compter sur une assistance familiale pour trouver un emploi et un logement qu'ils ne sauront refuser mais vivront de manière très modeste. De même les imperfections du système de retraite font qu'il n'est pas rare de voir des mémés de 80 ans faire du commerce et leur mari des petits boulots, vous me direz çà les occupe. Il y a aussi quelques points qui peuvent paraître abérrants, le 110V imposant des transformateurs à la sortie de la maison, les installations électriques donnent un regard kitsch à toutes les rues, vous ne trouverez pas de poubelles dans les rues, certains perdent patience et vers minuit c'est un peu sale autour des gares.





Résumer le Japon en une photo ? Pas évident




En bref le Japon est un pays de contraste permanent malgré une apparente uniformité vu de l'extérieur, je ne suis pas en mesure de dire si il y fait mieux vivre qu'en France parce que je ne reste pas assez longtemps et qu'il me faudrait y travailler et y habiter (et m'y marier lol) pour cela. J'ai bien envie de tenter l'aventure en Asie pour des raisons politiquement incorrectes qui font que je n'ai pas envie de vivre dans la France de 2020 au vu de l'évolution que j'y ai constaté depuis que je suis gamin. Après comme on dit : "des goûts et des couleurs", j'ai la chance de pouvoir faire un choix. Enfin si vous cherchez des monuments anciens passez votre chemin, entre les séismes et les incendies il ne reste pas grand chose de vraiment authentique, préferez l'Indochine ou la Chine.





Hanabi et banzai !

21 commentaires
Lliane le 15/08/2010 à 17:2215 Aug 2010 à 17h22#1
Moué çà rend pas top tout çà
aieuhH le 15/08/2010 à 18:0215 Aug 2010 à 18h02#2 Edité par aieuhH le 15/08/2010 à 18:02
Dommage qu'on ne voit pas la fin des phrases et qu'il y ai pas plus de photo représentative de tes propos.
Sinon c'est très intéressant et très instructif.
lyNwh le 15/08/2010 à 18:0715 Aug 2010 à 18h07#3
ça à l'air énorme, en espérant que tu ne choppes pas la diarhée (nos corps d'occidentaux n'ont pas les bactéries nécessaires pour digérer leur nourriture ^^)

hf dans ton périple, tu pars pour la Corée bientôt ?
pone][Mesir le 15/08/2010 à 18:3415 Aug 2010 à 18h34#4
moi je dit elle mériterais bien une fiscale les 2 petites jeunes
C0RBI3R le 15/08/2010 à 19:2715 Aug 2010 à 19h27#5
Lliane = ToaD
izikaL le 15/08/2010 à 19:3315 Aug 2010 à 19h33#6
Bel article
manners le 15/08/2010 à 19:4915 Aug 2010 à 19h49#7 Edité par manners le 15/08/2010 à 22:26
chouette article !! A premiere vue je peux dire que c'est assez similaire à la Chine, du moins dans les villes en développement genre beijing. Des batiments tout beaux, des couleurs, de la modernité : las vegas quoi.

Comme a dis #3 dans les pays asiat notre corps prend cher. Je suis allé en Chine et... hihi.
Coucouoeuf le 15/08/2010 à 21:3015 Aug 2010 à 21h30#8
Très sympa
C0RBI3R le 15/08/2010 à 22:0115 Aug 2010 à 22h01#9
En réponse a #7

Il fallait se cantonner au riz ...
manners le 15/08/2010 à 22:2615 Aug 2010 à 22h26#10
En réponse a #9

imo amha tbh c'était la pollution de l'air. Je pense.
NEvE le 16/08/2010 à 00:2716 Aug 2010 à 00h27#11
Perso mon rêve étant de partir au Japon j'ai adoré ton article, merci a toi de faire partager ça et bravo pour l'effort :)
drou le 16/08/2010 à 01:1916 Aug 2010 à 01h19#12
ayant poursuivi des études dans le domaine touristique, j'ai particulièrement apprécié ton article (:
la manière de présenter les choses pour une "première" est bien agréable !
Lliane le 16/08/2010 à 01:4816 Aug 2010 à 01h48#13
En réponse a #3

Oué ca fait trois jours que j'ai la chiasse la, le curry.
Lithium* le 16/08/2010 à 10:4016 Aug 2010 à 10h40#14
Je retrouve la majorité des impressions qu'a eu un pote qui y a passé 2 semaines en avril dernier. Le mélange des genres, l'ordre qui va de soi et l'impression d'être dans un autre monde en permanence, difficile d'envisager cela pour un Occidental.

Bon blog, continue :)
Mac_Coy le 16/08/2010 à 14:5316 Aug 2010 à 14h53#15
En réponse a #13

Chaque fois que je suis allé en Afrique j'ai eu la chiasse aussi, ça fait partie du voyage je crois =)
sparconoob le 16/08/2010 à 19:0416 Aug 2010 à 19h04#16
Sympa ces comments un peu scatophile.

Sinon ça me vend du rêve tout ça!
Meethz le 17/08/2010 à 00:2217 Aug 2010 à 00h22#17
Bon résumé pour quelqu'un étant resté que deux semaines, même si t'occultes pas mal de choses négatives dans le positif que tu dénotes.
Peut-être ne l'as tu pas senti ou vécu, mais par exemple, à cause de cet ordre permanent, tout n'est pas aussi sympa qu'on peut l'imaginer: démarches administratives hyper chiantes (oui, pires qu'en france, sans soucis), refus du changement flagrant (faire des trucs sur internet? mais vous êtes fous?), règles intrusives et déviances crées par l'obligation cet ordre.
J'vais pas m'étaler sur le sujet, y'aurait bcp trop à dire, mais ca fait plaisir d'avoir des impressions qui ne sont pas weeaboo-like (ouah ya des mangas partout et pas cher ^^ elles sont trop kawai les filles ^^ jkiffe grave la culture mais ils parlent pas anglais :O).

La corée est bien différente sur certains points, la vie y est bien moins chère (héhé) le système de transport et son payement est tout simplement génial même si il se finit un peu tôt (une carte pour tout metro bus taxi whatever, rechargeable, système tap and go), la bouffe est géniale après un temps d'adaptation au kimchee et consors (d'ailleurs, wtf? t'as été malade avec du curry? tu vas péter un cable en corée alors, surtout si t'aimes pas la nourriture épicée, yop les kimchee au petit dej'). Ils ont un côté ouvert aux étrangers (y'a qu'a voir ce que les familles sont prêtes à faire pour que leurs gosses apprennent l'anglais) mais un côté très fermé aussi (racisme apparent, surtout quand t'es en couple mixte, et obtention des visa hyper dûre).

ha ouais, et j'pense que tu vas pas apprendre grand chose à l'université ;D Enfin au pire des cas t'auras au moins des cours de langue qui vont te sauver la vie.
Lliane le 17/08/2010 à 14:3117 Aug 2010 à 14h31#18 Edité par Lliane le 17/08/2010 à 14:33
En réponse a #17

Oué pour la Corée j'ai des impressions de loin déjà confirmées par des japs (mais bon vu leur racisme je me méfie quand même) :
- Par rapport aux Japonais au boulot c'est des gros glandeurs, on m'a même dit des incapables. Un peu comme les chinois ils ne savent pas faire de management, y'a qu'avec un management occidental que çà bouge un minimum sinon c'est zéro sens de l'initiative, ils savent faire que de la copie (kikoo samsung)
- J'ai l'estomac sensible donc je vais en chier beaucoup dans tous les sens du terme...
- Ils sont aux moins aussi réticents que les japs aux étrangers qui s'installent (je crois que je vais finir a hk vu que ca parait être le seul endroit en Asie ou les occidentaux peuvent bouger sans subir des regards assez génants parfois, et en plus ils parlent tous anglais \o/ ...)
- J'ai déjà la liste des cours de l'université et c'est vrai que ca vole pas très haut, y'a trois quarts des cours sur des sujets useless : salut j'apprends l'alphabet occidental a BAC+4 ou la couture voire les principes de bases d'unix si je majore en informatique... Mais bon vu que c'était çà ou rester en France à me faire chier au moins autant en cours...

Pour en revenir au Japon c'est vrai qu'il y a des points de resistance au changement assez surprenants et ridicules, dans la plupart des jobs en entreprise ils doublent tout entre l'informatique et le papier. J'ai visité la bourse de Tokyo today et pour une personne qui s'occupait de surveiller les valeurs cotées sur ordinateur et de faire des rapports/communiqués y'en avait une a coté qui faisait exactement la même chose sur papier, comme si ils n'avaient pas confiance en la machine. Ils sont excellents au niveau électronique mais niveau informatique ils sont vraiment ridicules, zéro pointé quoi.
pikahcups le 17/08/2010 à 19:1317 Aug 2010 à 19h13#19
nice blog, continue :p
Meethz le 17/08/2010 à 20:3617 Aug 2010 à 20h36#20 Edité par Meethz le 17/08/2010 à 20:38
hehe, le coup de la bourse, ca montre bien ce rapport à la machine bizarre..
Pour payer tes factures (loyer, telephone whatever) c'est en cash dans un combini au début du mois..!

Pour la glande coréene : j'ai rencontré plus de coréens brillants que de japonais j'dois dire..! Ils taffent de maniere différente des japs ce qui peut expliquer leur incompréhension peut etre, mais honnetement je trouve les coréens LARGEMENT plus efficaces en ratio heures/achievements. Les business practices/management sont parfois cheloues, tant au japon qu'en corée, mais c'est comme ca, ca fait leur charme et ca évolue doucement anyways.

L'estomac; je compatis, mais va falloir t'endurcir de force je crois..!

Les étrangers; comme j'te disais, ils sont okay pour qu'ils viennent apprendre l'anglais à leur gosse, mais pour leur filer un visa c'est autre chose. Dans le cadre de la corée par ex c'est au minimum un MD+2ans d'exp dans un sujet que les coréens ne maitrisent pas pour avoir un visa travail renouvelable. Sinon il te reste le spouse visa hihi. Les couples mixtes sont en général mal vus (par les 40ans+ tout du moins) aussi, ca m'est arrivé de me faire insulter plusieurs fois en coréen dans le métro parce que j'tenais ma copine par le cou. C'est à peu près la même chose au japon, mais en mois flagrant, il t'insultent pas mais ils le pensent très fort. Faut dire aussi que se tenir la main dans la rue pour un couple au Japon c'est l'équivalant de se rouler une pelle en france, c'est normal mais un ptit peu érotique quand même.

L'université; j'ai subi ca aussi. Mais ca reste une bonne expérience, enfin, de vie. Taffe tes hangeuls sérieusement, le reste tu l'apprendras en soirée.

Bref tout ça pour dire que tu vas découvrir mass de trucs là bas, mais que tu vas kiffer. Pour la corée et son économie, faut pas oublier que ya 50 ans son PIB était inférieur à celui de la côte d'ivoire à la même époque... sympathique comme évolution.


Berserker le 26/08/2010 à 11:0426 Aug 2010 à 11h04#21
#20 c'est fou ce "racisme" envers les occidentaux que tu décris en corée et au japon !
Suivez nous
- HAUT DE PAGE