Accueil Apple Android
BlogRenaissance The Master Series 12 par James Zabiela Par Coucouoeuf le 04/06/2010 à 16:21 - Vote(s) : 0 vote_moins  5 vote_plus
Il y a fort à parier, si vous êtes novice en la matière, que vous n'apprécierez pas les deux CD mais seulement un seul, tant chaque galette est différente.


Le premier CD (Down), est comme son nom l'indique résolument downtempo/ambiant, au moins à 90% de l'écoute. On retrouve ainsi du Boards of Canada, du Modselektor, ou encore du Kuriaki. Comme d'habitude avec Zabiela, on a le droit à un mix aux sonorités cristallines, assez structuré sans être agressif, les sons clairs nous rappellent nettement que l'auteur est juste un maître dans l'art de la minimale. Le peu de souffle que l'on entend est une composante intrinsèque des titres choisis par le DJ à l'instar du fabuleux Amo Bishop Roden de BoC, qui s'ouvre après un préquelle judicieux tant par l'emplacement que le propos, puisqu'il s'agit du discours final de Chaplin dans "The Great Dictator", avec le célèbre "We think too much. We feel too little". Puissant, immersif et irrésistible. La suite l'est aussi, elle est faite pour ressentir justement, et elle passe dans l'ambiant avec All That You Lost de R3volve... avant de s'engouffrer dans le DnB pur et dur. Pur car le choix des pistes et tout simplement parfait, avec Plaid - Marry pour s'enchaîner et s'achever avec un monument du genre, Quivver - Chasin A Feeling. Un véritable régal.

Au bout des 70 minutes, on a réellement l'impression d'avoir été transporté, tant les musiques sélectionnées et leurs transitions se font de manière naturelle. James réussit là l'un des meilleurs mixs qui m'ait été donné d'écouter, une véritable pépite que l'on se doit de découvrir pour mieux appréhender tout l'art d'un DJ virtuose : le choix des pistes d'abord, la manière dont elles s'enchaînent ensuite, leur éclectisme (qui rend les deux premières étapes encore plus difficiles) et puis bien sûr le ressenti général, cette progression lente mais admirablement bien foutue où l'on part du downtempo pour aller vers un mélodique dub/d&b. Vous l'aurez compris, ce premier CD vaut à lui seul l'achat de cette compilation.

Renaissance - The Masters Series - James Zabiela

Le second CD (Up) pour sa part est beaucoup plus clubbing, et plaira à n'en pas douter aux aficionados de la minimale, de la house et de la musique électronique fine, à l'exact opposé des sons gras que peuvent produire Justice ou Arnaud Rebotini par exemple (je ratisse large dans le style electro mais ça donne une vraie idée). Je ne dénigre pas ces derniers, au contraire, j'apprécie énormément aussi ; je souhaitais simplement mettre en avant la différence.

Autant le dire tout de suite : je n'apprécie pas le second CD comme je vénère le premier, et perçois même certains tracks comme transitoires tellement je ne ressens rien durant leur écoute, n'attendant qu'ils se finissent pour que la suite soit plus belle et plus appréciable, à la manière de montagnes russes, où les montées sont bien pénibles, mais se laissent passer car on sait que la suite sera terrible. Ce second CD possède de fabuleux morceaux, avec les deux Komytea, Afghanistan (l'ouverture) et Professional Killers, tout simplement exceptionnels, et la combinaison Alex Millan - Modern Love, suivie du remix de Perseverance par Luke Dzierzek. Au final donc, un second CD beaucoup plus technique à mon goût, mais qui ravira à n'en pas douter nombre d'amoureux des sons tech house et minimale. En tout cas c'est le genre de set que l'on entend en boîte.



On termine par la tracklist :
CD 1 - Down
Intro - F Street
 01. Michna - Believe in It
Hearing voices / Washington DC street sounds
 02. Trentemoller - Always Something Better (Original Mix)
Air steward's command
 03. Kuriaki - Express
Teleportation quote
 04. Cyan341 - Pattern 4 (LJ Kruzer Mix)
4 AM rain / Humanity
 05. Boards of Canada - Amo Bishop Roden
 06. Ed Chamberlain - Zarathustra
 07. Modeselektor - Vote Or Die
Lost in desire
 08. Near the Parenthesis - A Brief Walk in the Sea
 09. R3volve - All That You Lost
QE2 departs
 10. Pedram - Meet Your Maker
 11. Esky - Number Station
Revolve drums / What is beautiful is very bright
 12. Plaid - Marry
Baggage belt / Vilnius security check
 13. Quivver - Chasin a Feeling
 14. Near the Parenthesis - Departing Gate
Thank you / Goodbye for now


CD 2 - Up
Intro - Eye scanner machine at Heathrow
 01. Komytea - Afghanistan
 02. Paul Woolford - Surrender (Original Mix)
 03. Extrawelt - Added Planet
 04. Spektre - Surface Scan
 05. James Zabiela - Darkness 2
 06. Komytea - Professional Killers
 07. Sebastian 'Freak' Nikolai - Nachtmensch
 08. Torro Remote - RSN08
 09. Huggy & Dean Newton - Energy Flash (Reconstructed)
 10. Alex Millan - Modern Love
 11. James Zabiela - Perseverance (Luke Dzierzek Remix - Jzedit)
 12. Luomo & Apparat - Love You All (Club Version)
 13. Oliver Koletzki - Since You Are Gone
Eye scanner machine - Thank you
2 commentaires
k3n- le 05/06/2010 à 05:2505 Jun 2010 à 05h25#1
J'ai adoré le boards of canada et le modeselektor, c'est deux groupes que j'apprécie beaucoup et j'avais pas ces chansons

par ailleurs j'ai remarqué que tu n'avais pas parlé de trentemoller dans ton article, c'est pas sa meilleure chanson mais si tu ne connais pas bien je te conseille de jeter un oeil a ce qu'il fait ca vaut vraiment le coup
p1x le 05/06/2010 à 19:3705 Jun 2010 à 19h37#2
j'ai ecouté mais j'ai pas accroché mon neunoeuf !! mais hesites pas se genre de contexte pour ton blog, j'ai decouvers des musiques et des groupes que j'adore grace aux video aAa ect...
Suivez nous
- HAUT DE PAGE