commentaire original posté par Madrigal le 05/11/2017 à 12:21
#1 et #5 vous manquez completement un gros point de son propos qui est qu'avoir un jeu actif et des joueurs pros ne fait pas un jeu rentable d'un point de vu competitif. Ce qu'il faut c'est une audience investie pour generer un revenu, qu'il vienne des pubs sur les retransmissions, des droits de retransmission eux-memes, du merchandising...

Actuellement Overwatch n'attire pas suffisamment d'audience pour justifier les investissements demandes a des startups d'une industrie jeune et instable. Ce qu'il evoque sur l'aspect confus d'Overwatch en tant que spectateur n'est pas faux, il faut avouer que c'est totalement le bordel a suivre meme avec un oeil entraine, si ce n'est pour le kill feed, et on ne regarde pas vraiment un jeu pour son kill feed. Si le jeu n'attire pas une audience fidele, il est egalement difficile de garantir que ses millions de joueurs se mettent a suivre les equipes au point de depenser dans leur merchandising.

réponse postée par Floyd_ le 05/11/2017 à 13:14
En réponse a #6Je ne loupe pas un gros point de son propos. Aujourd'hui la campagne majeure de dénigrement autour de l'OWL tourne sur l'audience des Contenders. Ok, 20k en contenders. Combien en pick sur la World Cup ? 300k.

ça veut dire quoi ? Que peut de monde ont voulu regarder un tournois mineurs avec des équipes souvent inconnu (Giganti ? FNRGFE ?) qui ne leur parlent pas, par contre dès qu'il s'agit d'une world cup, avec des équipes représentants des pays, on se retrouve avec bien plus de monde.

Encore un bel exemple illustrant que l'idée d'avoir une façon de s'identifier à une équipe, via une ville est une bonne idée, qui va s'intéresser à une équipe lambda "FNRGFE" ? Qui va s'intéresser aux Houston Outlaws ? Et bien la région de Houston dans le second cas.

Tout ça, c'est tellement évident qu'il n'en parle même pas. Prendre comme argument les 20k des contenders, c'est comme prendre en argument le nombre de viewers du premier tournois Millenium sur LoL et dire "Ah ! Personne ne regarde, ça ne va pas marcher".

Ce que vous ne comprenez pas avec l'OWL, c'est qu'au delà du nombre de viewer, il y a le concept de franchise. Une franchise, ça à un prix. Quel est le juste prix d'une franchise qui va durer 10, 20 ans ? Toi et moi on en sait rien, mais ce n'est certainement pas 500k€, ça c'est sûr.

Pour la facilité ou difficulté à suivre, le problème est le même partout, va regarder un match Street Fighter 5 sans avoir jamais joué, on va voir si tu arrive à suivre et comprendre ce qu'il se passe.
Chacun suit ce qui est à sa porté et je pense que les match OWC ont eu suffisamment de clutch et moment extraordinaire pour que les spectateurs en aient pleins les yeux.

Je ne crois pas me tromper quand sur Junkertown, France contre Chine, quand l'équipe Française en seconde manche a une minute pour traverser, qu'ils sont en overtime, que la Chine doit les arrêter, tout le monde comprend ce qu'il se passe, pas besoin d'avoir les yeux rivés sur le killfeed.