Accueil Apple Android
sc2

Thud : "Optimiste pour un Iron Squid 3"

Par Timo. le 05/05/2014 à 17:05

thud

Avec l’arrivée de la seconde édition des Nation Wars, OGaming fait la Une de l’actualité en France et même en Europe. Nous avons profité de l’occasion pour aller discuter avec Hadrien « Thud » Noci, l’un des commentateurs français les plus connus et accessoirement le co-fondateur d’OGaming.

 

team-aaa.com : Bonjour Thud ! Pour commencer, nous allons aborder le sujet des Nation Wars 2. Il s'agit d'un évènement crowdfundé dans lequel 16 pays vont s'affronter pour déterminer la meilleure nation sur SC2. Il est à noter que pour le premier palier, la Corée ne participe pas. Un mot à ce sujet ?

Thud : Tout d'abord, merci pour l'interview et big-up à aAa. C'est vrai que de l'avis général, la Corée est le meilleur pays sur SC2, ça ne se discute pas trop. Mais pour différentes raisons que nous ne pouvons pas dévoiler, nous n'avons pas pu et pas voulu les impliquer. C'est compliqué de créer une line-up Corée, là-bas, il n'y a pas de sélectionneur et il faut passer outre le cadre des équipes : la KeSPA gère ses joueurs, la GSL gère ses joueurs... Pour faire une sélection coréenne et avoir accès à un joueur, c'est vraiment compliqué. Mais ce n'est pas la seule raison. Si on atteint le second palier à 165.000€, la Corée participera à l'évènement en affrontant le vainqueur.

 

Pourquoi avoir choisi KissKissBankBank plutôt qu'un autre site de crowdfunding ?

Pour être honnête, c'est Pomf qui s'en est occupé, et je ne connais pas la raison.

 

Sans les citer, il y a eu beaucoup de MMC (MyMajorCompany) en France qui ont terminé par des « dramas ». Il y en a eu quelques-uns chez Ogaming, il y en a même un là-bas à Ashford, ça s'est souvent mal fini. Est-ce que la réputation des évènements crowdfundés en France n'est pas légèrement entachée ?

C'est difficile à dire. Je pense que l'important, c'est la réputation de la personne qui lève des fonds. Je pense qu'O'Gaming a une bonne réputation avec Tales of the Lanes, les Nation Wars... C'est vrai que dès que tu touches à l'argent, tu dois être très précautionneux sur ta manière de communiquer, à l'image que tu renvoies, car c'est un sujet sensible en France, et qui que tu sois, dès que tu entreprends quelque chose d'un peu différent, tu seras critiqué.

 

Je ne veux pas parler pour les autres, mais pour ce qui est d'O'Gaming, on lève des fonds pour des projets concrets et finis dans le temps. On fait des choses très ciblées et on est transparent avec les gens sur le plan financier. On demande des sommes très importantes, c'est vrai. Mais c'est parce que c'est ce qui est nécessaire, on ne lève pas 145 000€ alors qu'on a besoin de 120 000€. Au niveau de la réputation, j'ai du mal à me rendre compte parce que j'ai le nez dans le guidon, mais je pense qu'O'Gaming a une bonne image.

 

projet

 

Les campagnes de crowdfunding précédentes n'étaient pas aussi élevées, cette fois il s'agit de 145 000€, c'est une somme énorme !

Oui, mais c'est nécessaire. Honnêtement, nous avons déjà monté plusieurs évènements, une WebTV... On a fait des choses, il nous est arrivé de nous planter, mais on sait que pour faire un évènement, il ne faut pas 1000€ et trois claviers. Je pense que tout le monde n'a pas notre expérience, et selon moi, il y a des gens qui demandent des montants trop faibles pour réaliser leurs projets. On demande le montant qui est juste, et pas seulement dans le cas d'un crowdfunding, cela vaut aussi pour les marques lorsqu'on réalise des demandes de sponsoring. Ce sont effectivement des montants élevés, mais à côté de cela, on salarie des gens qui sont payés chaque mois.

 

Vous avez actuellement réuni 26 000€ soit près de 20% du montant. Est-ce que tu es confiant pour le premier palier ?

Je pense personnellement qu'on va l'atteindre, mais je suis un spécialiste des pronostics foireux... On est assez confiant dans l'avenir, on n'est pas trop stressé. C'est justement ce qui nous permet d'avancer. On entreprend des évènements qui valent plusieurs centaines de milliers d'euros, alors que nous sommes une petite bande potes qui a créé une boite avec un minuscule capital de 5000€. On pourrait avoir peur, mais on se serre les coudes et on est serein.

 

Le second palier est à 165 000€. Cela correspond à 20 000€ de plus pour seulement un match supplémentaire entre la Corée et le vainqueur. A quoi servira ce montant ? Au prize pool du match ?

Non, ces 20 000€ n'y seront pas consacrés totalement. Organiser une rencontre de ce niveau, c'est compliqué, le prize pool ne représente qu'un petit tier du budget. On a besoin d'admins compétents, un plateau avec tout ce que cela implique, un plan de communication...

 

Si on met tout dans le cashprize, le stream lag, on commence avec trois heures de retard, il n'y a que des amateurs, aucun caster n'est payé, tout le monde est de mauvaise humeur, personne n'est rasé... C'est une momolan. C'est une question de professionnalisme. Je ne sais pas si les gens se rendent compte, mais quand on fait ce type d'évènements, on ne gagne pas d'argent, on se paye à peine. On fait ça parce que nous sommes des passionnés, parce que c'est une façon de soutenir les joueurs, et parce que le public l'attend.

 

IS1

Iron Squid - Crédits photo : SC2Replay.fr

 

On va clôturer le sujet des Nation Wars 2 pour dire quelques mots sur l'Iron Squid 3. Nous n'allons pas épiloguer sur le sujet qui revient souvent sur le tapis, mais simplement aborder un petit point. Comment se fait-il qu'après deux évènements aussi réussis vous n'arriviez pas à trouver de gros sponsors pour une nouvelle édition ?

C'est une très bonne question. Personne ne fait d'évènements en France, tandis que nous faisons des évènements qui ont un calibre international, devant des milliers de gens avec des joueurs internationaux et des streams internationaux. Mais pour prendre un exemple, en France, le directeur marketing d'une grande marque aura 10 000€ de budget, tandis que le directeur marketing de la marque en Europe aura 100 000€ de budget, et le directeur marketing mondial 1 000 000€ de budget.

 

C'est le fonctionnement standard dans la plupart des sociétés. Quand on fait un évènement comme l'Iron Squid, si on va voir les directeurs marketing français, ils ont des budgets trop petits, et accessoirement, c'est du jeu vidéo, ils sont donc plus réticents. On a besoin d'aller voir des directeurs marketing européens ou mondiaux, qui ont des budgets beaucoup plus importants.

 

On est les premiers à le faire en France dans l'eSport. Mais cela demande énormément de travail et d'investissement, ce sont des négociations qui vont prendre des mois parce que ce sont des montants très élevés. Or, une salle pour ce type d'événements doit être réservée un an à l'avance, cela veut dire qu'on devrait s'y prendre un an et demi à l'avance pour entamer des démarches. On n'est pas assez organisé pour prévoir autant en amont. En France, énormément de marques voudraient nous soutenir mais personne n'en a les moyens. C'est la principale raison.

 

Mais on a vu de grosses marques s'investir dans le jeu vidéo, comme Red Bull, Monster, Coca-Cola, Pringles…

Oui, mais toutes ces marques ont des budgets marketing pour la France et l'Europe bien distincts. Si je contacte Red Bull France, c'est certes une grosse marque mais ça ne veut pas dire que tu vas obtenir beaucoup d'argent. Red Bull notamment est conscient de l'image qu'ils ont, et par conséquent, ce sont même parmi ceux qui payent le moins. Tout le monde pense qu'ils payent, mais en réalité ils payent en canettes, sauf pour ceux qui sont suffisamment influents pour leur dire non. Red Bull a une bonne image, et en conséquence, ils sont présents dans toutes les LANs en France sans rien payer. Nous, nous sommes les lourds qui vont dire non aux canettes et leur expliquer qu'on a un évènement à financer.

 

Tu es quand même optimiste pour Iron Squid 3 ?

Oui. Il y a le sponsoring, qui dépend d'une force commerciale : une équipe de gens compétents, avec des connexions, capables de prendre un billet d'avion pour aller convaincre le bon directeur marketing à l'étranger. Cette force, nous sommes en train de la construire. A côté, on trouve des alternatives au sponsoring notamment en nous monétisant mieux via les publicités et les streams.

 

On réduit également nos coûts en payant les salles de moins en moins cher grâce au réseau que nous avons construit par exemple. On sait que c'est très attendu en France et dans le monde, c'est quelque chose de porteur. Oui je suis confiant, disons qu'on aimerait bien le faire en 2015.

 

IS3

Iron Squid 2 - Crédits photo : Chalotte Linder 

 

J'aimerais bien te parler de la situation de l'eSport en France. Pomf&Thud existe depuis 2010, vous êtes rapidement devenus très connus, vous avez participé au développement de l'eSport et à l'amélioration de l'image du geek. Où en est-on en 2014 ?

Aujourd'hui, l'eSport a changé. Maintenant, tout tourne autour des médias. L'eSport fonctionne s'il est bien mis en scène, agréable à regarder et vu par beaucoup de gens. Avant l'eSport, c'était un gros joueur qui allait à une LAN, et qui, bien qu'excellent, avait un public réduit qui le regardait jouer. Maintenant, le streaming est le cœur de l'eSport.

 

On accuse toujours un certain retard en France. Le fait que le jeu vidéo puisse être joué professionnellement a du mal à être accepté, comme tu le disais, les sponsors sont réticents. L'eSport en France a-t-il moins progressé que dans d'autres pays en Europe ?

Contrairement à l'impression qu'on pourrait avoir, ça a d'avantage progressé en France que dans beaucoup d'autres pays. Les USA sont premiers pour plusieurs raisons, notamment parce qu'ils streament en anglais et sont donc compris par tout le monde. Il y a aussi le cas particulier de la Corée où le sport électronique est partie intégrante de la culture nationale et où il est donc extrêmement développé.

 

Ensuite, les trois nations qui suivent sont la Suède, la France et l'Allemagne. Si on enlève les deux premiers cas de la Corée et des USA, la France est le pays avec les Web TV les plus développées, elle dispose d'une boite d'évènementiel comme Alt Tab Production, ce qui n'existe pas en Allemagne par exemple. Mise à part la DreamHack en Suède, il n'y a pas d'autre pays où 4000 personnes se regroupent dans une salle autour des jeux vidéo comme chez nous. L'audience française est la deuxième audience après l'audience anglaise. Loin derrière, mais deuxième. Le sport électronique est développé en France.

 

ogn

Finales OGN en Corée du SUd- Crédits photo : OnGameNet

 

En l'occurrence en France, s’il y a de gros évènements de 4000 personnes, c'est en grande partie grâce à O'Gaming TV. Le Grand Rex, le Palais des Congrès... Sans cette grosse poussée d'O'Gaming TV, est-ce qu'on ne serait pas derrière l'Allemagne et tous les autres ?

 

Honnêtement je ne me pose pas la question « que serait l’eSport en France sans nous ? ». Et chez OGT, on ne se dit pas que nous sommes les meilleurs, à aucun moment. Et quand je dis « nous » c’est tout l’équipe, P&T, C&N etc…  Nous préférons regarder le futur, continuer à entreprendre et faire des choses qui nous plaisent et qui nous font plaisir, que nous soyons premiers, seconds ou derniers, peu importe. Nous ne cherchons qu’à faire plaisir aux gens. Nous nous sommes associés au Meltdown et à mes yeux c’est le plus gros Bar eSport au monde qui ne soit pas une salle de jeux en réseau. Et c’est typiquement un lieu qui cartonne parce qu’il est entre le bar, la boite de nuit et la salle de jeux en réseau. Et c’est sans doute ce qui plait aujourd’hui. 

  

Il n'y a donc aucune rivalité avec les autres structures ?

Non, ce serait exagéré de le dire. Il y a différents types de rivalités, mais parfois, une rivalité peut être saine. C'est comme les joueurs eSport, ils vont s'affronter mais ça ne les empêche pas d'être des amis à côté. Tu peux être en concurrence de façon ponctuelle avec quelqu'un et entreprendre des projets avec cette même personne dans un autre contexte.

 

C'est pour moi une concurrence saine où chacun est intelligent : parfois on est en concurrence, on l'accepte, on se respecte, et la fois suivante on entreprendra quelque chose ensemble et on sera très content de le faire. Il arrive parfois qu'on doive convaincre une marque d'investir dans O'Gaming et pas dans un autre média, c'est de la concurrence, mais notre but est d'entretenir des bonnes relations avec tout le monde et pas du tout d'enfoncer les autres structures.

 

Ça serait mentir de dire qu’il n’y a aucune rivalité. Mais en tout cas nous aimons entreprendre avec les autres et il arrive de façon ponctuelle qu’on soit en rivalité mais toujours de manière saine. Si chacun est intelligent et qu’il y a du respect, c’est une concurrence saine qui permet de travailler de manière constructive et ensemble, pour le bien des 2 structures et de l’eSport en France.

 

pt

Les frères Noci sur scène - Crédits photo : console-toi.fr 

 

La concurrence entre les différentes structures n’est-elle pas de plus en plus forte et surtout plus difficile ?

Non, non. De notre côté nous ne publions pas nos audiences, pour diverses raisons et que clairement on n’est pas là pour dire que nous sommes les meilleurs ou moins bons que les autres. Mais au passage, l’audience OG est en constante augmentation jour après jour, elle n’augmente pas de manière énorme, mais nous n’avons jamais eu autant d’audience depuis la création de notre WebTV. 

 

OG c’est certes une webTV, mais quand nous regardons les différentes Webtv en France elles ne sont pas toutes en concurrence directe. Chacune d’elle va créer son contenu plus ou moins original et va avoir l’audience qu’elle mérite. Maintenant, chacun peut consommer les différents contenus comme il l’entend, regarder un programme original sur l’une, passer sur une autre ensuite, pour terminer par une 3ème. Et c’est comme ça que ça se passe et il faut faire avec. Tu consommes le contenu qui te correspond. C’est comme la télévision qui s’est énormément diversifiée, aujourd’hui il y a autre chose que TF1.

 

Je pense que le contenu OG est diffèrent de celui que l’on trouve ailleurs. Ce qui forcément va attirer une audience différente. Mais comme je le disais, OG ce n’est pas seulement une Webtv, c’est également une boite de production. Nous produisons des évènements, nos propres évènements, des évènements pour des marques, des soirées au Meltdown que nous vendons à des éditeurs, nous vendons également des produits audiovisuels comme la pub Asus que nous avions réalisée il y a plusieurs mois, etc. Ce que je veux dire c’est que nous ne sommes pas juste un média, mais une boite qui a plusieurs métiers clés, et non pas un seul. Et je ne connais aucune société qui est construite comme OG en France.

 

kaorukere

Le fameux coin canap' avec Kaoru à gauche et Kere à droite

 

Dernier point que j’aimerais évoquer avec toi, ce sont les différents départs que vous avez connus plus ou moins récemment (BigB, Kaoru, Incolas et d’autres). Que peux-tu nous dire la dessus ?

Il n’y a pas que ces personnalités qui ont quitté la société, et d’autres sont arrivées. Et ce qu’il faut voir c’est qu’il y a un marché des commentateurs en France. En 2011 nous étions les seuls ou presque, aujourd’hui il est beaucoup plus organisé et de nombreuses alternatives existent. Il n’y a plus seulement OGTV et c’est très bien. Du coup le marché est devenu plus fluide et liquide comme on dit en bourse (rire), et du coup le turn over a augmenté, les gens changent de structure en fonction des offres.

 

Il y a plusieurs boites qui peuvent rémunérer des streamers. Maintenant nous n’avons rien à cacher, il y a de très bon éléments, très compétents qui ont quitté OGTV, et nous le regrettons, c’est triste. Mais en retour nous avons de nouvelles personnalités tout aussi compétentes et très différentes mais qui ont énormément apporté et qui permettent à OGTV de fonctionner aujourd’hui comme jamais. Il y a du changement partout, et aAa est bien placé pour le savoir. Dans la vie de tous les jours c’est également comme cela que ça se passe, tu changes de métier, d’entreprise en fonction des opportunités qui se présentent à toi. Les différentes personnes qui ont quitté la structure se sont vu proposer des salaires plus intéressants, et nous étions les premiers à les encourager à y aller. Mais ça ne nous empêche pas de rester en général en très bon terme avec eux.

 

Est-ce que tu souhaites ajouter quelque chose ?

Les Nation Wars commencent mercredi soir sur OGTV. Vous pourrez y voir 16 nations s’affronter afin de déterminer quelle est la meilleure d’entre elles hors-Corée. Je vous invite à venir checker le stream, ça devrait vraiment vous plaire !

 

 

Questions inutiles mais importantes

 

Tu es dans un bar, tu croises une fille magnifique qui te plait, que lui dis-tu quand elle te demande ce que tu fais dans la vie ?

Quand j’étais célibataire, je répondais chaque fois quelque chose de différent. Mais ce qui me vient à l’esprit, c’est de répondre que je suis entrepreneur sur le web dans le secteur du jeu vidéo.

 

Ça marche ?

Ce qui compte ce n’est pas la réponse, c’est de le dire en ayant confiance en toi. Même si tu es éboueur, en lui disant de la bonne façon, ça marchera.

 

Est-ce qu’il t’est déjà venu à l’idée de devenir présentateur sur LoL ?

Oui, mais… (il marque un temps de réflexion). Ce qui m’intéresse c’est vraiment la stratégie en temps réel. C’est la victoire par l’intelligence. Pour moi il y a la victoire par le skill et la victoire par l’intelligence. Le skill c’est l’aptitude à cliquer rapidement, à être précis ou à être très rapide dans l’enchainement des actions. L’intelligence, pour moi, c’est l’aspect le plus noble du sport, tu gagnes parce que tu as été plus malin que ton adversaire. C’est pour moi le summum du sport en général. Et du coup je suis prêt à commenter n’importe quel jeu qui met en exergue l’intelligence. Donc pour moi en l’occurrence c’est plutôt les jeux de stratégie. Parce que je trouve que les choix stratégiques sont plus marqués.

 

L’ambiance et la communauté sur LoL sont différentes, ça joue également ? 

Non, la communauté et l’ambiance sont bonnes même si elles sont certes différentes. Je trouve simplement que LoL c’est d'avantage du skill et du teamplay, mais moins d’intelligence pure. Je ne suis pas expert, mais j’ai le sentiment que les objets sont très « scriptés », tu as peu de choix, et quand tu choisis tel ou tel perso, les choix sont quasiment toujours les mêmes voire même automatiques ce qui m’intéresse nettement moins. Je pourrais plutôt être commentateur sur W3, W4 ou BW.

 

Ruurk te propose de t’embaucher pour un très gros salaire, que réponds-tu ?

Joker !

 

Trois films à voir avant de mourir ?

The Big Lebowski

Le jour de la marmotte un jour sans fin

99 francs

 

Un pays à visiter avant de mourir ?

Tibet

 

Merci beaucoup pour l’interview ! Le mot de la fin ?

Merci à toi, c’était bien marrant, bon courage pour tes articles, et big up à tout aAa, je vais souvent sur ce site et il est super. Merci !

 

 

 

Interview réalisée par Timo et retranscite à l'écrit par Togi et Soeil 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Timo

Nom : Verdeil

Ville : Montpellier

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Nefe le 05/05/2014 à 17:3405 May 2014 à 17h34#1
Propre comme interview, en plus c'est écrit et pas sous cet horrible format vidéo !

merci
aaronii le 05/05/2014 à 17:3405 May 2014 à 17h34#2
L'e-sport en France peut les remercier lui et son frère, ils font un boulot monstre avec les moyens du bord.

Merci :)
GTFO le 05/05/2014 à 17:3405 May 2014 à 17h34#3
Ca manque de questions piquantes ou des précisions au sujet de ses "commentateurs controversés" par les MMC ou même pour l'avenir de son entreprise. Aujourd'hui Ogaming manque certainement beaucoup de visibilité par sa faible rédaction que d'autres concurrents. Ce serait un pas pour faire évoluer la société dans un autre degrés de professionnalisme.

Même si aujourd'hui on va sur ogaming pour sa webtv. Cela pourrait créer une communauté encore plus vaste et avoir une audience beaucoup plus intéressante pour la passion de l'esport que par la passion de l'argent.

On peut remarquer sa langue de bois qui le rend (à mon sens) beaucoup plus professionnel qu'une autre structure qui n'hésite pas à cracher son venin dès que possible.
Yunyuns le 05/05/2014 à 17:3705 May 2014 à 17h37#4
A quand des casts sans Anoss et MoMaN ?
LeLfe le 05/05/2014 à 17:4905 May 2014 à 17h49#5
Je n'ai pas "quitté" o'gaming, j'ai toujours plus été un ami de la bande qu'un membre du team, je n'écris plus là bas faute de temps mais je ferai probablement qqs apparitions pendant les NW2

good job l'itw !
ziDwaiT le 05/05/2014 à 17:5205 May 2014 à 17h52#6
En réponse a #5Je corrige ça biloute
pleymoe++ le 05/05/2014 à 17:5705 May 2014 à 17h57#7 Edité par pleymoe++ le 05/05/2014 à 17:57
Au risque de dire une connerie, je suis pas vraiment fan des events qui utilisent le crowfunding. J'ai un peu envie de comparer ça au systeme américain ou tu achètes à crédit à souhait sans pour autant savoir si tu pourras rembourser dans la mesure ou lors d'un événement comme celui-ci ils mettent tout en oeuvre pour l'événement sans pour autant être sur d'en avoir les moyens. En gros ils organisent des trucs au dessus de leurs moyens, tant que ça marche tant mieux mais quand ça fonctionnera plus ils vont bien le sentir passer
Timo. le 05/05/2014 à 17:5805 May 2014 à 17h58#8 Edité par Timo. le 05/05/2014 à 19:00
J'ai essayé de le taunt un peu en parlant d'Eclypsia mais ça n'a pas fonctionné désolé

Sinon c'était ma première interview orale et en effet peut-être que je suis passé à coté de certains sujets très importants à cause du stress. J'avais pas non plus envie de mettre Thud trop mal à l'aise en parlant du MMC d'Anoss, de Makoz, du drama entre Anoss et Tod... Je m'en excuse et je vous promet de rectifier ça à l'avenir.
Asdrubal le 05/05/2014 à 18:0305 May 2014 à 18h03#9
Même feeliing que la dernière remarque de #3...

P&T ne participent pas aux dramas et aux polémiques et d'ailleurs ils n'ont pas de comptes Twitter personnels, ce qui est assez significatif à mon sens...Jamais un mot sur la tempête de m***** des MMC etc.

On sent qu'li y a de la cervelle et du professionnalisme et du coup un discours un peu consensuel, assez inévitable je pense...Interview intéressante mais avec un Thud pas du tout poussé dans ses retranchements...
ThudCompte certifié le 05/05/2014 à 18:4405 May 2014 à 18h44#10
En réponse a #8Tu ne m'aurais pas mis mal à l'aise :)

Merci pour l'interview. Les questions sont très pertinentes !
aaronii le 05/05/2014 à 18:4905 May 2014 à 18h49#11
Les mecs je pense quand même que et interview à pour objectif premier de faire de la pub pour le site O'Gaming et pour les NW2, si il entre dans les dramas de toute la communauté fr les gens ne parleront plus que de ça et plus des sujets important comme l'entreprise OG, les events,...

C'est triste de voir que le gens attendent juste que Thud massacre intel ou intel, il est chef d'entreprise, son but n'est pas de ce faire des ennemis. Moi j'ai jamais entendu Thud dire un truc méchants sur n'importe quel structure, mais par contre il ne parle jamais de celles qu'il n'aime pas ( ref à éclypsia bien sur)
SGi.Balrog le 05/05/2014 à 19:0705 May 2014 à 19h07#12
Beaucoup trop de swag sur cette photo le Thud !
GTFO le 05/05/2014 à 19:1005 May 2014 à 19h10#13 Edité par GTFO le 05/05/2014 à 19:12
En réponse a #11Justement c'est ce que j'avance. Ce n'est pas dans son caractère, c'est quelqu'un d'ouvert qui a envie de partager sa passion avec ceux qui ont la même. Et a envie de la découvrir aux autres.

Cependant se détacher de personnes qui ont déçu la communauté/la profession serait un positif pour faire revenir des/leur fans de SC2 qui ont été perdu par ces même personnes. Un coup de boost pour leur site et leur évent.
Des donateurs qui pourrait fournir de l'aide ne le font certainement plus parce qu'il considère qu'Anoss fait parti du projet et qu'il va encore choper de l'argent. C'est une question à se poser...
GearRXZCompte certifié le 05/05/2014 à 19:1605 May 2014 à 19h16#14
on ne remercie jamais assez ces acteurs importants de la scène française
DoSan le 05/05/2014 à 19:2005 May 2014 à 19h20#15 Edité par DoSan le 05/05/2014 à 19:23
-----
Cependant se détacher de personnes qui ont déçu la communauté/la profession serait un positif pour faire revenir des/leur fans de SC2 qui ont été perdu par ces même personnes.
-----
J'adhère totalement à ça.
Si en plus ils pouvaient arrêter de caster en mode délire, avec un peu plus de sérieux, en arrêtant les private joke qui ne font marrer qu'eux, ils retrouveront certainement plus de monde sur leur webtv/vods. Pareil avec leurs "casters / analystes" qui ont une connaissance de la langue française à peu prés aussi bonne que celle de Gravelaine quand il commentait le foot sur France2.
Les "OUALLER" / "ça va patate" / "poulet" et j'en passe, on ne les retrouve que dans les casts FR, je n'ai pas connaissance de streamer anglophone qui s'amuse à passer pour un attardé dans ses casts.
aaronii le 05/05/2014 à 19:2005 May 2014 à 19h20#16
Je suis d'accord avec toi GTFO, mais le problème est que mis a part Thud Pomf Anoss et Moman (je suis pas fan des 2 derniers) qui commente "convenablement" du SC2 sans avoir l'impression de ce faire chier?

Je suis pas spécialement fan de starcraft mais mis a part Yogo Pomf et Thud je vois personne qui VIE les games qu'il commente, Ce sont les 3 seules personnes qui font ça plus par passion que par obligation encore aujourd'hui, il suffit d'écouter un de leurs streams pour te croire en finale d'un championnat du monde de foot quand ils commentent BSK vs Diestar (ceci est un exemple bien sur)
Miicky le 05/05/2014 à 20:4405 May 2014 à 20h44#17
Bel interview :) Bien joué mon petit Teemo =P
Chapter1 le 05/05/2014 à 22:0905 May 2014 à 22h09#18
Interview très bien mené, réponses intéressantes, ty!
Qwerty. le 06/05/2014 à 00:5506 May 2014 à 00h55#19
Très propre comme com', si seulement tout le monde chez OGTV pouvait aussi bien représenter la structure lorsqu'il s'exprime et ne pas lui faire honte (coucou nonoss).
Mooty le 06/05/2014 à 09:4006 May 2014 à 09h40#20
En tout cas la compétition entre les structures est SAINE. :D
Suivez nous
- HAUT DE PAGE