Accueil Apple Android
lol

Rencontre avec Damon, le head coach d'*aAa*

Par HellRaiser le 11/02/2019 à 11:44

*aAa* est de retour sur League of Legends en 2019 au sein de la LFL et chaque semaine, la rédaction vous présente un des membres du projet. Nous poursuivons cette semaine avec le head coach de l'équipe : Fabrice "Damon" Demeyer.

 

Avant de parler d'*aAa* et de ton rôle de coach, on va d'abord revenir un peu sur ton passé, comment es-tu devenu coach ? 

Je jouais beaucoup sur League of Legends à l'époque mais j'avais perdu la flamme du tryhard et une envie de découvrir de nouveaux horizons. Je suis arrivé dans une structure amateur, Project Conquerors, avec une équipe de Platine.

Le métier de coach me plaisait bien et j'ai eu l'opportunité de passer une semaine à observer une grosse équipe, War Legend. 

 

Tu es passé par plusieurs équipes dont notamment Bastille Legacy ou encore Konix, peux-tu revenir un peu sur ces expériences ? 

Au tout début, j'étais chez Myth Legion, équipe dont Konix était le sponsor. Puis Konix a repris le flambeau avec l'objectif de faire top 8 sur le LoL Open Tour 2018. J'avais notamment Cdric avec moi dans l'équipe mais on faisait malheureusement du top 8-16 en LAN, ce qui a écourté l'expérience.

Ensuite, je suis arrivé chez Bastille Legacy après 2 mois à chercher une autre expérience, l'objectif c'était de faire top 4-6. Malheureusement c'est plus du top 16 qu'on a réussi à faire mais c'était une expérience intéressante vu que c'était Gotoone le head coach. 

 

D'où vient ton pseudo ? 

J'étais fan d'une "série" et un des personnages qui s'appelait Damon correspondait bien à la personnalité que j'ai. 

 

Pourquoi *aAa* et que ressent-on lorsque l'on coache en LFL (notamment on stage en semaine 1) ? 

Lorsque j'ai appris que Bastille Legacy ne serait pas en LFL, j'ai eu un message de SoulHokib (l'advisor de l'équipe, ndlr) me disant qu'il cherchait un coach pour une équipe en LFL.

J'ai tout de suite compris que c'était *aAa* et c'était vraiment une bonne surprise. *aAa*, c'est une structure historique de la scène française connue et reconnue, j'étais vraiment content que le staff pense que j'étais la bonne personne pour le projet. 

On stage je n'avais pas la pression car j'étais content du recrutement et de l'équipe. 

 

Que cherches-tu à titre personnel ? 

J'aimerais bien step-up en tant que coach, avoir l'occasion de coach en LEC ou une grosse académie. Mais si, avec *aAa*, on continue sur cette voie et que les objectifs sont réhaussés, rester avec cette équipe. 

 

Si tu devais qualifier les joueurs et les membres du staff, comment le ferais-tu ? 

Fraid : c'est le papy barbu (rires).

Karim : c'est le devin car il a prédit chacune de nos victoires.

Dreamsu : le mutli role talent.

Hyorai : le tête en l'air.

Cdric : le dragon des étoiles, Cdric Del Sol.

Apo : le racoon.

Chypriote : le vidéaste.

 

Comment s'organise le coaching général d'une équipe professionnelle ? 

Il faut avant tout un bon rythme d'entraînement et un bon planning. Par exemple, lorsqu'on scrim, je demande aux joueurs de se lever au moins une heure à l'avance (deux heure c'est encore mieux) et qu'ils soient en vocal 15 minutes avant pour discuter. 

Sinon, il y a tous les classiques du coaching : entraînements d'équipe, individuels, reviews de nos parties et des parties de grosses équipes par la suite (LEC, LCS). 

C'est important également de connaître leur mental et le mood qu'ils ont car cela peut influencer les games.

 

Quelle partie du coaching te plait le plus ? Qu'est-ce que tu préfères dans ce rôle ? 

Les drafts, c'est mon point fort et j'adore cela, travailler sur l'algorythme de la draft, c'est très complet. Rien qu'en draft, on peut avoir une idée de qui va gagner. 

Mais j'ai également des points un peu plus faibles, notamment sur ma façon de débriefer. J'ai beaucoup d'idées qui me viennent et ça peut parfois partir dans tous les sens (rires). 

 

Tu travailles avec Apo sur le coaching, comment organise-t-on cela à plusieurs ? 

Je vais plus être dans la partie décisionnelle vis-à-vis de l'équipe, dans le choix des compositions et du style de jeu notamment. 

Apo, c'est le theorycrafter de l'équipe. C'est lui qui fait la gestion des statistiques, c'est également lui qui va travailler les points individuels propre à chaque joueur (je m'occupe du coaching global de l'équipe). C'est également lui qui va prendre les notes et retranscrire les informations pour l'équipe.

 

Est-ce que tu fais du coaching individuel ou c'est uniquement sur les scrims/games compétitives que tu donnes les consignes/constates les erreurs ? 

Oui, notamment si on doit travailler un match-up. Par exemple, Fraid et Cdric ont beaucoup de flex picks. Ils font leur 1v1, j'écoute le vocal et on travaille ensemble les points où ils peuvent et doivent progresser.  Sinon, je travaille beaucoup sur la stratégie de l'équipe et la gestion des timings. 

 

Comment prépare-t-on une draft ? 

Il y a du travail au préalable, je regarde les plans de jeu que l'on sait jouer en équipe avant d'analyser l'équipe adverse. 

J'analyse le plan de jeu qui nous permettrait de gagner la partie le plus facilement possible, ensuite je liste les champions qui rentrent dans ce plan et je garde ceux que l'équipe peut sortir.

Ensuite arrive la draft, généralement j'ai la compostion que je voulais et qui contrecarre l'équipe adverse car les coachs de cette LFL ne savent pas drafter et leurs compositions ne nous inquiètent pas. 

Si on perd par la suite, c'est suite à nos erreurs. 

 

Qui prend la décision finale pour la séléction du champion ? 

Je prends la décision finale mais dans cette équipe, on se fait confiance. Si un joueur me dit qu'il faut tel pick car il le sent mieux, on en discute et si le pick rentre dans la draft, j'accepte qu'il le prenne le plus souvent. 

Par exemple, pour Aurelion Sol, on ne savait pas trop quoi prendre au mid car l'équipe en face avait le dernier choix. Je pensais à Syndra ou Leblanc mais Cdric a dit qu'il voulait prendre Aurelion et que ça marcherait contre Irelia. 

 

 

Est-ce que tu gères/a dû gérer un rapport de force avec un joueur ? Si oui, comment le gères-tu ?

Dans cette équipe je n'ai aucun problème de rapport de force, chaque joueur est prêt à travailler, à écouter. C'est la meilleure que j'ai eue sur le plan relationnel. 

Néanmoins, cela m'est déjà arrivé chez Bastille Legacy. L'important dans cette situtation, c'est de dialoguer dans le calme, surtout ne pas perdre son sang froid. Il faut essayer faire comprendre les choses le plus calmement possible et montrer pourquoi le joueur a tort et les points sur lesquels il se trompe.  

 

Est-ce que, pour toi, augmenter le nombre de coachs est un gage de qualité ? 

Je pense que cela dépend avant tout du profil des personnes que l'on recrute. Si on a un coach très complet et qui peut tout faire, un assistant peut suffir pour les tâches annexes. 3-4 comme en LCK, ça peut paraître beaucoup mais si chacun a des forces différentes et qu'ils se complètent, ça fait une sorte de super coach. 

En LFL, un coach plus un assistant, c'est largement suffisant. 

 

Quelles sont les qualités nécessaires pour être coach ? 

Il faut être pédagogue, professionnel et savoir bien communiquer.

Je pense que c'est également important d'être bien conscient du fait que notre travail va avoir un impact sur toute l'équipe et qu'une mauvaise décision peut l'impacter grandement.

Pour finir, il est indispensable d'avoir une très bonne connaissance du jeu car cela peut créer le fameux rapport dont on parlait plus tôt, car le joueur ne va pas accepter les remarques d'une personne qui connaît beaucoup moins bien le jeu que lui. 

 

Avec une équipe jeune et récemment mise sur pied, quels ont été les objectifs initiaux ? Qu'as-tu travaillé dès le début ? 

Le plus important était de travailler la synergie de l'équipe, de faire du team building, sur le jeu mais aussi dans la vie pour renforcer leurs liens. Ensuite, j'ai décidé de leur faire jouer chaque type de compostion en scrims pour voir nos forces et nos faiblesses, pour dans un premier temps exploiter au maximum les forces. Ensuite, une fois que l'on sait exploiter nos forces, on étale le travail à tous les domaines.

 

En semaine 2, vous affrontez les deux équipes académiques, deux matchs victorieux. Comment s'est passée la préparation de ces matchs ? 

(rires) On savait qu'on allait gagner si on jouait avec la même assurance que contre LDLC et avec le niveau de jeu qu'on avait produit en scrims cette semaine-là, car on avait remporté des parties contre des très grosses équipes nationales. On avait vraiment travaillé nos forces, de plus, on commence la partie confiants car on avait la composition qu'on voulait et la draft était gagnée.  

 

En semaine 3, contre ROG, vous choisissez une draft orientée late game, notamment avec cet Azir alors que jusqu'à présent vous jouiez exclusivement des drafts early game avec un gameplay très agressif, pourquoi ce revirement ? 

C'est un raté de notre part, de ma part. On était trop confiants et j'ai voulu jouer le late game, on s'est vus trop beaux. 

Dans mes expériences passées, lorsque j'avais le red side, je draftais late game mais là, c'était une erreur.

On n'avait jamais joué des games aussi longues, Darlik a fait un super flank et il a gagné la game sur ce move. C'est une erreur qu'on ne fera plus. 

 

Qu'est-ce qui se passe dans ta tête après une défaite, sachant que tu dois éventuellement jouer le lendemain ? 

Pour la semaine 1, on savait que ça allait être dur et les défaites étaient attendues. Contre ROG, on a vu nos erreurs, on était déçus car on avait travaillé le match mais on a pris 5 minutes pour se dire pourquoi on avait perdu et on est retournés au travail. 

Maintenant, on gère les compostions late game mais l'erreur, c'était de l'avoir fait alors que l'équipe n'avait pas encore la maturité pour. 

On a remis le mental à zéro et on est repartis travailler pour la suite du championnat. 

 

Comment fais-tu lorsque c'est toi qui dois assumer une partie perdue (mauvaise draft, mauvaise consigne, travail des mauvais points, etc.) ?

Je me remets d'abord en question puis j'écoute ce que l'équipe me dit.

Si on se rend compte que c'est réellement ma faute, je me remets au travail en me concentrant sur mon erreur, le plus important est de ne pas reproduire la même erreur, nous sommes à un niveau professionnel. 

 

Le plus dur à gérer vis-à-vis des joueurs, c'est après une victoire où après une défaite ? 

Auncun des deux, ce sont les 5 minutes après la partie qui changent. 

Quand on gagne on est contents, on crie, on se prend dans les bras et quand on perd, on fait le point, on se dit surtout qu'on a perdu, que ça arrive et qu'il faut aller de l'avant. 

 

Quel bilan de la LFL pour l'équipe pour le moment ? 

Je suis très satisfait des matchs victorieux, mais toujours déçu de perdre bien entendu, surtout contre ROG car je pense que si on avait joué avec nos forces contre ROG, on aurait pu gagner. 

 

Comment vois-tu évoluer ton poste dans les années à venir ? 

J'espère que le métier et le statut de coach professionnel seront connus et reconnus. 

 

Un dernier mot pour les lecteurs et la communauté ? 

Merci à tous de nous soutenir, merci à tous pour l'amour que vous nous envoyez dans le chat. On regarde la partie bien sûr mais on jette toujours un œil et ça nous donne beaucoup de force, on se rend compte qu'on a une grosse communauté derrière nous. 

 

Merci aux haters de nous donner votre haine, ça nous rend plus forts. Vous êtes vraiment géniaux sur le Discord, sur le site. Merci.

 

 

Retrouvez Damon sur Twitter  

 

 

Rappel de la composition de l'équipe : 

  

 

        Flag *aAa*
        Flag Frédéric "Fraid" Simonet
        Flag Karim "Karimkt" Aubineau
        Flag Cédric "Cdric" Ratier Santini
        Flag Joffrey "Dreamsu" Livet
        Flag Stéphane "Hyôrai" Goussu

               
        Flag Nicolas "Chypriote" Temenides Manager
        Flag Fabrice "Damon" Demeyer Head coach
        Flag Gaëtan "Apo" Cottrel Assistant coach
        Flag Valentin "SoulHokib" Delpy Advisor

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Hell

Nom :

Ville : Rennes

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Waulk le 11/02/2019 à 14:4411 Feb 2019 à 14h44#1
Belle interview !

Vid�os

Kinguin
Suivez nous
- HAUT DE PAGE