Accueil Apple Android
lol

Worlds - Playoffs : KT et RNG éliminées

Par Flamm le 20/10/2018 à 15:18

Les meilleures équipes de chaque ligue régionale vont s'affronter lors de cette édition 2018 des championnats du monde. En route pour la troisième étape du tournoi, les playoffs.

 

le_stream

 

    

 

 

informations_generales

 

 Dates : du 10 octobre au 3 novembre

Playoffs : du 20 octobre au 3 novembre

Quarts de finale : les 20 et 21 octobre

Demi-finales : les 27 et 28 octobre

Finale : le 3 novembre

 Lieu : Corée du Sud

 Equipes : le top 8 de la phase de groupes (répartition tirage au sort)

 Format : arbre à élimination directe en BO5

 

 

le_planning

 

Samedi 20 octobre Main Event

         BO5    

Quart de finale

06h00 KT 2-3 IG
             

Quart de finale

10h00 RNG 2-3 G2

 

  

Dimanche 21 octobre Main Event

         BO5    

Quart de finale

06h00 AFS 0-0 C9
             

Quart de finale

10h00 FNC 0-0 EDG

 

 

Samedi 27 octobre Main Event

         BO5    

Demi-finale

10h00 TBD 0-0 TBD

 

 

Dimanche 28 octobre Main Event

         BO5    

Demi-finale

10h00 TBD 0-0 TBD

  

  

Samedi 3 novembre Main Event

         BO5    

Finale

08h30 TBD 0-0 TBD

 

 

la_preview_de_la_redac

 

La tempête fait place au calme. Après une semaine de folie, huit équipes ont réussi à gravir les dernières marches les séparant du trophée suprême. Dorénavant, l'ascension sera encore plus difficile, les joueurs ne pouvant plus compter que sur leurs propres capacités. Les matchs se feront désormais sans filets pour se rattraper en cas de chute, et à l'issue du week-end, il ne restera que quatre équipes...

 

 

À peine révélée, cette confrontation s'est annoncée comme étant l'affiche la plus relevée de ces quarts. D'un côté, les KT semblaient marcher sur l'eau avant de perdre une manche contre EDG sans cheese particulier de ces derniers. Les champions de la LCK ont réussi leur début de tournoi, se montrant à l'aise dans la meta des Worlds et conservant probablement quelques surprises pour les rencontres à venir. Smeb était très attendu, bien que pour l'instant la vedette lui ait été volée par Mata et Deft notamment. Le duo KT est en grande forme, réussissant de belles performances contre ses opposants et permettant à l'équipe de jouer autour de la voie du bas. Score et Ucal tirent parfaitement profit des opportunités créées par leurs coéquipiers, permettant à l'équipe d'accélérer en fin d'early/début de mid game. KT s'impose donc comme une équipe très forte, avec à la fois de bonnes individualités et un bon collectif. Leur poule assez tranquille leur a permis d'accéder au top 8 sans devoir révéler des stratégies inédites, leur laissant une marche de manœuvre assez large à l'approche des quarts. Les Coréens doivent rester sur leurs gardes car ils ont quand même montré une certaine fébrilité en jouant avec un tank top plutôt qu'un bruiser.

 

 

Les IG ont raté la dernière journée des groupes après avoir fini invaincus lors des matchs allers. Si certains pensaient que leur style de jeu pouvait être prévisible avec Duke sur des tanks et TheShy sur des carrys/bruisers, les poules ont révélé que les deux joueurs pouvaient s'illustrer sur des champions n'appartenant pas à leur type de prédilection. Annoncé comme l'un des meilleurs midlaners du tournoi, Rookie semble remplir son contrat. Le joueur s'est illustré sur différents types de champions et bien qu'il soit talonné par Caps, Ucal et Perkz, il possède actuellement les meilleures statistiques du tournoi pour un midlaner. La faiblesse des IG pourrait bien se situer sur la botlane  : JackeyLove a été mis en difficulté à plusieurs reprises, tandis que Baolan ne s'est pas toujours montré inspiré et a fait plusieurs erreurs. L'équipe est connue pour son inconstance, la question étant  : quel est son véritable potentiel ? Les IG de la phase aller peuvent bousculer les champions coréens, mais le duobot de la phase retour pourrait se faire manger tout cru par Deft et Mata. La clef du match se situe sans doute sur la voie du milieu, car pendant que Caps et Rookie attiraient tous les regards, Ucal se tenait en embuscade, prêt à revendiquer lui aussi le titre de meilleur midlaner du monde. 

 

 

 

 

Annoncés comme les grands favoris du championnat, les RNG avaient hérité d'un groupe difficile. Accrochés par Cloud9 et Vitality, les Chinois ont dû disputer un tie-break pour déterminer qui des Américains ou d'eux hériterait du seed 1. Malgré leurs deux défaites, les vainqueurs du MSI restent en position de force, leurs défaites ayant des points communs au niveau des compositions (Karsa sur Lee Sin et le duo Kai'Sa/Gragas au bot), compositions qui n'étaient peut être pas les meilleures qu'ils auraient pu prendre. Uzi a fait un début de tournoi assez timide  : ses statistiques ne sont pas extraordinaires et d'autres ADC se sont autant voire plus illustrés que lui. Il est possible d'en dire autant des autres joueurs des RNG qui ont été bons, mais pas aussi dominateurs que certains ne l'annonçaient. Mais qu'importe cela quand une équipe prend 100 % des premières tours et domine son groupe sans rien montrer d'autre qu'une excellente gestion de la carte et des affrontements regroupés. Les Samsung de l'année dernière nous reviennent en mémoire  : une équipe mise en difficulté dans son groupe, mais qui s'en sort grâce à sa macro, et dont le talent des joueurs explose dans les phases finales. Mais l'histoire n'est pas toujours un éternel recommencement, et les RNG devront hausser leur niveau de jeu s'ils veulent compléter leur armoire à trophée.

 

 

Après une qualification pas aussi aisée que les joueurs l'auraient souhaité, les G2 ont réussi à s'extraire d'un groupe difficile. Cette sortie ne s'est pas faite sans heurts, les Européens ayant dû révéler certaines stratégies qu'ils auraient peut-être préféré garder pour la suite du tournoi. G2 est la seule équipe dont le midlaner a moins de ressources que son toplaner, ce qui n'empêche pas Perkz de se classer parmi les meilleurs du tournoi d'un point de vue statistique. Tournant autour de Wunder, l'équipe maîtrise parfaitement le 1/3/1 et sait attendre le bon moment pour faire fructifier son avance. Souvent critiqués, Hjarnan et Wadid ont pour l'instant des statistiques décentes comparé aux autres duos qualifiés, et le Heimerdinger du botlaner suédois force bien souvent un ban obligatoire. Les Européens peuvent cependant être pris de vitesse, notamment sur la phase de ligne et dans les combats en cinq contre cinq. Ils dépendent beaucoup de leur capacité à mettre en place ce 1/3/1 pour dominer leurs parties, ce qui pourrait donner des idées à leurs adversaires. La clef du match reposera sur la capacité du duo G2 à contenir Uzi et Ming, le temps que Perkz et Wunder mettent en difficulté leurs opposants respectifs. Si RNG reste le favori de ce quart, les G2 n'entreront pas désarmés dans l'arène. 

 

 

 

 

Les Freecs ont eu peur à l'issue de la phase aller. Après avoir perdu deux matchs, il leur a fallu réussir une journée parfaite en remportant leurs trois manches pour obtenir la première place du groupe. Afreeca est l'une des seules équipes (avec G2) à allouer autant de ressources à son toplaner qu'à son midlaner, et ses membres aiment beaucoup jouer sur le splitpush. Ils sont, avec RNG, les seules équipes qualifiées à n'avoir aucun de leur joueur devant l'autre au classement MVP : à chaque victoire, c'est un compétiteur différent qui s'est illustré. Après ses bonnes performances aux Jeux asiatiques, Kiin s'est retrouvé en difficulté dans son groupe notamment contre Wunder. Spirit a lui aussi eu du mal à rentrer dans ce tournoi, et préférera probablement oublier ses deux premiers matchs. Kuro, Kramer et TusiN ont relativement bien joué, sans rien proposer d'exceptionnel non plus. En LCK, tout le monde connaît Dr Afreeca (qui peut battre n'importe qui en perfect game) et Mr Freecs (qui peut perdre 0-2 contre la pire équipe de la ligue), reste à savoir lequel sera présent lors de ce quart de finale.

 

 

Jouer à Fortnite, faire du cosplay et manger de la pizza. Le rédacteur n'est pas sûr de vous avoir donné la recette pour devenir meilleur sur LoL ou une manière de vous transformer en tortue, mais qu'importe : les C9 ont réussi à accéder aux quarts de finale. Tout comme G2, les Nord-Américains durent révéler certaines tactiques (Singed/Hecarim pour Licorice, Zilean pour Jensen, Nautilus pour Zeyzal et Evelint pour Svenskeren), ce qui pourrait leur porter préjudice contre l'équipe la plus créative de la LCK. Leur plan de jeu est souvent assez classique, avec une forte volonté de se regrouper pour jouer les combats en équipe, cependant, les picks de Licorice laissent entrevoir des stratégies où les C9 seraient plus en mouvement sur la carte qu'à leur habitude. Contrairement aux autres concurrents, les C9 allouent un maximum de ressources à Jensen, leur principale source de dégâts malgré deux Galio et deux Zilean en sept matchs. Leur faiblesse pourrait bien se situer sur la botlane, car malgré de bonnes prestations en poule, Sneaky et Zeyzal furent mis en difficulté plusieurs fois dans le tournoi. La clef de ce match se trouve probablement dans la jungle : si Svenskeren parvient à contenir Spirit, les C9 pourront alors jouer leur jeu, sinon, ils risquent fort de devenir les marionnettes des Freecs. Même si les Coréens restent favoris, les Cloud9 ne sont pas des bleus et feront tout pour monter un peu plus haut dans le ciel, un peu plus près des étoiles...

 

 

 

 

Héritant du seed 1 après un groupe qui est allé au bout du suspense, les Fnatic ont fait honneur à l'Europe. Les joueurs de YoungBuck ont proposé un niveau de jeu supérieur à celui affiché lors du MSI, notamment Rekkles et Hylissang qui se sont montrés bien plus à la l'aise sur la voie du bas. Le duo sOAZ/Bwipo fonctionne bien sur la scène mondiale : le rookie a pris ses aises, tandis que le vétéran confirme que cette année n'était toujours pas celle de trop. Très attendu, Caps a pour l'instant réussi à continuer sur sa lancée du MSI, malgré quelques difficultés rencontrées face à Rookie. D'un point de vue statistique, les Européens occupent le haut du classement, mais cela doit être nuancé par certains facteurs, notamment un groupe avec deux équipes parmi les plus faibles de ces championnats du monde. L'équipe a montré pouvoir jouer différentes stratégies, mais doit cependant rester attentive à une macro pas toujours parfaite, et des errements de certains joueurs qui peuvent coûter très cher. Les voyants sont au vert pour les Fnatic, mais leurs futurs adversaires n'attendent qu'un petit excès de confiance pour les renvoyer noyer leur chagrin à Berlin.

 

 

Sortir d'un groupe composé de deux champions régionaux tout en prenant une game aux KT n'est pas à la portée de n'importe qui. Contrairement à C9 et G2 qui peuvent sembler un peu en dessous de certains des grands favoris malgré leur excellente phase de poule, les EDward Gaming sont de véritables prétendants au titre ultime. Emmenés par un iBOY survolté, les Chinois savent parfaitement jouer avec leurs forces et leurs faiblesses. Haro et Ray ont réussi leur entrée sur la scène mondiale, que ce soit individuellement ou collectivement. Scout, lui, semble un peu en dessous des meilleurs midlaners du tournoi, même s'il parvient à tirer son épingle du jeu. Peu mis en avant, Meiko fait un travail de l'ombre assez énorme et n'est pas le joueur avec le meilleur pourcentage de participation aux kills de tous les qualifiés par hasard. Jouant beaucoup autour de leurs capacités collectives, les EDG pourraient être mis en difficulté par des équipes pouvant jouer le splitpush tout en refusant les combats groupés. Les Fnatic sont les favoris de ce match, mais comme pour la rencontre KT/IG, voir le représentant de la LPL sortir vainqueur de l'affrontement ne serait pas une grosse surprise. 

 

  

 

l_arbre_tournoi

 

 

les_equipes

 

 

         Flag kt Rolster
        Flag Song "Smeb" Kyung-ho Toplane
        Flag Go "Score" Dong-bin Jungle
        Flag Son "UcaL" Woo-hyeon Midlane
        Flag Kim "Deft" Hyuk-kyu Carry AD
        Flag Cho "Mata" Se-hyeong

Support

        Flag Hwang "Kingen" Seong-hoon

Remplaçant

        Flag Jung "Noexcuse" Je-seung

Entraîneur

 

 

 

         Flag Afreeca Freecs
        Flag Kim "Kiin" Gi-in Toplane
        Flag Lee "Spirit" Da-yoon Jungle
        Flag Lee "Kuro" Seo-haeng Midlane
        Flag  Ha "Kramer" Jong-hun Carry AD
        Flag  Park "TusiN" Jong-ik

Support

        Flag Lee "Mowgli" Jae-ha

Remplaçant

        Flag Lim "Ccomet" Hye-sung

Entraîneur

 

 

 

        Flag Royal Never Give Up
        Flag Yan "LetMe" Jun-ze Toplane
        Flag Liu "Mlxg" Shi-yu Jungle
        Flag Li "xiaohu" Yuan-hao Midlane
        Flag Jian "Uzi" Zi-hao Carry AD
        Flag Shi "ming" Sen-ming

Support

        Flag Hung "Karsa" Hau-hsuan

Remplaçant

        Flag Lee "Heart" Gwan-hyung

Entraîneur

 

 

 

          Invictus Gaming
        Flag Kang "TheShy" Seung-lok Toplane
        Gao "ning" Zhen-ning Jungle
        Flag Song "RooKie" Eui-jin Midlane
        Yu "JackeyLove" Wen-bo Carry AD
        Wang "Baolan" Liu-yi

Support

        Flag Lee "Duke" Ho-seong

Remplaçant

        Flag Kim "Kim" Jeong-soo

Entraîneur

 

    

 

          Edward Gaming
        Flag Jeon "Ray" Ji-won Toplane
        Ming "ClearLove" Kai Jungle
        Flag

Lee "Scout" Ye-chan

Midlane

        Hu "iBoy" Xian-zhao

Carry AD

        Tian "Meiko" Ye Support
        Chen "Haro" Wenlin Remplaçant
        Flag Jeong "NoFe" No-chul Entraîneur

 

 

 

        Flag Fnatic
          Flag Gabriël "Bwipo" Rau  Toplane
        Flag Mads "Broxah" Brock-Pedersen Jungle
        Flag Rasmus "Caps" Winther Midlane
        Flag Martin "Rekkles" Larsson Botlane
        Flag Zdravets "Hylissang" Iliev Galabov Support
        Flag  Paul "sOAZ" Boyer Remplaçant
        Flag Dylan Falco Entraîneur

 

 

 

        Flag G2 Esports
        Flag Martin "Wunder" Hansen Toplane
        Flag Marcin "Jankos" Jankowski Jungle
        Flag Luka "PerkZ" Perković Midlane
        Flag Petter "Hjärnan" Freyschuss  Botlane
        Flag Bae-in "Wadid" Kim Support
        Flag Toni "Sacre" Sabalićv Remplaçant
        Flag Fabian "GrabbZ" Lohmann Entraîneur

  

 

 

        Flag Cloud9
        Flag Eric "Licorice" Ritchie Toplane
        Flag Robert "Blaber" Huang Jungle
        Flag Nicolaj "Jensen" Jensen Midlane
        Flag Zachary "Sneaky" Scuderi Botlane
        Flag

Tristan "Zeyzal" Stidam

Support

        Flag Dennis "Svenskeren" Johnsen Remplaçant
        Flag

Han-gyu "Reapered" Bok

Entraîneur

  

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Captain

Nom : Flamm

Ville : une autre galaxie

Twitter : Twitter

Partage

MrRyderLOL le 17/09/2018 à 12:5017 Sep 2018 à 12h50#1
Imaginer un groupe : Fnatic - Afreeca - IG
Ou encore : RNG - Afreeca - VIT 😭
JerichoD83 le 17/09/2018 à 13:3517 Sep 2018 à 13h35#2
Pire tirages :
- FNC / GenG / IG / Cloud 9
- KT / VIT / Liquid / EDG
- RNG / AF / TL / G2

Meilleur tirages :
- FNC / 100T / MAD / ALL (sachant que y'a EUW, NA et LMS déjà, reste Chine ou wildcard)
- FW / 100T / VIT / ALL (pareil que en haut)
- FW / 100T / IG / G2

Groupe de la mort :
- RNG / AF / Liquid / G2

Plus faible groupe :
- FW / 100T / VIT / EDG
Clems-91 le 17/09/2018 à 16:0717 Sep 2018 à 16h07#3
La perle pour un seed 1 c'est de bouffer Mad et les Thieves xD
Askic le 17/09/2018 à 17:5417 Sep 2018 à 17h54#4
En réponse a #3C'est aussi la seule chance de passer pour MAD ou pour 100T ^^
Aokuro le 17/09/2018 à 19:0817 Sep 2018 à 19h08#5 Edité par Aokuro le 17/09/2018 à 19:11
On va avoir des groupes intéressants normalement.
Comme chaque année, on devrait avoir un groupe de la mort, hâte de voir avec qui il sera composé.
Normalement, ceux de la pool 1 devrait "normalement" sortir du play in exception peut être du seed 3 LMS

Après, on pourrait rire d'un groupe FW/Vitality/100TH/all (except EU/NA)
Après un groupe de la mort serait bien le FNC/GENG/IG/C9.
Groupe intéressant possible avec KT/IG/Liquid/G2

Un petit RNG (ou FW)/GENG/TL/G2 Miam d'avance. Les jeux seraient ouverts
Nemao le 18/09/2018 à 01:0918 Sep 2018 à 01h09#6
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
MOOD le 18/09/2018 à 03:1418 Sep 2018 à 03h14#7
En réponse a #6Troll detected
thor20 le 18/09/2018 à 08:1018 Sep 2018 à 08h10#8 Edité par thor20 le 18/09/2018 à 08:26
En réponse a #5Perso, je pense que le pire possible pour FNC, ce serait AFS/TL/EDG.

Mais le niveau est vraiment haut. Quasiment tout le monde peut prendre une game a tout le monde. Tu prends KT/AFS/GenG/RNG/IG/FNC/TL/FW sur ces noms, tout le monde peut vraiment prendre une game à tout le monde, j'attends de voir EDG, mais après les autres équipes sont quand même derrière, même si Vita en bo1 n'est pas franchement une mauvaise équipe.


Pour la petite histoire, c'est Smeb en personne qui a sorti KT Rolster pour leur dernière participation aux worlds, notamment avec cette fiora qui a roulé sur le renekton de Ssumday en 2ème manche. Cette année va-t-il les carrys ?
HBK_Nystorm le 18/09/2018 à 11:2718 Sep 2018 à 11h27#9 Edité par HBK_Nystorm le 18/09/2018 à 11:35
En réponse a #8EDG aux Worlds c'est une vaste blague et en BO1 j'en parle même pas, le groupe que tu as evoqué au debut, je vois bien Fnatic passer en quart de finale franchement
KaiN34500 le 18/09/2018 à 11:5518 Sep 2018 à 11h55#10
L'année dernière les Seed #3 EU/NA/CN/LMS débutaient au round 2 des Play-in non ?

Cette année faudra pas se rater dès le round 1 parce que si tu finis 2eme tu prends un 1er d'un autre groupe.
thor20 le 18/09/2018 à 12:0918 Sep 2018 à 12h09#11
En réponse a #10Non, ils démarraient au round 1, FNC avait même perdu contre Young Generation. C'est même ce même round 1 qui avait permis au FB1907 de passer devant HKA pour chopper un seed 1 pour le round 2.
MOOD le 18/09/2018 à 13:5818 Sep 2018 à 13h58#12
ne pas voir SKT (et surtout faker) dans les worlds ça fait bizarre quand même ...
KIKITO31 le 18/09/2018 à 14:0218 Sep 2018 à 14h02#13
en ce qui concerne les favoris pour moi :
RNG au vu de leur année,ils ont l air super complet
ensuite viens au tour de KT car il auront surement les crocs (mata,smeb) et de gen G par leur experience et leur niveau durant les régionales
ensuite AFreeca ,IG et FW !
je mets FW devant les TL et fnatic par rapport a leur macro et j aime beaucoup leurs jungle coréen hojin avec hanabi en top +maple,betty etc
KaiN34500 le 18/09/2018 à 15:3818 Sep 2018 à 15h38#14
En réponse a #11Wow j'ai absolument aucun souvenir des matchs de Fnatic avant le Bo5 de qualif.

Si G2 se plante pas ça leur permettra d'arriver chaud pour le Main Event.
Lazak le 18/09/2018 à 19:2918 Sep 2018 à 19h29#15
C'est vrai que Flash Wolves a été très très impressionnant au MSI, après est-ce qu'ils peuvent réitérer la perf, j'en ai aucune idée.
De bons outsider mais pas de véritables favoris pour moi (même pour sortir en tête des groupes).
thor20 le 18/09/2018 à 19:3518 Sep 2018 à 19h35#16
En réponse a #13Le jungler c'est moojin ;) hojin, c'était le jungler que les 4 autres koo devaient sans arret carry et qui ne savait jouer que zac
KIKITO31 le 18/09/2018 à 20:5518 Sep 2018 à 20h55#17
ah ouai exact thor20 mdr ( la honte pour moi ) bref en tout cas je l adore !
lazak possible oui en tout cas je l ai trouve assez complet ! il peuvent jouer très agressif et en même temps jouer comme SKT de la grande époque... avec très peu d erreur et une macro impeccable
KIKITO31 le 18/09/2018 à 20:5518 Sep 2018 à 20h55#18 Edité par KIKITO31 le 18/09/2018 à 20:55
Anguibok le 19/09/2018 à 03:0219 Sep 2018 à 03h02#19
Ma petite joie de cette année c'est de trouver la répartition des WC entre les poules 2 et 3 me parait juste. Ce que j'aime pas avec ce format c'est que les seules team WC qui as une chance non négligeable de passer seront celle qui tireront #3TW en groupe (ou en BO5).
Le sénario le plus probable a mon sens c'est que les seed 3 de EU-NA-CH passe 1er et se mange TW en BO5 qui font 2nd, et que l'on ait un BO5 entre 2 poule 2 (Celle qui aura tiré TW et une autre). Après on est jamais a l'abri d'une glissade de G2 en BO1.
HBK_Nystorm le 19/09/2018 à 22:5919 Sep 2018 à 22h59#20
Quelqu'un à une date pour le top 20 joueurs?

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE