Accueil Apple Android
lol

Riot : « La ligue se développe dans le bon sens »

Par tipsalewo le 15/04/2018 à 11:02

lcsnaAvant que les finales des LCS NA ne commencent, le média Blitz Esports a eu l'occasion d'interroger Riot Chopper, Liquid112 (Team Liquid), Rick Fox (Echo Fox) et Nadeshot (100 Thieves), qui sortaient d'une réunion pour faire le point sur le système de franchises. En voici un extraits.

 

Parlons un peu de la première saison franchisée des LCS NA. Riot vient de tenir sa première réunion bilan avec les propriétaires, que s'y est-il dit ?

Riot Chopper : C'était la deuxième réunion de ce type, on en avait fait une plus tôt dans l'année à Los Angeles. C'était une réunion récapitulative, pour parler du Spring Split, de l'audience et de l'image de marque, des projets en cours... Mais c'était vraiment l'occasion pour les propriétaires d'avoir la parole pour dire ce qui est important pour eux, dire qui peut être changé pour le Summer Split ou l'année prochaine.

 

Si on commence par le bon côté, quels sont les premiers bilans positifs du système de franchises ?

Liquid112 : Pour Team Liquid, on a toujours été réticents à faire de gros investissements à cause de la peur de la relégation. Mais avec le système de franchises, on a pu le faire, avec en premier lieu une nouvelle infrastructure d'entraînement. Je pense qu'on a dû dépenser en tout près d'un million et demi de dollars pour créer un endroit dédié à l'entraînement et au développement de l'ensemble de nos athlètes, quel que soit leur jeu de référence. Dans le même temps, on a pu se permettre de signer des contrats longue durée avec des joueurs qui apportaient beaucoup à notre image de marque, comme l'a montré la signature de Doublelift. Ce n'est pas seulement de l'argent dépensé en transferts, mais il faut aussi payer le salaire et ce qui va avec. Enfin, on a aussi développé nos moyens de production pour proposer un contenu vidéo plus riche et mettre en avant nos joueurs, leurs performances et leurs histoires. Sans les franchises, on n'aurait jamais pu faire ça, et avec cette réunion, on a vérifié que l'ensemble des équipes faisaient des investissements similaires pour développer la ligue américaine.

 

Et toi, Rick ? Les franchises ont-elles permis à ton équipe de faire elle aussi de nouvelles choses ?

Rick Fox : Je ne sais pas si le système de franchises a un quelconque rapport avec cela, mais les résultats ont été bien meilleurs pour nous. On a su se montrer plus patients, et dans notre recrutement, on pouvait offrir des perspectives de plus long terme à des agents libres. En règle générale, je pense que tout le monde s'est montré plus enclin à investir de l'argent. 

Mais ce n'est encore que le début. Ce partenariat est une bonne nouvelle et les premiers signes positifs prouvent que Riot a choisi les bonnes personnes.

 

Concernant Riot, quels sont les signes de succès ?

Riot Chopper : Le succès le plus évident, c'est l'audience. Les spectateurs sur ce dernier split pouvaient voir encore plus de matchs qu'avant et les résultats ont été très encourageants. On avait peur qu'il y ait un petit temps d'adaptation, notamment parce que certaines équipes populaires n'étaient plus aux LCS. Mais au final, des nouvelles équipes comme 100 Thieves ont plus que comblé le vide laissé par les anciennes équipes. 

Mais au-delà de l'audience, il y a plein d'autres petits signes qui prouvent que la ligue se développe dans le bon sens. Par exemple, les salaires des joueurs sont en augmentation, la durée des contrats est plus stable : je pense qu'environ 70% des contrats aujourd'hui sont des contrats sur plusieurs années. C'est une première pour notre sport, on n'est plus sur des contrats précaires, ne durant que quelques mois ou moins d'un an. C'est important pour notre jeu de garder des joueurs heureux et en bonne santé, on a besoin d'eux et c'est normal de leur apporter un soutien financier.

 

On peut donc dire clairement que l'audience a augmenté cette année ?

Steve : Je crois qu'il y a une statistique sur les demi-finales, entre celles de l'année dernière et celles de cette année. C'était notamment intéressant parce que cette fois, il n'y avait ni TSM ni Cloud9.

 

Riot Chopper : C'est vrai que si on regarde les playoffs de cette année, c'était la première fois, je crois, que TSM et C9 jouaient tous les deux dès les quarts de finale. On a donc eu une audience bien plus importante. Mais l'augmentation de l'audience n'est pas seulement due à ces fanbases historiques. Parce qu'en demi-finale, alors que les deux équipes étaient éliminées, on a aussi eu une augmentation des audiences. Des nouveaux comme 100 Thieves ou Clutch Gaming ont réussi à se faire leur place. 

 

lcsna_1

 

Je crois que vous comptez aussi l'audience en fonction des équipes. Quels sont les meilleurs clients ? Est-ce que c'est mieux réparti aujourd'hui qu'avant ?

Riot Chopper : C'est clairement mieux réparti. Avant, 80/90% de la fanbase se répartissaient sur le trio de tête. Aujourd'hui, on peut dire qu'il n'y a plus d'équipe dominante comme TSM, mais aussi que les équipes de bas de tableau attirent plus de fans qu'avant. Je dirais que les fans sont bien répartis maintenant, et c'est une bonne chose pour la ligue !

 

À la création du système de franchises, Riot a notamment dit que la compagnie voulait choisir des équipes complémentaires avec de solides connaissances, capables de compenser les faiblesses des autres. Selon vous, qu'est-ce que votre équipe apporte en particulier ?

Nadeshot : Chez 100 Thieves, on a vraiment dû se différencier parce qu'on est tout nouveaux, presque personne ne nous connaissait. On savait que notre réussite ne se mesurerait pas seulement à nos résultats, ne dépendait pas seulement de nos victoires et de nos défaites. On a dû bien réfléchir au contenu qu'on allait proposer à notre communauté, et on a insisté sur la façon dont on prenait soin de nos joueurs. 

On a pris Aphromoo, après 5 ans passés chez CLG. Cela n'a pas été facile, mais il fallait faire en sorte que son ancienne communauté le suive et ne nous haïsse pas suite à son départ. C'est pourquoi on a fait en sorte de créer du contenu basé sur lui, on s'est assurés qu'il se sente comme à la maison. Je pense que les fans, les spectateurs, le chat Twitch, Reddit, l'ont bien remarqué. Pour moi, l'image de marque et la qualité de notre contenu sont les deux choses les plus importantes. Je vais me répéter, mais je pense qu'on a remarqué et qu'on a aimé notre différence, la façon dont on traite nos joueurs mais aussi notre audience.

 

Pour vous, vous apportez un parfum différent à la scène compétitive. Je pense cependant que certains fans vous voient avant tout comme une marque qui a du cran.

Nadeshot : C’est vrai qu'on s'est retroussés les manches, on a tout fait pour bien performer. On ne voulait pas finir dans les derniers, cela aurait été mauvais pour l'équipe, pour l'image, pour les joueurs, pour notre communauté. On s'est donc investis, on a travaillé dur pour être certains d'être prêts. Mais notre personnalité, notre image doivent encore être définies. Il y en a beaucoup qui s'interrogent sur notre nom d'équipe, sur la signification de 100 Thieves. Est-ce que ça veut dire qu'on n’a pas volé notre succès ? En vrai, personne ne peut encore apporter de réponse concrète, c'est à tous les membres de notre organisation, à notre communauté, de répondre et de construire notre futur. Mais même si notre identité reste encore à définir, je pense que pour l'instant, on a fait du bon travail.

 

Et vous ? Quel parfum unique apportez-vous à la ligue ?

Rick Fox : Chez nous, on est beaucoup à avoir un passé dans le sport. On a donc, je pense, amené notre esprit de compétition, on sait ce que ça coûte pour devenir champion. On a donc rebondi sur l'amour et la passion que certains portent aux jeux vidéo. On continue de chercher des joueurs qui veulent devenir des champions et on fait tout ce qu'on peut pour les aider à atteindre leurs objectifs. Et ensuite on essaie de transmettre cette passion à nos partenaires.

 

Steve : Chez Team Liquid, on est aussi très centrés sur nos joueurs. Je pense que sur les 6 dernières années des LCS, bien 75% des joueurs sont passés chez nous. On a donc développé des joueurs, qui jouent aujourd'hui pour d'autres structures et on est très fiers de cela. En quelque sorte, s'ils réussissent après être passés chez nous, on se dit qu'on a un peu participé à leur développement. 

 

lcsna_2

 

En parlant d'image de marque et de création de fanbase, je pense que les éléments clefs sont le contenu, la performance, l'image des joueurs et les réseaux sociaux. Selon vous, dans quels domaines les équipes américaines doivent s'améliorer en priorité ?

Rick Fox :  Tous ! Je pense qu'il est nécessaire de maîtriser à la perfection tous ces outils. Donc si certaines équipes sont sûrement plus fortes que d'autres dans un certain domaine, au final il faut que l'ensemble des organisations soient capables de tout faire. 

 

Riot Chopper : Les avancées sont en train d'être faites, et il faut juste attendre un peu pour voir les résultats. Toutes les équipes diversifient leur contenu. La série The Heist de 100 Thieves est super, mais il vont même encore plus loin avec une nouvelle série, The Vault. Ils ont d'abord repris le concept de vidéo hebdomadaire, bien répandu parmi les équipes pour ensuite ajouter leur touche personnelle avec des moments comiques. 

Toutes les équipes, depuis qu'elles sont libérées de la crainte de la relégation, peuvent se concentrer sur ce type de contenu. Elles font des petits paris et se spécialisent dans différentes directions leur étant propres. 

On a beaucoup d'équipes qui sont venues nous voir en disant qu'elles gagnaient beaucoup. Au final, on n'y a pas fait attention. La victoire en soi est éphémère et elle n'apporte rien de spécial à la ligue. Au contraire, une équipe qui se présente, par exemple, comme les "méchants" de la ligue, ou les "avocats des joueurs", et qui a une histoire particulière à raconter, c'est exactement ce que l'on cherchait.

 

Il y a cependant des équipes qui luttent encore, dans leur performance mais aussi dans la création de leur identité et dans la formation de leur fanbase. Ce sont OpTic Gaming, Golden Guardians et même CLG. Vous avez une idée de comment les aider ?

Nadeshot : En tout cas, je ne suis pas prêt à leur redonner Aphromoo, on le garde ! (rires)

 

Rick Fox : Je suis entré dans le game en tant que fan de CLG. J'espère mais surtout j'ai confiance en eux pour rebondir. Aphromoo était indéniablement une part très importante de leur organisation et il a laissé un gros vide. Je pense que pour eux, c'est surtout une histoire de transition et d'adaptation. 

Mais le Summer Split arrive, et je suis certain qu'il sera différent du Spring Split. Pour le moment, on peut être heureux de notre position, mais il faut surveilller les autres équipes. Une structure comme OpTic Gaming est nouvelle, elle va s'améliorer et devenir meilleure. Quand on voit à quelle rapidité 100 Thieves s'est elevé dans le haut du tableau, tout peut arriver... La chute peut aussi être très rapide, c'est un gros challenge pour nous, les propriétaires. Il faut garder tout le monde motivé, concentré sur un même objectif. Il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Le but, ce n'est pas de gagner un championnant nord-américain, le vrai but c'est de gagner les Worlds, et le chemin est encore long !

 

Riot Chopper : Il faut louer 100 Thieves pour avoir connu un succès aussi rapide. Mais cela ne veut pas dire que j'ai moins confiance en Golden Guardians ou OpTic Gaming. Je sais que ces deux équipes sont passionées et qu'elles veulent gagner. Et si les joueurs de ces équipes ne se sont pas qualifiés pour les playoffs, je sais qu'ils ne se sont pas tournés les pouces mais qu'ils ont consacré tout leur temps à s'améliorer pour le futur. 

 

Rick Fox : Je suis d'accord, je n'ai pas dormi de la nuit parce que je sais que si C9, TSM ou CLG ne se sont pas qualifiés pour les finales, cela veut surtout dire qu'ils ont déjà commencé avant nous leur préparation pour la suite de la saison !

 

lcsna_3

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Léo

Nom : Lecherbonnier

Ville : Paris

Twitter : Twitter

Partage

Lazak le 15/04/2018 à 14:0815 Apr 2018 à 14h08#1
L'objectif des NA est toujours de gagner les world$ ?
Passer les poules du MSI serait déjà un objectif ambitieux.
ShurimaLgold le 15/04/2018 à 14:1415 Apr 2018 à 14h14#2
Ambitieux? ...ils l ont déjà fait en s6 ... et ils ont fait bien plus que de passer les poules
asb le 15/04/2018 à 17:0815 Apr 2018 à 17h08#3
en gros ils sont pas là pour jouer mais pour faire de la pub, ça va être beau le MSI si ils passent plus de temps à faire figuration qu'à s'entraîner.

Parce que c'est ce que je crois comprendre, avant la franchise les joueurs avaient pas le temps, maintenant on peut se permettre de le faire, de toute gagner ou pas c'est pas grave.

Après si ça leur fait gagner de l'argent tant mieux pour un américain, mais vu d'ici ça fait pas très sérieux.

Fin on verra bien.
VaironBleuGris le 15/04/2018 à 17:3715 Apr 2018 à 17h37#4 Edité par VaironBleuGris le 15/04/2018 à 17:40
En réponse a #3Toute la différence avec les coréens qui s'entraînent et qui repartent à chaque fois avec la coupe.
MSI = Kingzone!
Coll le 15/04/2018 à 17:4615 Apr 2018 à 17h46#5 Edité par Coll le 15/04/2018 à 17:47
En réponse a #3Apres, tu parles ici aux patrons financiers. Même quand tu parles a ocelote en EU, il va te parler d'image, parce que c'est clair que pour eux, faire des résultats ne suffit pas a avoir une stabilité financière, c'est bien la légende que tu crée autour et qui te permet de vendre tes maillots (entre autres). Et Je suis un peu près certain que cArn te donnerais le même genre de discours.

Apres je pense aussi que parler de résultat inter quand aucun des mecs interviewé n'avait atteint ce niveau de compétition avec sa structure, c'est un peu parler de ce que tu connaît pas. Si l'un d'entres eux avait dit "C'est TSM qui se plante a l'inter, pas nous", il risque de prendre double tarif si ya pas les résultats derrière. TSM se le permettait a chaque fois parce que c'était ce que leurs fans voulaient entendre et qu'ils ont fait un bon résultat en S4, mais là les proprio ne savent pas vraiment ce qu'est le niveau inter et n'ont aucune légitimité hors NA. Donc c'est un peu s'avancer. (pour des trucs dans ce style, va falloir attendre les interviews des joueurs IMO).

Et puis quand tu vois Reginald se pointer chaque fois en disant "on va les exploser vous inquiétez pas" pour ne pas passer les poules... Bon. Ça calme un peu, je pense... (parce que quoi qu'on en dise, les autres équipe NA ne déçoivent pas forcément a l'inter, c'est juste TSM qui arrive a se planter dans les grandes largeurs à littéralement tous les events inter auxquels ils ont participé depuis la S4...)

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE