Accueil Apple Android
lol

Worlds 2017 : lumière sur les LCS NA

Par Togi le 15/09/2017 à 13:55

worlds_lcsna

Nous continuons dans la présentation des équipes des championnats du monde 2017 avec les trois formations qui représenteront la région Amérique du Nord - LCS NA, Team SoloMid, Immortals et Cloud 9.

 

 

Team SoloMid  

 

         
        Flag Kevin "Hauntzer" Yarnell Toplane
        Flag Dennis "Svenskeren" Johnsen Jungle
        Flag Søren "Bjergsen" Bjerg Midlane
        Flag Yiliang "Doublelift" Peng Carry AD
        Flag

Vincent "Biofrost" Wang

Support

 

 

Une année presque parfaite

 

L'équipe la plus célèbre d’Amérique du Nord commençait 2017 avec un changement d'adc, Wildturtle était venu remplacer un Doublelift parti prendre l'air. Cela n'aura pas empêché l'équipe de rouler sur le Spring Split et les playoffs malgré des Cloud 9 belliqueux avant de connaître un MSI très décevant qui ne les verra même pas sortir du groupe. 

  

Le bon Doublelift alors revenu pour la suite de l'aventure, l'équipe se rattrapera en écrasant les Rift Rivals face à des Européens en difficulté. Le Summer Split sera un petit peu plus compliqué pour eux, le haut du panier étant plus resserré que d'habitude, mais cela n'empêchera pas les TSM de finir premiers de la saison régulière et de s'imposer largement lors des playoffs. Nul doute que l'équipe souhaite conclure cette saison d'aussi belle manière, et se rattraper après des dernières prestations pas fameuses aux Worlds.

 

 

Objectif Chine

 

Malgré une saison couronnée de succès, TSM ne s'est pas toujours vraiment baladé lors des matchs. Relativement agressif, leur style de jeu trébuche parfois en raison de calls et d'une vision de jeu pas toujours optimale, entraînant l'équipe dans des fights perdus d'avance. Mais ces quelques petits défauts sont largement compensés par une synergie impressionnante grâce à une certaine stabilité du roster, les joueurs se connaissent très bien et signalons quand même que l'équipe se rend aux Worlds avec la même composition que l'année dernière.

 

 

Les différents duos formés par Svenskeren avec Hauntzer et Bjergsen fonctionnent très bien, ils décalent et surprennent régulièrement l'adversaire par leurs déplacements. La botlane est très dominatrice en lane, parfois un peu trop, ce qui peut leur occasionner quelques surprises, la faute aussi à un Hauntzer pas toujours aussi bon sur ses TP que son adversaire.

 

TSM semble capable de s'adapter à beaucoup de styles différents, en se reposant sur l'expérience de son adc ou de son midlaner rarement défaillant. TSM hérite en prime du groupe le plus facile de ces Worlds, reste à savoir si cela permettra à l'équipe de briller à l'international ; cette adaptativité leur a en tout cas permis de ne faire qu'une bouchée de l’Europe aux Rift Rivals.

 

 

 

Toplaner : Kevin "Hauntzer" Yarnell 

Autrefois joueur de tanks, il avait su s'adapter à une meta différente, mais le retour d'une meta favorable à de gros champions au top aura bien aidé Hauntzer à faire une belle saison. Même si ses performances sur des carrys comme Rumble ou Camille ne sont vraiment pas à sous-estimer, il est redoutable sur tous les tanks. 10 games gagnées sur 10 jouées au Summer Split avec son Gnar montrent bien qu'il est un joueur capable de renverser la vapeur. Cependant, il est bon de signaler qu'Hauntzer est capable de totalement se trouer, sa tendance à trop avancer sur sa lane sans vision et quelques TP douteux voire suicidaires seront à corriger.

 

 

Jungler : Dennis "Svenskeren" Johnsen 

L'Européen forme un duo de choc avec l'autre expatrié de l'équipe, car en effet Svenskeren aide bien souvent à la domination en lane de Bjergsen. Que ce soit par son style agressif vis-à-vis du jungler adverse dès l'early game, ou par quelques ganks bien sentis, Svenskeren est un métronome dans le style TSM. Réputé pour son Lee Sin qu'il aura réussi à faire briller dans cette meta, Sven possède un très bon pool de champions avec cependant une vraie préférence pour Gragas ces derniers temps. Svenskeren n'est pourtant pas à l'abri de se faire surprendre par des adversaires très agressifs ou à l'inverse face à une équipe qui bétonne le jeu et l'empêcherait de faire pencher la balance.

 

 

Midlaner : Søren "Bjergsen" Bjerg 

Le génie danois est au centre du succès TSM. Très rarement pris à défaut sur sa lane et disposant d'un pool de champions gargantuesque malgré une très nette préférence pour Syndra ces dernières semaines, Bjergsen est un joueur complet sur qui l'équipe peut s'appuyer en permanence, capable de renverser un fight mal engagé à lui tout seul ; il meurt en plus relativement rarement. Même s'il est le carry de l'équipe, il est capable de s'effacer ou de se rendre utile à ses coéquipiers, voire d'assurer un rôle utilitaire si les besoins de l'équipe l'exigent. 

 

 

ADC : Yiliang "Doublelift" Peng 

Autre superstar de l'équipe, Doublelift est revenu chez TSM à la mi-saison après s'être aéré quelques mois en dehors de la structure. Connu pour ses mécaniques et sa légendaire arrogance-confiance, il demeure l'un des tout meilleurs adc américains, malgré quelques erreurs parfois grossières: en effet, il n'est pas si rare de voir Doublelift se suicider dans la mêlée pour essayer de terminer un adversaire, ou autres situations comparables. Son rôle d'hypercarry, qu'il partage avec Bjergsen, fonctionne très bien et ce grâce à un Biofrost entièrement dédié à sa protection.

 

 

Support : Vincent "Biofrost" Wang 

Rookie repéré l'année dernière, Biofrost est maintenant bien ancré dans l'équipe TSM. Il est le support par excellence qui donne tout pour son adc et son équipe. Discret et forcément en retrait par rapport aux autres stars de la structure, il n'en est pas moins menaçant. Son Thresh et son Braum sont redoutables et redoutés, mais son pool de champions important empêche les adversaires de vraiment gêner son efficacité par des contres ou des bannissements. Face à l'agressivité de ses coéquipiers, Biofrost enfile parfois le costume de ward vivante, voire d'appât. Cela l'empêche quand même de briller individuellement par rapport à d'autres supports, mais il n'en est pas moins efficace.

 

worldshp2

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Togi

Nom :

Ville : GN-z11

Twitter : Twitter

Partage

Yuu69 le 15/09/2017 à 14:4115 Sep 2017 à 14h41#1
les NA ont amené un bon trio, toutes les équipes proposent du bon jeu et je pense peuvent creer quelque surprise en poule. Biensur aucune des 3 n'est favorites et on ne les verras surement pas dans le bracket final, mais ca reste du bon niveau.
Anguibok le 15/09/2017 à 15:1115 Sep 2017 à 15h11#2
TSM : 2 USA, 2 Dan, 1 CH
IMT : 1 USA, 2KR, 1PH, 1CH
C9 : 2 USA, 1 CAN, 1KR, 1Dan

Et après on split les EU pour sois disant jouer sur la fibre patriotique des Pays EU (A quand un split des NA avec un LCS Ottawa ?)

Lecrivaindujour le 15/09/2017 à 15:5015 Sep 2017 à 15h50#3
En réponse a #2Mis à part le fait qu'il y a trois résidents dans chaque équipe NA (arrêtons de jouer sur les mots, Xmithie, Biofrost et Cody Sun sont Américains/Canadiens d'origines étrangères), je vois pas trop le rapport avec le split des LCS EU.
Anguibok le 15/09/2017 à 16:1315 Sep 2017 à 16h13#4
En réponse a #3Si on peut plus être de mauvaise foi envers les NA même sur aAa u.u
Waulk le 15/09/2017 à 17:3415 Sep 2017 à 17h34#5
En réponse a #4Les NA sont notre modèle pour leur ouverture d'esprit. Pas comme ces racistes de coréens qui ont 0 import! Aussi consanguins que les gens du nord hahaha!

(je précise que c'est du second degré. Au cas où.)
asb le 15/09/2017 à 18:2215 Sep 2017 à 18h22#6
En réponse a #5La Corée contre les ordures cosmopolites :(
JerichoD83 le 15/09/2017 à 18:2615 Sep 2017 à 18h26#7
À part Immortals qui me hype bien, je vois pas les équipes faire un bon parcours. Tsm est encore une fois overrated
PCSziel le 15/09/2017 à 21:4815 Sep 2017 à 21h48#8
En réponse a #7Faut voir, je vois bien les NA mieux performer que les EU cette année.
JerichoD83 le 16/09/2017 à 01:2616 Sep 2017 à 01h26#9 Edité par JerichoD83 le 16/09/2017 à 01:28
En réponse a #8À voir les groupes finaux. Si par exemple WE arrive dans le groupe D, TSM sort pas. Immortals sera en bataille contre fnatic s'ils vont dans le groupe B. Et pour cloud9, que ce soir le À ou le C, ils sortiront pas.
Suivez nous
- HAUT DE PAGE